Le Jour ni l’Heure
novembre 2008

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMercredi 19 novembre 2008. Plieux. « Levé à 7 heures. Le Jour ni l’Heure. Bagages. Quitté Plieux sur les 11 heures. Valence-d’Agen, Cahors, etc. Quitté l’autoroute, le temps s’étant amélioré, à la hauteur de Saint-Hilaire-Bonneval, que traversé. Dolmen de Pouyol. Eybouleuf. Saint-Léonard-de-Noblat, vu et photographié l’église, le buste et la maison natale de Gay-Lussac. Autoroute de nouveau, dîné au Boeuf jardinier. À Paris vers 11 heures, hôtel L’Aiglon, boulevard Raspail, chambre 22. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateVendredi 21 novembre 2008. Paris, hôtel l’Aiglon. « Très mal dormi, levé à 4 heures, Le Jour ni l’Heure, recouché à 7, dormi une heure. Été au Louvre, y vu l’exposition Mantegna, puis l’exposition Abildgaard, puis fait un tour parmi les sculptures pour y prendre des photographies, d’ailleurs ratées. Catalogues. Repassé à l’hôtel, puis été à 6 heures chez Finkielkraut rue Vavin. Il est bien mieux que je ne le croyais et sort même avec moi pour aller chez Tschann. Dîné seul dans une brasserie du boulevard Raspail. Pierre arrive vers minuit. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateSamedi 22 novembre 2008. Paris, hôtel L’Aiglon, boulevard Raspail. « Été le matin avec Pierre à l’exposition Nolde, au Grand Palais — entrés grâce à des passes prodigués par Stéphane Martin de même, ensuite, et après du thé à la cafétéria, qu’à l’exposition "Picasso & les Maîtres", au milieu d’une foule très dense. Repassés à l’hôtel, dormi un peu. En métro chez Paul Otchakovsky et Emmelene Landon, 1, rue Lallier, excellent dîner. Rentrés vers 1 heure du matin. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDimanche 23 novembre 2008. Paris, hôtel L’Aiglon, boulevard Raspail . « Réveillé à 6 heures par les voisins, rendormi à 8, relevé à 9, petit-déjeuner en bas, mis à jour cet agenda. 10 heures /// Été avec Pierre au musée Jacquemard-André voir l’exposition des portraits de Van Dyck. De là au musée du quai Branly, thé, sandwiches, expositions Mingeï (art décoratif japonais des années 20) et "Upsides Down, Arctiques". Repassés à l’hôtel, dormi un peu. Dîné chez Flatters, rentrés vers 1 heure. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateLundi 24 novembre 2008. Paris, hôtel L’Aiglon, boulevard Raspail. « Levés à 8 heures, petit-déjeuner, bagages, quitté Paris vers 10 heures et demie. Orléans, Sologne, Châteauneuf-sur-Cher, y vu le château et la basilique Notre-Dame-des-Enfants. Église romane de Montlouis. Lignères. Château du Plaix. À Nohant vers 3 heures, visite, acheté force livres, très précaire coup de soleil pour les photographies. Château de Saint-Chartier, sous une pluie battante. Château de Sarzay, à la tombée de la nuit. Aygurande, Dun-le-Palestel (dormi). Agen, pour récupérer la voiture du petit. À Plieux vers 10 heures et 1/2. »

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site