Le Jour ni l’Heure
juin 2013

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 2 juin 2013, 12 h 31Samedi 1er juin 2013. Paris, chez Emmanuel Michon, 83, rue de la Tombe-Issoire. Levé à 7 h & ½. Déjeuné. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et dét. de la maison natale de Louis Braille à Coupvray. Comptes : 164,31 (prélèvement Ursaff, - 711,48), “à venir” – 2.922,44. Beau temps. Agenda. 08:52 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille et Coupvray, 24 août 2013. Journal 2013, entrée de la veille (lettre citée) mais m’aperçois que celle du 29 mai a mystérieusement disparu. M’attache à la reconstituer, beaucoup de temps perdu. Celle du 15 mars est également absente. Bagage, ménage assez sommaire, mais frénétique. Farid Tali arrive peu après midi. Catatastrophe, j’ai perdu la clef. Mets tout sens dessus dessous dans l’espoir de la retrouver mais crains de l’avoir jetée par inadvertance dans l’une des poubelles lors de mes nombreux voyages à leur alignement. Les explore en vain. Emmanuel Michon, retour de Californie. Dis gentiment que ce n’est pas grave, qu’il a plusieurs doubles. Vais chercher la voiture au parking d’Alésia (540 €). Me gare devant le 83, rue de la Tombe-Issoire pour le transbordement. Farid et moi quittons Paris vers 2 heures à peu près. Il est un peu malade (gros rhume) et dort beaucoup en chemin. Moi aussi, deux fois dix minutes, sur des aires d’autoroute. Écoutons très longuement, surtout vers la fin, les Confessions de Rousseau dont il a ingénieusement porté un enregistrement. Orléans, Châteauroux, Limoges, Brive, Castelnau-Montratier, Lauzerte, Valence-d’Agen. À Plieux vers 10 heures. Installation de Farid dans ses quartiers (lit dans l’atelier). Dîner, magret, meursault, poires bouillies aux dattes. Journal, brièvement. Couché à 1 h.

lire l’entrée du samedi 1er juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 3 juin 2013, 10 h 42Dimanche 2 juin 2013. Sainte Blandine — 153/212. Plieux. Levé à 8 heures. L’IN-NOCENT. Chiens. Déjeuné en bas, en partie seul, puis avec Pierre (Farid dort). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et assez bon paysage de Sologne, à travers les verres dépolis de toilettes d’une aire d’autoroute. Échange avec Farreny, divergences de vues sur l’attitude à adopter à l’égard de mécènes et bienfaiteurs (dont une dame cette nuit, abonnement de soutien, 1000 €). Comptes : 164,31, à venir : - 2.922,44 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, agenda. Journal 2013, entrée de la veille et celle du 15 mars, mystérieusement disparue. Sieste avec Pierre *. Le Jour ni l’Heure, photographies du château des Roches à Vauboyen, Bièvres, samedi 25 août 2012 et autoportrait dans le miroir du lit, Paris, Tombe-Issoire, vendredi 24 mai 2013. Café. Bain. Reprise de Démier, France de la Restauration, crise économique de 1828-1830. Tél. de Flatters. Tél. de Philippe Martel. Promenade avec Pierre dans la vallée, jusqu’au premier gué — Farid, après une brève apparition, dort de nouveau (effet de l’air de la campagne ?). Reprise du Changement de peuple. Dîner aux nouvelles, avec Pierre et Farid. Vu American Beauty, pas mal. Le Changement de peuple, 78.000 signes. Journal. Autoportrait. Couché à 2 heures.

lire l’entrée du dimanche 2 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 4 juin 2013, 10 h 45Lundi 3 juin 2013. Saint Kévin — 154/211. Plieux. Levé à 8 heures. L’IN-NOCENT (Les Inhéritiers, Claude Simon). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et château des Roches, samedi 25 août 2012. Trouvé d’autres images possibles pour la couverture de Demeures X (Vallée-aux-Loups). Agenda. 10:26 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille et 25 août 2012. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Enregistré et classé quelques livres. Le Jour ni l’Heure, château des Roches, 25 août 2013. 50 50 50 70 30 12. Pierre Charvet, Ingelbrecht. Assez longue promenade à la rivière, jusqu’au deuxième gué, seul (Farid dort). Le Monde. Bon communiqué du parti, sur “l’autre remplacement” — il sera aussitôt repris sur Fdesouche, avec les commentaires homophobes coutumiers. Le Changement de peuple, 80.000 signes. Dîné aux nouvelles. Vu Tueur à gages, This Gun for Hire, 1942, de Frank Tuttle, avec Alan Ladd et Veronika Lake. Échanges sur Facebook avec Rodolphe Bruneau-Boulmier. Le Changement de peuple, 82.000 signes. Journal. Couché à 2 heures.

lire l’entrée du lundi 3 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 5 juin 2013, 11 h 08Mardi 4 juin 2013. Sainte Clotilde — 155/210. Plieux. Levé à 8 heures. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille (dans le vert) et La Vague, cours de l’Auroue. Sites divers. Comptes : - 75,27 (virements PayPal, + 1200, paiements carte bleue du mois, hôtel Radio Chamalières, - 126,30, hôtel Villa Florentina Lyon, - 333,73, Distriberger Paris (Franprix 17/5), -175,82, GCP Paris (vins ?, 17/5), - 114,82, Blurb, - 84,64, Fleurville Chamalières (fleurs, ma tante), - 47,00, RMN librairie du Louvre, - 45 (cat. De l’Allemagne), RMN librairie du Louvre, - 45 (id., pour Flatters), Blurb, - 51,52, Blurb, - 51,52, RMN Orangerie (cat. Macchiaioli + cartes), - 43,80, autoroute du Sud Vedene, - 31,30, Pressing Paris, - 42,30, Terroir Auvergne Paris (soirée Bourdon), - 61, 10, Bouquet d’Alésia 16/05, - 40,50, Le Monde interactif, - 15, etc.). Agenda. 10:23 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, 25 août 2012 au château des Roches, Bièvres, et 15-20 juillet 1981, entre Clermont-Ferrand et Bernicot (Hérault). Envoyé à Hélène Guillaume nouvelles propositions de photographies de couverture. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, la Vallée-aux-Loups, 25 août 2012, et paysage de la veille. 50 50 50 70 30 12. Entretien pour “Boulevard Voltaire”. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. De 6 h à 7 h & ½, promenade à la rivière avec Farid Tali, jusqu’au premier gué, retour par la route et Lou Tapet. Reçu 1250 € du trésorier de l’In-nocence en remboursement de mes frais de ces trois dernières semaines, Lyon, Paris, etc. Le Changement de peuple. Dîné aux nouvelles. Vu Le Violent, In a Lonely Place, 1949, de Nicholas Ray, avec Humphrey Bogart et Gloria Grahame. Le Changement de peuple, 86.000 signes. Journal. Couché à 1 h et ¼.

lire l’entrée du mardi 4 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 6 juin 2013, 10 h 58
modifiée le jeudi 6 juin 2013, 11 h 41
Mercredi 5 juin 2013.
Saint Igor — 156/209. Plieux. * Levés à 8 h & ¼. L’IN-NOCENT. Entretien de la veille déjà publié dans “Boulevard Voltaire”, mais sous un titre et une illustration absurdes (c’est toujours le point mineur et ultime qui est monté en épingle). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, sans intérêt, et la Vallée-aux-Loups, 25 août 2012. Comptes : - 191,17 (prél. Canal Satellite, 76,00 / Canal Plus, 39,90) ///  Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, la Vallée-aux-Loups le 25 août 2012 et cinq journées de juillet 1981, 20-25, Bernicot, Hérault. Pierre va à Fleurance avec Farid pour faire des courses, poster à Finkielkraut un exemplaire de tête retrouvé de Buena Vista Park et déposer à la banque un chèque de 1250 € du trésorier de l’In-nocence, à Londres, en remboursement de mes frais récents. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, Vallée-aux-Loups et pavillon d’octroi de Ledoux à la barrière d’Enfer (La Place du mort), 25 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Bain, lecture de Démier, ça ne s’arrange pas pour Charles X. Le Monde. Pas de communiqué du parti. Le Changement de peuple, 90.000 signes. Sortie-promenade à 6 heures avec Farid et Pierre, parc de Magnas, marché de l’église à la fontaine en passant par le château, et retour. Autoportrait à la fontaine. Essai pour un portrait de Farid. Dîné aux nouvelles. Le Changement de peuple, 92.000 signes. Journal. Travaillé jusqu’à 1 h, couché à 1 h et ¼.

lire l’entrée du mercredi 5 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 7 juin 2013, 9 h 33Jeudi 6 juin 2013. Saint Norbert — 157/208. Plieux. Levé à 8 h et ½. L’IN-NOCENT, peu. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, à la fontaine de Magnas, et église de Magnas. Comptes : - 1201,45 (cot.“esprit libre” BNP, - 21,20, commission frais lettre information compte débiteur, - 26,00, prélèvement Sofinco (crédit isolation), -310,80, salaire Céline, 888,84, prélèvement Cétélem (voiture), - 1013,44, chèque In-nocence (remboursement de frais), + 1250). Agenda. 10:49 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, quatre photographies de la Vallée-aux-Loups le 25 août 2012 et agenda, cinq derniers jours de juillet 1981, Valladolid, Salamanque, avec Flatters. Journal 2013, relecture de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, photographies de la veille à Magnas, portrait de Farid Tali. 50 50 50 70 30 12. 69 k, 4. Mise en ligne de l’entrée de la veille du Journal 2013. Échanges avec Hélène Guillaume à propos de la couverture de Demeures 10 (La Vallée-aux-Loups). Lettre très aimable de Jean d’Ormesson. Paquet de ma tante, calissons d’Aix et chocolats, catastrophe, effondrement de la rigueur diététique observée depuis dimanche. Le Monde. Pas de communiqué du parti. Le Changement de peuple. Promenade à 6 h et ½ à Heuré-Bartens avec Farid (Pierre a un conseil de classe). Dîné aux nouvelles. Vu un peu de Sous les toits de Paris, de René Clair, 1930. Le Changement de peuple, 96.000 signes. Journal, jusqu’à 1 h. Couché à 1 h et ¼.

lire l’entrée du jeudi 6 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 8 juin 2013, 11 h 03Vendredi 7 juin 2013. Sacré Cœur — 158/207. Plieux. Levé à 7 h et ½. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, mauvais autoportrait de la veille et avenue de l’Observatoire à Paris, La Place du mort, 25 août 2012. Comptes : - 1181,07 (vir européen reçu/FRM APPLE/EID 0028517255/RNF CCI, + 20,38 (?????)). Agenda. 09:26 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, photographies de la maison de Mac Orlan à Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012 et agenda, Lisbonne, cinq journées d’août 1981. Voulu commander par Internet des toiles et de la peinture au Géant des Beaux-Arts, perdu 3 heures sur leur site affreusement compliqué et qui fonctionne mal, dans un état de rage sans nom. Commandé aussi à Blurb un exemplaire de Le Jour ni l’Heure 2012 (n° 2, je crois), et difficultés également, mais moins grandes. Le Jour ni l’Heure, Saint-Cyr-sur-Morin, 26 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Site de l’In-nocence, mais à présent c’est lui qui ne fonctionne pas, trois communiqués sont en attente mais il faut dix minutes pour l’effet du moindre clic, rien à faire. Énormément de temps perdu, humeur exécrable. Promenade rapide à la clairière des Trônes avec Pierre et Farid, me détends un peu, mais nous perdons les chiens, qui ont voulu suivre et s’égarent. Le Changement de peuple, passé le cap des 100.000 signes. Dîner aux nouvelles. Regardé très longuement avec Pierre trois épisodes de Parade’s End, longue et plutôt bonne adaptation anglaise (par Tom Stoppard) de la tétralogie de Ford Maddox Ford (Farid regarde dans sa chambre des émissions politiques en différé sur son ordinateur, et par ex. “Des Paroles & des Actes” avec François Fillon). Le Changement de peuple, 102.000 signes, fin du “brouillon”. Journal. Couché à 1 h et ¼.

lire l’entrée du vendredi 7 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 9 juin 2013, 10 h 37Samedi 8 juin 2013. Saint Médard (et en effet il pleut) — 159/206. Plieux. Levé à 8 heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et cuisine de Mac Orlan à Saint-Cyr-sur-Morin. L’IN-NOCENT en écoutant l’émission de Finkielkraut, qui reçoit Christophe Prochasson et Vincent Peillon à propos de François Furet et de la Révolution. Tél. de M. Chaton à propos de ma conférence à Troyes le 19. Comptes : - 1235,61 (intérêts débiteurs, - 54,54). Agenda. 10:55 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012 & Lisbonne, cinq journées d’août 1981 (5-10). Pierre & Farid vont à Agen pour faires des courses, acheter des verres et “voir les gens”. Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la maison de Pierre Mac Orlan à Archet, Saint-Cyr-sur-Morin, dimanche 26 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Bain, lecture de Démier, la révolution de 1830. Le site de l’In-nocence n’est toujours pas accessible, ou à peine, inutilisable. Le Changement de peuple, commencé la relecture, exergue, etc. Portraits de Farid dans la bibliothèque, la salle des Vents et la salle des Nuits, sans grand succès. Promenade avec Pierre et Farid aux ruines de Gachepouy. Le Changement de peuple. Nouvelles. Dîné de foie gras sous les deux espèces, chablis, fromage, chocolats de ma tante, vraie catastrophe diététique. Un peu d’un documentaire pénible (avec un pénible) sur la peinture baroque espagnole et flamande. Le Changement de peuple. Journal. Couché à 1 heure.

lire l’entrée du samedi 8 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 10 juin 2013, 9 h 29Dimanche 9 juin 2013. Sainte Diane — 160/205. Plieux. Mal dormi, épuisé. Levés à 8 heures. Déjeuné en bas avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille (à Gachepouy avec Farid & Pierre) et portrait de Farid, mais ceux que j’ai faits la veille ne sont pas très bons. Agenda. 10:20 ///  Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, Archets le 26 août 2012, et cinq journées d’août à Lisbonne,  11-15, 1981. Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Le Changement de peuple. Le Jour ni l’Heure, autre portrait de Farid Tali et deux photographies de la maison de Pierre Mac Orlan à Archets, commune de Saint-Cyr-sur-Morin. Café. Bain. Démier, les Trois Glorieuses. Site de l’In-nocence toujours inaccessible. Le Changement de peuple, relecture, suite. Farid regarde Marine Le Pen à la télévision, promenade avec Pierre, chemin du bas, remontés par la route du vallon d’Enduré, chemin de la chartreuse. Dîné aux nouvelles. Vu un peu d’un très mauvais Manon de l’opéra de Vienne. Le Changement de peuple. Journal à minuit. Couché à 1 heure. 

lire l’entrée du dimanche 9 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 11 juin 2013, 10 h 56Lundi 10 juin 2013. Saint Landry — 161/204. Plieux. Réveillés à 6 heures par les aboiements d’Orage. Levé à 7 heures avec Pierre. Autoportrait pour la veille, oublié. Le Jour ni l’Heure, autoportrait pour la veille, château d’eau de Miradoux, “à la manière de David Farreny”. Agenda. 09:21 ///  Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, & photographies de Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012, & cinq journées d’août 1981 à Lisbonne, 15-20. Relecture et mise en ligne du journal de la veille. Questions d’Emmanuelle Duverger pour “Boulevard Voltaire”, réponds à cet entretien. Le Jour ni l’Heure, autres photographies de la maison de Pierre Mac Orlan à Archets, commune de Saint-Cyr-sur-Morin, 26 août 2012, et autre portrait de Farid Tali. 50 50 50 70 30 12. Forte poussée boulimique, sandwiches au saumon et vin blanc, fini les chocolats de ma tante, café. Entretien pour “Boulevard Voltaire”, suite et fin, Pierre et Farid le relisent, je l’expédie. Le Changement de peuple, relecture, à peu près au milieu. Promenade avec Pierre et Farid dans les prairies qui longent l’Arratz, du côté de l’Aouallia. Le Changement de peuple. Dîné aux nouvelles. Vu un peu de L’Homme qui en savait trop, version de 1955. Le Changement de peuple, jusqu’à minuit. Journal. Couché à 1 heure.

lire l’entrée du lundi 10 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 12 juin 2013, 10 h 12Mardi 11 juin 2013. Saint Barnabé — 162/203. Plieux. Levé à 8 heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, sur une meule, quelconque, et patère chez Mac Orlan à Archet, sans intérêt non plus. “Boulevard Voltaire” n’a pas publié mon entretien, je ne sais pourquoi (trop hard ?). L’IN-NOCENT, mais mauvaise connexion, d’ailleurs même l’électricité saute constamment. Échange avec Hélène Guillaume à propos de Demeures 10 (fin août ?). Comptes : 902,48 (virement PayPal, 1000 / virement FRM Carsat Midi Pyrénées (retraite), + 1.138,09. Mis sur Facebook l’entretien pour “Boulevard Voltaire”, non publié. Agenda. 10:47 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, photographies du 26 août 2012 à Saint-Cyr-sur-Morin, cinq jours en août 1981, Madrid. Journal 2013, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, maison de Pierre Mac Orlan à Saint-Cyr-sur-Morin, 26 août 2012. 50 50 50 70 30 12. L’IN-NOCENT. Le Changement de peuple. Rendez-vous avec Farid à 3 heures et ½ dans la salle des Pierres pour le conduire à la gare d’Agen. Sainte-Mère, Astaffort, Layrac, Agen. Laisse Farid devant la gare. Au retour, pièce pour piano de Rodolphe Bruneau-Boulmier. Le Changement de peuple. Dîné aux nouvelles, seul (Pierre invité par sa stagiaire). Poussée boulimique, magret presque entier, bordeaux rouge, fruits secs. Vu une partie d’un Hitchcock de guerre, Saboteur (Cinquième Colonne). Le Changement de peuple, à peu près aux deux tiers de la relecture, 118.000 signes. Pierre rentre vers 11 heures. Journal, mais ne pourrai sans doute pas tout garder. Couché à 1 heure.

lire l’entrée du mardi 11 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 13 juin 2013, 9 h 52Mercredi 12 juin 2013. Saint Guy — 163/202. Plieux. Trop mangé, insomnie, réveillé à 5 heures et demie, et en plus j’ai oublié l’autoportrait de la veille, et encore en plus j’ai laissé l’appareil dans la voiture. Levé à 6 h, été chercher l’appareil, autoportrait. L’IN-NOCENT. “Boulevard Voltaire” a publié l’entretien de l’avant-veille. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du matin même, daté de la veille (30:06:12), et bouquet chez Mac Orlan, 26 août 2012, deuxième version. Comptes : 902,48 (inchangé). Agenda. 09:52 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, & quatre photographies de la maison de Mac Orlan à Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012, & cinq journées d’août 1981, les dernières, retour à Bernicot, Hérault. Journal 2013, relecture et correction de l’entrée de la veille. Déjeuner avec Pierre, restes du magret de la veille, fromage de chèvre, bordeaux rouge, café. Bain, Démier, nature de la révolution de 1830. Dormi un peu, réveillés par Richard Roudier qui me soumet un texte pour une fondation nouvelle. Re-café. Le Changement de peuple. Tour rapide, Trônes, la Garrière, autoportrait aux prises, sous le hangar. Dîné aux nouvelles, agneau. Vu un peu de Dictator, de Baron Cohen, mais c’est vraiment trop bête. Le Changement de peuple. Journal. Couché à minuit.

lire l’entrée du mercredi 12 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 14 juin 2013, 11 h 03
modifiée le vendredi 14 juin 2013, 11 h 06
Jeudi 13 juin 2013.
Saint Antoine de Padoue — 164/201. Plieux. Levé avec Pierre à 7 heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et agenda de Mac Orlan aux Archets, 26 août 2013. “Favoris” de Thunderboy88 sur Flickr. Comptes : 902,48 (inchangé). Agenda. 09:42 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille, aux prises, et quatre photographies de la maison de Mac Orlan à Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012, + cinq journées de Florence, septembre 1981, agenda. Relecture et mise en ligne du journal de la veille. Le Changement de peuple. Le Jour ni l’Heure, Saint-Cyr-sur-Morin, 26 août 2012. 50 50 50 70 30 12. 70 kg 04. Farreny m’informe que l’entrée de l’avant-veille du journal 2013 n’est pas en ligne, elle s’est donc perdue, je dois en reconstituer la version finale. Le Changement de peuple, fin de la relecture, ajout de deux morceaux venant du “Discours de Dourdan” (à propos de Farid Tali) et du “Discours de Notre-Dame”  (à propos du changement de peuple). Promenade en 8 avec Pierre, Trônes, autoportrait(s) à La Garrière. Dîné aux nouvelles, vu une partie de L’Eden et après et de L’Odyssée sur Arte. Le Changement de peuple, choix de couverture (parmi celles qu’a proposées David Farreny à partir d’un Dover Beach), quatrième de couverture, mise en ligne à minuit. Journal. Couché à 1 h et ½. 

lire l’entrée du jeudi 13 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 15 juin 2013, 17 h 57Vendredi 14 juin 2013.  Saint Élisée — 165/200. Plieux. Levé à 8 heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et paysage du matin même. L’IN-NOCENT. Très belle mise en page d’un extrait du Bord des larmes par Emmanuel F. sur “Fine Stagione”, reprise par moi pour L’IN-NOCENT, sur Facebook et Twitter, et mise aussi sur le Site des lecteurs, que j’essaie de ressusciter maintenant qu’il est tout à fait en roue libre. Comptes : 902,48 (inchangé). Agenda. 10:49 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012, et cinq journées de septembre 1981 à Florence. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, photographies du matin même et Saint-Cyr-sur-Morin, 26 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Arrivée de châssis et de tubes de peinture commandés au Géant des Beaux-Arts. Échanges avec David Farreny à propos du prix de notre nouveau livre, dont il s’est déjà vendu quelques droits de lecture en ligne (dont un au Brésil !). Le Monde. Communiqué du parti (sur le traité de libre-échange Europe-États-Unis). Parlé à Farid Tali. Écrit à la marquise douairière de Boisséson pour décliner l’invitation au mariage de son petit-fils. Atelier, commencé un Aleph jaune 100x100 pour la première salle de gardes, en bas, et l’emplacement du triptyque enlevé d’Emmelene Landon. Promenade en 8 & aux Trônes avec Pierre. Dîné aux nouvelles. Regardons longuement les trois derniers épisodes de Parade’s End, d’après Ford Maddox Ford. Commencé les révisions sur Le Changement de peuple, en commençant par celles que suggère (très pertinemment) Farreny. Journal. Couché à 1 h et ½.

lire l’entrée du vendredi 14 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 16 juin 2013, 9 h 27Samedi 15 juin 2013. Sainte Germaine — 166/199. Plieux. Levé à 7 h et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Saint-Cyr-sur-Morin, 26 août 2012. Été avec Pierre à Condom pour acheter un portable à la boutique Orange, iPhone 5, 320 € avec l’étui et l’abonnement 60 € par mois pour deux ans. Tour dans Condom avec Pierre pendant le chargement de l’appareil, antiquaire, prison, cathédrale. Rentrés vers midi & ½. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012. 50 50 50 70 30 12. Perdu beaucoup de temps à une vilaine querelle sur Facebook autour de Sylvia Bourdon. Parlé à Flatters. Bain, lecture de Démier, récapitulation générale. Le Monde. Pas de communiqué du parti. Comptes : 840,14 (prélèvement Internet Orange, 62,34). Agenda. 17:41 //// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012 et cinq journées de septembre 1981 à Florence. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Divers échanges avec David Farreny qui a une mise en page prête pour le tirage sur papier du Changement de peuple. Nous décidons quant au prix : 10 et 15 €. Promenade au pas de charge avec Pierre. Dîné aux nouvelles. Émission assez confuse sur le baroque anglais sur la chaîne Histoire. Un peu du Scipion l’Africain fasciste. Le Changement de peuple, me suis occupé des quatorze corrections suggérées par Farreny, et repris la relecture au début. Journal, mais tombe de sommeil. Couché à 1 h.

lire l’entrée du samedi 15 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 17 juin 2013, 9 h 26Dimanche 16 juin 2013. Fête des Pères — 167/198. Plieux. Levé à 7 heures (par erreur, en croyant qu’il en était 8 — mais je commence à voir très mal ma montre). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, cruel, mais pas mal, et tombe de Frédé du Lapin Agile, à Saint-Cyr-sur-Morin, ce qui déclenche une rêverie sur le pauvre Cyrille du Château des Brouillards. Beau temps. Agenda. 08:51 /// Déjeuner en bas. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012, et cinq journées de septembre 1981 à Florence. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Le Changement de peuple, ultime relecture et ajouts avant impression. Le Jour ni l’Heure, cimetière de Saint-Cyr-sur-Morin, 26 août 2012. Le Changement de peuple. Très longue séance avec David Farreny entre 3 et 6 pour l’initialisation du nouvel iPhone — succès partiel seulement parce que, comme d’habitude, il me manque mes propres codes d’accès (à Facebook et à Twitter, par exemple). Le Changement de peuple. Promenade aux Trônes avec Pierre, presque en courant. Dîné aux nouvelles, excellent poulet sauté aux champignons. Le Changement de peuple, relecture, ajout. Essayé de joindre Philippe Jullien à propos d’une référence assez aventurée à Hegel, dans mon texte. Parlé à Philippe Stoeckel auquel je demande l’hospitalité à l’abbaye pour la fin de la semaine. Le Changement de peuple. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du dimanche 16 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 18 juin 2013, 11 h 03Lundi 17 juin 2013. Saint Hervé — 168/197. Plieux. Levé à 7 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Villiers-le-Bâcle, mercredi 29 août 2012, le presbytère (avec Stéphane Bily et Pierre). Agenda. 09:17 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et photographie de la veille, Saint-Cyr-sur-Morin le 26 août 2012, cinq dernières journées de septembre 1981 à Florence. Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Le Changement de peuple, ultime relecture, encore pas mal de corrections et d’ajouts. Le Jour ni l’Heure, passé à Villiers-le-Bâcle, maison de Foujita, avec Stéphane Bily & Pierre, mercredi 29 août 2012. 50 50 50 70 30 12. 70 kg 04. Pierre Charvet lit André Suarès sur Nietzsche et la musique. Le Changement de peuple, toute l’après-midi. Pas de Monde, pas de communiqué du parti, pas de promenade. Dîner aux nouvelles, raviolis aux cèpes, avec saumon & anchois. Le Changement de peuple. Terminé la relecture à minuit. Livré le texte à Farreny. Dû m’occuper en dormant à moitié d’un communiqué du parti. Journal en dormant tout à fait. Autoportrait somnambulique. Couché à 2 h.

lire l’entrée du lundi 17 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 19 juin 2013, 11 h 09Mardi 18 juin 2013. Saint Léonce — 169/196. Plieux. Levé à 8 h & ½. Il pleut. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, somnambulique, et bon portrait de Stéphane Bily à Villiers-le-Bâcle, mercredi 29 août 2012. L’IN-NOCENT. Échanges avec Farreny, ultimes mises au point pour la version sur papier du Changement de peuple. Tél. d’un homme de Troyes qui me propose gentiment de me guider demain dans la ville et même au musée (aïe aïe aïe aïe…). Comptes : 849,14 (inchangé). Agenda. 10:54 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, quatre photographies du 29 août 2012 à Villiers-le-Bâcle. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Bain, bagages. Quitté Plieux à 2 heures. Valence-d’Agen, Castelnau-Montratier, Brive, Limoges, Châteauroux. Dormi un peu sur une aire d’autoroute et dîné entre Châteauroux et Orléans. Réussi tant bien que mal à téléphoner à Pierre avec le nouvel appareil, qui toutefois n’en fait qu’à sa tête. Orléans, “autoroute inconnue” (et déserte dans un désert, comme toujours), A 19. Arrivé à Troyes à 11 heures. Hôtel “Maison de Rhodes”, assez joli, chambre réservée (par moi), “Commandeur” (torride, sous les toits, mais ventilateur). Farreny a fait imprimer Le Changement de Peuple par Blurb, livre désormais disponible, donc, commandé dix exemplaires. Échec auprès de “Lulu”, en revanche (demandent un code). Autoportrait dans le jardin de l’hôtel. Journal. Lu le gros livre sur Rodin de Ruth Butler. Éteint à 2 heures.

lire l’entrée du mardi 18 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 1er juillet 2013, 13 h 33Du mardi 18 au mardi 25 juin 2013. Voyage à Troyes puis séjour à Saint-Martin-aux-Bois.

lire l’entrée du mardi 18 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 20 juin 2013, 9 h 52Mercredi 19 juin 2013. Troyes, hôtel “Maison de Rhodes”, chambre “Commandeur”. Levé à 8 heures et ½. Petit déjeuner dans la cour de l’hôtel, pas “buffet”, mais pas mal. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille dans le jardin de l’hôtel et étude de ciel prise en conduisant, sur l’autoroute A 19. Parlé à Pierre puis deux fois, longuement, à Christine Tasin. Agenda. 11 heures, grandes sonneries de cloches. /// Le Jour ni l’Heure, agenda et deux photographies de la veille, dont l’autoportrait. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Bain. Sorti vers 1 heure. Musée d’Art moderne fermé à cette heure-là. Essayé de voir une cour recommandée par Jeanne Lloan rue Émile-Zola (hôtel des Angoiselles, ou du Lion Noir), mais travaux, c’est fermé, et il paraît que de toutes façons on ne voit rien en ce moment, échafaudages. Synagogue, travaux également, Centre Rachi, mais pas grand chose à voir, sauf des panneaux didactiques, assez instructifs. Été à la Médiathèque, sur la recommandation de la secrétaire (?) du Centre dans l’espoir d’y voir des manuscrits (contemporains) de Rachi mais non, surtout Clairvaux. Monument à Rachi, assez laid. Chaleur torride. Musée d’Art Moderne, admirable collection Pierre & Denise Lévy, déjà vue (avec Rodolphe ?) en 1983 (?), long moment là, nombreuses photographies. Rentré à l’hôtel à 4 heures et ½. Re-bain. Taxi à 6 heures en bas mais il est en retard et, confus et très aimable, refusera absolument d’être payé (M. Claude Sabatino, Taxi de Sainte-Savine). Maison des Associations, grand bâtiment moderne, 63, rue Pasteur. M. Bernard Dick, de Riposte laïque. Me Chaton, président du Cared (Centre, Club, Compagnie d’Action (ex-Audoise) pour le Respect de l’État de Droit). Une centaine de personnes, largement “Troisième Âge” (comme moi). Trou au milieu de ma “conférence” (sans note), mais question, et tout repart très bien. Assez nombreuses questions à la fin, raisonnable succès. Re-pluie diluvienne. Dîner à neuf dans un restaurant du centre de Troyes, nom un peu “mignon” oublié. Rentré à pied sur les 11 heures. Autoportrait dans la chambre, transcription des photographies du jour, journal. Connexion marche mal. Lu Pierre Daix sur Rodin. Éteint à 1 h et ½. 

lire l’entrée du mercredi 19 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 21 juin 2013, 10 h 55Jeudi 20 juin 2013. Troyes, hôtel “Maison de Malte”, chambre “Commandeur”. Levé à 7 heures, par erreur (croyais qu’il en était 8). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et magnifique Deux hommes en pied de Degas, c. 1862-1870 (autoportrait ? comte de Lastours ?). Panne de connexion. Message de Pierre. Agenda. 08:35 /// Déjeuner en bas. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Courses en ville. Été à la boutique Orange, rue Émile-Zola, me faire expliquer sommairement la fonctionnement de l’iPhone. Vu la cour de Jeanne de Loynes, maison du Lion noir, escalier et balcons de bois rouge (photographiés très sommairement avec l’iPhone). Retour à l’hôtel, bain, bagages, quitté assez laborieusement la Maison de Malte entre midi et 1 heure, perdu puis retrouvé le petit livre de Rilke sur Rodin, mon portefeuille, etc. Quitté Troyes à une heure, me dirigeant vers Médan. Contourné Paris par le sud et l’ouest, à travers d’interminables banlieues. Médan, vu d’abord, de l’extérieur du domaine, le château, demeure de Maurice Maeterlinck à partir de 1924, puis, plus bas, la maison de Zola, en pleins travaux. Marché jusqu’à la Seine, rives en grande déréliction, comme à Chambourcy chez Daudet. Cimetière de Médan. Pontoise. Nombreuses femmes voilées, certaines de pied en cap. Re-visité la villa Savoye. Collégiale de Pontoise. Kentucky Fried Chicken, deux portions, glace, beaucoup trop mangé. Hôtel du château de Méry, où j’avais réservé une chambre le matin (222, très tranquille). Promenade dans le parc du château. Entré dans le château, où se tient un séminaire (?) de la BNP. Premier étage ouvert et désert, autoportrait. Batterie de l’iPhone épuisée, perdu le fil qui sert à la recharger, beaucoup de temps et de sérénité perdus à cause de cela, fouilles et refouilles, téléphonage à Troyes, etc. Parlé à Pierre. Lu les actes d’un colloque sur Rachi à Troyes, livre acheté au Centre Rachi. Journal. Couché à 1 h. Héritages de Rachi.

lire l’entrée du jeudi 20 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 22 juin 2013, 12 h 57Vendredi 21 juin 2013. Hôtel du château de Méry, ch. 222, Val-d’Oise. Beaucoup dormi, levé à 9 h – le ¼. Petit déjeuner. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et château de Méry. Message Facebook de ma nièce Marie-Aude de Villodon. Agenda. 10:50 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, autoportrait et château de Méry. Journal 2013, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Douche, bagages. Quitté l’hôtel du château de Méry à midi et demi. Quête d’un cordon de recharge de rechange pour l’iPhone, été, sur la recommandation d’une jeune femme de l’hôtel, au centre commercial de Grandval, près de L’Isle-Adam. Au passage, vu le château de Stors, qui tombe en ruines, puis le pavillon chinois attribué à Fragonard. Ne trouve pas exactement la pièce recherchée, dois en acheter deux pour en remplacer une seule. Retourné au pavillon chinois pour photographies, mais il pleut. Visite de L’Isle-Adam. Église. Marché de là jusqu’aux îles et à l’emplacement de l’ancien château des princes de Conti (château moderne, c. 1890). Visite du musée Louis-Senlecq, très bien, jeune femme très aimable, exp. collection de La Treille, Var (Anne Sclumberger), beau Fautrier, puis collection permanente, nombreux Dupré, qui avait son atelier (démoli) dans la ville. Courses, whisky et truffe pour Philippe et Dirk. Repris la route, autoroute A 15, dormi un peu sur l’aire d’Auteuil, près de Beauvais. Saint-Just-en-Chaussée. Ravenel, belle lumière, photographié l’église, mais l’heure n’est pas favorable. Arrivé à Saint-Martin-aux-Bois à 7 heures et demie. Parlé à Pierre. Regardé les nouvelles avec Philippe. Dîné avec Philippe, poulet, Château Marbuzet, Saint-Esthèphe 2002, fromage. Longue conversation avec lui sur la marche du monde, au sujet de laquelle nous sommes assez réservés. Journal à minuit, mais buté sur un nom de peintre paysagiste du XIXe siècle que je ne retrouve pas, longues et vaines recherches sur Internet et dans la collection Flickr de Stéphane Bily qui l’admire. Autoportrait dans la cour à plus de 2 heures du matin. Lu Daix sur Rodin, éteint à 3 heures.

lire l’entrée du vendredi 21 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 23 juin 2013, 11 h 26Samedi 22 juin 2013. Abbaye de Saint-Martin-aux-Bois, Oise. Levé à 8 heures et ½, fatigué, trop peu dormi. Petit déjeuné avec Philippe. Longue séance de configuration du nouvel iPhone avec lui. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans la cour de l’abbaye, et pavillon chinois de Fragonard à Cassan. Agenda. 11:45 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille et deux photographies. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Dormi un peu au début de l’après-midi. Café. Douche. Écrit à Emmanuelle Duverger, répondu à quelques messages, opéré les corrections suggérées par le Service des coquilles. Arrivée de Dirk Pöschl et de son ami Lyes. Été me promener seul à l’ouest du village, à travers champs et bois, en direction de Ravenel et au sud de cette ligne-là. Autoportrait au retour, avec la casquette de Rodolphe Stœckel, le père de Philippe. Commencé la rédaction d’un communiqué sur Nicolas Bernard-Buss. Dîner d’anniversaire de Dirk Pöschl, veau Cipriani, Nuits-Saint-Georges les Boudots 2008, Gevrey-Chambertin Harmand-Geoffroy 2002, gâteau mousse de fraise. Revu The Snatch, de Guy Richie, dans la salle de “home movie”. Terminé le communiqué du parti. Journal. Lu le Rodin de Pierre Daix. Éteint à 2 heures.

lire l’entrée du samedi 22 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 24 juin 2013, 11 h 57Dimanche 23 juin 2013. Abbaye de Saint-Martin-aux-Bois. Levé à 8 heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et vue de Saint-Martin-aux-Bois. Appel de Pierre, qui doit recevoir ses parents à Lectoure et peut-être à Plieux. Petit déjeuner avec Philippe et Lyes. Agenda. 11:10 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda, autoportrait et vue de l’église abbatiale la veille. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Déjeuner tardivement avec Philippe, Dirk et Lyes, saucisses grillées, fromage, bourgogne blanc, café. Dirk & Lies repartent pour Paris. Belle promenade avec Philippe, dans ma voiture, lui conduisant, Ménévillers, Méry-la-Bataille, Belloy, ferme du Bout du Bois, Lataule, Wacquemoulin, Saint-Martin-aux-Bois, Maignelay-Montigny (Montigny, belle lumière sur l’église), Ravenel (pour comparaison des clochers), Maignelay-Montigny (Maignelay, château tombant en ruine). Parlé à Pierre, qui a déjeuné avec ses parents aux Bouviers, à Lectoure, puis les a reçus à la maison. Nouvel abonnement “de soutien”, dame de Saint-Étienne, 1000 €. Lecture de Ruth Butler sur Rodin. Dîné d’une omelette aux herbes et d’un gâteau de pommes de terre avec Philippe, longue conversation avec lui sur la situation politique et démographique. Il rentre ensuite à Paris et je reste seul dans la maison. Jeunes gens parlent fort et très longuement dans l’abri-bus mais n’ose intervenir. Lu Butler sur Rodin. Journal. Couché à minuit, lu Daix sur Rodin jusqu’à 1 heure.

lire l’entrée du dimanche 23 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 25 juin 2013, 11 h 33Lundi 24 juin 2013. Abbaye de Saint-Martin-aux Bois, Oise. Très bien dormi, levé à 8 heures moins le ¼. Déjeuné en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, devant le Galata, et bonne vue de l’église Saint-Martin de Montigny. L’IN-NOCENT. Tél. de Philippe St. Agenda. 11:34 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, photographie de l’église de Montigny. Journal 2013, relu et mis en ligne l’autoportrait de la veille. Femme de ménage de Philippe. Café. Douche. Déménagement. Autoportrait en partant dans le couloir du haut. Quitté Saint-Martin-aux-Bois peu avant quatre heures. Autoroute pour Paris, GPS me fait traverser la ville, Madeleine, Concorde, École militaire. Réserve une chambre au Mercure d’Orléans. Parle à Pierre. Parking du Commerce, rue du Théâtre. À sept heures au Back Up, 17, rue de la Croix-Nivert, mais comme d’habitude je suis le seul qui ai pris au sérieux le rendez-vous donné, la séance ne commence pas avant 8 heures. Débat avec Mmes Bourges et Cluzel, passablement glaciales à mon égard, surtout la seconde. Je me semble bien mauvais, sauf peut-être sur la fin, mais la salle, qui semble très sensible au thème du Grand Remplacement, lequel n’est pourtant pas le sujet du débat, m’applaudit assez vivement et une foule de gens se pressent vers moi après la séance pour me dire, comme d’habitude, qu’elles pensent exactement comme moi (pourquoi ne s’inscrivent-ils pas à l’In-nocence, alors ?). Le tout se termine peu avant 11 heures. Décline une proposition de dîner. Incident ou plutôt accident au parking, cabosse la voiture à cause d’un type qui insiste pour se garer juste à côté de moi au moment où je m’en vais alors qu’il y a ailleurs toutes les places qu’on veut. Catastrophique voyage vers Orléans, grands travaux, déviation, me perd dans Massy-Palaiseau, embouteillage, GPS affolé ne cesse de donner des conseils idiots, Francilienne en direction de Chartres, immense détour, sandwiches sur la bonne autoroute enfin rejointe, arrive à Orléans à 2 heures du matin d’une humeur de chien. Excellente chambre 414 à l’hôtel Mercure (bout de couloir, double porte, bonne connexion, très bon lit, pas de voisins), journal, Rilke sur Rodin, éteins à 3 heures.

lire l’entrée du lundi 24 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 26 juin 2013, 16 h 43Mardi 25 juin 2013. Orléans, hôtel Mercure, ch. 414. Réveillé à 6 heures et ½, essayé en vain de me rendormir, levé à 9 heures, déjeuné en bas, incident avec un pénible qui m’impose interminablement sa débile conversation d’affaires sur son portable (il tombait mal…). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille avant de quitter Saint-Martin-aux-Bois et promenade du dimanche, étude de ciel sur le plateau picard. L’IN-NOCENT, Facebook, échange d’e-mails avec Pierre, affreux retard, précipitation, agenda, 11:25 /// Bain, bagages, pas eu le temps de relire et mettre en ligne le journal avant de devoir quitter la chambre à midi. Passé chez le bouquiniste que je connais mais il est fermé. Du coup, été au musée où resté deux heures. Repassé chez le bouquiniste, achété un Bonald, un Xavier de Maistre, un joli Daudet (Alphonse), un Renan, un Vallès pour Pierre (172 € en tout). Récupéré la voiture à l’hôtel. Quitté Orléans à 4 heures et ½. Autoroute. Annie Ernaux et Antoine Compagnon sur France Culture entre 7 et 8. Rodolphe Bruneau-Boulmier présente sur France Musique un concert de Myung-Whun Chung à Saint-Denis, Mozart, Et incanatus est, et Quatrième symphonie de Mahler. Photographié la peupleraie à Cazillac, commune de Cazes-Mondenard. À Plieux un peu après 11 heures. Dîné avec Pierre, cuisses de poulet. Journal. Couché à 2 heures.

lire l’entrée du mardi 25 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 27 juin 2013, 9 h 57Mercredi 26 juin 2013. Saint-Anthelme — 177/188, Plieux. Mal au bas-ventre. Levés à 8 heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, au musée d’Orléans, et peupleraie de Cazillac, bien. Visite de Douglas R, mais Céline le refoule de ma part, je ne le vois pas. Comptes : 633,26, à venir : - 3,581,64. Agenda. 10:18 //// Jeune marchand de tapis “distingué”. Abordé résolument de petites affaires ennuyeuses et chronophages : tél. à l’assureur, Matthieu Capdecomme, en remplacement de son père Pierre, pour les cabosses de la voiture. Été à un garage recommandé par lui à l’entrée de Lectoure. Ne peut traiter le problème avant la deuxième moitié de juillet. Garage de Castet-Arrouy, M. Haldimann, rendez-vous lundi prochain à 2 heures. Rentré à midi et demi. Le Jour et l’Heure, trois photographies de l’avant-veille. 50 50 50. Cherche une lampe de bureau via Internet, d’abord à travers des boutiques d’Agen, puis sur le Net. En trouve une première, mais ne peut pas payer, exigent un SMS de confirmation de la banque. Arrive à mes fins via Amazon et en profite pour commander aussi le coffret de la nouvelle intégrale Boulez. Tél. à Mme Trabichet pour l’adresse d’un rempailleur pour mon fauteuil de bureau qui se troue entièrement. Du mal à la joindre, temps perdu encore. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille, au musée d’Orléans, et quatre autres photographies de la veille. Agenda, la veille et cinq journées d’octobre 1981 à Florence. Journal 2013, relu et mis en ligne l’entrée de l’avant-veille et celle de la veille. Atelier, repris le Grand Aleph Jaune, deuxième séance, dessin de la lettre. Pierre me lit Remonter la Marne, de Jean-Paul Kauffmann. Très brève promenade avec Pierre à l’orée du bois. Vu un peu de The Dark Knight Rises et de Les Kaira, totalement débile. Communiqué du parti sur la Turquie. Lectures rodiniennes, commencé le texte sur Rodin à la villa des Brillants (5/27). Journal. Couché à 1 h et ½. 

lire l’entrée du mercredi 26 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 28 juin 2013, 12 h 35Jeudi 27 juin 2013. Saint-Fernand — 178/187. Plieux. Levé à 8 h - le ¼. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans la salle des Nuits, et Baigneuse du peintre orléanais Roger Pierre, 1904-1990. L’IN-NOCENT. Comptes : 633,26, à venir : - 3744,46. Agenda. 09:46 ///  Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, photographies de l’avant-veille, cinq journées d’octobre 1981 à Florence. Relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille du journal. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 25 juin 2013, musée d’Orléans. 50 50 50 70 30 12. Musique pour piano de Lourier, Prokofiev, Scriabine, Debussy (1913). Livraison d’un nouvel album Le Jour ni l’Heure 2013 et de dix exemplaires Blurb du Changement de  peuple, très supérieurs à ceux de “Lulu”, et donc d’Amazon. Légères retouches à un communiqué proposé par Michel Le Floch et communiqué de moi sur le bas des immeubles urbains (inspiré par mes passages récents à Condom et à Troyes). Demeures 10, texte 5, Rodin à Meudon. Atelier, Grand Aleph jaune, troisième séance. Brève promenade à l’orée du bois, autoportrait. Dîné aux nouvelles. Regardé un panachage de Mr Ripley et de L’Odyssée sur Arte, assez médiocre. Demeures 10, texte 5. Journal. Couché à 1 heure. Demeures 10, texte 5. Journal. Couché à 1 heure.

lire l’entrée du jeudi 27 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 29 juin 2013, 11 h 42Vendredi 28 juin 2013. Saint Irénée — 179/186, Plieux. Mal au bas-ventre, mais me rendors. Levé à 8 heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et asperges à Saint-Martin-aux-Bois, Paysage préposthume n° 113, 22 juin 2013. Préparation de gros envois postaux, qu’assurera Pierre : deux albums Le Jour ni l’Heure 2013, n° 2 et 3, mais celui qui est arrivé hier n’est pas sur “beau papier” (erreur à la commande, erreur de Blurb ?) et je dois le remplacer par le numéro 0, le prototype, “mon” exemplaire ; mini “service de presse” de Le Changement de peuple : Millet, Finkielkraut, Zemmour, Rioufol (toute “l’École nauséabonde”…), Ménard & Duverger (de “Boulevard Voltaire”), M. Jean-Patrick Grumberg (de “Dreuz”, mais je n’ai pas son adresse terrestre), Coûteaux, Charles Consigny. Commandé dix nouveaux exemplaires. Importé 2.400 € de PayPal. Grand retard pris, décalage général de l’emploi du temps. Comptes : 723,26 (virement IRCEC 90,00, trois prélèvements France Telecom, 40, 78, 166,10, 62,34 (Internet) / “à venir” : -3972,84. Agenda. 12:28 /// Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 25 juin, Orléans et autoroute. 50 50 50 70 30 12. 70 k 2. Couple de visiteurs (Pierre). Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, photographies du 25 juin, cinq journées d’octobre 1981 à Florence (et Gambettola). Journal 2013, entrée de la veille, relecture et mise en ligne, mise aussi en accès libre, Facebook, Twitter. Autre couple de visiteurs. Le Monde. Atelier, Grand Aleph jaune, quatrième séance, lecture par Pierre de Remonter la Marne, de Jean-Paul Kauffmann. Renversé sur le carrelage un pot de peinture orange. Brève promenade à l’orée du bois, autoportrait dans l’atelier de La Garrière. Dîné aux nouvelles. Deux communiqués du parti, l’un sur Alain Mimoun, qui vient de mourir, l’autre sur Nelson Mandela, qui ne vaut guère mieux. Demeures 10, texte 5, Rodin à la villa des Brillants. Journal. Couché à 1 heure.

lire l’entrée du vendredi 28 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 30 juin 2013, 11 h 06Samedi 29 juin 2013. Saints Pierre et Paul — 180/165. Plieux. Levés à 8 h et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Bon Samaritain de Boutet de Monvel père, 1878, Orléans, 25 juin. Émission de Finkielkraut sur Spinoza avec Jean-Claude Miller et ?. Comptes : 2406,02 (virement PayPal, 2400, prélèvement Ursaff, 739,21, virement Amazon, 21,97), “à venir”, -3329. Agenda. 11:10 /// L’IN-NOCENT, trois communiqués du parti. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, la veille, Orléans le 25 juin, cinq journées d’octobre 1981 à Florence. Le Jour ni l’Heure, trois photographies récentes. 50 50 50 70 30 12. Arrivée via Amazon d’une nouvelle lampe pour le bureau, d’architecte, noire, pas mal, et du coffret de l’intégrale Boulez. Au courrier, disque de piano de Rodolphe Bruneau-Boulmier, envoyé par lui. À deux heures, couple du château de Flamarens, fils de M. C. et sa femme, portent des dépliants sur Fl., conversation en bas. Tél de Flatters. Le Monde. Deux communiqués du parti, l’un rédigé par Davoudi, l’autre par moi. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Pierre, qui est allé aider Chakibe Boucheyoukh à déménager (à Moissac) rentre vers 5 heures. Atelier, Grand Aleph Jaune, cinquième séance, ne vient pas mal. Lecture par Pierre de Kauffmann, Remonter la Marne (Meaux). Brève promenade à l’orée du bois. Dîner aux nouvelles. Demeures 10, 5, Rodin aux Brillants. Échanges avec Mme Jeanne Bazard à propos de force coquilles (j’en ajoute dans les messages que je lui envoie). Journal. Autoportrait à la lumière de l’ordinateur. Couché à 2 h moins le ¼.

lire l’entrée du samedi 29 juin 2013 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 1er juillet 2013, 10 h 41Dimanche 30 juin 2013. Saint Martial — 181/184. Plieux. Levés à 8 heures et ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et détail d’une boutique Louis-Philippe à Troyes pour Bear y More. Déjeuner en bas, Victor Malka, l’Iran et le peuple juif. Flickr, illustrations pour le communiqué 1593, bas des maisons (découvre à cette occasion que deux communiqués portent ce numéro…). Agenda. 10:56 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, photographies récentes, agenda 1981, cinq journées d’octobre à Florence. Journal 2013, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, trois photographies liées à Rachi, Troyes, 19 juillet 2013. Écouté la musique pour piano de Rodolphe Bruneau-Boulmier. Café. L’IN-NOCENT. Demeures 10, 5, Rodin à la villa des Brillants. Atelier, Grand Aleph Jaune, sixième séance, lecture par Pierre de Remonter la Marne. Promenade jusqu’au bout du chemin du bas, ne peux accéder à la rivière, herbes trop hautes, crains les démangeaisons. Dîné aux nouvelles, excellente fricassée de poulet, de canard et de champignons. Vu un documentaire à propos de la conférence d’Évian de 1938, dont je ne connaissais même pas l’existence (sur les réfugiés juifs d’Allemagne et d’Autriche). Demeures 10, 5, Rodin à Meudon, fini le brouillon. Journal. Couché à 1 h et ½. 

lire l’entrée du dimanche 30 juin 2013 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site