Le Jour ni l’Heure
mars 2012

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 2 mars 2012, 10 h 29Jeudi 1er mars 2012. Saint Aubin — 61/305. Plieux. Bien dormi, levé à 8 h. Vincent Peillon aux “Matins de France Culture”. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et vue de l’aube le jour même. Sites. Agenda. 09:50 ///  Le Jour ni l’Heure, Chronologie, octobre 1986. Envoyé à Fayard le texte sur Cima à Conegliano. Lectures tizianesques. 50 50 50 70 30 12. Le Jour ni l’Heure, photographies d’octobre 1986, Villa Médicis. Promenade aux Trônes. Atelier, les deux Visages et Château V, 100x100. David Farreny prend en main l’appareil pour en copier le contenu sur la nouvelle mémoire extérieure. Autoportrait, lectures tizianesques. Proposition n° 85, euthanasie. Commencé le texte sur Titien à Pieve di Cadore, Demeures 9, 12. Dîné aux nouvelles. Discours du 8 mars, “L’homme remplaçable”. Journal. Couché à 1 heure. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 mars 2012, 14 h 47
modifiée le vendredi 9 mars 2012, 14 h 50
Mardi 6 mars 2012.
Sainte Colette — 66/300. Plieux. Très mal dormi, réveillé, rendormi. Levé finalement à 8 h. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, timbre-poste, et détail de la Couverte 50x50 n° 6, Homme aux yeux rouges, Christ. François Hollande aux matins de l’histoire. Agenda en l’écoutant. 09:35 /// Travaillé toute la journée au discours pour France-Israël. 50 50 50 70 30 12. Le Jour ni l’Heure, Visages I et II. Promenade aux Trônes. Atelier. Châteaux V (100x100) et VI (60x60). Proposition 90 pour le programme. Autoportrait sur la pelleteuse de l’entreprise Dusseau, travaux pour le “tout à l’égout”. Discours pour le 8. Dîné aux nouvelles. Discours pour le 8, “L’Homme remplaçable”. Pierre et moi essayons de l’imprimer à minuit mais n’y parvenons pas. Journal. Couché à 1 h et ½. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 23 février 2013, 17 h 52Du mercredi 7 au jeudi 15 mars 2012. Séjour à Paris.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 10 mars 2012, 9 h 52Vendredi 9 mars 2012. Sainte Françoise — 69/297. Paris, Hôtel Bourgogne & Montana, ch. 60. Réveillé à 6 h et ½ par un réveil téléphonique mal inspiré. Pas pu me rendormir. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et maison de Nobel à San Remo, 6 août 2011. Autoportrait à la fenêtre sur la rue de Bourgogne. Déjeuné à 8 heures et demie. Passé la matinée à répondre aux questions d’une revue en ligne italienne à propos de Tricks. Sorti vers midi et ½ pour laisser opérer les femmes de ménage. Moment à la librairie Julliard/Chapitre.com (je crois), acheté trois livres, une biographie de Barthes, des poèmes de Cliff et le volume “Bouquins” d’œuvres de Jacques Bainville mais pas pu les payer et dû les laisser car je n’avais pas ma carte. Rentré à 1 h et ¼. Sites. Agenda. 14:08 /// Après-midi et soirée dans la chambre, à lire pour Causeur les épreuves du livre de Jean Clair, Hubris. Dormi un peu. Sorti seulement pour aller chercher les trois livres laissés à la librairie Chapitre.com et pour m’acheter de quoi faire une collation légère dans la chambre en regardant les nouvelles de 8 heures. Long téléphonage de Flatters, qui me lit le long entretien donné par Jean Clair au Figaro. Poursuis ma lecture. Autoportraits à la fenêtre de la salle de bain. Pierre arrive peu après minuit. Proposition pour le programme (91, un président pour l’Europe). Journal. Couché à 1 h et ½.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 mars 2012, 10 h 16Samedi 10 mars 2012. Saint Vivien — 70/296. Paris, hôtel Bourgogne et Montana, ch. 60. Levé à 7 h et ¼. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille au matin et vue du Palais Bourbon. Déjeuné en bas, Mme Dos Santos très aimable, proposition de changement de chambre, passons à la 67. Installation. 09:48 /// On ne peut mieux dans la 67, lis (presque) toute la journée pour Élisabeth Lévy et Causeur, sur épreuves, le livre de Jean Clair, Hubris. 50 50 50. Sortons vers 2 heures pour aller au Louvre voir l’exposition américaine mais nous laissons détourner en chemin vers l’Orangerie et “Debussy et les arts”, très bien, quoique la plupart des pièces exposées soient très familières et appartiennent aux collections parisiennes. Rentrons par la rue de Beaune, achetons des japonaiseries médiocres que mangeons dans la chambre en regardant le journal télévisé. Pierre lit Travers Coda, moi Hubris. Écris le soir l’article pour Causeur, l’envoie à Élisabeth Lévy vers minuit. Journal. Couché à 1 h.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 13 mars 2012, 9 h 34Dimanche 11 mars 2012. Sainte Rosine — 71/295. Paris, hôtel Bourgogne & Montana, ch. 67. Très bien dormi, levé à 8 h., autoportrait de la veille (en fait de l’avant-veille dans la nuit) et gardes républicains de l’Assemblée. Déjeuné en bas, attaqué les épreuves de Septembre absolu, journal 2011. Sortis vers 2 heures, été au Petit Palais, exposition José Maria Sert, intéressante. Peintures de Tagore, ensuite, bien médiocres, puis tour des collections. Rentrés vers 5 heures, reprise des épreuves. Voulons dîner au Square, près de Sainte-Clotilde, mais c’est fermé, échouons au Solférino, mauvaise brasserie du boulevard Saint-Germain. Épreuve encore toute la soirée, fini janvier, commencé février. Journal. Couché à 1 h.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 16 mars 2012, 9 h 36Jeudi 15 mars 2012. Mi-Carême — 75/291. Paris, hôtel Bourgogne & Montana, ch. 67. Levé à 8 h. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, au rideau vert et lisant, et tableau de Jan Josephsz Van Goyen, Auberge au bord de la rivière, dét. Déjeuné en bas, renifleur acharné, comme la veille. Agenda. 09:42 /// Bain, bagages, quitté l’hôtel et Paris peu après midi. Concerto l’Empereur, symphonie  Écossaise (radio). Thé à la menthe sur l’autoroute, mangé des biscuits aux figues. Belle lumière, beau temps, sorti au hasard pour l’autoportrait et me suis retrouvé à Morterolles-sur-Semmes, le village de Pascal Sevran. Photographié son domaine. Dixième puis Neuvième Symphonie de Mahler (disques). Concerto de violon de Bruno Mantovani (Jeux d’eau), Première Symphonie de Mahler (radio). À Plieux à 9 h et ½. Dîné avec Pierre. Découvre sur le site de l’In-nocence nouvelles attaques de Sylvain Bourmeau, très bizarres et mal informées, apparemment, reprises et aggravées par Brice Couturier. Journal. Couché à 1 h.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 19 mars 2012, 8 h 20Dimanche 18 mars 2012. Saint Cyrille — 78/288. Plieux. Levé à 8 h. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, sous le masque “basongé”, et portrait de Léon Ohnet par Couture, 11 mars 2012. Agenda. 08:46 /// Pierre sort les chiens, déjeuné en bas, “Maison d’étude” sur l’Ecclésiaste. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, images du 20 juillet 2011, Saint-Nicolas-la-Chapelle. Épreuves de Septembre absolu, septembre. Le Jour ni l’Heure, tableaux du Petit Palais, dimanche 11 mars 2012. Café. Épreuves de Septembre absolu, octobre. Brève promenade avec Pierre sur le flanc nord, été voir “l’arbre”, mais il n’a pas encore fleuri. Autoportrait près d’une benne (?). Atelier, Château V (100x100) et VI (60x60). Dîné aux nouvelles. Épreuves du journal 2011, Septembre absolu, novembre, commencé décembre. Journal. Couché à 1 h et ½.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 21 mars 2012, 9 h 32Mardi 20 mars 2012. Saint Herbert — 80/286. Plieux. Très mal dormi, démangeaisons dans une oreille, réveillé à 6 h, levé à 7 h et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, oublié, fait le matin même, et hôtel de Lassay, dimanche 11 mars 2012. Agenda. 