Le Jour ni l’Heure
novembre 1974

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 6 janvier 2015, 11 h 21Vendredi 1er novembre 1974. Rome.

« Rome. Vatican. Olympico : W. rencontre X. et moi Emmanuele : épisode du camion. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 6 janvier 2015, 11 h 23Samedi 2 novembre 1974. Rome.

« Retour à Paris. — Le soir, “On the Waterfront” av. W. et Jacques [Cousinet] à la Cinémathèque. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 6 janvier 2015, 11 h 38Dimanche 3 novembre 1974. Paris.

« Les nuit d’alors, on explorait les rues du centre de la ville, les squares, les cinémas, les bars torrides. Et si l’on rentrait seul, dans le matin blanc, vers la chambre que vous louait une [mot illisible : grande, grosse, grasse, grave ?] veuve nymphomane éleveuse de poulets, loin, dans la campagne au-dessus de Florence, on marchait le long de murs interminables d’où dépassaient des lilas et un garçon bouclé se retournait sur moi, en souriant. Ou bien, à Rome, après qu’on ait en vain tenté d’introduire dans un hôtel minable proche du Campo dei Fiori l’adolescent aux longs cils rencontré à l’Olympic et rendu visite, pour leur emprunter une chambre, à deux ou trois amis absents, ou de mauvaise humeur, quand on était appuyés, se demandant où passer, contre un énorme semi-remorque, sur une place sombre, l’évidence de la solution nous frappait soudain, et nous soulevions la bâche et grimpions en riant : son cul minuscule, la douleur de mon sexe, la ligne étroite de poils noirs le long de son ventre. Dans les toilettes du Flore quelqu’un avait écrit : savez-vous pourquoi les pédés sont plus sujets que les autres au torticolis ? Parce qu’ils tiennent absolument à s’embrasser sur la bouche en faisant l’amour. »   

________

Dimanche 3 : “The Man who knew too much” à la Cinémathèque av. W. (1933).

________ 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 6 janvier 2015, 11 h 39Lundi 4 novembre 1974. Paris. Pas d’entrée [entrée du 3 déborde]. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 6 janvier 2015, 11 h 47Mardi 5 novembre 1974. Paris.

« Farce
      Chef d’orchestre clandestin.
      Arc-en-ciel.
      Marcadet.

_______

« Vieillard dans le confort du non-désir. Mais il se souvient. Passé proche : s’allonger aux côtés de... — Passé lointain : le camion, les chemins de la haute ville. Mais les souvenirs, qui datent d’il y a soixante ans dans sa vie, se situent aujourd’hui. » 

_______

« Donc c’est en fait le jeune homme qui projette et imagine, plutôt que le vieillard qui se souvient. » 

_______

« Paul [Otchakovsky-Laurens] chez F. [Flammarion]. — Vernis. Christian Boltanski chez S. [Sonnabend]. — Vu “Bus Stop” av. W. Ghislain [Mollet-Viéville] et X. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 8 janvier 2015, 15 h 12Mercredi 6 novembre 1974. Paris.

« Autre éventail. »

_____

« Modifié, according to F[Flammarion]’s wishes, the back cover text. Took it to Paul [Otchakovsky-Laurens], along with four texts from the blue book which he liked (he said). — Tenté d’aller voir Timon d’Athènes, en vain, donc dîné Chez Yvonne, rue Villedo, avec W., Mary Callary et Wallace P. — Rencontré ensuite Philippe Besson (ex. “de Neuilly”). » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 8 janvier 2015, 15 h 20Jeudi 7 novembre 1974. Paris.

« * Le corps de Marin-Laflèche est retrouvé dans les bois.  
    Les Troyens à Carthage
    Thiers. (la ville)
     La cité Thiers (XVIème)
    Parti (conjugal)
    imparti
    * garce
   retirer, se retirer
   * Sur l’indienne : marquis et marquis échangent des révérences
   en bandoulière
   les 3 Nornes
   Toile de Jouy
   Indianapolis est le centre géographique de l’État.
   arc-en-ciel ?
   What brand is the car again ?
   anarchie

_______ 

« 2 Fiches Denoël
    Repris le travail sur les “Mémoires” (recommencé p. 1)
    Dîné ici av. W. — Lu V. [de Thomas Pynchon] »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 8 janvier 2015, 15 h 28Vendredi 8 novembre 1974. Paris

« Refrain de l’archer

Encore que même retiré chroniqueur
    des flèches en l’air moite aux nuages redites
    fusent, et le nom : ravaleur des terrasses (vent léger). Qu’on prépare
    à la vue dérobée relu l’état du ciel
    en toute Zemble nouvelle je bande en re-
    trait pour trait c’est qu’il rêve
    mais les marques à nouveau et se taisant sereines
    refusent à cause du temps.
    Lui retors en tient compte, non
    sans quel sourire ? 

________

Été à l’assedic, visité le musée J.-J. Henner — Coiffeur d’Antonio [Homem de Melo] (Dubarry). — Visite de Jean-Bernard [Corbier]. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 8 janvier 2015, 15 h 30
modifiée le jeudi 8 janvier 2015, 15 h 31
Samedi 9 novembre 1974.
Paris.

________

Dîner à Vétheuil av. W., J. J. [?], Chris [?], Lee [Brevard ?]. Incident. Rentré seul, à pied jsq. Mantes. Train. T. [Tuileries] Garden. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 8 janvier 2015, 15 h 39Dimanche 10 novembre 1974. Paris.

