Le Jour ni l’Heure
mars 2013

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 2 mars 2013, 10 h 46Vendredi 1er mars 2013. Saint Aubin — 60/305. Plieux. Levé à 8 h - le ¼. Transmission des photographies s’opère sans difficulté. Catherine Rouvier sur Radio-Courtoisie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et village de Plieux le 27 février. Comptes : - 1266,35 (transfert PayPal + 100, prélèvement Urssaf – 714,26). Agenda. Connexion saute, dois fermer l’ordinateur er repartir à zéro, oublie d’enregistrer l’agenda, dois recommencer. 10:42 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille & agenda, 24 septembre 1980. Relecture et mise en ligne du journal de la veille. Les Inhéritiers, suite de la relecture. Le Jour ni l’Heure, photographies de la veille, Avensac, Pessoulens. 50 50 50 70 30 12. Lecture de Démier. Promenade au soleil sur le plateau, entre Balignac et Heuré-Bartens. Autoportrait aux épaves. Atelier, Couverte 60x60 n° 44, Aleph VI, Petit Aleph Jaune, “guilloché”, il faut attendre que ça sèche, donc intervention courte, pas de lecture. Le Monde. Communiqué du parti sur les dépenses militaires. Les Inhéritiers, relecture. Dîné aux nouvelles. Panachage de American Pie et True Grit, des frères Cohen. Les Inhéritiers. Lettres reçues, suite de l’article de Claude Duneton sur “conséquent”. Anthologie générale, copié sept phrases de la réserve. Pas de Vaisseaux, pas d’Index. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du vendredi 1er mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 3 mars 2013, 10 h 07Samedi 2 mars 2013. Saint Charles le Bon — 62/303. Plieux. Levés à 7 h & ½. Transmission des photographies via le nouvel appareil commandé jeudi à Amazon & arrivé la veille, tout se passe très bien. Émission “Répliques” sur les limites de la démocratie, Finkielkraut fait manifestement référence aux Inhéritiers en ligne sans les nommer, du coup c’est moi qui aurai l’air de m’inspirer de lui, ce sont les limites du système. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, aux épaves à Balignac, et Heuré-Bartens. Comptes : - 1283,50 (virement PayPal, + 100, paiement carte Gerstaecker (Géant des Beaux-Arts, al. De Mesmaeker), - 117,15). Agenda. 10:39 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et deux images de la veille, trois du 27 février, agenda du vendredi 26 septembre 1980 (Van). / Journal 2013, relecture et mise en ligne. Les Inhéritiers, relecture. Le Jour ni l’Heure, tableaux (très mineurs) du musée de Meaux, jeudi 16 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Schumann, Danses des compagnons de David. Bain, lecture de Démier, France de la Restauration (les Doctrinaires, Benjamin Constant). Promenade en 8 avec Pierre, deux chemins, Trônes. Atelier, Couverte 66x60 n° 44, Aleph VI (pour CD). Lecture par Pierre de Marianne Alphant, Ces Choses-là. Le Monde. Communiqué du parti, scandales alimentaires et surpopulation. Les Inhéritiers, relecture (ou troisième couche d’écriture, mais le texte allonge assez peu). Dîné aux nouvelles. Vu Adolphe, justement, de Benoît Jacquot, avec Stanislas Mehrar et Isabelle Adjani — pas mal, malgré de pénibles anachronismes de langue (et de lieux de tournage). Les Inhéritiers encore, un ou deux paragraphes de plus (dans la relecture). Lettres reçues, 69, fin de l’article de Claude Duneton sur “conséquent” (avec lequel je ne suis pas du tout d’accord). Anthologie générale, ajouté sept phrases de la réserve (incident technique, en perd deux ou trois au passage, les remplace, temps perdu, etc.). Journal. Couché à 2 h.

lire l’entrée du samedi 2 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 4 mars 2013, 9 h 46Dimanche 3 mars 2013. Saint Guénolé — 62/303. Plieux. Levé à 7 h & ½. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille au matin, avec Pierre, juste avant “Répliques”, et détail de boiseries, palais épiscopal de Meaux, jeudi 16 août 2012. Déjeuné en bas. Sites, réseaux. Répondu au lecteur qui trouvait mornes mes évocations du passé sexuel et qui m’a écrit (très aimablement) pour me préciser une nouvelle fois qu’il n’était pas une femme. Agenda. 09:57 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille, tableaux et boiseries de Meaux le 16 août 2012, agenda du 25 septembre 1980. Tweeter, Facebook, dernier communiqué du parti et “revue” (tableaux de Gandalph’s). 10:36 /// Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Les Inhéritiers, relecture. Sieste avec Pierre *. Le Jour ni l’Heure, musée de Meaux, jeudi 16 août 2012. Concerto pour violoncelle de Lutoslawski. Lecture de Démier, France de la Restauration. Promenade avec Pierre à l’orée du bois, autoportrait à la Garrière. Atelier, Couverte 60x60 n° 44, Aleph VI, Petit Aleph Jaune, pour CD. Fini le livre de Marianne Alphant, Ces choses-là, lu par Pierre. Les Inhéritiers, mais perd à 7 h, en fermant par erreur le fichier, tout le travail de l’après-midi. M’y remet aussitôt. Dîné aux nouvelles. Les Inhéritiers, bien avancé. Lettres reçues, 69, paratexte de la lettre de Claude Duneton, 12 septembre 2012. Anthologie générale, ajouté sept phrases de la réserve. Journal. Couché à 2 h.

lire l’entrée du dimanche 3 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 5 mars 2013, 9 h 46Lundi 4 mars 2013. Saint Casimir—63/302. Plieux. Levé à 7 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, à La Garrière, et tête romane d’Ogier-le-Danois, musée Bossuet de Meaux. Agenda. 09:39 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille, tableaux de Meaux, 16 août 2012, agenda du 28 septembre 1980. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Les Inhéritiers, relecture. Le Jour ni l’Heure, Vieux-Chapitre et statue de Bossuet par Ernest Dubois dans la cathédrale Saint-Étienne de Meaux. 50 50 50 70 30 12. Lecture de Démiet, France de la Restauration. Promenade des deux clairières, clairière de l’Être, clairière de l’Étant. Atelier, Petite Couverte n° 44, Aleph VI. Lecture de Michel Chaillou, Sur le démodé. Le Monde, communiqué sur l’ours polaire, mais il suscite peu d’enthousiasme. Thé. Les Inhéritiers. Dîner aux nouvelles, raviolis aux champignons et saumon fumé. Enquête de Canal Plus sur le sexe dans la signature des contrats et l’affaire du Carlton. Les Inhéritiers, sans beaucoup avancer. Lettres reçues, 70, message récent de lecteur mécontent du prix du journal. Anthologie générale, ajouté sept phrases de la réserve. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du lundi 4 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 6 mars 2013, 10 h 52
modifiée le mercredi 6 mars 2013, 11 h 25
Mardi 5 mars 2013.
Sainte Olive — 64/301. Plieux. Nuit très agitée, tempête, grand vent, porte qui bat. Réveillés à 6 h & ½, *, levés à 8, Céline en retard, ne s’est pas réveillée à cause de la tempête (?). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Aigle de Meaux, détail de la statue de Bossuet par Dubois. Comptes : -1114 (prélèvement Le Monde, -15,00, prélèvement Canal Plus, - 39,90, prélèvement Canal Satellite – 76,00, trois virements PayPal de 100,00 chacun). Agenda. 09:41 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, photographies de Meaux le 16 août 2012 & agenda du 28 septembre 1980. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Appel de l’ex-sous-préfet qui veut passer avec sa femme. Les Inhéritiers, poursuite de la relecture corrective, 214.000 signes. Le Jour ni l’Heure, Meaux, statue et tombe de Bossuet, palais épiscopal, 16 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Problème de chauffe-eau, bain tiède, pas de Démier. Beau récital de piano, Vogt, Intermezzi de Brahms. Beau temps, promenade aux Trônes, suivis par la chienne Holà, que beaucoup photographiée. Parlé aux Aeberhard dans la cour de la Garrière. Atelier, Couverte 60x60 n° 44, Aleph VI (Petite Aleph jaune, pour CD). Lecture de Éloge du démodé, de Michel Chaillou. Le Monde. Rappel du sous-préfet de M., qui propose un rendez-vous avec sa femme au bar du Bastard, proposition que je décline assez véhémentement — il dit tout de même qu’il passera impromptu. Les Inhéritiers, bien avancé. Dîné aux nouvelles. Les Inhéritiers, mais perds le travail de toute la soirée en fermant le fichier sans enregistrer. M’y remets aussitôt, reconstitue à peu près vers 1 h et 1/2 l’état du texte à minuit (rage). Journal. Couché à 2 heures. 

lire l’entrée du mardi 5 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 7 mars 2013, 10 h 12Mercredi 6 mars 2013. Sainte Colette — 65/300. Plieux. Levés à 8 h et ½. Radio-Courtoisie sur l’euro, raté Michéa sur France Culture. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, insignifiant, et portrait de la chienne Holà des Æberhard. Comptes : - 2459,84 (prélèvement Sofinco, -310,80 / prélèvement Cetelem, - 1013,44). Solde débiteur depuis 29 jours. Agenda. 10:34 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, & Meaux le 16 août 2012, & agenda le 30 septembre 1980. Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Les Inhéritiers, poursuite de la relecture (ou troisième couche d’écriture : 215.000 signes). Le Jour ni l’Heure, photographie de la veille, chiens et tracteur à La Garrière, portrait de la chienne Holà. 50 50 50 70 30 12. Bain, lecture de Démier, économie de la Restauration. Promenade aux Trônes. Atelier, Couverte 60x60 n° 44, Aleph VI (jaune). Lecture : fini le livre de Michel Chaillou, Éloge du démodé, et reprise de Démier, France de la Restauration. Le Monde. Pas de communiqué. Les Inhéritiers. Dîné aux nouvelles. Documentaire de la chaîne Histoire sur la Chine entre les deux guerres. Les Inhéritiers, espéré finir mais n’y parviens pas. Journal, très brièvement. Couché à 1 heure.

lire l’entrée du mercredi 6 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 8 mars 2013, 11 h 58Jeudi 7 mars 2013. Mi-Carême — 66/299. Plieux. Levés à 8 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et maison Cerdan. Abendrot de Flagstad emprunté à Sylvia Bourdon, sur Facebook. Comptes : - 3.048 (virement PayPal, + 300,00 ; chèque Céline, - 884,84). Agenda. 10:08 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, photographies de l’avant-veille & agenda du 1er octobre 1980. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Les Inhéritiers, terminé la relecture (le texte est passé de 205.000 à 216.000 signes durant cette troisième, non, quatrième, couche de travail). Le Jour ni l’Heure, paysages récents. 50 50 50 70 30 12. Bain, lecture de Démier, France de la Restauration. Promenade, bout du chemin, tour du bois de la Garrière, remontés par “les chênes Lou Tapet” (dixit Pierre). Atelier, Couverte n° 44, Aleph VI, lecture par Pierre, reprise du livre de Georges Sebbag, Microdurées. Pierre relit Les Inhéritiers, corrige encore quelques coquilles. Écris à Marianne Alphant et à Michel Chaillou. Sites, Facebook, etc. Dîné aux nouvelles. Vu un film vraiment exécrable de Sacha Guitry, Le Trésor de Cantenac (1950). Sites, Facebook. Lettres reçues, 71, Jean Puyaubert (et Denis Smadja), août 1984. Journal. Couché à 1 h.

lire l’entrée du jeudi 7 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 9 mars 2013, 10 h 27Vendredi 8 mars 2013. Saint Jean de Dieu — 67/298. Plieux. Levé à 7 h et ½. Radio Courtoisie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, très flatté, et paysage du 5 mars 2013. Tél. de Robert Ménard qui a rencontré à Béziers les Seguin (Cassandre) et en est enchanté. Comptes : - 3042,56 (vir. européen Sepa reçu/FRM Apple + 22,41 (????), intérêts débiteurs pour la période, 16,29), solde débiteur depuis 31 jours. Agenda. 10:30 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, Meaux le 16 août 2012, & agenda, 1er octobre 1980. Parlé à Hélène Guillaume. Lui ai envoyé Les Inhéritiers pour Claude Durand qui rentre le lendemain de son île. Écrit à David Farreny. Parlé à M. Martin à propos du concert de dimanche. Essayé de parler à Finkielkraut mais il est à Megève. Sites. Le Jour ni l’Heure, autre portrait de la chienne Holà et vues de Meaux, 16 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Bain, concert d’un trio à Rus, Bulgarie, Haydn, Beethoven, Schumann, puis, hors concert, Dumky de Dvorak. Promenade aux Trônes. Atelier, laissé séché la Petite Couverte 60x60 n° 44, travaillé à la 45, noire. Lecture par Pierre du livre de Georges Sebbag, Microdurées. Le Monde, communiqué du parti sur la résistance de conseils généraux du Languedoc-Roussillon à l’installation d’éoliennes. Dîné aux nouvelles. Vu et entendu une grande partie du Pelléas de Stéphane Braunschweig pour l’Opéra-Comique. Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Commencé, avec beaucoup de difficultés, l’album 2012 de Le Jour ni l’Heure, sur Blurb. Journal, très tardivement. Couché à 2 heures et demie. 

lire l’entrée du vendredi 8 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 10 mars 2013, 10 h 15Samedi 9 mars 2013. Sainte Françoise — 68/297. Plieux. Levé à 7 h et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Meaux, tour Nattée, 16 août 2012. “Répliques”, Camille Laurens et Frédéric Worms. Comptes : - 1915,42 (virement retraite, + 1127,14) /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, & 16 août dernier à Meaux, & agenda du 2 octobre 1980. Journal 2013, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Entrepris une nouvelle lecture des Inhéritiers, celle-là purement corrective, Farreny ayant beaucoup insisté sur la complication des corrections après impression. N’arrive pas à le joindre. Le Jour ni l’Heure, Meaux le 16 août 2012, statue d’Henri Moissan, prix Nobel de Chimie en 1906. 50 50 50 70 30 12. Trio avec clarinette op. 3 de Zemlinsky. Promenade aux Trônes avec Pierre. Atelier, Couverte 60x60 n° 45, Aleph VII, Petit Aleph noir, en attendant séchage de la 44. Lecture de Microdurées, de Georges Sebbag. Poursuite de la relecture des Inhéritiers. Visite de Philippe Portal et de ses deux fils aînés, Henri, en hypokhâgne au Chesnay, & Julien, interne à Stanislas. Crémant de Bordeaux de ma tante, conversation sur l’islam (!), sur la loi Chalandon, sur les chalandonnettes. Tour des lieux pour les jeunes gens. Dîné aux nouvelles. Vu une partie de La Walkyrie de la Scala. Confection de l’album 2012 de Le Jour ni l’Heure, arrivé à la page 32 malgré d’énormes difficultés avec Blurb BookSmart, qui saute littéralement toutes les deux minutes, on ne peut mettre qu’une photographie à la fois, il faut ensuite enregistrer, éteindre et tout recommencer, un vrai cauchemar. Journal. Couché à 1 h. »

lire l’entrée du samedi 9 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 11 mars 2013, 9 h 30Dimanche 10 mars 2013. Saint Vivien — 69/296. Plieux. Levés à 8 h, très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, pris en même temps que celui de l’avant-veille, samedi à 1 h du matin, et portrait de Pierre à la fenêtre, regardant M. de La Guéronnière abattant des arbres morts dans le parc de la chartreuse. Petit déjeuner en bas, Pierre Birenbaum chez Victor Malka. Facebook, partages divers. Agenda. 10:04. /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, Meaux le 16 août dernier et agenda du 4 octobre 1980, voyage en Normandie avec W. Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. 11:37 /// Les Inhéritiers, (ultime ?) relecture. Le Jour ni l’Heure, château de Jossigny, Seine-&-Marne, jeudi 16 août 2012. Été avec Pierre au Bourdieu de Combarrau chez M. et Mme Martin pour un concert baroque (violon baroque, basson baroque, luth et théorbe) (Alessandro Piccini, J. H. Kapsberger, Diego Ortiz, Robert de Visée, Arcangelo Corelli, etc.). Mme Edange et son fils, M. de La Guéronnière, M. Boutang, Anne Moreau, Victoire de Montal, etc. Rentrés vers 7 h et ½. Dîné aux nouvelles. Vu Pelle le Conquérant, de Bille August, d’après Nexo. Le Jour ni l’Heure, album 2012, passé de la page 30 à la page 44. Journal. Couché à 2 h.

lire l’entrée du dimanche 10 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 12 mars 2013, 10 h 15Lundi 11 mars 2013. Sainte Rosine — 70/295. Plieux. Levé à 7 h – le ¼ avec Pierre qui reprend l’école. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, très quelconque, et Pierre dans la rue haute, devant moi, au retour du concert. Facebook, reprise d’un discussion de la veille, un peu tendue, avec Jean-Michel Leroy sur de siennes amitiés peu in-nocentes. Agenda. 09:25 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et deux photographies de la veille, Pierre l’avant-veille, Jossigny le 16 août dernier, agenda des 5 & 6 octobre 1980, bref voyage en Normandie avec W. Sites, Facebook, Jean-Michel Leroy, un M. L’Épée, nouvelle politique culturelle de Neuchâtel. 10:38 /// Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Les Inhéritiers, relecture. Le Jour ni l’Heure, la veille, photographie du 17 août 2012 (les Jardies). 50 50 50 70 30 12. Promenade aux Trônes. Atelier, Couverte 60x60 n°45, Petit Aleph noir, puis coup de pinceau unificateur à la 44, Petit Aleph jaune, qui était à sécher, et par surprise elle a l’air fini (?). Le Monde, communiqué à propos de Nicolas Sarkozy. Parlé à David Farreny, il ne lui manque plus qu’une version définitive des Inhéritiers pour imprimer à la fois du côté de Blurb et de Lulu. Parlé à Alain Finkielkraut, Les Inhéritiers, convenons d’une émission vers la mi-mai avec Camille Peugny. Dîné aux nouvelles. Les Inhéritiers. Le Jour ni l’Heure, album 2012, passé de la page 44 à la page 60 malgré les continuels “plantages”. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du lundi 11 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 13 mars 2013, 10 h 32Mardi 12 mars 2013. Sainte Justine — 71/294. Plieux. Levé à 7 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et photographie de la livraison Totalgaz. Comptes : - 1915,42 (inchangé). Agenda. 09:44 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, photographies du 17 août 2012, agenda du 7 octobre 1980. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Les Inhéritiers, relecture corrective avant impression. Le Jour ni l’Heure, châteaux d’If et de Monte-Cristo à Port-Marly. 50 50 50 70 30 12. Cinquième symphonie de Tchaïkovski. Promenade en 8, deux chemins & Trônes, en compagnie de la chienne Holà. Pas d’épreuves. Atelier. La Couverte 60x60 n° 44, jaune, Aleph VI (pour CD) a été finie la veille, œuvré sur la 45, Aleph VII (Petit Aleph noir). Le Monde. Proposition de communiqué du parti. Les Inhéritiers, relecture corrective. Dîné aux nouvelles. Un peu de Chronicle et un peu de Le Mariage de mon meilleur ami, avec Julia Roberts. Les Inhéritiers. Le Jour ni l’Heure, album 2012, de la page 60 à la page 80, à travers une douzaine de plantages. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du mardi 12 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 14 mars 2013, 9 h 49Mercredi 13 mars 2013. Saint Rodrigue — 72/293. Plieux. Levé à 7 heures et ½. Pays couvert de neige. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et vue du jardin et du village sous la neige le matin même. Comptes : - 1915,42 (inchangé). Agenda. 10:18 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille, Port-Marly le 17 août 2012, agenda, jeudi 9 octobre 1980. Lancé sur Facebook une sorte de revue en ligne, L’IN-NOCENT, revue permanente, anthologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Les Inhéritiers, relecture. Le Jour ni l’Heure, château de Monte-Cristo, chez Alexandre Dumas, 17 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Bain, lecture de Démier, France de la Restauration. Promenade avec Pierre dans la neige à la lisière du bois. Atelier, Couverte 60x60 n° 45, Aleph VII. Lecture par Pierre de Georges Sebbag, Microdurées. Le Monde, pas de communiqué. Les Inhéritiers, relecture. Nouvelle de l’élection d’un pape, un peu après 7 heures. Dîné aux nouvelles, pape argentin, cardinal Bergoglio, s’appellera François Ier. Facebook, L’IN-NOCENT. Les Inhéritiers, suite de la relecture. Le Jour ni l’Heure, album 2012, passé de la page 80 à la page 100, au prix d’un “plantage” par page. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du mercredi 13 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 15 mars 2013, 10 h 16Jeudi 14 mars 2013. Sainte Mathilde — 73/292. Plieux. Levé à 8 h – 20. L’IN-NOCENT (Facebook). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, “Winterreise”, et Enduré sous la neige. Comptes : - 1815,42 (virement PayPal + 100). Agenda. 09:41 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, trois photographies de la veille, deux du 17 août 2012 à Port-Marly, agenda des 10, 11 et 12 octobre 1980. 10:08 /// Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Les Inhéritiers, relecture finale. Le Jour ni l’Heure, château de Monte-Cristo, à Port-Marly, 17 août 2012, avec Pierre & Hélène Guillaume. 50 50 50 70 30 12. Promenade aux Trônes. Atelier, Couverte 69x60 n° 45, Aleph VII (Petit Aleph noir). Le Monde. Communiqué du parti, sur le livre de René Marchand. Les Inhéritiers. Dîné aux nouvelles. Revu Cat on a Hot Tin Roof. Les Inhéritiers, fini l’ultime relecture, mais songe maintenant à un ajout après lecture d’un texte de Laurent Lafforgue. Le Jour ni l’Heure, passé de la page 100 à la page 123, au prix d’un “plantage” par page. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du jeudi 14 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 16 mars 2013, 11 h 12Vendredi 15 mars 2013. Sainte Louise de Marillac — 74/291. Plieux. Réveillé par Pierre à 7 h - le ¼, réussis à me rendormir, mais aboiements d’Orage, levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et hôtel Couvé, 1736, à Marly-le-Roi, 17 août 2012. Comptes : - 1880, 10 (prélèvement Orange numérique, - 64,68). « Vous êtes débiteur depuis 38 jour(s) ». Agenda. 09:50 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille, photographies du 17 août 2012, agenda du lundi 13 octobre 1980. Journal 2013, relecture et mise en ligne du texte de la veille. Lecture de l’article de Laurent Lafforgue. Entrepris de le citer en note. Le Jour ni l’Heure, photographie de Marly-le-Roi le 17 août 2012. 50 50 50 70 30 12. L’IN-NOCENT, revue en ligne (Facebook). Exaspération contre la poste qui est passée pour livrer les épreuves et est repartie avec elles au motif que j’étais “absent” — ni Miradoux ni Lectoure ne répond au téléphone. Promenade aux Trônes, au pas de charge. Atelier, Aleph VII (noir). Le Monde. Deux communiqués du parti. Ajout de la note lafforguienne aux Inhéritiers. Dîné aux nouvelles. L’IN-NOCENT. Lissé les abords de la note, puis téléphoné à Farreny pour lui donner le feu vert quant à l’impression de Les Inhéritiers. Cherché une couverture pour le livre dans mes archives photographiques. Le Jour ni l’Heure, passé de la page120 à la page 140. Journal. Couché à 1 h et ½. 

lire l’entrée du vendredi 15 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 17 mars 2013, 10 h 23Samedi 16 mars 2013. Sainte Bénédicte — 75/290. Plieux. Mal dormi, insomnie financière. Réveillé à 6 h. * Levés à 8 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, sous l’Atlas universel et orangerie du château de Verduron à Marly-le-Roi, chez Sardou. Émission de Finkielkraut sur le genre avec Sylvian Agacinski et Fassin (?). Pierre va chercher les épreuves à Miradoux. Comptes : - 1890,10 (débiteur depuis 39 jours). Agenda. 11:07 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, le 17 août 2012 à Marly, agenda d’octobre 1980. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, Marly, 17 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Rediffusion via Facebook du concert de la veille, moins Jean Cras. Bain. Lecture par Pierre de Démier, France de la Restauration. Promenade rapide à l’orée du bois. Atelier, couverte 60 x 60 n° 45, Aleph VII, Petit Aleph Noir, fini ? Le Monde. Pas de communiqué du parti. L’IN-NOCENT. Commencé la correction des épreuves de Vue d’œil. Dîné aux nouvelles. Regardé sans enthousiasme une bonne partie du Capriccio du Met, médiocre mise en scène, avec Renée Fleming. L’IN-NOCENT. Poursuite de la correction d’épreuves de Vue d’œil, janvier. Le Jour ni l’Heure, album 2012, mis quatre ou cinq photographies de plus mais n’avance que très lentement car il faut choisir les dernières et Blurb saute à chaque nouvel envoi. Journal. Couché à 2 heures et ½. 

lire l’entrée du samedi 16 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 18 mars 2013, 10 h 16Dimanche 17 mars 2013. Saint Patrice — 76/289. Plieux. Mal dormi, fatigue, graves soucis pécuniaires (Pierre a payé d’un coup 2600 € à Totalgaz). Réveillé à 6 h, levé à 7. L’autoportrait de la veille n’a pas été enregistré parce que j’avais oublié de remettre dans l’appareil la carte-mémoire. Dois le refaire. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du matin, donc, et Marly, 17 août 2012. Déjeuné en bas, Victor Malka, Politique de la Bible. L’IN-NOCENT. Agenda. 10:07 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait du matin pour la veille, quatre photographies de Marly-le-Roi le vendredi 17 août 2012 et agenda du 18 octobre 1980. L’IN-NOCENT. 11:01 / Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Épreuves de Vue d’œil. Le Jour ni l’Heure, parc de Saint-Cloud, avec Hélène & Pierre, vendredi 17 août 2012. Lecture de Démier, France de la Restauration, chapitre très intéressant sur les classes. Promenade au champ du bas, temps pisseux mais arbres (timidement) en fleurs, conversation embêtante (que faire ?). Atelier, couverte 69x60 n° 46, Aleph VIII, Petit Aleph rouge, lecture de Georges Sebbag, Microdurées. Farreny m’a envoyé une maquette des Inhéritiers et plus tard d’excellents projets de couverture. Épreuves de Vue d’œil. Dîné aux nouvelles. Regardé Much Ado about nothing, de Kenneth Brannagh. Épreuves de Vue d’œil, février. Le Jour ni l’Heure, album 2012, ajouté trois photographies, il ne reste que deux ou trois places. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du dimanche 17 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 19 mars 2013, 10 h 30Lundi 18 mars 2013. Saint Cyrille — 77/288. Plieux. Levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT, La Nuit transfigurée. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et portrait de Pierre. Agenda. 09:38 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, autoportrait et Pierre, trois photographies du 17 août 2012 à Marly, déplacement de quatre photographies de ce jour-là mises par erreur au 16 août, agenda des 19 et 20 octobre 1980. 10:50 / Parlé à Hélène Guillaume, retour de Catane, et qui voudrait que je lui renvoie les épreuves jeudi. 11:08 / Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Épreuves de Vue d’œil. Le Jour ni l’Heure, 17 et 18 août 2012. 50 50 50 70 30 12. L’IN-NOCENT. Promenade aux Trônes, au pas de charge. Atelier, Couverte 60 x 60 n° 46, Aleph VIII (Petit Aleph rouge). Le Monde. Communiqué du parti sur la réforme des allocations familiales. L’IN-NOCENT. Vue d’œil, épreuves. Dîné aux nouvelles. Vu un épisode des Borgia. Vue d’œil, épreuves. Le Jour ni l’Heure, album 2012, 75 photographies. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du lundi 18 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 20 mars 2013, 10 h 35Mardi 19 mars 2013. Saint Joseph — 78/287. Plieux. Levé à 7 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Montfort-l’Amaury, 19 août 2012. L’IN-NOCENT. Comptes : - 1880,10 (inchangé). Agenda. 10:11 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, 17 & 18 août 2012, agenda des 21-22 octobre 1980. 11:08 / Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Journal 2012, Vue d’œil, correction d’épreuves, mars. Le Jour ni l’Heure, photographies du 18 août 2012 chez Maurice Ravel à Montfort-l’Amaury. 50 50 50 70 30 12. L’IN-NOCENT. Quatrième de couverture pour Les Inhéritiers. Échanges avec David Farreny à propos du choix de couverture, de la quatrième de couverture, de la disposition du texte, des notes, etc. Choix de couverture aussi pour le Journal 2013. Promenade en 8, deux chemins, Trônes. Atelier, couverte 60 x 60 n° 46, Aleph VIII, Petit Aleph rouge. Pas de Monde, manque de temps. Communiqué du parti, toutefois, sur les événements de Grigny. Épreuves de Vue d’œil, mars. Dîné aux nouvelles. Téléfilm sur la vie d’Édouard Drumont, interprété par Denis Podalydès. L’IN-NOCENT. Nouveaux échanges avec Farreny. Journal 2012, Vue d’œil, épreuves, mars toujours, sans finir. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du mardi 19 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 21 mars 2013, 11 h 42
modifiée le jeudi 21 mars 2013, 15 h 54
Mercredi 20 mars 2013.
Saint Herbert —79/286. Plieux. Levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT. Musique : Hans Rott, Serge Liapunov (Facebook). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, pas mal, et bibliothèque de Ravel à Montfort-l’Amaury, 18 août 2012. Comptes : - 1880,10 (inchangé). Agenda. 10:13 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, Montfort-l’Amaury le 18 août 2012, agenda d’octobre 1980. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Épreuves de Vue d’œil, avril. Le Jour ni l’Heure, Montfort-l’Amaury, 18 août 1980. 50 50 50 70 30 12. Bain, lecture par Pierre de Démier, France de la Restauration. Promenade aux Trônes. Atelier, Aleph VII, Petit Aleph rouge, 60 x 60, lecture par Pierre de Georges Sebbag, Microdurées, fini le livre. Le Monde. Communiqué du parti. Épreuves de Vue d’œil. Dîné aux nouvelles. Vue une partie d’un documentaire de Miller sur Dominique Strauss-Kahn. L’IN-NOCENT. Épreuves de Vue d’œil, avril, sans finir. Le Jour ni l’Heure, album 2012, au milieu des pires difficultés techniques, Blurb saute constamment. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du mercredi 20 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 22 mars 2013, 11 h 38Jeudi 21 mars 2013. Sainte-Clémence — 80/285. Plieux. Levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Montfort-l’Amaury le 18 août 2012. Comptes : - 1880,10 (inchangé). Épreuves de Vue d’œil. Parlé à Hélène Guillaume, pensé ne lui envoyer que ce qui avait été relu mais elle préfère que je lui envoie tout. Céline va donc porter le paquet complet à la poste de Miradoux. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille, Montfort-l’Amaury et agenda du 15 octobre 1980, avec longue citation de Marguerite Yourcenar (à travers Jacqueline Piatier). L’In-nocent. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la maison de Ravel à Montfort-l’Amaury. 50 50 50 70 30 12. Lettres de Debussy à Dukas. Motets de Monteverdi. Agenda : 15:19 /// Promenade aux Trônes. Trouvé dans la boîte à lettres un chèque de 2000 € de Jeanne Lloan. Atelier, Aleph VIII, Petit Aleph rouge. Le Monde, communiqué du parti sur l’obsolescence programmée. Parlé à Jeanne Lloan. Divers échanges avec David Farreny qui met en fabrication sur Blurb Les Inhéritiers, le volume sur papier, lequel est immédiatement disponible. Me débats moi-même avec Blurb, mais à propos de l’album Le Jour ni l’Heure 2012, pour tâcher de réduire la question des “plantages”, sans aucun succès. Dîné aux nouvelles. Perdu toute la soirée à des farfouillages cybernétiques, avec pour seul résultat de perdre “Adobe Player”, qui permettait d’entendre toute sorte de choses en ligne, dont la radio et par exemple Radio Courtoisie. Parvenu toutefois à changer une des photographies de l’album. Journal 2013. Couché à 2 h.

lire l’entrée du jeudi 21 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 23 mars 2013, 11 h 33Vendredi 22 mars 2013. Sainte Léa — 81/284. Plieux. Levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT. Autres farfouillages webmatiques pour tâcher de récupérer le serveur ou logiciel qui permet d’écouter la radio. Exaspération, grand retard pris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, mauvais, et salle de bain de Ravel à Montfort-l’Amaury. Comptes : - 1880,10 (inchangé, « Vous êtes débiteur depuis 45 jours »). L’IN-NOCENT. Problèmes techniques, dû remplir à nouveau cet agenda, grand retard. 11:34 /// Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, quatre photographies de la maison de Ravel à Montfort-l’Amaury le 18 août 2012 & agenda du dimanche 26 octobre 2012. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Message de Claude Durand, très peu enthousiaste quant aux Inhéritiers. Céline doit déposer à Fleurance le chèque de Jeanne Lloan et deux autres (petits, anciens, groupes de visiteurs). Pas de gymnastique, bain, Le Jour ni l’Heure, trois photographies du Belvédère, la maison de Ravel, 18 août 2012. Deux hommes d’une galerie de Saint-Martin-de-Ré un peu après deux heures pour emporter le grand Triptyque d’Emmelene Landon. Promenade aux Trônes, en vitesse. Passé à l’atelier, mais laissé sécher L’Aleph VIII, rouge, n’y touche pas. Pas de Monde, appareil ne marche pas (“Module bloqué”). L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, album 2012, ultimes ajustements et changements. Incident sur Facebook avec Sylvia Bourdon qui me propose d’être un “leader” et de mettre à ma disposition ses “réseaux” puis me raye de la liste de ses “amis” parce que je ne réponds pas assez vite à son gré, ce qu’elle interprète comme un manque de détermination politique et de courage. Dîné aux nouvelles (mise en examen de Nicolas Sarkozy). L’IN-NOCENT. Travaillé toute la soirée à l’album Le Jour ni l’Heure 2012 qui est à peu près fini, mais j’attends d’être “repassé positif” pour en commander un, comme des exemplaires de Les Inhéritiers via Blurb & via Lulu. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du vendredi 22 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 24 mars 2013, 10 h 40Samedi 23 mars 2013. Saint Victorien — 82/283. Plieux. * Levés à 7 h & ½. L’IN-NOCENT. Émission de Finkielkraut sur les Français de 1914. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille & église Saint-Pierre de Montfort-l’Amaury. Comptes : + 179,90 (chèque Jeanne, + 2000, chèque divers (visiteurs), + 60). Agenda. 11:24 /// L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, Montfort-l’Amaury le 18 août 2012, et agenda du 28 octobre 1980. Le Jour ni l’Heure, Montfort-l’Amaury, 18 août 2012, l’église. 50 50 50 70 30 12. Glen Gould. Bain. Lecture par Pierre de Démier, France de la Restauration. Promenade en 8, deux chemins et Trônes. Atelier, Couverte 60 x 60 n° 46, Aleph VIII, Petit Aleph Rouge, fini ? Longue séance de travail téléphonico-webmatique avec Farreny, qui rétablit tous les services, l’accès au Monde, l’accès à toutes les radios, et même Blurb Booksmart, qui fonctionne désormais de façon satisfaisante (crois-je). Guidé par Farreny, commandé 3 exemplaires Blurb des Inhéritiers et un exemplaire “Lulu”. Inauguré la confection du “petit” livre de photographies, Paysages pré-posthumes, p. 1 à 20, travail très satisfaisant et qui marche comme sur des roulettes. Dîné aux nouvelles. L’IN-NOCENT. Paysages pré-posthumes, toute la soirée, p. 20 à 60. Journal. Essayé de commandé un premier exemplaire de l’album 2012 de Le Jour ni l’Heure, mais dois me livrer à de dernières mises au point sur la pagination et tout plante, travail perdu, car trop confiant dans la nouvelle bonne marche des affaires je n’ai pas enregistré à mesure comme précédemment. Couché à 2 heures.

lire l’entrée du samedi 23 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 25 mars 2013, 10 h 09Dimanche 24 mars 2013. Rameaux — 83/282. Plieux. Levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille & dét. des vitraux de Montfort-l’Amaury, 18 août 2012. Déjeuné en bas, Victor Malka reçoit Nathan Weinstock. Agenda. 10:17 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, quatre photographies de Montfort-l’Amaury et agenda du 28 octobre 1980. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, église et vitraux de l’église Saint-Pierre de Montfort-l’Amaury, 18 août 2012. Bain. Lecture par Pierre de Demier, France de la Restauration. Jolie promenade avec lui dans les prairies et dans un petit bois des bords de l’Arratz, très beau temps. Photographies des trois nouveaux Aleph. M. de La Guéronnière examine le château de la rue avec un jeune homme, je les invite à entrer et à visiter si ça leur dit, le jeune homme est en fait le nouveau (depuis septembre) sous-préfet de Condom, très aimable. Quand je les raccompagne, tombons au portillon sur M. Courtès, conseiller général et président de la Société archéologique du Gers, avec sa femme et une autre dame. Revois entièrement la pagination de l’album 2012 de Le Jour ni l’Heure puis poursuis la mise en forme du recueil de photographies Paysages pré-posthumes. Dîné aux nouvelles. L’IN-NOCENT. Paysages pré-posthumes, jusqu’à la page 150, mais ça saute de nouveau toutes les deux minutes, on ne peut mettre en page qu’une photographie par fournée. Affreuses attaques de sommeil, comme l’après-midi. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du dimanche 24 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 26 mars 2013, 10 h 32Lundi 25 mars 2013. Annonciation — 84/281. Plieux. Réveillé à 5 heures, terrible insomnie, vision sinistre de l’avenir. Pas pu me rendormir. Levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, au bord de l’Auroue, et Couverte n° 44, L’Aleph VI (“Petit Aleph jaune”). Agenda. 09:49 /// Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, Montfort-l’Amaury le 18 août 2012 et agenda, derniers jours d’octobre 1980. Journal 2013, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, album 2012, ultimes ajustements, mis la photographie carrée de la maison Rodriguez et vérifié la pagination. Courbatures douloureuses entre les épaules, pas de gymnastique. Le Jour ni l’Heure, couvertes n° 45 & 46, “Petit Aleph noir” & “Petit Aleph rouge”, + dét. du noir. Correspondance de Debussy, bain. Dernière substitution, mis dans l’album Le Jour ni l’Heure un vitrail de Montfort-l’Amaury (jeune homme pensif dans une forêt), revérifié la pagination puis envoyé par voie webmatique le volume à l’impression. Promenade en 8, deux chemins & Trônes. Transmission de Le Jour ni l’Heure achevée pendant ma promenade, commandé un premier exemplaire (169 €). Le Monde, communiqué du parti (l’adoption au Maroc). Passé au volume Paysages pré-posthumes, 13 x 20, 74 photographies. Dîné aux nouvelles. Vu deux épisodes des Borgia, pas mal, décors de synthèse (?) assez réussis, pour une fois, et abondance de jolis garçons. Long téléphonage de Paul-Marie Coûteaux, invitation à Dourdan, 12-14 avril. L’IN-NOCENT. Paysages pré-posthumes. Journal. Couché à 2 heures.

lire l’entrée du lundi 25 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 27 mars 2013, 11 h 23Mardi 26 mars 2013. Sainte Larissa — 85/280. Plieux. Bien dormi. Levé à 7 heures & ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et vitrail de Saint-Pierre de Montfort-l’Amaury. Comptes : + 379,90 (transfert PayPal, + 200). Agenda. 10:25 /// Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, Montfort-l’Amaury le 18 août 2012 et agenda, début novembre 1980. Journal, relecture de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, photographies des vitraux de Montfort-l’Amaury. 50 50 50 70 30 12. Transmission webmatique à Blurb de l’album 2012 Le Jour ni l’Heure. Promenade en 8 pendant l’opération. Opération réussie peu après mon retour, commandé un premier exemplaire (161 €). Le Monde. Communiqué du parti (sur les décisions britanniques relatives à l’immigration). Paysage pré-posthumes, derniers ajustements, enlevé le tiret à préposthume, etc. Envoyé webmatiquement le livre à Blurb pendant le dîner et la suite. Dîné aux nouvelles. Émission de Stéphane Bern sur le Vatican et les palais Colonna & Altierri. Commandé un exemplaire relié de Paysage préposthumes + un autre “offert” à moitié prix (61 € en tout), puis un exemplaire broché + un autre offert à moitié prix (51 € en tout). L’IN-NOCENT. Journal. Oublié l’autoportrait. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du mardi 26 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 28 mars 2013, 11 h 01Mercredi 27 mars 2013. Saint Habib — 82/279. Plieux. Levé à 8h 20. L’IN-NOCENT. Autoportrait pour la veille, oublié et maintenant bâclé. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du moment même et orante des vitraux de Saint-Pierre de Montfort-l’Amaury, 18 août 2012. Comptes : + 379,90 (inchangé, mais dois 2000 à JL). Agenda. 11:19 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, quatre vitraux de Saint-Pierre de Montfort-l’Amaury, agenda des 3 et 4 novembre 2012. 11:38 / Journal 2013, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, vitraux de Saint-Pierre de Montfort-l’Amaury, 18 août 2012. Courbatures, pas de gymnastique. Bain. Démier, France de la Restauration. Promenade aux Trônes avec Pierre. Le Monde, communiqué du parti, démographie. Annonces diverses des publications en cours, dont celle de Paysages préposthumes, ce que Farreny jugera à juste titre prématuré et imprudent. L’IN-NOCENT. Dîné aux nouvelles, extraordinaire journal de France 2, sujet d’un deuxième communiqué. L’IN-NOCENT. Journal. Couché à 1 h. 

lire l’entrée du mercredi 27 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 29 mars 2013, 11 h 48Jeudi 28 mars 2013. Saint Gontran — 87/278. Plieux. Très mal dormi, insomnie, mais pas désagréable. Levé à 8 h – 20. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Pierre au chien Ottokar, de la fenêtre de la bibliothèque (mais floue). Comptes : + 479,90 (virement PayPal, 100). Agenda. 09:38 /// Le Jour ni l’Heure, agenda et deux photographies de la veille, trois images des vitraux de Montfort-l’Amaury le 18 août, agenda des 5 & 6 novembre 1980. L’IN-NOCENT. Relecture de l’entrée de la veille du journal 2013. Courbatures, pas de gymnastique. Pierre a arrêté le chauffage, grand froid dans la maison. Poussée boulimique compensatoire, sandwiches au pain de mie et au saumon, vin blanc d’Arton, malheureusement doux, figues sèches. Bain. L’IN-NOCENT. Mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Promenade en 8, deux chemins et Trônes. Reçu un premier exemplaire de l’édition “Lulu” des Inhéritiers, bien, mais avons oublié d’indiquer sur la “quatrième de couverture” ce qu’était l’œuvre de couverture. L’IN-NOCENT. Dîné aux nouvelles. Un peu de François Hollande face à David Pujadas, mais pas tenu très longtemps. L’IN-NOCENT. Imprimons l’index de Vue d’œil. Journal. Couché à 1 h.

lire l’entrée du jeudi 28 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 30 mars 2013, 11 h 36Vendredi 29 mars 2013. Sainte Gladys — 88/277. Plieux. Bien dormi, levé à 7 h & ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du matin même, pour la veille, oublié, et maison de Victor Hugo à Montfort-l’Amaury. Temps perdu sottement à une discussion vaine sur le forum de l’In-nocence. Comptes : + 2,54 (virement PayPal + 100, prélèvement Urssaf, - 692,06 — il me semble qu’il y a une erreur en ma faveur : comment 579,90 – 692,06 peuvent-ils faire 2,54 ? Ah, non, si : virement IRCEC : + 90,29 (what on earth is l’IRCEC ???? (et pourquoi me fait-il des virements ?)). Agenda. 11:36 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, Montfort-l’Amaury le 18 août 2012, agenda des 7 & 8 novembre 1980. Parlé à un collaborateur d’Hélène Guillaume chez Fayard, à propos des secondes épreuves et de l’index de Vue d’œil. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, Montfort-l’Amaury, 18 août 1012. 50 50 50 70 30 12. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Promenade en 8, deux chemins & Trônes. Au courrier, livre de M. Christopher Gérard, et avis de la Cour de cassation, rejet de la QPC, il y aura donc bien un procès. Parlé à Hélène Guillaume. Le Monde. Pas de communiqué du parti. Index de Vue d’œil, travail médiocre et inconséquent comme d’habitude. Dîné aux nouvelles. Vu un peu du Feu follet, de Louis Malle, mais ce personnage m’ennuie trop, laisse tomber. L’IN-NOCENT. Index de Vue d’œil. Journal. Couché à 1 h.

lire l’entrée du vendredi 29 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 31 mars 2013, 10 h 35Samedi 30 mars 2013. Saint Amédée — 89/276. Plieux. Bien et beaucoup dormi, levés à 8 h & ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans le jardin haut sous la pluie, et charnier de Montfort-l’Amaury, 18 août 2012. Comptes : + 2,54 (inchangé). Agenda /// L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, Monfort-l’Amaury le 18 août 2012 et agenda des 9 & 10 novembre 1980. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, photographies de Montfort-l’Amaury, château, samedi 18 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Bain, lecture de Démier, la vie culturelle sous la Restauration. Assez jolie promenade le long du chemin de Monplaisir, au nord de Plieux, mais nous nous faisons saucer de la belle manière et rentrons trempés jusqu’aux os, d’une pluie glaciale. Agréable thé, toasts à la confiture de figues. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille, sur les attaques de Me Emmanuel Pierrat. L’IN-NOCENT. Mis en ligne sur Tweeter et sur Facebook de l’entrée du journal relative à Me Pierrat. Le Monde. Communiqué du parti sur la disparition des paysages sonores. Index de Vue d’œil. Dîné aux nouvelles. Émission d’Arte sur les cathédrales gothiques, surtout en Picardie, pas mal. L’IN-NOCENT. Index de Vue d’œil. Journal.

lire l’entrée du samedi 30 mars 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 1er avril 2013, 10 h 34Dimanche 31 mars 2013. Pâques — 90/275. Plieux. Levé à 8 h, nouvelle heure. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, à l’index, et Paysage préposthume n° 106 (Le Printemps). Déjeuner en bas. Agenda. 10:04 /// Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et paysage à Monplaisir, Plieux ; Montfort-l’Amaury, 18 août 2012 ; agenda des 11 & 12 novembre 1980. L’IN-NOCENT. Relecture de l’entrée de la veille du Journal. Sieste avec P. * Le Jour ni l’Heure, photographie de la veille à Monplaisir et à Plieux même. Bain, lecture de Démier, la vie littéraire sous la Restauration. Promenade avec Pierre jusqu’à Saint-Vidal par le chemin de l’église, autoportrait. Mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. L’IN-NOCENT. Fini la révision de l’index des noms de personnes de Vue d’œil. Dîné aux nouvelles. Vu longuement mais pas jusqu’au bout de bons Maîtres Chanteurs de Nuremberg de Glyndebourne. Commencé à répondre à des questions de Joseph Vebret du… 8 janvier ! Journal. Couché à 2 h.

lire l’entrée du dimanche 31 mars 2013 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site