Le Jour ni l’Heure
novembre 1981

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 juillet 2013, 11 h 25Dimanche 1er novembre 1981. Florence. « Été seul aux Cascine, vers le monument de l’Indien. Promenade sous-bois. Rencontré un Libano, de Pise, mais rien fait avec lui.

« Le soir au Tab[asco]. Fait l’amour dans la stanzine avc un très beau garçon qui ensuite s’en va sans un mot et ne me salue pas par la suite. Furieux. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 juillet 2013, 11 h 28Lundi 2 novembre 1981. Florence. « Tél. de Paul. Devrai aller à Paris vers la 20 novembre. Écrit une quatrième page de couverture pour Travers II, un peu longue.

« Lettre de W., avec une adresse à Dallas. Lui ai immédiatement répondu. (Non, c’est le lendemain, 3 nov.)

« Visite de Sebastiano Rubino. Dîne ici avec lui et fait l’amour. Il couche ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 juillet 2013, 11 h 33Mardi 3 novembre 1981. Florence. « Levés tard. Lettre à W. et quatrième de couverture. Écrit aussi à Jacqueline. Visite de Guglielmo Colonna.

« Été à l’Institut Français voir “La Belle Équipe”, de Duvivier, assez émouvant. Viviane Romance décevante. Beau retour par les quais. Été en voiture aux Cascine. Quelques attouchements vers l’extrémité du parc, force travestis plus en avant. Rentré vers 2 heures, lu “Corydon”.   

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 juillet 2013, 11 h 37Mercredi 4 novembre 1981. Florence. « Levé tard. Expédié le courrier. Fini “Corydon”. Écrit à Béatrice Paulin, amie de Christian H[oyos ?]. 3h. / Bien travaillé. À 9 heures, Sebastiano. Dîné en sa compagnie, mais sorti ensuite. Tab[asco] sinistre, stanzine fermée à cause de l’ouverture vendredi du “Crisco”. Revu Sebastiano après, fait un tour avec le beau Franco, un peu saoul, que j’ai accompagné à la gare, mais rentré seul. »   

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 juillet 2013, 11 h 48Jeudi 5 novembre 1981. Florence. « Peu dormi. Levé à 10 heures. Été à la douane, via del Pratolino, dans l’espoir, déçu, de retrouver le paquet de mon courrier. Essayé de voir ensuite le cimetière anglais, mais il est fermé. Jolie promenade néanmoins autour du jardin della Gherardesca. Entré dans le pal. Capponi, baroque, très beau. Tout ce quartier plein d’arbres, assez fbg. Saint-Germain. Trouvé au retour une lettre de J. A. Larène, qui se propose de venir samedi. / Trav. Visite de Guglielmo. Tél. à Larène, qui ne vient pas. Rencontré encore un Calabrais, Antonio, sexy, pas trop propre ni aimable. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 juillet 2013, 11 h 35Vendredi 6 novembre 1981. Florence. « Été au musée de l’Œuvre du Dôme. Lettre de ma mère, lui ai écrit. Travail. Visite de Sebastiano. Avec lui à l’ouverture du Crisco, un peu froid. Long moment avec un beau garçon très embrasseur, au sexe énorme (trop). » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 juillet 2013, 11 h 37Samedi 7 novembre 1981. Florence. « Lettre de Flatters. Tél. de Jacqueline [Didier], et lui ai ensuite écrit, au sujet de mon locataire. Finalement, il n’a pas envoyé mon courrier. Il a installé sa mère chez moi. / Trav. Été au Crisco. Rentré seul. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 juillet 2013, 11 h 39Dimanche 8 novembre 1981. Florence. « À Boboli et au Belvédère avec Guglielmo Colonna. Trav. de 5 à 9. Dîné ici avec Guglielmo, puis été avec lui au Crisco. Triste branlage. Rentre seul. G. C. m’a donné un joli dessin. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 juillet 2013, 11 h 44Lundi 9 novembre 1981. Florence. « Été au palais Médicis voir la chapelle de Benozzo Gozzoli et la salle de bal de Luca Giordano. Vu aussi une exp. sur la baroque américain (photog.). Visite de G[uglielmo] C[olonna], courses, un peu de travail. Le soir, visite de Sebastiano Rubino, puis encore de Guglielmo. Couché avec Sebastiano. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 juillet 2013, 11 h 59Mardi 10 novembre 1981. Florence. « Été à San Lorenzo. Grand froid. Écrit à Pedro Bordalo et à Aragon. Vais écrire un mot à mon père pour la saint Léon. / Trav. Visite de Guglielmo [Colonna]. Été seul au “Verdi” voir un film infect, “Nessuno è perfetto”. Tour ensuite, et Crisco sinistre. Néanmoins, Franco Ier, l’âme de la ville [cf. Notes achriennes], revenu des États-Unis : lui fais affectueusement une pipe. Rentré seul. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 juillet 2013, 11 h 13Mercredi 11 novembre 1981. Florence. « Été tél. à Jacqueline [Didier], sans parvenir à la joindre. Déménagé : ai quitté la chambre [sur la rue del Agnolo], trop difficile et trop chère à chauffer, pour m’installer complètement dans l’autre pièce [cuisine-salle à manger, sur la cour].

« Visite de Guglielmo, qui m’apporte un appareil pour entendre la bande de W. Été à la Pergola voir Enrico IV, de Pirandello, avec Giorgio Albertazzi. Très classique, pas mal. Dans la salle, un acteur très connu, dont j’oublie le nom [Vittorio Gassman ?]. Tour en ville et Crisco, déc. sinistre. Baisé très vite un type assez sex., peu sympathique. Ai écouté la bande de W., chanson. »   

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 juillet 2013, 11 h 17Jeudi 12 novembre 1981. Florence. « Levé à midi. À la poste pour tél. à Jacqueline, tjs. pas là. Vais écrire à Christian H[oyos] pour sa fête. / Trav. Visite de G[uglielmo] C[olonna]. Passé au Tab[asco], vide, été au Crisco, triste. Fait une pipe à Carlitto. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 juillet 2013, 11 h 26Vendredi 13 novembre 1981. Florence. « Panne de chauffage encore. Réveillé par le froid. Été tél. à Jacqueline très tôt. Peu dormi, très fatigué et las de Florence. Écrit à Tinti, comme avant-hier, et à un type de Gai-Pied (annonce). / Trav. Soirée au Crisco. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 juillet 2013, 11 h 29Samedi 14 novembre 1981. Florence. « Été à la poste chercher de l’argent, deux fois. Au retour, l’après-midi, rencontré un garçon aux yeux turquoise, Milanais à Florence pour le Salon du Cuir. Il est venu ici. Fait l’amour et dîné ensemble. Au Crisco ensuite. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 juillet 2013, 11 h 32Dimanche 15 novembre 1981. Florence. « Réveillé à 9 heures par Claudio le Milanais. Fait deux fois l’amour avec lui. “Brunch” au soleil à la terrasse du Gilli. Temps magnifique. L’accompagne à la gare, puis promenade, seul, à Boboli et au cher Belvédère. Trav. ensuite. Été au Crisco, assez triste. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 juillet 2013, 11 h 00Lundi 16 novembre 1981. Florence. « Trav. Visite de Guglielmo [Colonna], puis de Sebastiano. Couché avec Guglielmo. 

« Été à l’Inst. français rapporter des livres. Sorti 3 Bonnefoy. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 juillet 2013, 11 h 04Mardi 17 novembre 1981. Florence. « Levé à 9 heures. Télégramme de Paul [Otchakovsky-Laurens]. Épreuves seul. le 4 décembre, ce qui m’arrange car je n’ai pas fini mes “Notes” [achriennes]. Lettre de Tinti. Retour offensif, ces jours-ci, de la pensée de W. / Trav. Été à l’Inst. Français voir Pierrot-le-Fou. Beau retour up-river. Passé stupidement au Crisco, sinistre comme presque tjs. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 juillet 2013, 11 h 10Mercredi 18 novembre 1981. Florence. « Rencontré le matin à la Standa [petit hypermarché ?] un Giuseppe aux beaux cheveux noirs, sans moustache. Trav. l’après-midi (“au parc Guëll”) [Notes achriennes]. Visite de Guglielmo, puis de Giuseppe, avec qui fait l’amour. Lu ensuite la préface au Pessoa d’Adelphi.
___________________________________

« La vita si vive e si scrive. La vita non dev’essere soltanto vissuta, ma anche scritta. Questo dà forma al caos. » Pirandello.  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 juillet 2013, 11 h 12Jeudi 19 novembre 1981. Florence. « Trav. très intense tous les jours, dont je me souviens mal. Été sans doute au Crisco. Massimo [Angelotti] m’a demandé pourquoi... puis s’est interrompu. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 juillet 2013, 11 h 13Vendredi 20 novembre 1981. Florence. « Trav. Crisco. Rentré avec Mauro, ami d’Enzo (Mécanisme du fiasco). Tous les jours visite de Guglielmo. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 juillet 2013, 15 h 16Samedi 21 novembre 1981. Florence. « Trav. Visite de Guglielmo [Colonna], de Giuseppe. Avec Guglielmo à une soirée gay dans une boîte du centre, puis seul au Crisco.»

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 juillet 2013, 15 h 21Dimanche 22 novembre 1981. Florence. « Travail très intense, jusqu’à 1 heure du matin. « Fini » les Notes [achriennes]. Été ensuite au Crisco. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 juillet 2013, 15 h 25Lundi 23 novembre 1981. Florence. Levé tôt pour rajouter [sic] deux ou trois fragments [aux Notes Achriennes]. Été l’après-midi dans des librairies. Pas trouvé ce que je cherchais (Leaves of Grass). Acheté Les Nourritures terrestres en italien pour Guglielmo [Colonna]. Il couche ici. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 juillet 2013, 15 h 32Mardi 24 novembre 1981. Florence. « À Volterra avec Guglielmo [Colonna]. Ne peux voir le Rosso. Nous arrivons trop tard parce que la voiture était depuis le 10 nov. au dépôt. Près d’une porte de la ville, rencontre d’un Massimo, qui me mène au musée étrusque. Perdu G. Tour en ville, dans le parc. Retrouvé G. Avec lui et Massimo au théâtre romain, à San Giusto et San Clemente, superbe, aux Balze. Pise. Mais le “Nurba” [?] est fermé le mardi. Rentrés ici, été au Crisco. Pipe à un mec superbe (fragment S.M.VII). » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 juillet 2013, 15 h 36Mercredi 25 novembre 1981. Florence. « Trav., encore d’autres fragments. Été chez Feltrinelli, via Cavour, acheter le guide Touring-Club de Rome. Tél. à Riccardo Jucker, rencontré à Bologne. Dérangé dans mes travaux, le soir, par Sebastiano et Guglielmo, qui finissent par m’impatienter. Trav. jusqu’à 1 heure du matin, maintenant (Byron à Pise). / Été brièvement au Crisco (?). Non, je ne crois pas. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDu jeudi 26 au lundi 30 novembre 1981. De Florence, va faire un court séjour à Rome, d’abord chez Riccardo Jucker, via Guido Cavalcanti, puis à la pension Forte, via Margutta.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 juillet 2013, 16 h 04Jeudi 26 novembre 1981. Florence. « Courses le matin, quitte Florence vers 3 heures pour Rome, où je suis arrivé vers 7. Été chez Riccardo Jucker, où j’ai dîné et couché (frag. “une situation délicate”) (via Guido Cavalcanti). » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 juillet 2013, 16 h 08Vendredi 27 novembre 1981. Rome. « Le matin à la villa Doria Pamphilj. Déj. place Navone. Pris chambre à la pensione Forte, via Margutta. Été au musée d’Art Moderne, vu une exp. de Chirico. Dîné près de la pension “chez Othello” (Concordia). Été à l’Angelo Azzuro, divers cafouillages sans résultat. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 juillet 2013, 16 h 15Samedi 28 novembre 1981. Rome. « Réveillé tôt par des cris de femmes de chambre. Été à la villa Borghèse, visité musée et Gallerie [sic]. Légèrement déçu par les sculptures de Bernin, mais pas par l’autoportrait. “La Magicienne Dircé (?)” de Dosso Dossi. Parcouru aussi les salles XIXème, pas mal, du Musée d’Art Moderne. Déj. place Barberini, vu le palais (ext.), églises fermées été au sauna du Hilton, désastreux, puis au cinéma Augustus, comme la veille où j’avais rencontré [Cy] Twombly et Nicola [del Roscio (?)]. Pas terrible. Dîné au même endroit que la veille. Angelo Azz. Rentré avec un Francesco, good sex. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 juillet 2013, 16 h 19Dimanche 29 novembre 1981. Rome. « Brunch avec Francesco place Navone. L’après-midi visité Santa Maria della Vittoria, San Andrea al Qirinale, Saint-Louis-des-Français. Dîné “chez Luigi”, vers le bout du Corso, sur une petite place. À l’Angelo. Dragué par un type splendide, un Grec, Dimitri, qui vient via Margutta. Grand moment. Le raccompagne à Saint-Jean-de-Latran vers 4 heures du matin. »   

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 juillet 2013, 16 h 24Lundi 30 novembre 1981. Rome. « Réveillé tôt comme tous les jours. Été aux musées du Vatican. Laocoon, torse du Belvédère. Loges de Raphaël, Sistine. Déj. chez Rosseti, place du Peuple. Été à la villa Ada. [Quitté Rome]. Ennuis de voiture, batterie, dû m’arrêter à Orvieto, 85.000 lires. Rentré à Florence vers 8 heures. Visite de Guglielmo. Très bien dormi.

« Très gentille lettre du Claudio de Milan, qui sera à Paris le 4. » 

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site