Morcat. Journal 2014

L’entrée de journal affichée ci-dessous est un aperçu. Pour lire en ligne le journal de Renaud Camus, il vous est possible d’acquérir instantanément un compte de consultation. Différentes formules sont disponibles, de la consultation « à l’entrée » à la consultation illimitée. Vous pouvez également consulter la table des matières.

Si vous disposez déjà d’un compte de consultation, veuillez vous identifier.

créée le mardi 17 juin 2014, 16 h 05
modifiée le mardi 17 juin 2014, 16 h 30
Lundi 16 juin 2014, une heure moins vingt du matin (le 17).
Je croyais que l’existence d’un discours du même titre et du même thème, La Civilisation des prénoms, ~~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~, ~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~ je travaille ces ~~~~~~-~~~. ~~~ ~~~~~~~~~~, ~~~~~~~~-~~~, ~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~ ~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~~ : ~~~ ~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ offrirait une structure ~~~~~~~~, ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ endroits.

En ~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~ ~~~~~~, ~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~~, car ce n’est ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~, ~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~, ~~~~ ~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~ ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~~~~~. Développer écarte, ~~~~~~~~ sépare~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~ dû oublier. Il ~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~ rien.

Certes ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~ (~~~~~~~~) ~~~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~~, une variation ou ~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~. ~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~, ~~~~~~~~, ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~~~~~, ~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~~. ~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~ en a amené ~~~~ ~~~~~~, ~~~ ~~~~~~~~, ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~ ; ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~. ~~~ ~~~~ ~~ ~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~ pour regagner la ~~~~~~ ~~~~~, ~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~. ~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~-~~~~~, ~~~~~~~ ~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~, ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~ ~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~ bâton à travers ~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~, ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~~. ~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~ ~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~, ~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ en ~~~~~ du point où l’on ~~~~~~ ~~~~~~~~ : ~~~ ~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~, ~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~, ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~-~~~, ~~~~~ ~~~~~~~-~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~~, ~~~ recule.

J’en ~~~~~ ~~~~~ de même arrivé ~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~, ~~~ ~~~~~, ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~, ~~~~~~-~~-~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~~~, ~~~~~ ~~~ ~~~~~. ~~~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~ ~~~~~~~ que d’un brouillon. ~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~.

voir l’entrée du lundi 16 juin 2014 et ses 3 images dans Le Jour ni l’Heure

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site