Le Jour ni l’Heure
décembre 1981

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 8 juillet 2013, 11 h 31Mardi 1er décembre 1981. Florence. « Été au musée Archéologique, beau torse noir. Pluie. Travail, recopié les “notes romaines”. On sonne, grande surprise, retour de Tinti, qui arrive de Valence par Zurich. Fait l’amour avec lui, splendidement. Bcp. de visites. Guglielmo, Sebastiano, Giuseppe et un ami à lui, Pasquale : tout le monde va à l’Universale d’Essai, oltr’Arno, voir le “Décaméron”. Fait encore l’amour avec Tinti. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 8 juillet 2013, 11 h 35Mercredi 2 décembre 1981. Florence. « Levé vers 9 heures. À la Raccolta Alberto della Ragione, place de la Seigneurerie, horrible musée, puis à Saint-Marie-Nouvelle. Trav., achevé de recopier les “notes romaines”, achevé le livre (?). Travaux de rangements, bagages. 

« Soirée avec Tinti, qui m’invite à dîner au Bargelo. Guglielmo nous accompagne. 

« Tinti va reprendre l’appartement de la rue de l’Agnolo. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le lundi 8 juillet 2013, 11 h 43Jeudi 3 décembre 1981. Florence. « Tinti et moi levés vers 10 heures. Visite de Guglielmo [Colonna]. Nous déjeunons avec lui. Je pars vers deux heures, accompagné de Guglielmo qui va retrouver à Milan son père en visite d’affaires. Une fois à Milan et ayant dû y entrer, je décide d’y rester. Tour à l’Alce [cinéma]. Branle un grand homme marié, assez sexy, très gentil. Tél. à Luigi [C.], vais chez lui, dîne avec lui près de Brera et couche avec lui. Très bon sexe. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le lundi 8 juillet 2013, 11 h 49Vendredi 4 décembre 1981. Milan. « Levé à 9 heures. Tél. à Claudio Vila, qui part le même jour, en avion, pour Paris. Quitte Milan. Dois m’arrêter à Magenta, ennuis de voiture, les premiers d’un voyage exécrable. Plus d’argent italien, terreur de tomber en panne d’essence jusque sous le tunnel du Mont-Blanc.  Déjeuner tardif à Chamonix. Arrêté plus loin pour pisser, prend la voiture dans un remblai pas vu. Auto-stop, temps glacial. Puis pneu crevé.  Arrive à Paris vers deux heures du matin, pas de clefs. Chez Jean-Paul [Marcheschi]. Retrouve les clefs. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 8 juillet 2013, 11 h 52Samedi 5 décembre 1981. Paris, 76 rue du Bac, VIIe arr. « Couché à 6 heures. Lu mon courrier. Réveillé vers 10 heures par Claudio Villa. Il vient l’après-midi. S’installe ici, allons chercher ses bagages. Passés chez Jean-Paul, joints. Dîné ici avec Claudio. Puis au Manhattan, puis au BH. Rentrés vers 3 heures. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 juillet 2013, 11 h 57Dimanche 6 décembre 1981. Paris. « Claudio [Villa] au Louvre. Je fais un peu d’ordre. Dîner ici : Claudio, Jean-Paul [Marcheschi], Yvon [Laviec], Jacqueline [Didier]. Médiocre comédie musicale de Minelli à la tv. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 juillet 2013, 12 h 09
modifiée le mardi 9 juillet 2013, 12 h 10
Lundi 7 décembre 1981.
Paris. « Remis à Paul les “Notes achriennes”. Les épreuves de T[ravers] II ne sont pas arrivées. Écrit qques lettres. Le soir à Beaubourg pour un débat autour de la “Chronique des écrits en cours”. [Jean] Ricardou très aimable. Rendez-vous là-bas à 10 heures avec Claudio [Villa], mais il ne peut pas entrer. Dîne avec Jacqueline [Didier], Jean-Paul [Marcheschi] et le coupe corse [?]. Claudio au lit quand je rentre, vers 1 h et 1/2. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 juillet 2013, 12 h 12Mardi 8 décembre 1981. Paris. « Toujours pas d’épreuves. Accompagné Claudio à Orly. Lettres. Soirée solitaire. Regarde un film et un débat sur l’O.A.S. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 juillet 2013, 12 h 19Mercredi 9 décembre 1981. Paris. « Quelques lettres encore, pas grand chose. À l’Institut Italien, “conférence” de Chastel et cocktail à l’occasion de la parution des 2 premiers tomes des “Vies” de Vasari. Invité par Yvon Laviec, avec J. P. [Marcheschi]. Rencontrés un M. Bonnet, frère du ministre [?], très enth. lecteur du Voyage [en France]. Ensuite à Beaubourg pour un autre débat, lamentable cafouillage plein d’hystéries. Mais rencontré un Mexicain, Ruben, très petit, pour moi assez sexy. Il vient ici, mais dit qu’il doit rentrer pour attendre un numéro coup de tél. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 juillet 2013, 12 h 22Jeudi 10 décembre 1981. Paris. « Toujours pas d’épreuves. Passé un temps fou à lire les petites annonces du Gai-Pied, puis Hafiz. Écris [sic] à Tinti. Dîner avec Jean-Paul [Marcheschi] ici, puis nous allons au Manhattan, assez morne, puis au Bh, pleins de gens agressifs et grossiers. Rentré seul vers 3 heures. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 juillet 2013, 12 h 09
modifiée le mercredi 10 juillet 2013, 12 h 10
Vendredi 11 décembre 1981.
Paris. « Id. Quelques lettres. Été le soir au T.N.P. voir “Tombeau pour cinq cents [sic] mille soldats”, de Guyotat, dans une mise en scène assez médiocre. Ensuite, au Mh. Rentré avec Marc Bernard, mon ex-locataire.

« Tous ces jours, tél. de Claudio Villa. 

« Me suis brouillé avec Marie-Thérèse Boulet, du “Divan”, qui une fois de plus me trouvait “une mine épouvantable” ». 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 juillet 2013, 12 h 14Samedi 12 décembre 1981. Paris. « Levé tard, courses, bcp de temps perdu encore. Sorti pour acheter un Grévisse, rentré avec “Géorgiques” et Bossuet. Le soir, après dîner, écrit quelques lettres. Soirée avec Jean-Paul [Marcheschi], enfin nous nos retrouvons au Trap. Seul ensuite au M[anhattan], puis Bh. Enculé un petit mec. Rentré seul vers 5 heures du matin. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 juillet 2013, 12 h 16Dimanche 13 décembre 1981. Paris. « Levé à 1 heure. Lu Bossuet, puis cherché dans Saint-Simon ce qu’il disait de Jean-Gaston [le dernier des Médicis], presque rien. Écrit plusieurs lettres. Grand froid. Tél. de Claudio Villa. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 juillet 2013, 12 h 17
modifiée le mercredi 10 juillet 2013, 12 h 18
Lundi 14 décembre 1981.
Paris. « Arrivée d’une partie des épreuves de T[ravers] II. Commencé à y travailler avec Jacqueline [Didier]. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 juillet 2013, 12 h 20Mardi 15 décembre 1981. Paris. « Reçu enfin une partie des épreuves de T[ravers] II. Travaillé à la maison en compagnie de Jacqueline [Didier]. Pas beaucoup avancé. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 juillet 2013, 10 h 16Mercredi 16 décembre 1981. Paris. « Épreuves. Au Bh. avec Jean-Paul [Marcheschi]. Tous ces jours appels réguliers de Claudio [Villa]. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 juillet 2013, 10 h 16Jeudi 17 décembre 1981. Paris. « Épreuves. Été au Trap.» 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 juillet 2013, 10 h 18Vendredi 18 décembre 1981. Paris. « Épreuves. Soir au Trapp, forniqué avec un garçon minuscule puis avec un Jean, très sexy, qui me dit qu’il m’appellera mais en fait n’en fera rien. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 juillet 2013, 10 h 21Samedi 19 décembre 1981. Paris. « Pas sorti, sauf pour faire des courses pour le dîner du lendemain. Rencontré Thierry Bignand. Soirée à la maison, seul, mais tombé sur le réseau + en appelant Ruben le Mexicain, et passé à cela beaucoup de temps. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 juillet 2013, 10 h 25Dimanche 20 décembre 1981. Paris. « Tour l’après-midi jusqu’au Village. Invité Jérémie Gardiol à la sauterie du soir. 

