créée le samedi 5 octobre 2019, 9 h 35
modifiée le samedi 5 octobre 2019, 9 h 40
Plieux, vendredi 4 octobre 2019, une heure du matin.
Jacques Attali écrit ceci, aujourd’hui même :

« Le souverainisme n’est que le nouveau nom de l’antisémitisme. Les juifs et les musulmans, menacés tous les deux par lui, doivent s’unir face aux fantasmes du grand remplacement. »

Je ne devrais pas me sentir concerné, je ne suis pas souverainiste. Le Grand Remplacement est tout de même traité de fantasme, en ces trois lignes : tout le reste en découle. Le négationnisme contemporain à l’état pur, la négation, contre toute évidence, de la substitution ethnique, du changement de peuple et de civilisation, oblige à voir l’ensemble du monde à l’envers, c’est-dire à ne pas le voir. Le souverainisme, tel que je le connais et le pratique par alliance, le fréquente, n’est nullement le nouveau nom de l’antisémitisme, dont je n’ai jamais rencontré chez lui la moindre trace, tandis que j’y ai rencontré, Dieu merci, beaucoup de juifs. Le nouveau nom de l’antisémitisme, c’est l’antiracisme. À force de marcher main dans la main, dernièrement, ces deux-là sont devenus presque jumeaux, malgré leur différence d’âge. Électorale ou autre, leur clientèle est la même, désormais. Quant à une alliance entre les juifs et les musulmans, c’est un fantasme autrement plus fantasmatique que le Grand Remplacement. Elle n’est pas tout à fait impossible, elle a même prospéré longtemps, quand les deux parties n’avaient pas, pour s’entendre, à se partager et disputer un territoire. Elles y sont contraintes à présent, et ça ne leur réussit pas trop, en général ; ni ne développe entre elles les liens d’amitié.   

voir l’entrée du vendredi 4 octobre 2019 et son image dans Le Jour ni l’Heure

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de consulter les différentes entrées du journal de Renaud Camus.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide