Le Jour ni l’Heure
1888

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans date1888. Naissance à Chamalières de Suzanne Collier, grand-mère maternelle († Paris 1973). Elle est la fille d’Antonin Collier, plus tard maire de Chamalières, et de son épouse, née Journaux. Antonin Collier a par sa femme, apparentée aux Bréchard, des intérêts importants dans les cotonneries de Roanne. Néanmoins son épouse (peut-être traumatisée par des épisodes de grèves assez violents), ne supporte pas cette ville, et c’est pour elle qu’est achetée chemin des Garnaudes, à Chamalières, entre Clermont-Ferrand et Royat, une maison qui sera baptisée "Villa Collier" et plus familièrement appelée "Les Garnaudes". Suzanne Collier est fille unique. Sa mère s’intéresse beaucoup à la photographie et sera l’une des premières praticiennes de la photographie en couleurs, sur plaques de verre. De cette activité il reste de nombreux exemples.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site