Le Jour ni l’Heure
août 1972

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 12Jeudi 3 août 1972. Paris.

« D’où vient brusquement cette mobilité inattendue des dispositions épistémologiques, la dérive des positivités les unes par rapport aux autres, plus profondément encore l’altération de leur mode d’être ? Comment se fait-il que la pensée se détache de ces plages qu’elle habitait jadis (...) et qu’elle laisse basculer dans l’erreur, la chimère, dans le non-savoir, cela même qui, moins de vingt ans auparavant, était posé et affirmé dans l’espace lumineux de la connaissance ? À quel événement ou à quelle loi obéissent ces mutations qui font que soudain les choses ne sont plus perçues, décrites, énoncées, caractérisées, classées et sues de la même façon, et que dans l’interstice des mots et sous leur transparence, ce ne sont plus les richesses, les êtres vivants, le discours qui s’offrent au savoir, mais des êtres radicalement différents ?  »

                                                                                                                  [Michel] Foucault, M. et C. [Les Mots et les Choses], p. 229

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 12Samedi 5 août 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 13Dimanche 6 août 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 16Lundi 7 août 1972. Paris.

« de sorte que racontant son après-midi, puisqu’il avait lu un livre, ce qui lui était arrivé c’était un point-virgule au à la deuxième ligne page 141 des conjonctions des répétitions des sens et des jeux d’écriture »

_____________________

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 21Mercredi 9 août 1972. Paris.

« Au XIXème s., la parole souveraine contre l’ésotérisme de l’écriture... Foucault, 298

« Saussure “contourne ce moment de la parole qui fut majeur pour toute la philosophie du XIXe s. pour restaurer (...) la dimension de la langue en général etc. (p. 299) » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 23Jeudi 10 août 1972. Paris.

« Et verrons-nous toujours les mêmes sentinelles

                               Monter aux mêmes tours ?
                                                                                 (Hugo)

« Et un autre arbre de haut rang montait déjà des grandes Indes souterraines
                                                                                                                                     (Perse)

_________

                                   

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 26Vendredi 11 août 1972. Paris.

« Cinémathèque : “Rites de l’Amour et de la Mort” avec Frédéric [Mitterrand ?], W., Jacqueline [Didier-Uyterhoven] et J. Claude [Darbois]. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 27Samedi 12 août 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 27Dimanche 13 août 1972. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 29
modifiée le lundi 6 avril 2015, 10 h 38
Lundi 14 août 1972.
Paris.

« un combinatoire d’instantanés », Dombrowski [Serge Doubrovsky] de [Claude] Simon, in “Entretiens avec C. S.”, p. 56.

_____________

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 avril 2015, 10 h 38Mardi 15 août 1972. Paris.

« Cinémathèque : 15H. Entrac’te [sic], Un chien andalou, Le Ballet mécanique, Les mystères du château de Dé, divers Hans Richter. 18H30. One + One, de Godard.

_______

Jean-Claude [Darbois] : « Ils ont dit à la radio qu’il y aura des éclaircissements cet après-midi ».

_______

« Des absurdité fécondes, parce qu’elles révèlent, parce qu’elles offrent un nouveau point de vue sur les choses : ex. Ricardou et “le primat mythique de la narration” (Doubrowsky) [Serge Doubrovsky] ou “scripturalisme”. Erreurs gigantesques que les raisonnables certes ne commettraient pas, mais à quel prix ? » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 7 avril 2015, 9 h 58Mercredi 16 août 1972. Paris.

« Vu au Racine “The big Sleep’, d’H. Hawks, dial. de Faulkner, Humphrey Bogart.
    Dîné avec Philippe [Stoeckel] rue Grégoire-de-Tours. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 7 avril 2015, 10 h 04Jeudi 17 août 1972. Paris.

« L’Orne comme autrefois nous reverrait encore, [Malherbe, Aux ombres de Damon]

_______

« “Ce que je comprenais, c’est qu’il fallait, pour que le lustre s’allume et brille, que nous y prêtassions notre propre ferveur, que nous fussions ‘de mèche’ ; faute de quoi, le lustre éteint, ses plus beaux cristaux ne sont que verroterie.” G. [André Gide], Préface à l’Anthologie [de la poésie française]. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 7 avril 2015, 10 h 10Vendredi 18 août 1972. Paris.

« Dresser un inventaire des “fonctionnements” [pour Passage].

________

« État des lieux (?) [titre envisagé pour Passage ?] Supprimer les explications, enlever les clés. Absurdité certes de vouloir “justifier”.
    Présent rigoureux ?
    Description de lieux et de gestes, de tropes. Enlever les adjectifs psychologiques ou qui opèrent des commentaires (“jaloux”). »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 7 avril 2015, 10 h 13Vendredi 25 août 1972. Paris.

« “l’étourderie de vingt-cinq siècles savants qui n’y avaient pas songé”. (Fourier). 

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site