Le Jour ni l’Heure
1919

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateVers 1919. Mort de la première épouse, née Gervy, d’André Camus, mère de ses enfants Léon et Madeleine. André Camus se remariera quelques années plus tard avec Louise Pithon, dite "Maman Louise", qui sera pour ses enfants une autre mère et pour ses petits-enfants une autre grand-mère. La soeur de Louise Pithon, Jeanne, a épousé un M. Manigler et ce couple a trois enfants : Roger Manigler, parrain de RC, époux de sa tante Madeleine, "la petite Madeleine", soeur de son père ; Madeleine Manigler, "la grande Madeleine", amie de Florence Gould ; et Isaure Manigler, qui épouse le docteur Jean Lacroix, originaire de l’Aveyron. Roger Manigler sera le dernier directeur de la "Maison Camus". Il jouait du violoncelle. De son mariage avec Madeleine Camus (sa cousine germaine par alliance, en quelque sorte) sont nés Frank Manigler, violoniste à l’orchestre de la Suisse romande, et Christian Manigler, cousins germains de RC.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site