08:25 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie de la veille. Envoyé l’entretien pour Gioia. Repris Demeures 9, texte 12, Titien à Pieve di Cadore, fini le brouillon. 50 50 50 70 30 12. Le Jour ni l’Heure, vues de Morterolles-sur-Semme. Sites, L’In-nocence. Titien à Pieve di Cadore, deuxième couche, fini. Promenade en 8 avec Pierre, les deux chemins et la clairière des Trônes. Atelier, fini les Châteaux V et VI, commencé deux Aleph blancs sur blanc, 100x100 et 60x60. Dîné aux nouvelles. Pierre relis Demeures 9, 12, regarde un peu d’un film noir américain, Chicago dans le titre, très bien. Discours pour le 24 mars. Journal. Couché à 1 h et ½. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 26 mars 2012, 10 h 32Samedi 24 mars 2012. Sainte Catherine de Suède — 84/282. Paris, hôtel Bourgogne & Montana, ch. 67. Levés à 8 h et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans les pruniers en fleur, et Voltaire de Houdon. Émission de Finkielkraut sur Vassili Grossman, avec Myriam Anissimov et Jean Rollin. Agenda. 09:53 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, 24 juillet 2011, Grenoble, Uriage. Discours de l’après-midi, que fait imprimer en bas à midi. MM. Bourjon et Guillard devant l’hôtel, auxquels je confie des livres. 50 50, bain. À 2 h à la maison de la Chimie. Nombreuses allocutions des candidats du Siel, arrivée de Marine Le Pen vers 4 h, suis assis à côté d’elle, prononce mon discours, très souvent interrompu par des applaudissements. Discours de Marine Le Pen. Discours de Paul-Marie Coûteaux. Rencontré Sarah Wajda, très aimable. Verre ensuite dans un café à l’angle de la rue de Bourgogne, beaucoup de monde. Longuement parlé avec un des organisateurs de la manifestation de l’Étoile le 11 novembre 1940, André V. Diverses tractations à propos des législatives. Passé à l’hôtel. Rejoints par Paul-Marie Coûteaux et son jeune candidat à La Rochelle, Tony Lambert, ancien soldat de la guerre en Afghanistan. Champagne rapide. Été à pied, en faisant des courses en chemin, dîner tous chez Flatters, à cinq, donc. Lui ai porté un des Château (40x40). Très bonne soirée, très gaie, très bon dîner. Rentrés à pied vers 1 h. Autoportrait.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 27 mars 2012, 11 h 05Dimanche 25 mars 2012. Annonciation — 85/281. Paris, hôtel Bourgogne & Montana, ch. 67. Levés à 9 h (changement d’horaire). Communication sur le site réservé de l’In-nocence d’un problème politique (vote du second tour). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pierre en amateur d’art, 11 mars 2012. Agenda. 11:29 /// Quitté l’hôtel Bourgogne & Montana & Paris vers midi et demie. Autoroute du Sud. Saint-Arnoult-en-Yvelines, visite de la maison d’Aragon et d’Elsa Triolet, le Moulin de Villeneuve. Tombes. Repartis vers 4 h et ½. Première et Deuxième symphonie de York Bowen. Dîné à l’aire de la Corrèze. Neuvième symphonie de Mahler. Pierre reprend sa voiture à Valence-d’Agen. À la maison peu après minuit. Couché à 1 h et ½.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 28 mars 2012, 10 h 07Lundi 26 mars 2012. Sainte Larissa — 86/280. Plieux. Levé à 8 h. Le Jour ni l’Heure, autoportrait chez Aragon et La Place du mort, paysage du Limousin. Agenda. 10:01 ///  Écrit à Claude Durand. Sites. Demeures 9, texte 13, Mahler à Toblach. 50 50 50 70 30 12. Le Jour ni l’Heure, images de la veille. Poussée boulimique (gâteaux). Communiqué du parti. Proposition 94. Mahler à Toblach. Promenade en 8 avec Pierre. Atelier, les deux Alephs, 4 & 5. Dîné aux nouvelles. Mahler à Toblach. Commencé le discours du vendredi 13 avril à Édimbourg, actuellement intitulé “Bourdieu cul par-dessus tête”. Journal. Couché à 1 h et ½.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site