Insoumission. Journal 2016

créée le jeudi 22 septembre 2016, 16 h 48
modifiée le jeudi 22 septembre 2016, 16 h 52
Plieux, mercredi 21 septembre 2016, une heure vingt du matin (le 21).
Dans sa recension du livre de deux journalistes sur la dite (par eux) “Fachosphère”, Le Monde se concentre sur une des personnalités qu’il juge essentielles dans ce contexte, Pierre Sautarel, l’animateur principal du site Fdessouche. Dressant le portrait de cet homme d’influence, le journaliste dit que Sautarel a rencontré Éric Zemmour, et qu’il a même dîné avec Alain Finkielkraut, « chez le peintre Jean-Paul Marcheschi ». On retire de ce passage de l’article, et probablement du livre lui-même, qui en est la source, l’impression que Flatters, entremetteur politique au bras long, a organisé un étroit dîner de trois ou quatre couverts, pour présenter les deux hommes l’un à l’autre. Or, en fait de souper prié, il ne peut s’agir que de la soirée que j’avais donnée à je ne sais quelle occasion ni quelle date, chez Flatters, oui, et qui y a bien assisté, au moins sur le tard, mais qui ne faisait, le malheureux, que me prêter gentiment son appartement. Je ne suis pas sûr qu’il sache très bien qui est Pierre Sautarel, et je doute que tous les deux aient échangé trois mots. Je peux me tromper mais je ne pense pas non plus que Finkielkraut et Sautarel aient eu le moindre échange — il devait y avoir là une soixantaine de personnes, peut-être plus ; et, malgré l’existence d’un “buffet”, il ne s’agissait nullement d’un “dîner”. Voilà donc le pauvre Finkielkraut compromis par ma faute, mais plus encore, et c’est plus grave, l’infortuné Flatters, qui n’a pas le moindre engagement politique, qui suit tout cela de très loin et principalement à travers moi, et qui n’avait fait, comme c’est l’usage entre nous, que me prêter gentiment ses salons. C’est bien injuste, et joliment fâcheux — car, dans l’exquise atmosphère du “vivre ensemble”, le malheureux risque de payer très cher ce geste d’amitié. 

voir l’entrée du mercredi 21 septembre 2016 et ses 3 images dans Le Jour ni l’Heure

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de consulter les différentes entrées du journal de Renaud Camus.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide