Corbeaux. Journal 2000

sans dateLundi 29 mai 2000, neuf heures du soir. Je croyais que je devais faire aujourd’hui une émission de télévision, Rive droite, Rive gauche, pour Paris-Première. Mais en fait ce n’est que mercredi — soit que les organisateurs aient changé de date de leur propre chef (tout le monde est fort convaincu qu’on peut me traiter n’importe comment, ces temps-ci), soit que j’aie mal compris ce qu’on me disait la première fois, ce qui n’est pas du tout exclu. J’avais compté rentrer à Plieux demain, et j’avais même rendez-vous là-bas avec Pierre, le soir. Mais mon départ est remis à jeudi.

J’ai envoyé ce matin à Claude Durand le texte de K.310 — le texte inachevé puisque je le continue en écrivant ceci. Mais je doute fort qu’il veuille le publier. Fayard y est trop impliqué.

Le Monde, en la personne d’Alain Salles, m’a envoyé plusieurs questions, pour publier un entretien (ce qui semble indiquer un revirement de politique de la part du journal, peut-être sous la pression de ses lecteurs). J’ai écrit mes réponses, et dois les envoyer demain. Mais je n’en suis pas très content. Les questions sont tellement hostiles, en effet, tellement bien choisies pour empêcher de ma part toute argumentation véritable, si visiblement destinées à me mettre au pied du mur et rien d’autre, si policières en un mot, que je dois consacrer tout l’espace qu’on m’alloue à des manœuvres purement défensives, dictées par celles de l’adversaire. Et la vérité ni le débat ne devrait pas profiter beaucoup d’une liberté si étroitement surveillée. Encore une journée entre quatre murs — l’un de ces quatre étant le fleuve et le ciel, par chance. Je ferraille depuis l’aube. Sur les conseils unanimes des amis je suis tout de même sorti une petite demi-heure. J’ai marché jusqu’au pont de Bir-Hakeim, le long de l’Île-aux-Cygnes, et me suis lié d’amitié avec deux ou trois chiens.

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de consulter les différentes entrées du journal de Renaud Camus.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide