Le Jour ni l’Heure
avril 1970

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le jeudi 9 juillet 2015, 11 h 24Mercredi 1er avril 1970. Florence.

Amiel, après une perte séminale :

« Dormons pour réparer et radouber la nef qui me porte et qui a souffert d’une voie d’eau... » Elles l’inquiétaient énormément. 

Edith Sodergran.

Adam Lindsay Gordon, Tom Collins, Miles Franklin, Aurobindo.

1er Avril 1967 : Mérano.

Florence (Hotel Augustus, “très bien”). Seigneurerie [sic] avec W. Promenade à San-Miniato par l’escalier tous les trois [avec William Burke et Casimir Estène]. Dôme.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le jeudi 9 juillet 2015, 11 h 32Jeudi 2 avril 1970. Florence.

« Le Tyrolengarten, dans le parc de Schœnbrunn [sic] (4 avril 1967). »

« [Couvent de] St-Marc [à Florence] — Offices. Pise. Couché à Gênes. Vol pendant le dîner. »

Florence. Couvent de Saint-Marc. Offices. Pise. Ils vont dîner et coucher à Gênes mais sont victimes d’un cambriolage de la voiture pendant le dîner.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le jeudi 9 juillet 2015, 11 h 33Vendredi 3 avril 1970. Gênes.

« Gênes (Palazzo Rosso). Juan-les-Pins [chez Casimir Estène].

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le jeudi 9 juillet 2015, 11 h 41Samedi 4 avril 1970. Juan-les-Pins.

« Hotel Bayerischer Hof, Munich, 4 Av. 1967. Déjeuné à Schoenbrunn, le matin du même jour. » [Note dans l’agenda noir pour l’année 1970, page du 4 avril 1970]

« Juan-les-Pins. Promenade à Eden-Roc avec W. Dîner à Cannes. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le jeudi 9 juillet 2015, 11 h 45Dimanche 5 avril 1970. Juan-les-Pins.

« 5 avril 1965 : Kinnoul Hill [à Perth, Écosse] : que de chaudes après-midi d’été, par ses sentiers sinueux. (1962-63-64) »

« Juan-les-Pins. Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence. Cagnes. Dîner à Nice. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateLundi 6 avril 1970. Juan-les-Pins. Aix-en-Provence. Avignon. « Pris le train à Dijon » (? Peut-être Casimir Estène était-il alors professeur à Dijon ? Ou bien y a-t-il eu une dispute ?). Retour à Paris.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 9 h 54Mardi 7 avril 1970. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 9 h 55Mercredi 8 avril 1970. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 10 h 00Jeudi 9 avril 1970. Paris.

« Lorsque les esprits se fâchent, ils nous disent :

“Pourquoi les Tolabwaga ne sont-ils pas les premiers ? Et pourquoi vous, chefs de rang inférieur, êtes-vous en tête ? Les Tolabwaga ne sont-ils pas les nettoyeurs de la Mer ?” »

                             cit. in Malinowski, Argonautes, p. 328

Enlèvement de la grand-mère de la grand-mère de Claudio par son grand-père, Turin, 1878. (Deux-Magots, 8 Avril 1967).  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 10 h 12Vendredi 10 avril 1970. Paris.

1H30. “CivicCulture”, in little brown Serie. [?]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 10 h 14Samedi 11 avril 1970. Paris.

8H 15. Jean-Pierre [Chauvin] au Palais de Chaillot pour “Accatone” avec W.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 10 h 17Dimanche 12 avril 1970. Paris.

On dirait autour des tombeaux
    Qu’on entend voltiger une ombre.

                                Lamartine.

Il aimait mieux Clitie inexorable
    Qu’il n’aurait fait Hélène favorable.  

                                 La Fontaine, Le Faucon.

Et quelquefois, assis sur le bord des fontaines.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 12 h 09
modifiée le vendredi 10 juillet 2015, 15 h 49
Lundi 13 avril 1970.
Paris.

9H 30. Mère rendez-vous Dcteur Rayraut [?],
    Dentiste, 326, Rue du Fg-St-Honoré.

_____

Sophie Clergié. Leçon ? 

_____

les philosophies florides de Spinoza ou de Leibniz

« L’effort nécessaire pour maintenir cohérente une personnalité en perpétuelle menace d’effritement est l’expérience centrale du cogito biranien. » [Emmanuel Mounier] Int. aux. Ex. [Introduction aux Existentialismes] p. 51.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 15 h 52Mardi 14 avril 1970. Paris.

“L’échange chez Malinowski”

* Rendre le Mémoire :

“Universalité du Complexe d’Œdipe”.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 juillet 2015, 16 h 01Mercredi 15 avril 1970. Paris

« Elle me disait l’heure, le temps qu’il faisait, que ce n’était pas la peine que j’allasse jusqu’à la fenêtre, qu’il y avait de la brume sur la mer, si la boulangerie était ouverte, quelle était cette voiture qu’on entendait. » 

                                                            Jeunes filles en fleurs. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 15 h 38
modifiée le samedi 11 juillet 2015, 15 h 43
Jeudi 16 avril 1970.
Paris.

« Nommer les choses, définir les situations, c’est à la fois les modifier et les figer, le limiter dans leur ampleur et les ouvrir à la durée. » (16 avril 1967)

1H. Déj. Delaage avec W. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 15 h 41Vendredi 17 avril 1970. Paris.

“le détaché d’ambassade”... (Casimir)

1H 30. Revue Française de Sociologie, “Le Comportement pol.” de Campbell.

6H30 Sylvie Bonin
    10, rue Georges Berger, XVIIe. 6ème

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 15 h 39Samedi 18 avril 1970. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 15 h 49Dimanche 19 avril 1970. Paris.

« Tu es là, mon amour, et je n’ai lieu qu’en toi. » [Claudel]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 15 h 52Lundi 20 avril 1970.  Paris.

« Comprends-tu ce qu’il y a dans ces mots :          Passer Outre ? »

                                                                                20 Avril 1968

8H. Théâtre Récamier. Godot. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 15 h 56Mardi 21 avril 1970. Paris.

« Nous qui mourrons peut-être un jour, disons l’homme immortel au foyer de l’instant. » [Saint-John Perse]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 16 h 01Mercredi 22 avril 1970. Paris.

“À la prochaine” — “Oh, vous savez, dans trente ans, ce ne sera plus moi ! ”

Au lieu de me réjouir de la longévité des chaudières, je m’afflige de la brièveté des fumistes. » 

                                                                                                   (Maurice Chapelan, 1967)

“mon adagio de synthèse”

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 16 h 07Jeudi 23 avril 1970. Paris.

« l’angoisse chez Heidegger est une aperception brutale et nue de notre être-dans-le-monde, “de la mondanité du monde à l’état pur”, de notre déréliction et de notre marche à la mort ». [Emmanuel Mounier] Int. aux Ex, p. 52.

La peur (objet déterminé) <—> l’angoisse, chez H. il assimile toute doctrine de salut à ces refuges de la peur contre l’angoisse. L’angoisse, non pas anémique et petite-bourgeoise, mais sentiment de grand air, malaise cosmique. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 16 h 09Vendredi 24 avril 1970. Paris.

* 1H 30 Exposé en Science-Pol.
    in Lindsay “Hand-Book of Psychology” “Le concept de socialisation dans les études de psychologie analytique et de psychologie sociale.”

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 juillet 2015, 16 h 13Samedi 25 avril 1970. Paris.

« Ils criaient qu’on les menât au combat, qu’ils voulaient venger la mort de leur père, de leur général, de leur protecteur ; qu’avec lui ils ne craignaient rien mais qu’ils vengeraient bien sa mort ; qu’on les laissât faire ; qu’ils étaient furieux ; et qu’on les menât au combat. »

                                                                                                                                                              (Sévigné.)

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 12 juillet 2015, 11 h 09Dimanche 26 avril 1970. Paris.

26 Avril 1967 :

« J’ai été longtemps un jeune homme possessioné et mon règne sur les êtres s’est achevé d’un coup (...). J’ai encore des tics et des habitudes de déférence quand je ne règne plus sur aucun terre. Car mon temps est révolu… » Éric Olivier [sic : Ollivier]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 12 juillet 2015, 11 h 10Lundi 27 avril 1970. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 12 juillet 2015, 11 h 15Mardi 28 avril 1970. Paris. 

28 Avril 1967. — Jacques de Ricaumont.

« Mais son mouvement ne passa pas inaperçu de toute une bande qui s’ennuyait ou bien avait autre chose à faire et dont les aspirations, cristallisées par son énergie, se traduisirent par toute une série de “moi aussi, il faut vraiment que je parte… », à telle enseigne que son départ, et la brèche qu’il ouvrait, fit s’écrouler la moitié de la petite ‘fête’… »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 12 juillet 2015, 11 h 17Mercredi 29 avril 1970. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 12 juillet 2015, 11 h 21Jeudi 30 avril 1970. Paris. Pas d’entrée.

NOTES D’AVRIL

— “Spirit of Saint Louis.”

— Voir. Car enfin
         Il aurait pu sombrer aussi bien,
         Se perdre, ou poursuivre en vain

                                                        ...

— Magie des jardins. Nettoyeurs de la Mer. 

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site