Le Jour ni l’Heure
juillet 1982

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le dimanche 20 septembre 2015, 11 h 43Jeudi 1er juillet 1982. Paris

Avec William Burke et son ami Perry X. à Giverny. Déjeuner à La Roche-Guyon. Villarceaux.

« Avec W. et son ami Perry à Givereny. Déj. à La Roche Guyon. Été à Villarceaux. Rentrés vers 7 heures. Dîné seul. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 20 septembre 2015, 11 h 47Vendredi 2 juillet 1982. Paris

« Dîner chez W. avec Perry, deux Américains, un Tourangeau gentil. Parti le premier, vers minuit. Été au Trap, où resté jusque vers cinq heures du matin. Sexe avec un inconnu assez sympathique mais très avide d‘être enculé par un tas de gens (tandis qu’il m’embrasse ou me suce). Quand je sors, je constate que ma bicyclette, attachée à une gouttière, a été volée (la gouttière est à terre, en morceaux). »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 20 septembre 2015, 11 h 51Samedi 3 juillet 1982. Paris

« Assez sombre journée. Tél de W., lui annonce la nouvelle du vol de ma bicyclette (et donc que j’étais allé au Trap). Le soir, comme la plupart des précédents, été au Village Central, puis au Mh. Rentré très tard avec un Toulousain mélancolique, Jean-Bernard. 

« L’après-midi visite de Luigi Car[...]. Sieste inaboutie. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 20 septembre 2015, 11 h 54Dimanche 4 juillet 1982. Paris

« Brunch avec Jean-Bernard. Après-midi au soleil. Journée très solitaire. Invitation à dîner, toutefois, de Philippe [Stoeckel]. Avec lui ensuite au Central. Rencontré un Italien très sexy à mon goût, Luigi, de Ravenne. En venant ici, croisé Jean-Bernard, qui ne sait guère où coucher. L’invite. Il couche dans le petit lit. Fait deux fois l’amour avec Luigi. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 20 septembre 2015, 11 h 58Lundi 5 juillet 1982. Paris

« Dîner Jean Le Bitoux. / 9 h. Balzar.

« Banque, courses. Dîner Le Bitoux, qui me propose de succéder à Tony Duvert pour tenir la “Chronique” du Gai-Pied. Demande et obtient 1000 francs par chronique.

« Été au Central. Y ai retrouvé Jean-Paul [Marcheschi]. Beaucoup de très beaux garçons. Avec lui au Bh. Sexe sur place. Rentré vers 3 heures. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 23Mardi 6 juillet 1982. Paris. Pas d’entrée. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 28Mercredi 7 juillet 1982. Paris

« Vernissage [David] Hockney à Beaubourg. Verre sur “la Péniche”, ensuite avec Flatters [Jean-Paul Marcheschi], Jacques-Yves Bruin [Bruel], Yvon [Laviec], une fille et un autre garçon. Dîné ts. ensemble dans un restaurant vietnamien entre l‘hôtel de Cluny et Laubert. Été ensuite au Mh [Manhattan, 8, rue des Anglais]. Y est [sic] rencontré un tt. petit Didier, de Montluçon, qui est venu coucher ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 31Jeudi 8 juillet 1982. Paris

« Didier se lève tôt, je dors encore un peu. Grande chaleur. Dîner ici, sur le bacon, Flatters [Jean-Paul Marcheschi] et Pamela [Valette]. Parlé de ma mère. Été ensuite, seul, au Trap. On m’y vole ma chemise ! »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 33Vendredi 9 juillet 1982. Paris

« Levé vers midi, comme tous ces jours-ci. Dîner seul. Ensuite Central. Allant ensuite vers le Manhattan, rencontré un Jacques, musclé, de Montreuil. Il couche avec moi. Mais grandes douleurs dorsales. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 38Samedi 10 juillet 1982. Paris

« Retrouvé après dîner Jean-Paul [Marcheschi] au Trap. Vu. Central. Vu le Didier de Montluçon et un certain Pierre. Été ensuite seul au Sling. Moment d’une extraordinaire intensité sexuelle avec un barbu très poilu, très embrasseur, très lécheur, dans la sueur. Mais pas joui. Traîné ensuite. Au Mh. [Manhattan], où joui finalement abec un Iranien très gentil, un peu trop maigre, Kamal. Suis toutefois rentré seul. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 41Dimanche 11 juillet 1982. Paris

« Levé tard, pas bougé de la journée. Dîner ici avec Flatters, Jean-Bernard le Toulousain et Jacques de Montreuil, avec qui longuement fait l’amour ensuite. Il s’en va vers 4 heures du matin.

« Ce jour et la veille, écrit ma première chronique pour Gai Pied. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 46Lundi 12 juillet 1982. Paris

Première rencontre avec Jean Puyaubert : « Dîné à la Closerie des Lilas avec un lecteur âgé, le docteur Jean Puyaubert, qui m’écrit depuis l’année dernière. Il m’a offert Humoristiques, de son ami Roger Vitrac ».

« Levé vers midi. Tél. à ma mère, lui ai proposé un petit voyage de vendredi à mardi. Quelques courses, acheté un pantalon au Bon Marché. Dîné à la Closerie des Lilas avec un lecteur âgé, très gentil, le docteur Jean Puyaubert, qui m’écrit depuis l’année dernière. Il m’a offert “Humoristiques” de son ami Roger Vitrac. Repassé ici ensuite, puis été au Trap, au Bh et de nouveau au Trap, où joui avec un moustachu de mon âge, très gentil, très embrasseur et qui ne bandait pas. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 15 h 57Mardi 13 juillet 1982. Paris

« Levé vers 8 heures. Été au Printemps, où fait quelques achats (short, chaussettes), à la B.N.P. (avant) près de quoi vu un jeune terrassier magnifique, à la Fnac pour acheter des bandes musicales pour la voiture.

« Aprs-midi ici, eu la visité d’un lecteur, dentiste à Carcassonne, puis d’Eugène [Nicole], qui reste à dîner avec Jean-Bernard Marin. Été ensuite avec eux au Central, puis au Sling, où retrouvé le garçon de samedi dernier, puis rencontré un autre, très joli, que je vois depuis un mois, Christian-Augustin. Été avec Eugène et J.-B. au bal gai sur le quai. Y retrouve Jean-Paul [Marcheschi]. Vu le Jacques de Montreuil. Retourné au Sling. Longs ébats avec un Brésilien incroyablement beau et sexy, peut-être le plus beau garçon qui ait voulu de moi dans ma vie. Un noir se joint à nous, le B? s’en va avant que j’ai [sic] eu le temps de lui prop. de venir ici, après avoir essayé de me faire jouir. Rentré avec le garçon de samedi dernier, qui ne l’était pas du tout [?] (Serge). 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 16 h 00Mercredi 14 juillet 1982. Paris

« Levé vers 2 heures, avec Serge. Tél. d’Augustin, avec qui je n’arrivais pas à bander la veille. Il doit venir dîner, je l’attends mais suis complètement épuisé. Ménage, courses chez Pulcinella [sic]. 

« Dîner avec Augustin, moment sur le toit à regarder le feu d’artifice, sexe impeccable. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 septembre 2015, 16 h 11Jeudi 15 juillet 1982. Paris

« Enculé Augustin de nouveau au matin et passé toute la journée avec lui. Hachette, La Hune, Petit-Palais pour l’exposition sur le portrait “au siècle de Tiepolo”, Grand-Palais pour “La Naissance de l’Écriture”. Dîner chez moi avec Augustin, mais il doit rentrer chez lui. Tour en ville dans l’espoir de revoir le Brésilien de l’avant-veille : Central, Bh. où un type me fait une pipe, Manhattan. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDu vendredi 16 juillet au lundi 20 septembre 1982. Voyage dans le Massif central, dans le Périgord, en Espagne et au Portugal, séjours dans l’Hérault et à Lisbonne, en partie avec Jean-Paul Marcheschi, Pamela Valette et Rodolfo Junqueira. Paris, Bretenoux, Savignac-les-Églises, Clermont-Ferrand, Bernicot (La Salvetat-sur-Agout, 20-28 juillet), Saint-Girons, Jaca, Bilbao, Fuente Dé, Léon, Saint-Jacques de Compostelle, Braga, Porto, Lisbonne (7-24 août), Tomar, Evora, Portimao, Séville (29 août - 3 septembre), Algésiras, Torremolinos, Cordoue, Grenade (6-10 septembre), Elche, Gandia, Valence, Sitges, Barcelone (14-16 septembre), Perpignan, Montredon, Sainte-Énimie, Le Mont-Dore, Paris.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 22 septembre 2015, 10 h 56Vendredi 16 juillet 1982. Paris

« Déjeuner avec Yvon [Laviec] et Jean-Bernard [Marin]le Toulousain, auquel je vais laisser mon appartement. Préparatifs de départ. Quitté Paris vers cinq heures. Couché à Clermont ».

