Le Jour ni l’Heure
mai 1972

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 28Mardi 2 mai 1972. Paris.

« 2H 30. M. Cohen [propriétaire, 76, rue du Bac], 103 rue du Fbg. du Temple. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 29Mercredi 3 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 30Jeudi 4 mai 1972. Paris. 

12H. Docteur Lachand, à [l’hôpital] Necker. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 31Vendredi 5 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 38
modifiée le mardi 31 mars 2015, 10 h 43
Samedi 6 mai 1972.
Paris.

« 11H. Docteur Ouvrard.

__________

« Déménagement [du 163, avenue Victor-Hugo, Paris XVIe, au 76, rue du Bac, Paris VIIe]

« Dîner rue du Bac, le soir : W., Jacqueline [Uyterhoven-Didier], Suzan [Sparks], Bob et Lin Basler [?].

« Couché là pour la première fois. » 
 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 38Dimanche 7 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 41Lundi 8 mai 1972. Paris.

« Matin.

« [Débat ?] Ricardou — Claude Simon avec W. à N.Y.U. »

« 14H 45, 16H docteur Fabry

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 42Mardi 9 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mars 2015, 10 h 43Mercredi 10 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 9 h 59
modifiée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 22
Jeudi 11 mai 1972.
Paris.

« les grands récits se reconnaissent à ceci signe que le fiction qu’ils proposent n’est rien d’autre que la dramatisation de leur propre fonctionnement ». Ricardou, prob. du n. r., p. 178.

________ 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 00Vendredi 12 mai 1972. Paris.

Dominique [?] à déj. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 00Samedi 13 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 01Dimanche 14 mai 1972. Paris.

« Ce n’est pas ma fort... »

_____________________ 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 05Lundi 15 mai 1972. Paris.

« syntaxico-topographiques :

« passage — versant (?) — ligne (s) — champs — glissant — détour — embranchement — abrupt — plat — prosaïque — carrefour — transit — croisement — déplacement — transport — touffu — dépouillé — allées — avenues — conjonction _ »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 06Mardi 16 mai 1972. Paris.

« 12H. 30. Madeleine à déj. 

___________________________

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 06Mercredi 17 mai 1972. Paris.

« Préparation Hôpital. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 21Jeudi 18 mai 1972. Paris. 

« 10H. Hôpital Necker. 

_________

« Pour l’histoire naturelle pré-classique, “L’histoire d’un être vivant c’était cet être même, à l’intérieur de tout le réseau sémantique qui le reliait au monde. Le partage, pour nous évident, entre ce que nous voyons, ce que les autres ont observé et transmis, ce que d’autre enfin imaginent ou croient naïvement, la grande tripartition, si simple en apparence, et tellement immédiate, de l’Observation, du Document et de la Fable, n’existait pas.     
                                         Foucault, M. et C., p. 141.
                                         (par ex., Aldrovandi).  

« Pour Jonston /Linné/, la dernière catégorie, dans chaque chapitre sur un animal quelconque, s’appelle Litterraria. “Tout le langage déposé par le temps sur les choses est repoussé à la dernière limite, comme un supplément où le discours se raconterait lui-même et rapporterait les découvertes, les traditions, les figures, poétiques” (ibid., p. 142)

« Tout le langage déposé par le temps sur les choses, tout le réseau sémantique qui les relie au monde, une histoire de l’erreur, une somme du déjà-dit, masse présente dans l’objet actuel, dans le vrai, dans le dit-aujour’hui. »  

                     

   

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er avril 2015, 10 h 23Samedi 20 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 11 h 56Dimanche 21 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 11 h 58Lundi 22 mai 1972. Paris.

« dîner avec Jacqueline [Uyterhoven-Didier] et W. : le soir Richard (Timothy) [?]. Puis Tuileries. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 11 h 59
modifiée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 06
Mardi 23 mai 1972.
Paris.

6H 30. Fabry. [?]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 00
modifiée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 03
Mercredi 24 mai 1972.
Paris.

Chomâge. —> déj. Jacqueline [Didier Uyterhoven] et J. P. S. [Jean-Pierre Sicre] ? 

15H 45. Fabry. 


_________________________

Dîner [au restaurant Le Petit-] St-Benoît W. Marguerite Duras. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 06Jeudi 25 mai 1972. Paris.

Docteur Lachand.

20H 45. Dauphine. Claude Estier.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 04Vendredi 26 mai 1972. Paris.

2H - 1/4. Fabry. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 08Samedi 27 mai 1972. Paris.

Tél. : Patrick Miller / Suzanne [Sparks ? Gourdiat ?]

         Madeleine P. [Parrot]

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 09Dimanche 28 mai 1972. Paris. Pas d’entrée.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 09Lundi 29 mai 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 12Mardi 30 mai 1972. Paris.

________

Dîner [à la] Cafetière : [Robert] Rauschenberg, [Cy] Twombly, les Sonnabend [Michael et Ileana], Antonio [Homem de Melo], Jacqueline [Uyterhoven, née Didier], etc. W.  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 avril 2015, 12 h 20Mercredi 31 mai 1972. Paris. Pas d’entrée.

NOTES DE MAI

« (le contexte, case-tête des sémanticiens, a toute l’ingratitude le la Loi : c’est lui qui réduit la polysémie, rognes [sic] les ailes du signifiant : toute la “poésie” ne consiste-t-elle pas à libérer le mot de son contexte ? toute la “philologie” ne consiste-t-elle pas à l’y ramener ?) ». Barthes, S.F.L. [Sade, Fourrier, Loyola], p. 96. 

_________

« Replacée dans l’histoire du signe, la construction fouriériste pose les droits d’une sémantique baroque, c’est-à-dire ouverte à la prolifération du signifiant : infinie et cependant structurée. » Id., p. 105

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site