Le Jour ni l’Heure
juillet 1970

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 16 h 39Mercredi 1er juillet 1970. New York.

« De la lucidité stérile mise en parallèle avec l’incroyable frivolité des créateurs. » [Phrase ou idée de titre probablement recopiée d’agendas plus anciens — Casimir Estène ?]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 16 h 40Jeudi 2 juillet 1970. New York. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 16 h 45Vendredi 3 juillet 1970. New York.

Victor-le-Violoneux [figure clermontoise].

Jean Sepent [id.].

La Marguerite-en-voiture [id.]

La Coupe Gordon-Benette de 1905 : le docteur G. [Jean Gourdiat], splendide; en yachtman, avec casquette à visière. [Idées pour un roman ? Notes probablement recopiées d’agendas plus anciens].

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 16 h 51
modifiée le samedi 18 juillet 2015, 16 h 52
Samedi 4 juillet 1970.
New York.

Elle se croit à New York, ou sur le bateau.

Elle me dit : « Imbécile, vous laissez descendre tout le monde, nous allons rester toutes Seules sur ce bateau avec nos bagages ! » ou bien « Allez chercher le capitaine, je veux chercher parler au capitaine ». Alors, je vais dans la pièce à côté, et je fais semblant de parler au capitaine. (Indiana de Serrans). [Notes en vue de Passage ou d’Échange]. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 16 h 52Dimanche 5 juillet 1970. New York. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 16 h 53Lundi 6 juillet 1970. New York. Pas d’entrée.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 17 h 00Mardi 7 juillet 1970. New York.

« V’là vos brailles… ou « V’là le saint étui de Monsieur… » (Curé de St-Amand-Roche-Savine).

« Craignez l’enfer : ce n’est pas lorsque les petits diables vous piqueront, vous enfourcheront et vous retourneront sur le gril qu’il faudra crier : “ Père et Mère, j’me peut et j’veux m’n’aller ! » 

                                          (Première Communion [d’Indiana de Serrans], circa 1854).

l’Ancêtre Heurtebise, tombé d’un mât dans la baie de Rio, et mangé par les requins. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 17 h 07Mercredi 8 juillet 1970. New York.

« Londres : à-travers une fenêtre du Cumberland Hotel, une vue de Marble Arch, au premier plan, puis, à l’infini, car aucun toit n’en émerge, même au plus loin, les arbres de Hyde Park. L’éclairage est celui d’une très belle matinée d’été » (8 Juillet 1968).

… « Doddington House (Gloucesteshire). À la fin de l’après-midi, le même jour. Une grande maison du XVIIIeème siècle, avec un péristyle à colonnes, et, devant elle, un jardin plein de roses, une rivière et une cascade. Personne, mais un énorme Saint-Bernard affectueux, et …

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 17 h 21
modifiée le samedi 18 juillet 2015, 17 h 47
Jeudi 9 juillet 1970.
New York.

On “Oxford”, 7 Juillet 66.

Parti vertueux et moraliste, je suis revenu hédoniste et moral. 

_________

…qui s’allonge à nos pieds, quand nous ,nous asseyons, au bord du bassin. »

« Weston-super-Mare. Une promenade, le long de la plage, devant le “Grand Atlantic Hotel”, victorien et sombre, où nous avons couché. De vieilles gens. Le ciel est gris, la mer est beige; Sur ses pilotis rouillé, le long “pier” obligé des biens de mer anglais. …

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 juillet 2015, 17 h 43
modifiée le lundi 20 juillet 2015, 11 h 30
Vendredi 10 juillet 1970.
New York. [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là.]

« …Du haut d’une estrade en bois, trois salutistes chantent des hymnes et commentent l’Écriture » (9 Juillet 1968). 

— Lytton, au-dessus de Lymouth. Dans le jardin du “Valley of Rocks Hotel”, il y a des palmiers et toute une végétation exotique. On domine la mer de très haut. Il fait beau. On se croirait sur la côte amplifiante. (9 juillet 1968). 

— Une soirée chez les X., à la campagne, près de Nottingham. Une salle de bal vitrée et qui donne sur le parc. Une MG…

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 20 juillet 2015, 11 h 36Samedi 11 juillet 1970. New York. [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là.]

“Jamais le langage de Protée ne sera compréhensible ; mais s’il est un moyen de fixer un instant le dieu instable, c’est par l’émotion poétique.” (19 août 1966). 

______

…/… de 1930, fraîchement repeinte, brille dans une traînée de lumière entre les gazons court-tondus, sous un cèdre. Son propriétaire s’appelle Édouard, il a vingt ans, il est très beau. Il va le lendemain à une course automobile dans le Kent. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 20 juillet 2015, 11 h 49
modifiée le lundi 20 juillet 2015, 12 h 08
Dimanche 12 juillet 1970.
New York. [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là.]

12 Juillet 1965.

Sur la route du Puy, entre Vieille-Brioude de Polignac, par un temps splendide, un bonheur irrisonnable, une joie sauvage…

______

« …/… Je danse avec une anglaise en blue-jeans. Elle porte une chemise de garçon nouée sour le ventre, sous quel prétexte ? Tout le monde la trouve très excitante. Elle passe sa main sur ma poitrine et m’em- …/…

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 20 juillet 2015, 12 h 08
modifiée le lundi 20 juillet 2015, 12 h 18
Lundi 13 juillet 1970.
New York. [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là.]

« …/…brasse sur la bouche (ses parents sont aux Koweit, paraît-il). Des mères nous regardent avec indulgence. O., enfoncé dans un grand fauteuil, fait la tête. Drôle de pays. (18 juillet 1968).

« — Haddon Hall (Derbyshire). Dans les jardins en terasse [sic], le long du château, nous sommes seuls, O et moi ; les derniers visiteurs de la journée. Au loin, des collinnes [sic] vertes, où des haies bien taillées séparent des champs. le seul bruit d’un jet d’eau… » (19 juillet 1968).  »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 20 juillet 2015, 16 h 39
modifiée le lundi 20 juillet 2015, 16 h 42
Mardi 14 juillet 1970.
New York. [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là.]

« Hidcote Manor (Gloucesteshire). « P. [docteur Peter Bullough] et O. sont assis sur un joli banc “regency”, et je suis étendu devant eux, sur le gazon, au bord d’un ruisseau où trempent des plantes singulières, aux feuilles immenses, et dont j’ignore le nom. Le jardin épouse insensiblement la campagne alentour. En serpentant, une allée mont vers la maison, entre les fleurs. » (25 juillet 1968).

« — Compton Wynyates (Warwickshire). D’un sentier de coursière qui dégrin- …/…

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 20 juillet 2015, 16 h 48
modifiée le mardi 21 juillet 2015, 11 h 55
Mercredi 15 juillet 1970.
New York. [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là.]

— Mangé du cerf, avec O. à Salisbury, mi-juillet 1968.

« Je crois que je ne vous aime jamais davantage que [sic] lorsque vous avez bien boudé et que vous ne pouvez plus tenir, quand vous commencez à sourire, tout en conservant un grand air de dignité offensée » (22 Août 1968).

________

…/…gole d’une colline, entre les arbres, on domine soudain un jardin exquis, et, entre les pelouses et les ifs taillés, un joyau vieux rose, tout en

 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 21 juillet 2015, 11 h 52Jeudi 16 juillet 1970. New York. [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là. Il s’agit probablement d’extraits d’un premier journal jeté dans la vide-ordures de l’ambassadeur Aström, 50, Sutton Place,durant ces semaines-là.]

…/…recoin tourelles et en recoins, avec un étang à nénuphar, vestige de douve. C’est la meilleure Angleterre, tant de douceur, ses lignes molles, ses fleurs, le vert inouï de ses gazons et le grand âge de ses briques. » (27 juillet 1968).

« — Oxford. À la Truite, le long de la Cherwell, nous sommes assis à une table de bois. O. regarde un livre sur Botticelli que je lui ai donné. Je lis “Poétique de Saint- …/…

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 21 juillet 2015, 12 h 05Vendredi 17 juillet 1970.  New York [Pas d’entrée relative à cette journée même. Page occupée par des notes anciennes recopiées, sans doute même pas ce jour-là. Il s’agit probablement d’extraits d’un premier journal jeté dans le vide-ordures de l’appartement de l’ambassadeur Aström, 50, Sutton Place,durant ces semaines-là.]

…/… John-Perse [sic]. Souvenir. Souvenir de Souvenir. Mon adolescence m’a échappé. » (27juillet 1968)

_____

“Tableaux d’Angleterre”, 4 Août 1968.

Séjour en Angleterre, avec O., du 7 au 30 Juillet 1968. Londres, Weston-Super-Mare, Lymouth [Lynmouth], Penzance, St-Yves, Torquay, Salisbury, Woodstock. Une semaine à Nottingham, chez Cédric W. Une semaine à Oxford, chez P. [docteur Peter Bullough]. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 21 juillet 2015, 12 h 19
modifiée le mardi 21 juillet 2015, 12 h 20
Samedi 18 juillet 1970.
New York [chez l’ambassadeur de Suède à l’ONU, Sverker Aström, 50 Sutton Place.]

