"Un bonheur rare"
Par Fulvio Caccia
 

Les mains dans les poches, appuyé contre l'embrasure d'une porte, Renaud Camus nous toise du regard dès l'entrée sur son site personnel. Provocation d'auteur? Qu'importe! Ses Vaisseaux brûlés valent bien un détour. Car ici point de bio, de biblio... et cætera. Nous sommes au cur d'une oeuvre exigeante et dérangeante, en devenir constant, hypertextuelle. Démonstration sur site. Le texte en abyme qui se voile et se dévoile et se joue du lecteur n'est pas sans rappeler dans sa forme Le Manuscrit trouvé à Saragosse. Un bonheur rare.

Fulvio Caccia, Lire, juin 1999.