Le Jour ni l’Heure
avril 1980

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 19 octobre 2012, 10 h 44Mardi 1er avril 1980. « Levé à 9.30, laissé Luis dormir. Été rue de Galliéra pour le service de presse de B.V.P. Déjeuné seul de deux sandwiches Chez Francis. Rentré vers 7 heures, ressorti aussitôt pour me faire faire deux autres piqûres par Jacques. Soirée solitaire ici, regardé vaguement “Manon Lescaut” de Puccini, retransmis du Met, en faisant une gigantesque vaisselle. Tour à pied, poussé jusqu’au Mh. [Manhattan], mais n’y suis pas resté. Lu Mondor/Mallarmé. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 1er décembre 2012, 16 h 45Mercredi 2 avril 1980. « Levé à 11 heures. Tél. très long avec Jacqueline [Didier], puis de Patrick Miller. 14.45. Trav. Relu T[ravers] II. 2. Très gentille lettre de W. Dîner ici avec Paoloni, l’ami de Luis, qui m’a appelé. Il couche ici. Sexy, un peu trop macho. Me baise deux fois. Veut une infusion à 5 heures du matin, après quoi nous n’arrivons pas à nous rendormir avant 9 heures. »   

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 3 décembre 2012, 10 h 31Jeudi 3 avril 1980. « Levés à 11 heures. Paolino s’en va, Antonio [Homem (?)] vient déjeuner (c’est la semaine portigaise). 15.20. Trav. jusqu’à 8 heures. Été dîner chez Jean-Claude [Darbois] et Jean-Paul, passage Sainte-Avoye, avec Jacqueline [Didier]. Rentré avec elle. Passés au Village, puis, moi, au Mh [Manhattan], rentré vers 1.30. Lu Mondor. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 4 décembre 2012, 9 h 37Vendredi 4 avril 1980. « Réveillé tôt, pas pu me rendormir. Trav., fini tant bien que mal la “relecture”, pénible, de T.II. 2. Soirée seul ici. Regardé “Mon père avait raison” à la tél., une émission sur “La dame de Nazca”, au Pérou, et un peu d’une série de Jean-Luc Godard, très ennuyeuse. Lu Mondor très longtemps (Tournon). Adorable envoi de W. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 5 décembre 2012, 10 h 35Samedi 5 avril 1980. « Levé à 11 heures. Reçu un tél. de Jérôme [Valette ?], lui ai écrit. Courses au Codec. 14.43. Trav. jusqu’à 10 heures du soir. Dîné seul. Visite de Luis, qui reste assez peu. Je me remets ensuite au travail, jusqu’à une heure du matin. Résultat : relu, conformément au programme T[ravers]. II. 3 et T. II. 4. Il est une heure. Vais lire Mondor. Épuisé. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 9 décembre 2012, 10 h 18Dimanche 6 avril 1980. « Levé à 11 heures, changement d’horaire, midi. Téléphonage assez long de Jacqueline. Petite lettre à W. Vais affronter T. II. 5. |14.46| Trav. jusqu’à 10 heures. Paolino vient dîner et regarder avec moi “Une nuit à l’Opéra”. Je me remets ensuite au travail jusqu’à 2 heures tandis qu’il lit. Terminé V. P. couche ici, malheureusement veut encore baiser, ce qu’il fait très bien, mais enfin j’aimerais bien un petit échange, dt. l’occasion ne se présente pas. Assez mal dormi. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 11 décembre 2012, 10 h 51
modifiée le mardi 11 décembre 2012, 10 h 52
Lundi 7 avril 1980.
« Levés à 12.30. Brunch, eggs and bacon. Très belle journée, grand soleil, flots de lumière. P[aolino] vient de partir. Tél. de Jean-Paul. |15.25| Relu T. II. 6 et T. II. 7 Fin du travail [sur Travers II, Été]. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 14 décembre 2012, 9 h 50Mardi 8 avril 1980. « 9 h. Dîner Claude Arthaud

« Courses toute la journée. Dîné chez C. A. av. Marc Cholodenko, Monory et X. . Monory parle presque exclusivement d’armes à feu. Été ensuite au Mh. et en suis revenu avec un garçon de Chamalières, dont le nom ne me revient pas tt. de suire [15 mai, grande précipitation], un peu fou. Il s’en va vers 4 heures du matin.

« Ach. chaussures noires “Salamander” » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 15 décembre 2012, 12 h 03
modifiée le samedi 15 décembre 2012, 12 h 03
Mercredi 9 avril 1980.
Courses, de nouv. Au Mh [Manhattan], le soir, rentré seul. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 17 décembre 2012, 10 h 22Jeudi 10 avril 1980. « 5 heures, studio 126.

« Passé chez Hachette signer qq. ultimes service de presse, puis Maison de la radio à 5 h. pour l’émission de [Gérard-Julien] Salvy (je suis nul). Chez Saint-Laurent, ensuite, commandé un smoking. Dîné au Balzar av. J[ean]-Ch.[ristophe] [Cambier], El.[isabeth Malissen] et Pierre [?] Au M[an]h.[attan], mais très peu de temps.

« Acheté une veste beige sur le boul. Saint-Michel. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 18 décembre 2012, 11 h 16Vendredi 11 avril 1980. « Courses encore, acheté une veste en cuir chez Mac Douglas. Chaussures boul. Saint-Michel (brunes). Mic-mac av. Saint-Laurent quant au prix du smoking : ils m’avaient dit que celui que j’avais essayé était le dernier de l’année dernière, et coûtait donc bcp moins cher, mais celui-là avait entre-temps disparu. Dîner très agréable au Balzar av. Jacqueline [Didier] et un nouvel ami à elle, et Jean-Paul [Marcheschi]. Rejoints par Lucio [?]. Tout le monde va ensuite chez Jacqueline, sauf moi qui rentre me coucher, épuisé par une semaine de très étranges insomnies. Mais je me réveille encore à 4 h. du matin. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 20 décembre 2012, 10 h 05Samedi 12 avril 1980. « Dîné ici avec Paolino, qui couche ici, et me baise encore (rien à faire !). »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 21 décembre 2012, 11 h 40Dimanche 13 avril 1980. « Brunch av. P[aolino]., puis toute l’après-midi à faire de l’ordre, puis à écrire la préface du voyage [Journal d’un voyage en France, Hachette P.O.L, 1980]. Vu une émission sur Madrid, puis “Le Crime de l’Orient-Express”, en compagnie de Jean-Luc Beltran, rentré de Grenoble. Travaille jusqu’à 3 heures à la préface et dors seul. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 22 décembre 2012, 10 h 52Lundi 14 avril 1980. « Rév. à 11 h. par un coup de tél. de W. qui arrive à midi. Il se couche après déj. Carine [Toly] vient chercher le ms. de T[ravers] II. Jean-Christophe [Cambier] passe l’après-midi sur le balcon. Visite de Jacqueline [Didier]. Été chercher un pantalon de velours chez Mettez, bvd de la Madeleine, et acheté une valise porte-manteau aux Trois-Quartiers. Dîné av. W. à l’Ap[ollinaire]. Fait l’amour avec lui. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDu mercredi 16 avril au dimanche 15 juin 1980. Voyage en France, pour Journal d’un Voyage en France.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site