Le Jour ni l’Heure
mai 2002

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateJeudi 16 mai 2002. « Parti de Plieux vers 10 heures, en route pour la Bretagne, par Bordeaux et Nantes. Sorti de l’autoroute à La Roche-Bernard. Rives de la Vilaine, puis Sarzeau, Suscinio, Saint-Gildas-de-Rhuys, Port-Navalo. Tour du golfe du Morbihan, presqu’île de Quiberon, Côte Sauvage, arrivé à Quiberon vers 9 heures, chambre et dîner à l’hôtel Petite Sirène, très bien. Promenade jusqu’au port. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateVendredi 17 mai 2002. Quiberon « Matinée dans la chambre d’hôtel, que quittée à midi. Tour dans Quiberon. Retrouvé la famille à l’embarcadère pour Belle-Isle : Florence & Michel [Boudreaux], Nicolas et Catherine [Boudreaux], Christophe et Édith [Camus], Véronique, amis de Martin, etc. Bateau pour Belle-Isle. Du Palais à Locmaria par la Côte sauvage. Enterrement de Martin [Boudreaux] à Locmaria. Moment chez Nicole Camus. Repris le bateau. Roulé jusqu’à Tours. Central Hôtel, exécrable. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateSamedi 18 mai 2002. Tours. « Roulé de Tours à Royat, où arrivé vers 2 heures. Pris là ma mère et Madeleine Gobeil, et parti avec elles pour la Suisse. Étape à Chalmazel, dans la Loire, pour voir le château qui était récemment à vendre. Montbrison, Lyon, Genève, Lausanne, Bulle, Gruyères où pas trouvé de chambres d’hôtel. Rossinière, vu le chalet de Balthus à la dernière lumière du jour. Dîné et couché à l’hôtel Ermitage, à Château-d’Oex. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 24 février 2013, 12 h 50Du samedi 18 au jeudi 23 mai 2002. Voyage en Suisse.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDimanche 19 mai 2002. Château-d’Oex. « Château-d’Oex, Gstaat, Interlaken, Lucerne, où vu la maison de Wagner et l’église des Jésuites, tour en ville par beau temps. Sargans, le château, grosse déception par rapport à la photographie, carrefour d’autoroutes, etc. Passés au Lietchenstein, Vaduz, montés au château. Klosters, Davos, que trouvé affreux. Fluelpass par brouillard. Ardez. Arrivés à Ftan, hôtel Haus Paradies, vers 6 heures. Dîné dans l’hôtel au restaurant Bellavista. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateLundi 20 mai 2002. Ftan. « Promenade dite “des trois nations” : Scuol (Suisse), Nauders (Autriche), Burgusio (Italie). Abbaye de Monte Maria au-dessus de Burgusio et château de Burgusio. Mals (Malles Venosta), clochers romans. Sluderno. Montechiaro (Lichtenberg). Monté jusqu’à Trafoi mais trouvé fermé le col de Stelvio. Müstair (Suisse), abbaye, peintures carolingiennes. Déjeuné au soleil dans un hôtel de Santa Maria Valchava. Montés en direction du col de Stelvio par une autre route, mais dû encore nous arrêter à une barrière. Parc national suisse. Ofenpass (Pass dal Fuorn). Zernez. Retour à Ftan. Belle promenade solitaire au-dessus du village, assez haut. Dîner au restaurant principal de l’Haus Paradies (“La Bellazza”). »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMardi 21 mai 2002. Ftan. « Quitté Ftan à 9 heures et demie. Tarasp. Saint-Moritz. Sils-Maria. Maison de Nietzsche fermée. Promenade à la presqu’île de Chasté. Déjeuner à la Malojapass. Stampa, tombe et maison natale de Giacometti. Perdus sur des chemins minuscules entre Stampa et Soglio. Soglio, palais Salis, ex-hôtel Wallis de Rilke. Cascade. Lac de Côme. Villa Carlotta. Lugano. Locarno. Lac Majeur. Dîné et couché à Pallanza (Verbana), hôtel Belvédère, pizzeria voisine. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMercredi 22 mai 2002. Pallanza. « Été à Stresa, pour montrer à ces dames les îles Borromée d’un peu plus près. Oublié mon passeport à l’hôtel, dû retourner à Pallanza. Passé le col du Simplon. Raron (Rarogne), monté en voiture jusqu’à la tombe de Rilke. Chandolin, marché (seul) jusqu’à l’église. Montreux.Vevey. Cully, terrasse du major Davel. Laissé Madeleine Gobeil à l’hôtel Mirabeau àLausanne, tourné dans la ville et dans Ouchy, été à Bussigny chez Jacqueline Voillat, où ma mère et moi dînons et couchons. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateJeudi 23 mai 2002. Bussigny. « Quitté Bussigny vers 10 heures, sous une pluie battante. Courte étape à Coppet. Clermont-Ferrand, Royat. Chez ma mère. Passé à la librairie des Volcans, rencontré l’auteur de L’Invention du Massif Central. Repris la route, un moment très beau sur l’autoroute nouvelle, lumière d’après l’orage, paysage splendide. Sandwiches entre Brive et Cahors. À Plieux vers 11 heures. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 24 février 2013, 13 h 02Du mardi 28 mai au vendredi 7 juin 2002. Séjour à Paris.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site