« Dîner ici, commandité par les Valette : eux, leur fils Jérôme et ses amies Nicole et Florence, Jean-Paul [Marcheschi], Yvon [Laviec], Jacqueline [Didier], Jérémy [Gardiol], Bernard Vanacker et Lucio, Mexicain ami de Jean-Paul, qui couche ici. Visite aussi d’un Frédéric découvert la veille sur le réseau. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 juillet 2013, 11 h 16Lundi 21 décembre 1981. Paris. « Levés vers midi. Conversation géographique avec Lucio, qui es [sic] guide international et me parle de la Roumanie, puis de l’Andalousie.

« Dîner ici avec Jérémie Gardiol, qui passe la nuit. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 juillet 2013, 11 h 21Mardi 22 décembre 1981. Paris. « Levés vers 11 heures. Déj. avec Jérémie. Dîné ici avec Christophe Tiraillon, rencontré dans la rue lundi après-midi, et qui est devenu très beau et très sexy. Malheureusement un peu trop enculeur à mon goût. Fait trois fois l’amour avec lui.

« À 4 heures, visite d’un prétendu “Éric”, probablement le “Bruno” du “Voyage” [?]. Il me rappelle vers 6 heures pour me dire qu’il veut faire l’amour avec moi. Il est joli mais ne m’inspire guère. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 juillet 2013, 11 h 24Mercredi 23 décembre 1981. Paris. « Deuxième série d’épreuves. Travaillé jusqu’à huit heures. Été seul au Logos voir “Le Mépris”. Passé deux minutes au Mh., rentré vers 1 heure, lu [Marc] Soriano sur [Jules] Verne, comme tous ces jours-ci. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 juillet 2013, 11 h 28Jeudi 24 décembre 1981. Paris. « Levé à 10 heures. Gymnastique 50-50. Après-midi de corrections d’épreuves. Dîner de réveillon chez Marc Féline, rue Mouffetard : Carlos d’Alessio, Jean-Paul [Marcheschi], Conrad Detrez et deux Grecs. Passé ensuite un instant au Mh. Rentré avec Jerey Gardiol mais très gêné par une déchirure au sexe. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 juillet 2013, 11 h 34Vendredi 25 décembre 1981. Paris. « Levé à midi. Déjeuné chez le prince [Nicolas] Sturdza, rue Saint-Hyacinthe, invité par Jean-Claude Fargas, un lecteur : l’amant du prince, Jean-Luc, ex-garçon boucher, l’ami de J.-C. Fargas et la veuve de Samson François. Au retour, rencontré au Flore Jean-Claude L[...], un garçon de Sainte-Livrade (Lot-et-Garonne). Il dîne et couche ici. Je l’ai fait jouir trois fois mais je suis très gêné par ma déchirure à la verge, qui ne s’arrange pas. »     

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 juillet 2013, 9 h 55Samedi 26 décembre 1981. Paris. « Levé vers 11 heures. Terminé la correction du deuxième paquet d’épreuves. Dîné seul. Regardé à la tél. le 1er épisode de “La Chartreuse de Parme”, puis la fin du 2e épisode de “Vendredi ou les Limbes du Pacifique”, d’après Tournier. Repris le « journal » abandonné depuis juillet. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 juillet 2013, 9 h 56Dimanche 27 décembre 1981. Paris. « Été seul au musée Marmottan. Soirée ici, pas sorti. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 juillet 2013, 9 h 58Lundi 28 décembre 1981. Paris. « Épreuves. Pas sorti. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 juillet 2013, 9 h 59Mardi 29 décembre 1981. Paris. « Épreuves. Été le soir au Trapp, rencontré un autre Jean-Claude, celui-ci de Rueil. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 juillet 2013, 10 h 00
modifiée le samedi 13 juillet 2013, 10 h 00
Mercredi 30 décembre 1981.
Paris. « Dîné et couché avec le Jean-Claude de la veille. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 juillet 2013, 10 h 05
modifiée le mardi 18 août 2015, 12 h 06
Jeudi 31 décembre 1981.
Paris. « Lettres. Sorti après minuit, le 1er [janvier 1982], pour aller à une soirée outre-Marais chez des amis d’amis de Jean-Paul [Marcheschi] : Gianni [Buratonni], [Daniel] Boudinet, Dominique le jardinier [de Bourges], Jean Ribet, Jacques Léon, show, etc. Ensuite au Mh., vers 4 heures, où retrouvé le 1er Jean-Claude (L[...], de Sainte-Livrade). Rentré avec lui. » 

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site