L’entrée de journal affichée ci-dessous est un aperçu. Pour lire en ligne le journal de Renaud Camus, il vous est possible d’acquérir instantanément un compte de consultation. Différentes formules sont disponibles, de la consultation « à l’entrée » à la consultation illimitée. Vous pouvez également consulter la table des matières.

Si vous disposez déjà d’un compte de consultation, veuillez vous identifier.

créée le lundi 5 février 2018, 11 h 27Plieux, dimanche 4 février 2018, une heure et demie du matin (le 5). L’affaire “petit bras”, qui fit quelques remous autour de moi l’automne dernier, rebondit de façon savoureuse. ~~~~~~~~ ~~~~~~ ~~ ~~~~~~~~~, ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~, ~~~ ~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~ de plus d’un, ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~, ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ encore :

« ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~ peu petit bras ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~ ».

Or ~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~, ~~~~~~ après-midi :

« ~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~ ! »

Aucune réaction, ~~~~~~~~~~~~. ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~ ~~ ~~~ ~~~~~~. ~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~, ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~ faire des cabrioles ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~ ~~~ falaise.

Au ~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~, ~~~~~ ~~~~~~~~

voir l’entrée du dimanche 4 février 2018 et son image dans Le Jour ni l’Heure

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site