« Rôle du signifiant dans le rêve (éveillé ou pas) : X. me « taille une pipe ». Je vois, sans y penser, diverses choses, dont, très précisément, un certain carrefour de Royat, près du Majestic : l’annexe, verte et blanche, les affiches des films qui passent au casino, mais surtout un immeuble arrondi auquel je ne songe jamais. Y réfléchissant par la suite, je me souviens (je ne savais pas me souvenir de ça) que c’est celui de la « Taillerie de Royat ». 

________

________

Matthias. — Couché ds. le XVème.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 janvier 2015, 22 h 58Lundi 11 novembre 1974. Paris.

« Un beau jour, des années plus tard, un amant de pass., over breakfast, dans un quartier d’immeubles neufs et de façades de verre, lui révèle que « La Marquise » est devenue folle et qu’elle a dû être internée. » 

_______

« Il n’y a pas de négations au niveau du texte. Si j’écris : « il y a un jet d‘eau » ou « il n’y a pas de jet d’eau », il y a sans doute la différence d’un jet d’eau dans la « réalité », mais pas dans le texte : le jet d’eau est autant ici que là. — D’où le goût des contraires (Il fait beau. Il ne fait pas beau) qui caricaturent cette vérité. Autre caricature : un journal qui titrerait : « Non, le Pape n’est pas pédéraste ».  

_______

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 janvier 2015, 23 h 03
modifiée le vendredi 9 janvier 2015, 23 h 06
Mardi 12 novembre 1974.
Paris. 

« Nuovo Olympico, à Rome : glaces sans tain, canapés, promenoirs, balcon, on sort fumer une cigarette, bruits des sièges qui se relèvent, on change de place, demie-obscurité, etc. — Olympic à Paris. Olympien, Olympe (prénom en Auvergne). »

______

« Pynchon : excellence des portraits, non-psychologiques, anecdotiques : acteur de province anglais, exilé après affaire de mœurs, très élégant escroque les touristes à Alexandrie. — Leur nombre. » 

______

Chez Denoël. Lu 2 liv. et écrit les fiches. Dîné av. W. rue de Babylone [Au Pied du fouet] et revu “La Kermesse héroïque” (tr. mauvais). » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 janvier 2015, 23 h 12Mercredi 13 novembre 1974. Paris.

« Que se passe-t-il si un texte, du genre le plus établi, recueil de souvenirs, par exemple, chronique de la vie provinciale, progressivement devient fou ? Il ne refuse pas absolument de représenter, mais ses caprices deviennent de plus en plus marqués, ses étrangetés de plus en plus difficiles à expliquer /(aux relations)/ De plus, il a tendance à se prendre pour un autre, à moins qu’un autre n’ait tendance à se prendre pour lui, à l’instar de ces romanciers qui prétendent que leurs personnages leur échappent ?

« Toujours est-il qu’il s’agit d’une vraie histoire. » 

_______

« Ses mauvaises associations, ses mauvaises lectures, ses tendances à l’inversion »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 janvier 2015, 23 h 14Jeudi 14 novembre 1974. Paris.

« Dîner av. W., Jacqueline [Didier], Jean-Claude [Darbois] et Lee [Brevard ?] chez les chinois de la rue Dupin. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 janvier 2015, 23 h 15
modifiée le vendredi 9 janvier 2015, 23 h 16
Vendredi 15 novembre 1974.
Paris.

« Leçon [d’anglais à ?] Jacqueline [Didier]. 

« Arrivée de Patrick Leclair [le “garçon de Tours”]. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDu samedi 16 au lundi 18 novembre 1974. Court séjour à Vétheuil, chez Joan Mitchell, mais il est malade.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 11 janvier 2015, 11 h 12Samedi 16 novembre 1974. Paris.

« Parti av. W. pour Vétheuil [chez Joan Mitchell]. Malade. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le dimanche 11 janvier 2015, 11 h 14Dimanche 17 novembre 1974. Vétheuil.

« Vétheuil : avec J. J. Mitchell [?] et Jean-Claude [?], La Roche-Guyon, Giverny, Villarceaux ; mais malade. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 11 janvier 2015, 11 h 15Lundi 18 novembre 1974. Vétheuil.

« Retour à Paris. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 11 janvier 2015, 11 h 18Mardi 19 novembre 1974. Paris.

« Denoël. Tjs. malade. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 11 janvier 2015, 11 h 20Mercredi 20 novembre 1974. Paris.

« Leçon Jacqueline. 

« Lu 2 livres pour Denoël. Dîné ici, W., Patrick Leclair. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 janvier 2015, 11 h 58Jeudi 21 novembre 1974. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 janvier 2015, 12 h 00Vendredi 22 novembre 1974. Paris.

« 14H. Leçon Jacqueline.

« Manuscrit : p. 30.
    Visite de Frédéric X. [?]» 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 janvier 2015, 12 h 04Jeudi 28 novembre 1974. Paris. 

« Vernissage Kirilli — Dîner av. eux [les gens de la galerie Sonnabend]. — Soirée av. W. et Lee [Brevard] chez un Lanneau [?], ps. invité, expulsés — T [Tuileries] Garden. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 janvier 2015, 12 h 05Vendredi 29 novembre 1974. Paris. Pas d’entrée.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 janvier 2015, 12 h 12Samedi 30 novembre 1974. Paris. Pas d’entrée.

NOTES DE NOVEMBRE

Donald Rogers : The day the market crashed :                  gros
    Crackanthorpe : Collected Stories                   :                double.
    Journal of Andrew Bihaly.                                :                 normal
    Touring                                                              :                     "
    A Family Man                                                    :                 double.
    The Designated Heir                                         :                 normal
     Julie                                                                  :                  normal
     Crambo                                                             :                 gros

                                                                                              ______
                                                                                                  660.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site