Le Jour ni l’Heure
mai 2012

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 6 mai 2012, 11 h 59Samedi 5 mai 2012. Sainte Judith — 126/240. Plieux. Levés à 8 h. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille (en Pierrot). Annonciation de la mort de la Vierge, de Jean Fouquet (Chantilly). Pierre Ducousseau ici pour la fuite de la salle de bain, qui prend de graves proportions (il faut faire sauter le carrelage). Agenda. 09:47 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie,  dix tableaux du musée de Grenoble. Vaisseaux brûlés, le fils de la marquise, suite. Demeures 9, 18, Mantegna à Mantoue. Soudaine tempête, photographies par la fenêtre de la chambre. Mal au rein droit, pas de gymnastique. Pierre-le-Plombier ici presque toute la journée, mais dit que l’affaire le dépasse, qu’il va falloir faire venir un spécialiste armé d’un Karcher (!), puis un maçon pour remettre les choses en place. Pas d’électricité car le panneau électrique a été inondé, pas de téléphone, pas de connexion jusqu’à quatre ou cinq heures. Relis Destins, de Mauriac. Le Jour ni l’Heure, deux photographies prise de la fenêtre de la chambre à midi et Exécution du duc d’Enghien de Jean-Paul Laurens (Chantilly). Atelier, deux couvertes 60x60 à dominante grise, dont un YHWH. Lecture de Destins par Pierre.  Courte promenade à la Garrière. Dîné aux nouvelles. Essayé de regarder Northanger Abbey mais c’est vraiment trop mauvais (très inférieur aux autres Jane Austen de la série, décors et costumes affreux, transposition ridicule). Le Jour ni l’Heure 2011, album. Journal. Couché à 1 h et ½.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 12 mai 2012, 10 h 15Jeudi 10 mai 2012. Sainte Solange — 131/235. Plieux. Levé à 8 h – le ¼. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, perspective cuisine-atelier, portrait de Marguerite Moreno par Lévy-Dhurmer. Agenda, 09:24 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, six tableaux du Bowes Museum. Vaisseaux brûlés, chambre à Naxos. Demeures 9, 18, Mantegna à Mantoue. 50 50 50 70 30 12. Le Jour ni l’Heure, loch Lyon, Bowes Museum, musée Condé. Bain en bas, atelier, les deux couvertes 60x60. Communiqué pour le parti (ouvertures de Mme Le Pen). Demeures 9, 18, Mantegna à Mantoue, fini le brouillon. Beau temps, promenade complète à la rivière avec Pierre. Dîné aux nouvelles. Revu Le Troisième Homme. Le Jour ni l’Heure, album 2011. Journal. Couché à 1h.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 18 mai 2012, 10 h 53Jeudi 17 mai 2012. Ascension — 138/228. Plieux. Levé à 7 h et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et église Saint-Michel de Berlaimont. Déjeuné en bas. Agenda. 09:53 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille et photographie du Nord, 17 avril 2012. Vaisseaux brûlés, Connard (corresp. de Flaubert), Bonnard, Monar, Morar, ulve. Demeures 9, 19, l’Arioste à Ferrare. 50 50 50 70 30 12. Le Jour ni l’Heure, Charles X de Bosio, femme à la guitare-lyre et Pierre-Henri deValenciennes du Bowes Museum. Bain en bas. Atelier, commencé deux très petites couvertes (20x20), YHWH, destinées à faire des cadeaux facilement envoyables (rose et gris et jaune et gris). Pierre me relit Ce que parler veut dire. Demeures 9, 19, l’Arioste à Ferrare. Promenade avec Pierre à Heuré-&-Bartens. Dîné aux nouvelles. Vu un Woody Allen assez insignifiant, Midnight in Paris, avec un très bel Hemingway (Corey Stoll). Demeures 9, 19, l’Arioste à Ferrare, fini le brouillon. Journal. Couché à 1 h. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 28 mai 2012, 9 h 38Dimanche 27 mai 2012. Pentecôte — 142/218. Plieux. Levé à 8 h – le ¼. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, très tardif, dans l’escalier, et Géricault de Chantilly, Cheval qui sort de l’écurie. Agenda. Beau temps. 08:48 /// Déjeuner en bas, nouveau “régime”, supprimé jambon, poulet, gouda au cumin, remplacés par fruits secs, figues, dattes, abricots, maintien de la compote de poires au muesli. Chez Victor Malka, Jean-Claude Lattès parle d’Agrippa, petit-fils d’Hérode III, père de la Bérénice de Racine. