Corbeaux. Journal 2000

sans dateNew York encore, dimanche 14 mai 2000, deux heures de l’après-midi. G., l’écrivain, a refusé de signer la pétition réclamant qu’il me soit donné la parole en offrant comme ultime argument, à Flatters qui me rapporte le propos en se tordant de rire :

« D’ailleurs il n’a jamais parlé de moi dans ses livres ! »

G., juif lui-même, estime pourtant qu’il y a dans Roman Roi, environ la page 330, si je me souviens bien, quelques passages qui prouvent absolument, selon lui, que je ne suis pas antisémite.

Mais son cri du cœur n’est que la formulation extrême, et comiquement naïve, d’une vérité très agissante dans la crise actuelle : à savoir qu’un des facteurs prédominants de la formation du sens, et de l’opinion de tel ou tel à mon sujet, et des prises de position de chacun, c’est le narcissisme, ses satisfactions et ses blessures, qui sont absolument inexpiables. Le degré de soutien que je reçois des uns et des autres varie en proportion exacte — c’en est même saisissant ! — du degré d’amabilité de ce que j’ai pu écrire d’eux dans mon journal ou ailleurs. Et comme je n’ai pas manifesté à l’endroit de mes contemporains, dans l’ensemble, il faut bien le dire, un enthousiasme prodigieux...

Echenoz serait certainement plus empressé à me secourir si je n’avais pas estimé à l’occasion que je trouvais ses livres “un peu bas de plafond”. J’en arrive même à me demander si le curieux retournement de Danièle Sallenave n’aurait pas quelque chose à voir avec deux ou trois phrases réservées que j’aurais pu émettre sur l’un de ses livres, et qu’une industrieuse Roudinesco, par exemple, se serait fait un plaisir de lui signaler...

Le talent d’Élisabeth Roudinesco pour connaître le nom de toutes les personnalités pressenties pour signer la pétition, et l’art qu’elle a déployé pour découvrir jusqu’à leur numéro de portable, fait l’admiration générale.

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de consulter les différentes entrées du journal de Renaud Camus.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide