Le Jour ni l’Heure
novembre 2006

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateVendredi 3 novembre 2006. Plieux. « Insomnie, levé à 6 heures. Le Jour ni l’Heure (2006). Amour des hommes (Ginsberg). Pierre va à une réunion chez un collègue à Masseube. Promenade à la rivière, quatuors de l’op. 51 de Brahms. Rencontré Jacques Aeberhard. Travers III, 7, sans beaucoup d’efficacité. J.t. Journal. Documentaire sur l’expressionnisme, puis Le Testament du docteur Mabuse, très bien, mais attaque de sommeil, grand froid. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateLundi 6 novembre 2006. Plieux. « Assez bien dormi. Levé à 7 heures. Brumes ensoleillées. Sites. Le Jour ni l’Heure (2006). 8 heures - 10. /// Pas d’ouvriers pour les fenêtres, téléphoné à M. Maurouzel, doivent venir plus tard. Bagages. Jeanne Lloan ici, quitté Plieux avec elle peu après dix heures. Valence-d’Agen, Castelnau-Montratier, autoroute, Brive, Tulle. Sandwiches au soleil à l’aire de la Loutre. Royat, pris ma mère chez elle. Avant et après, nouvelle section d’autoroute, quittée et retrouvée à Bromont-Lamothe. Sonate op. 3 de Brahms, deuxième quatuor de Ligeti, Into the Twilight. Pas d’étape, à Paris vers 8 heures. Mère chez Madou rue de l’Église, Jeanne à son hôtel rue Neuve-Saint-Pierre, dîné avec elle au Louchebem. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 23 février 2013, 18 h 27Du lundi 6 au lundi 13 novembre 2006. Séjour à Paris.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMardi 7 novembre 2006. Paris. « Midi : Claude Durand chez Fayard. 17h. 30. Paul-Marie Coûteaux, gare de Javel. Mal dormi, réveillé tôt. Matinée dans la tour, problèmes de connection, mais y parvenu. Fayard, vu Claude Durand, très aimable, puis Hélène Guillaume. Temps froid, pas assez vêtu, rentré directement. Courses au Monoprix. Sandwiches. Dormi un peu, mais réveillé par un coup de tél. commercial. 4 heures. /// Été pris en taxi avec Paul-Marie Coûteaux à la gare de Javel, longue émission avec lui à Radio-Courtoisie, rentré ici, journal. Dîné à minuit avec Pierre, arrivé de Plieux. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMercredi 8 novembre 2006. Paris. « 18 h. 15 h. Beaubourg pour préparer lecture. 19 h. 30. Lecture. Assez mal dormi. Matinée dans la tour. Sortis à 1 heure et 1/2 en voiture, été voir l’exposition de Jean-Paul à la galerie Vidal Saint-Phalle rue du Trésor, très belle. À 3 heures à Beaubourg pour préparer techniquement la soirée avec Marianne Alphant et Marion Ginzburger. Ensuite vu avec Pierre et Jeanne les expositions Rauschenberg et Yves Klein. À 7 heures et 1/2, lecture chantée des Églogues, Travers III, 4. Puis réception chez Flatters, Marianne Alphant, Valérie Scigala, ma mère, Madou, Madeleine Gobeil, Jeanne Lloan, Paula Gellis et sa fille Lisa ("la madonne de Monterchi"), "Dimitri", Rémi Pellet & friend, amis de Pierre (Fabrice Ventac et Bernard Teyssandier), Juan Asensio, Jean Robin, Ivan Rioufol, Dominique Noguez, Emmanuel Carrère, Jean-Bernard Lucas, Luc Charcellay, "Rodolphe", Marcel Meyer, Didier Goux, Paul-Marie Coûteaux, Finkielkraut sur le tard, etc. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateJeudi 9 novembre 2006. Paris. « 1 heure. Déjeuner Paul-Marie Coûteaux. Matinée dans la tour. Pierre repart pour le Gers. Déjeuner avec Paul-Marie Coûteaux à la brasserie Montparnasse 1900, ex-Rouget (je crois) - très bon et gros déjeuner de brasserie, os à moëlle sur pain grillé, vrai pâvé de rumsteack comme autrefois, etc. Librairies ensuite, puis perdu deux heures à essayer de dîner avec Flatters qui ne rentre pas chez lui où je l’attends. Soirée dans la tour. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateVendredi 10 novembre 2006. Paris. « 1 heure. Déjeuner Paul. Passer à la P.O.L / 18 heures. Film de Vincent Dieutre, C.N.C., 12, rue de Lubeck, 75016. Levé à 7 heures. Lu Madeleine Chapsal (Journal). Mis à jour cet agenda. 10 heures 20. /// Été à la P.O.L, déjeuné avec Paul rue des Grands-Augustins (Jean-Paul Hirsch et Echenoz à une autre table, mais je ne les vois pas). Tout se passe très bien. Atelier de Flatters ensuite, très nombreuses photographies, toutes complètement ratées. Galeries Taddeus Ropac et Yvon Lambert, exposition Kieferautour de Celan. C.N.C., film de Vincent Dieutre, Fragments sur la grâce. Cocktail, Emmanuel Carrère. Courses, soirée ici. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateSamedi 11 novembre 2006. Paris. « Mauvaise nuit, attaque de goutte, crains la paralysie. Levé à 7 heures. Sites, Le Jour ni l’Heure. Lettre à Juan Asensio. 8 h. 20. /// Douleurs au talon gauche, difficulté pour marcher. Été néanmoins au Grand Palais pour voir l’expositionPortraits publics portraits privés, 1770-1830. Me suis traîné ensuite chez Galignani, acheté le recueil des poésies d’Edith Sitwell, puis à la Fnac. Rentré vers 6 heures et demie, soirée ici. Journal. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDimanche 12 novembre 2006. Paris. « Mal dormi, douleurs au talon gauche, réveillé à 6 heures, levé, été à la première heure voir l’expositionTitien, le pouvoir en face, au musée du Luxembourg. En voiture, sauté de là au musée Jacquemard-André pour une exposition sur L’Or des Thraces. Ensuite au Centre culturel suisse rue des Francs-Bourgeois pour une exposition de Roman Signer. Mauvais déjeuner tardif dans un restaurant chinois de la rue Rambuteau. Rentré ici vers 3 heures et 1/2. Dormi un peu. Parlé à Flatters, Pierre. Sites. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateLundi 13 novembre 2006. Paris. « Beaucoup dormi (médicaments). Sites, Le Jour ni l’Heure (2006). Petit déjeuner de restes, 9 heures - 5 /// Téléphonages à Pierre, à ma mère, puis passé la matinée à "déménager" (lampes, radio, objets de cuisine, bagages, etc.). Quitté les lieux (définitivement) à midi, Paris à midi et demie. Sotte collation sur l’autoroute à deux heures, sous prétexte de médicaments à prendre. Quatuors de Sibelius et de Grieg, sixième symphonie de Bax, concertos pour orchestre de Petrassi. Pyrénées vues de très loin (à la hauteur de Cahors). À Plieux à 7 heures et demie. Nouvelles fenêtres. Film de Kubrick à propos des courses. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMardi 14 novembre 2006. Plieux. « Beau temps. Pas de chauffage. Pierre se lève à 6 h. et 1/2, moi à 7 h. et 1/2. Le Jour ni l’Heure. Ouvriers pour les fenêtres. Plombiers en bas, 10 heures. /// Travers III, 7, toute la journée, commencé la dernière "ronde" (sur 9). Neuvième symphonie d’Arnold pendant le bain, sonate n° 5, non, opus 5 de Strauss (par Glenn Gould) pendant la promenade. J.t. Journal (exp. Titien). La Soif du mal. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateJeudi 23 novembre 2006. Plieux. « Levé à 7 heures. Sites. Le Jour ni l’Heure (sept. et nov. 2006). 8 h. 20. /// Amour des hommes (Ginsberg, After Antipater). E.D.F. pour passer de 45 à 60 ampères. Plombier pour curer les tuyaux. Installation ne se met toujours pas en marche. Supérieur hiérarchique du plombier (M. Ader). Téléphonages avec Mauzet. Crise ouverte. Crise aussi à l’In-nocence, dû éloigner Vallet et Pitron qui refusaient de cesser leurs disputes. Néanmoins relu tout Travers III, 2, fait qques ajouts. Symphonie de Moeran pendant le bain, piano contemporain (Troncin, Pesson, Singier, etc.) pendant la promenade à la rivière. Pas de Journal. Revu Un Thé au Sahara (The Sheltering Sky).