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille et photographies de la mi-avril. Vaisseaux brûlés, perte / Perth / Hélène / Au Pays d’Allen / sur les routes vaines de l’été. Anthologie générale, jardinage. Sites. Demeures 9, 20, Toscanini à Parme. Sieste avec Pierre *. Bain en bas. Atelier, troisième très petite couverte bleue, 20x20, YHWH, pour J. V., et Couverte 60x60, Rannoch Moor. Lecture par Pierre du livre de Christian Combaz, Gens de Campagnol, suite et fin. Passés à Will (?), histoire hellénistique, à propos des Hérode. Grande séance de photographies des Couvertes récentes (depuis mars), avec Pierre, façade ouest (mais le soleil est un peu voilé). Demeures 9, 20, Toscanini à Parme. Courte promenade à la Clairière de l’Être. Dîné aux nouvelles. Vu une partie du film de Terence Malick, The Tree of Life. Demeures 9, 20, Toscanini à Parme, fini le brouillon. Journal. Couché à 1 h. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 1er juin 2012, 9 h 57Lundi 28 mai 2012. L. de Pentecôte — 149/217. Plieux. Levé à 7 h et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, avec le Grand Aleph Blanc, et même tableau seul. Agenda. 08:54 /// Déjeuné en bas. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille. Vaisseaux brûlés, végétation tropicale, La Jalousie, Les Corps conducteurs. Anthologie générale. Demeures 9, 20, Toscanini à Parme, deuxième version. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux photographiés la veille. Bain en bas. Atelier, Couverte 60x60 n° 22, Rannoch Moor, et Très Petite Couverte 20x20 YHWH gris et bleu pour J. V., lecture de Rencontre avec la nuit, de Jacqueline Voillat. Demeures 9, 20, Toscanini à Parme, fini. Plusieurs échanges avec Farreny à propos de la mise en ligne des nouveaux textes. Autoportrait et photographies d’intérieur dans la salle des Vents. Belle promenade du côté de Bidot, au-dessus de l’Arratz, très beau temps, belle lumière des beaux jours. Dîné aux nouvelles. Vu un film des frères Cohen, The Man Who Wasn’t There (The Barber) (Ed Crane), bien. Pierre relit le texte sur Toscanini à Parme, je commence celui qui concerne Muratori à Modène. Journal. Couché à 1h.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 30 mai 2012, 9 h 29Mardi 29 mai 2012. Saint Aymar — 150/216. Plieux. Levés à 8 h. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Couverte 60x60 Albertine IV. Chronologie, photographies de tableaux, dimanche 27 mai. Agenda. 09:35 /// Vaisseaux brûlés, Manganelli, règne/nègre (Simon, Les Corps conducteurs). Envoyé à Hélène Guillaume Demeures 9, 20, Toscanini à Parme. Anthologie générale, jardinage, modifié même le premier paragraphe, ajout d’une phrase d’Edgar Quinet. Les Inhéritiers, changé un mot dans le premier paragraphe mais buté sur l’impossibilité d’ajouter une note. Lettre à Christian Combaz, à propos de Gens de Campagnol. 50 50 50 70 30 12. Le Jour ni l’Heure, tableaux photographiés l’avant-veille. Bain en bas. Atelier, Couverte 60x60 n° 23, Rannoch Moor. Le Monde. Tentative de communiqué de l’In-nocence sur les affaires Zemmour et Ménard, mais ce n’est pas très clair. Demeures 9, 21, Muratori à Modène (où la terre tremble, justement). Brève promenade avec Pierre à la Garrière, autoportrait. Dîné aux nouvelles, vu François Hollande. Regardé Big Heat, de Lang, avec Glenn Ford et Gloria Grahame, puis la fin de L’Affaire Rachel Singer. Photographie des oreillers. Demeures 9, 21, Muratori à Modène. Journal. Couché à 1 h et ½. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 31 mai 2012, 9 h 36Mercredi 30 mai 2012. Saint Ferdinand — 151/215. Plieux. Levé à 7 h, chassé du lit par l’envie de pisser. Grande activité onirique, du fait des médicaments Delemer, mais duquel ? Le Jour ni l’Heure, autoportrait à la Garrière et oreillers dans la chambre. Agenda. 09:06 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, 29 mai 2012. Vaisseaux brûlés, Un Régicide, L’Invention de Morel. Anthologie générale, jardinage. Payé une facture à la clinique Saint-Hilaire. 50 50 50 70 30 12. Atelier, Couverte 60x60 n° 23, Rannoch Moor, et troisième petite couverte 20x20, pour Jacqueline Voillat. Lecture par Pierre de Rencontre avec la nuit, de Jacqueline Voillat, et du Pétrarque de Cingria. Communiqué pour le parti (jets de pierre contre une église de Carcassonne). Demeures 9, 21, Muratori à Modène. Promenade avec Pierre et les chiens face à Plieux, sur la première butte au nord. Dîné aux nouvelles. Vu le début de L’Affaire Rachel Singer dont j’avais vu la fin la veille. Demeures 9, 21, Muratori à Modène. Journal. Couché à 1 h et ½. 

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site