Nel viola
    d’un infanzia fragile
    cercavo i sogni.

L’immagine
    cancellava la realtà
    erano temporali
    senza pioggia. 

…/…

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 21 juillet 2015, 12 h 26Dimanche 19 juillet 1970. New York [chez l’ambassadeur de Suède à l’ONU, Sverker Aström, 50 Sutton Place]

Narcissi
    fioravano
    nell’ozio dell’atimo

Reazioni
    laceravano
    la vertigine del sentimento.

                         Oxford, 1966 [Il s’agit probablement de vers de Chiara-Paola Morlotti, recopiés en juillet 1970.]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 21 juillet 2015, 12 h 28Lundi 20 juillet 1970. New York. Pas d’entrée. [Chez l’ambassadeur de Suède à l’ONU, Sverker Aström (absent), 50, Sutton Place]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 22 juillet 2015, 11 h 55Mardi 21 juillet 1970. New York, Sutton Place.

                                       But to what purpose
     Disturbing the dust on a bowl of rose-leaves
     I do not know.

                                        Other echoes
     Inhabit the garden. Shall we follow ? [T. S. Eliot, Four Quartets]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 22 juillet 2015, 12 h 02Mercredi 22 juillet 1970. New York, Sutton Place.

« 22 Juillet 1966. Ébreuil, avec Sophie [Clergié]. “À voir la ville de l’autre côté du pont qui enjambe la Sioule, on se croirait dans une petite capitale de province sous Louis XV : à gauche, la longue façade du palais abbatial, qui abrite aujourd’hui un hospice, au centre, la grosse tour coiffée de l’église romane, à droite une merveilleuse maison, avec des colonnes et des balcons de fer forgé, comme …/…

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 22 juillet 2015, 12 h 12Jeudi 23 juillet 1970. New York, Sutton Place.

«…/… une demeure d‘Intendant. Et devant tout cela, en bordure de la rivière, qui est ici fort belle, large, bordée de grands arbres, de grands jardins potagers, dessinés au carré, où les fleurs voisinent avec les légumes. On s’attend à y voir paraître quelque chanoine à prébendes et à bénéfices, donnant ses instructions à son jardinier Colas et surveillé de loins par une grosse servante.” »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 22 juillet 2015, 12 h 14Vendredi 24 juillet 1970. New York. Sutton Place. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le jeudi 23 juillet 2015, 10 h 47Samedi 25 juillet 1970. New York. Sutton Place.

West-Stockbridge, Mass.

« Week-end à West-Stockbridge et Tanglewood. I,vitas à dîner par Christoph Eschenbach. Moment au bord du lac et dîner le Dimanche : Eugène [Nicole], W., William Routch, Aaron …/... »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le jeudi 23 juillet 2015, 10 h 59Dimanche 26 juillet 1970. West-Stockbridge / Tanglewood.

West-Stockbridge et Tanglewood (invités par Eugène Nicole ?). Invités à dîner par Christoph Eschenbach (le samedi ?). Lennox (?). Moment au bord du lac et dîner le dimanche : Eugène Nicole, William Burke, William Routch (?), Aaron Copland, Michael X (Michael Tylson Thomas ?), Isaie Jackson (?). « Parlé avec Copland de Fauré et de Stein » (Gertrud Stein ?).

«…/… Copland, Michaël X, Isaie Jackson [Isaiah Jackson]. Parlé avec Copland de Fauré et de Stein. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 23 juillet 2015, 10 h 59Mardi 28 juillet 1970. New York. Sutton Place. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 23 juillet 2015, 11 h 02Mercredi 29 juillet 1970. New York. Sutton Place. Pas d’entrée.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 23 juillet 2015, 11 h 05Jeudi 30 juillet 1970. New York. Sutton Place.

10H. M. de Rancourt
     399. Park Avenue
     International Department
     5ème Étage. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 23 juillet 2015, 11 h 14Vendredi 31 juillet 1970. New York. Sutton Place.

Véronique Camus
    Kerzo en Loc’ Maria
    56 Belle-Isle-en-Mer
    FRANCE


Il faudrait, pour avoir vécu,
    Vivre toutes les vies.
    Il faudrait, mon cœur, avoir eu
    Toutes ces choses enfuies…

                               [Henri de] Régnier

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site