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 00Samedi 17 juillet 1982. Clermont-Ferrand

« Parti à deux voitures, avec mon père et ma mère, mais nous perdons mon père aux environs de Brive. Dîné et couché à côté de Bretenoux, dans le Lot, je crois. Vu Beaulieu[-sur-Dordogne] et la nuit, illuminé, le château de Castelnau. Passé plus tôt à Ventadour et à Argentan. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 03Dimanche 18 juillet 1982. Castelnau-Bretenoux

« Bretenoux, vallée de la Dordogne. Fénelon. Domme, etc. Vallée de — [La Vézère], Les Eyzies, Montignac. Été à Saint-Amand-de-Coly. Hautefort. Tourtoirac [tombe d’Orélie-Antoine Ier]. Dîné et couché à l’hôtel du Parc, à Savignac-les-Églises. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 06Lundi 19 juillet 1982. Savignac-les-Églises, hôtel du Parc

« Savignac, Brantôme, où déjeuner. Bourdeilles. Retour Périlleux-Clermont, route très laide. À Tulle, ma mère photographie la maison, assez belle, du docteur Puyaubert. Détour vers le château de Sédière, dans un pays magnifique. Clermont. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 07Mardi 20 juillet 1982. Clermont-Ferrand, 16, rue Fontgiève

« Clermont. Retrouvé Flatters au train de Paris. Pique-nique avec lui au sommet du pic d’Ysson. Arrêt à Saint-Flour. Espalion. Estaing. Rodez. Pluie, tempête, nuit, pays perdus et route interminable après Rodez, avant et après Réquista. Arrivés très tard chez les Valette à Bernicot. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDu mardi 20 au mercredi 28 juillet 1982. Séjour à Bernicot, commune de La Salvetat-sur-Agout (Hérault), chez Jérôme et Pamela Valette, en compagnie de Jean-Paul Marcheschi. (« Travail assez intense aux Sonnets » - vendredi 23 juillet / « Avec Flatters à la plage achrienne de Marseillan, près d’Agde. Fait l’amour dans les sables avec un Toulousain assez sexy - samedi 24 juillet, « ou la veille »).

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 08Mercredi 21 juillet 1982. Bernicot, maison de Jérôme & Pamela Valette à La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« À Bernicot »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 09Jeudi 22 juillet 1982. Bernicot, La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« Bernicot. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 10Vendredi 23 juillet 1982. Bernicot, La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« Bernicot. Travail assez intense aux “sonnets”. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 12Samedi 24 juillet 1982. Bernicot, La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« Ce jour-là ou la veille, été avec Flatters à la plage achaine de Marseillan, près d’Agde. Fait l’amour dans les sables avec un Toulousain assez sexy. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 22 septembre 2015, 11 h 15Dimanche 25 juillet 1982. Bernicot, La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« Bernicot. Tél. de Rodolfo [Junqueira Franco], au Brésil. Rendez-vous à Léon le 1er août. En revanche Jacqueline [Didier] ne peut pas nous rejoindre. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 29 septembre 2015, 10 h 11Lundi 26 juillet 1982. Bernicot, La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« Bernicot. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 29 septembre 2015, 10 h 11Mardi 27 juillet 1982. Bernicot, La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« Bernicot. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 29 septembre 2015, 10 h 13Mercredi 28 juillet 1982. Bernicot, La Salvetat-sur-Agout, Hérault

« Parti de Bernicot avec Flatters, et, finalement, Pamela Valette. Carcassonne. Montségur. Couchés [sic] à Saint-Girons. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 29 septembre 2015, 10 h 16Jeudi 29 juillet 1982. Saint-Girons, Ariège

« Saint-Girons, col du Portet d’Aspet. Déjeuner à Saint-Bertrand-de-Comminges. Arreau. Passé la frontière à Bielsa. En Espagne, terrible tempête, trombes d’eau, routes inondées. Ainsa, Broto, Toria. Nuit à Jaca. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 29 septembre 2015, 10 h 19Vendredi 30 juillet 1982. Jaca, Aragon, Espagne

« Jaca. Visite du monastère de Leyre (chapiteaux bas). Sangüesa. Sos del Rey Catolico, ville natale de Ferdinand d’Aragon, dans un très joli palais. Humeurs dans le groupe. Déjeuner à Pampelune. Couché à Bilbao. Dragué longuement avec Flatters le long de la rivière. Été dans un bar nommé “Spermo” ».

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 29 septembre 2015, 10 h 24Samedi 31 juillet 1982. Bilbao

« Bilbao. Castro-Urdiales (déjeuner). Santillana-del-Mar (magnifique), Comillas, Panes, défilé de la Hermida, Potes, couché au Parador de Fuente Dé, dans les pics d’Europe. »

Récapitulatif du mois de juillet

Mazaléra / Éléments de métrique
    Larousse ou Hachette, ou Armand Colin

_______

La Vieillesse d’Alexandre [Jacques Roubaud], Maspéro. 

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site