Le Jour ni l’Heure
octobre 2007

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateSamedi 6 octobre 2007. Tulle, hôtel Mercure. « Promenade dans Tulle, les quais, entrés dans la cathédrale. Moment chez un bouquiniste, mais sonorisation insupportable. Vu et photographié la maison de Jean Puyaubert. Autoroute en direction du nord-est, en sommes sortis à Nassigny, dans l’Allier. Château de La Roche. Château du Creux. Forêt de Tronçais. Promenade autour de l’étang de Saloup. Cérilly, visite de l’église, puis longue visite de la petite maison de Charles-Louis Philippe. Grandes et longues difficultés à trouver un hôtel (chasse, rallye de Magny-Court !) : Cérilly, Ygrande, Bourbon-l’Archambault, hôtel de Paris à Moulins (par téléphone), Souvigny, finalement Saint-Pourçain-sur-Sioule, hôtel du Chêne Vert et pénible restaurant voisin, long et bruyant. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDimanche 7 octobre 2007. « Saint-Pourçain-sur-Sioule. Château de Montfand. Château du Bouchat. Château des Aix. Noyant-d’Allier. Belvédère de la Côte des Matras (à midi 25). Château de Praviers et beau manoir voisin. Meillers, belle église, chapiteaux des animaux musiciens. Château du Plessis (mal vu). Église d’Autry-Issards. Abbaye de l’ordre de Grandmont dans la forêt de Gros-Bois. Hôtel du Mont dit "château d’Ygrande", ressemble à Landogne (belle vue). Ygrande, église fermée comme la veille. Musée Émile Guillaumin fermé aussi malgré les assurances téléphoniques préalables de la mairie. Château de La Condemine. Château en ruine et belle église de Murat. Autoroute à Montmarault, Clermont, Royat. Pris ma mère chez elle à 5 heures et quart. À Plieux à 10 heures et demie. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateSamedi 27 octobre 2007. Plieux. « Levé à 7 heures et demie. Le Jour ni l’Heure. Rangements, 08:20 //// Quitté Plieux av. Pierre sur les 10 heures, pris Quynh Martin-Robin sur l’autoroute à hauteur de Montauban, où son fils l’a conduite. Pas d’étape jusqu’à Arles, ah, si, l’ancien théâtre de Nîmes sur l’aire d’autoroute où sa colonnade a été transportée. Arles, 2 ou 3 heures, cloître, Saint-Trophime, places, hôtel de ville, arènes, théâtre, etc. Autoroute de nouveau, jusqu’à hauteur de Menton. Dîner agréablement à Sospel. Montés à Saorge et courses dans le village en fête à 11 heures du soir. La Brigue à minuit, hôtel Mirval, chambres retenues par téléphone, les trouvons tout seuls. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDimanche 28 octobre 2007. La Brigue. « Hôtel Mirval, oublié le changement d’horaire, levés à 7 heures, tour avec Pierre dans La Brigue désert et au-dessus avant le petit-déjeuner. Après, trouvons Notre-Dame - des - Fontaines fermée le matin, y renonçons, nous consolons avec le beau pont. Tende, tunnel de Tende. Coni, été à la gare, tour en ville, palais, une église baroque. Verzuolo, château haut perché et joli clocher roman. Saluces, très belle partie haute de la ville, puis embarras dans la partie basse (congrès de Fiat 500 !). Pignerol. Cavour. Rivoli, passé trois ou quatre heures au château, énorme exposition Gilbert & George, et avant cela collection permanente. Rivoli-Milan sans étape après, Quynh à l’hôtel Johnny, nous chez Christian Combaz, 4 via Eupili. Dîné à quatre au restaurant de l’Arc Sempione (ou de la Paix). »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 23 février 2013, 18 h 25Du dimanche 28 octobre au samedi 3 novembre 2007. Voyage en Italie (Milan).

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateLundi 29 octobre 2007. Milan. « Mal dormi. Levé à 8 heures. Journal. Problèmes de téléphone portable, que Pierre règle d’une cabine, et il va chercher Qhynh. Retrouvailles avec eux à 11 heures au pied de l’arc Sempione, passés au monument à Napoléon III, traversons le château Sforza, acheté dans la via Dante deux des précieux guides du Touring Club, Milano et Lombardia.Place du Dôme, Scala, cherché en vain mon vieil hôtel Marino alla Scala, disparu. Vu l’église Saint-Joseph. Retournés au château Sforza, mais il est fermé le lundi. Visité la magnifique Saint-Ambroise, longuement. Couru comme un dératé pour repasser ici [via Eupili] et retourné à temps au Centre culturel français pour ma "conférence" à 6 h. et 1/2 (en fait un entretien avec Combaz). Dîné ensuite avec Quynh, Combaz, Pierre et le secrétaire général du Centre, très sympathique. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMardi 30 octobre 2007. Milan. « Bien dormi, bizarrement. Levé à 7 heures et 1/2. Journal. Combaz part pour Paris. 10 h. 20. /// Toute la journée, liaison téléphonique fréquente avec Hélène Guillaume pour d’ultimes mises au point concernant Corée l’absente et spécialement l’index. Visite du château Sforza avec Quynh Martin-Robin et Pierre. Pierre et moi rentrons ensuite assez tôt chez Combaz car je dois travailler toute la soirée à tâcher d’améliorer un peu l’index de Corée l’absente. Pierre fait des courses et nous dînons "à la maison", Quynh de son côté. Travaillé tard. Lu Remains of the Day. »

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site