Le Jour ni l’Heure
juillet 1992

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDu lundi 27 juillet au jeudi 13 août 1992. Voyage en Languedoc et en Gascogne pour des recherches immobilières, en partie avec sa mère, Didier Thévenin, Frédéric Delbarre. Paris, Clermont-Ferrand, Montpellier, Carcassonne, Saint-Girons, Mirande, Lectoure (1er-3 août), Toulouse, Castelnau-Magnoac, Tarbes, Aurignac, L’Isle-Jourdain, Castéra-Verduzan (8-13 août), Paris.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMercredi 29 juillet 1992. Montpellier, hôtel Imperator. Exposition "Jean-Paul Marcheschi" à l’église Sainte-Anne. Exposition "Frédéric Bazille et ses amis impressionnistes" au pavillon du Musée Fabre. Autres visites à l’église Saint-Anne, vaines recherches de Jean-Paul Marcheschi. Carcassonne, hôtel Terminus. « Dîné à côté, fait un tour dans la Cité, horrible, marché dans le jardin public, lu Éliade. »

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site