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateVendredi 24 novembre 2006. Plieux. « Très peu dormi, levé à 6 heures - le 1/4. Le Jour ni l’Heure (oct. et nov. 2006). 7 heures. /// Amour des hommes, Ginsberg (After Antipater, trad.). Relecture et correction de Travers III, 3 toute la journée, mais considérable agitation chauffagiste du soir au matin. Nouvel homme de Mauvezin, Hocine, très gentil, mais n’arrive tjrs pas à mettre en route les nouveaux appareils. Finalement, à cause du froid, revenons à l’ancien système (!!!). Pas de bain pas de gym, courte promenade au bois sur le tard. J. t. Élisabeth Un, comme dit Canal Plus. Vie d’Eliot. ».

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMardi 28 novembre 2006. Plieux. « Levé à 6 heures. Le Jour ni l’Heure, oct. et nov. 2006. 8 h. - le 1/4. /// Amour des hommes, Ginsberg toujours. Travaillé toute la journée, y compris le soir (pas de journal) à Travers III, 6. Aucun signe des chauffagistes, mais visite le soir de "Paco", pour les fenêtres (ne fait rien, regarde seulement, doit revenir auj. mercredi). Forte crise boulimique. Promenade au bois. Dîner à 11 heures, vu une bonne partie de Scarface. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMercredi 29 novembre 2006. Plieux. « Levé à 7 heures. Sites. Le Jour ni l’Heure, chron. 2002 + une photog. de nov. 2006. 8 heures /// Amour des hommes, copié encore un poème de Ginsberg (titre en grec, intranscriptible). Travaillé toute la journée à Travers III, 6, mais, toute la journée aussi, démêlés téléphoniques avec MM. Mauzet, Fosse & consorts, et la Sogeco. Il vient Fabien (celui de Dax), qui farfouille encore dans la chaufferie mais n’arrive à rien. Mauzet s’annonce mais ne vient pas. "Paco" non plus. Exaspéré. Courte promenade au bois au début de l’après-midi. Travers III, 6. J. t. Journal. Vu en dînant, vers 11 heures, une bonne part de Nous nous sommes tant aimés.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site