L’entrée de journal affichée ci-dessous est un aperçu. Pour lire en ligne le journal de Renaud Camus, il vous est possible d’acquérir instantanément un compte de consultation. Différentes formules sont disponibles, de la consultation « à l’entrée » à la consultation illimitée. Vous pouvez également consulter la table des matières.

Si vous disposez déjà d’un compte de consultation, veuillez vous identifier.

créée le mardi 4 février 2020, 1 h 38Plieux, lundi 3 février 2020, une heure et demie du matin. Le témoin déserteur, pour le procès où il m’avait proposé de témoigner en ma faveur, m’écrit ~~~~~ :

« ~~~~~ Renaud,

« ~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~ m’en vouloir, mais ~~~ ~~~ ~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~ ~~~ témoignage.

« ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~ ~~ ~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~ ~~~ ~~~~~~~. ~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~~~~ paix. J’aurais voulu ~~~~~ ~~~~~~, ~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~. ~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~ ~~~ ~~~~~~~~~. ~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~, ~~~ ~~~ ~~~~~, mais je ne ~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~. ~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~ ~~~~~~~~~~. ~~~~~~~~~~-~~~~, ~~~ ~~~~~ ~~~~~, ~~~ ~~~~ revirement.

« ~~~~~~~, je vous prie, ~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~ regrets.

  « ~~. »

voir l’entrée du lundi 3 février 2020 et ses 2 images dans Le Jour ni l’Heure

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site