L’entrée de journal affichée ci-dessous est un aperçu. Pour lire en ligne le journal de Renaud Camus, il vous est possible d’acquérir instantanément un compte de consultation. Différentes formules sont disponibles, de la consultation « à l’entrée » à la consultation illimitée. Vous pouvez également consulter la table des matières.

Si vous disposez déjà d’un compte de consultation, veuillez vous identifier.

créée le mardi 14 février 2017, 9 h 44Plieux, lundi 13 février 2017, une heure du matin.  J’observe en moi avec un peu de honte un net soulagement à l’idée que dans deux ~~~ ~~~~~~ ~~~~~, ~~~~~-~~~~~ ~~~~~~, ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~. ~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~ pu. On ne ~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~-~~~~~. ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~. ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~. ~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~ fin à ses ~~~~~~, ~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ fait.

Je ~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~~~, ~~~~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~ trouvé leur prévisible ~~~~~~. ~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~~~, ~~~~~ ~~ ~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~, ~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~. ~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~

voir l’entrée du lundi 13 février 2017 et son image dans Le Jour ni l’Heure

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site