Le Jour ni l’Heure
janvier 1972

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 11 mars 2015, 10 h 56Samedi 1er janvier 1972. Paris.

« Chez Suzan Sparks [rue de l’Université, maison de Lamartine]. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 11 mars 2015, 10 h 56Dimanche 2 janvier 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 11 mars 2015, 11 h 08Lundi 3 janvier 1972. Paris.

« (Chez Michelet [Roland Barthes :] “ Il y a, si l’on veut, deux Révolutions : une Révolution-principe (éternelle), et une Révolution incarnée (celle de 89). En sorte que, paradoxalement, c’est la Révolution historique qui dévoile rétroactivement son prologue infini : elle est le drame souverain qui explique toute l’Histoire antérieure. Elle éclate comme l’incarnatus est de la Justice, elle interrompt les temps pour les résumer et les consummer. Elle même d’ailleurs ne participe pas au temps : [page du mardi 4 janvier 1972] en elle, plus de durée : une minute y est un siècle, ou plutôt : ‘ni siècle, ni année, ni mois, ni jour, ni heure... Le temps n’existait plus, le temps avait péri.’ ” Barthes, “Michelet”, p. 54-55. Il cite Jaurès : « Dans ces heures si pleines, si prodigieusement concentrées, où les minutes valent des siècles, la mort seule répond à l’impatience des esprits et à la hâte des choses.” »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 11 mars 2015, 11 h 09Mardi 4 janvier 1972. Paris, pas d’entrée, suite de l’entrée de la veille. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 11 mars 2015, 11 h 15Mercredi 5 janvier 1972. Paris. 

« “Peu de jours après Thermidor, un homme, qui vit encore et qui avait alors dix ans, fut mené par ses parents au théâtre, et à la sortie admira la longue file de voitures brillantes qui, pour la première fois, frappaient ses yeux : ‘Faut-il une voiture, mon maître ?’. L’enfant ne comprit trop ces termes nouveaux. Il se les fit expliquer, et on lui dit seulement qu’il y avait un eu un grand changement par la mort de Robespierre”. [Michelet] 1853, Hist. de la Révolution, t. VII, livre XX, ch. 10 (p. 482) (Cité par Barthes [Michelet], p. 103). » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 12 mars 2015, 11 h 19Mardi 11 janvier 1972. Paris.

« qu’ils sont rigoureusement interchangeables par centaines jamais décrits sinon de tels qualificatifs rituels huit fouteurs au membre gigantesque, douze petits garçons beaux comme des Anges l’Amour purs éléments du récit même comme autant de virgules, de points, de soupirs de force y maintenant pièces d’un jeu fastidieux savant ou telle discrépance de l’aine de la hanche du cou ouvrant sur tel réel imaginaire récusé n’aurait que faire, certes »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 12 mars 2015, 11 h 20Mercredi 12 janvier 1972. Paris. Pas d’entrée, débordement de celle de la veille. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 12 mars 2015, 11 h 21Jeudi 13 janvier 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 12 mars 2015, 11 h 21Vendredi 14 janvier 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 12 mars 2015, 11 h 24Samedi 15 janvier 1972. Paris.

« Dîné chez Anita [?] :
    W., Jean-Claude Vigne, Blanchette [?].
    Cinémathèque (les mêmes plus Michel Demézières [Demaizière ?]).

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 13 mars 2015, 11 h 14Dimanche 16 janvier 1972. Paris.

Michel [Demaizière]. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 13 mars 2015, 11 h 18Lundi 17 janvier 1972. Paris.

« Un roman japonais dans lequel une très vieille femme, d’ailleurs provinciale, habitant seul un studio dans un grand immeuble moderne du centre de Tokyio[,] a pour seul contact avec le monde extérieur les bruits que font, dans leur salle de bains attenante à la sienne, deux jeunes pédés qui s’amusent, se disputent, reçoivent des amis et font bruyamment l’amour. Puis... »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 13 mars 2015, 11 h 21Mardi 18 janvier 1972. Paris.

« Déj. Jacqueline Uyterhoven [née Didier].

« Visite à [Robert] Kanters [rue de Beaune]. 

« Dîné [au Petit-] St-Benoit avec W. et Jean-Claude [Darbois]. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 13 mars 2015, 11 h 22Mercredi 19 janvier 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 13 mars 2015, 11 h 27
modifiée le vendredi 13 mars 2015, 11 h 28
Jeudi 20 janvier 1972.
Paris.

« Ce qu’on peut dire c’est que
     protégée par sa seule improbabilité
     elle
     mais alors placée au lieu théorique rigoureux
     dont il fut/sera en son temps parlé
     sape
     du jeu même de ses syntaxes terroristes
     tout discours                                  (si clair
                                                                         etc.)
     dont le Sexe, demeurant seul inommé
     n’occuperait point les prémisses. »

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site