Le Jour ni l’Heure
juin 2015

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 juin 2015, 10 h 25Lundi 1er juin 2015. Saint Justin — 152/213. Plieux. Levé à 7 h. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et autre détail du Déjeuner sur l’Herbe, Eugène Manet (ou Gustave ?). Frank Riester aux Matins de France Culture, “l’homme qui n’en peut pu” (tweet, me “suit”, et réciproquement). Agenda. 10 :16. /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, plus quatre détails du Déjeuner sur l’Herbe. Cinq journées de juillet 1971. Beaucoup d’activités sur Twitter. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, Monet, Lilas, temps gris, Bonnard, Le Cannet, Cézanne, Gustave Geffroy. Bain. Cinquième symphonie de Tchaïkovski, orchestre de Rotterdam, Yannick Nézet-Seguin. L’IN-NOCENT. Promenade avec Pierre au cap du Cassé. Chien Le Coz aboie chaque fois qu’on entre ou sort de chez soi. Atelier. Paysage au château d’eau. Spinoza, Tractatus. Dîné aux nouvelles. Tarte au fenouil, salade verte, poires à la vapeur et framboises. Revu une émission sur Mme de Maintenon. L’IN-NOCENT. Dictionnaire des délicatesses, 679.000 signes. Vaisseaux Brûlés, Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés, Jean Puyaubert, « J’améliore ». Journal. Couché à 1 h & ½. 

lire l’entrée du lundi 1er juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 juin 2015, 10 h 15Mardi 2 juin 2015. Sainte Blandine — 153/212. Plieux. Mal et très peu dormi, insomnie. Levé à 7 h. Beau temps. Autoportrait pour la veille, oublié. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du matin même pour la veille, donc, et Monet, pont aux nymphéas, musée d’Orsay, 14 mai 2015. Comptes : - 3392,09 / vir. Amazon Lux, + 34,79 / vir. C.P.A.M Auch, + 2,60 / vir. Amazon. Ca ; + 1,96. “À venir”, - 115,90. “Vous êtes débiteur depuis 11 jour(s)”. Agenda. 10 :19 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille et autoportrait de la nuit, Pont aux nymphéas de Monet, Lilas, temps gris du même, détail d’un Bonnard du Cannet, Gustave Geffroy de Cézanne. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. M. Stéphane Ruais ici pour un tableau d’intérieur.  À midi et demi à l’auberge de Gramont, rendez-vous pour déjeuner avec M. Gilles Carcagno et Mme Gillot, d’Ajaccio. Pierre nous rejoint là-bas, déjeuner à quatre, parlé de Corse, d’Algérie, d’histoire. Ici ensuite pour du café, Stéphane Ruais tjrs dans la bibliothèque pour son tableau, bureau, cheminée, joli point de fuite vers la tour Saint-Clar. Me mets seulement vers 5 h à l’article pour “Boulevard Voltaire”, impression de bâcler un peu. L’envoie à 8 heures. Pas de dîner, poires à la vapeur et framboises et infusion. Un peu d’Arthus, de Chausson, mais l’image n’ajoute vraiment rien. Marché avec Pierre jusqu’au cap du Cassé, beau soir. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau (towards Miradoux), assez près de la fin ; dois encore faire les bords et affiner certains détails. Remonté vers 11 h., Pierre dort déjà. L’IN-NOCENT. Dictionnaire des délicatesses, fin de l’article près/proche, 680.000 signes. Vaisseaux brûlés. “Carrelage éclatant”, suite. Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés. Journal. Couché peu après 1 h. 

lire l’entrée du mardi 2 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 juin 2015, 11 h 31Mercredi 3 juin 2015. Saint Kévin — 154/211. Plieux. Assez peu dormi, levé à 7 heures. Très beau temps. Article paru dans “Boulevard Voltaire”, contre toute attente (mienne) avec grand succès. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit pénultième, doublon, et Renoir du Pont des Arts, 1867-68. Comptes : - 3392,09 (inchangé) / “À venir”, - 157,87 / “Vous êtes débiteur depuis 12 jour(s)”. Agenda. 10 :04 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, Renoir, Le Pont des Arts, Paris, 1867. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Collègues de Pierre au collège pour un pique-nique dans la cour, façade nord, à l’ombre. Sommes une douzaine. Excellente pizza apportée par une des invitées. Salade au poulet tiède et aux pleurotes. Côtes de porc grillées sur barbecue, apporté par un autre participant. Fromages divers, dont un très bon saint-nectaire. Crumbles aux fraises et aux cerises. Glaces au rhum et au raisin, à la vanille. Café dans la bibliothèque, armagnacs (pas moi). Tour des lieux. Conversation dans des chaises longues dans la cour. Remonté vers 5 h. Re-Bain. Sieste impossible à cause du chien Le Coz. Rendez-vous à 6 h & ½ av. M. Matthieu Fauroux, de France 2, et de son équipe, mais il téléphone de Blagnac qu’ils n’arriveront qu’à 7 heures et arrivent finalement un peu après 7 h & ½. Font un tour extérieur des lieux, M. Fauroux souhaite que j’apparaisse à la fenêtre mais je décline cette proposition. Court entretien debout dans la salle des Nuits. Entretien principal assis dans la bibliothèque. Visiteurs s’inquiètent ensuite d’un restaurant mais il est plus de neuf heures, leur proposons de dîner de tout ce qui reste du pique-nique. Dîner dans la salle des pierres, donc, à cinq. Partent vers 10 heures et demie, vont coucher à Carcassonne pour être le lendemain à Montpellier. L’IN-NOCENT. Journal. Couché à 1 h.

lire l’entrée du mercredi 3 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 juin 2015, 10 h 59Jeudi 4 juin 2015. Fête-Dieu-155/210. Plieux. Mal dormi, beaucoup trop mangé et bu, levé à 7 h & ½, épuisé. Très beau temps chaud. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et dét. du tableau de Stéphane Ruais fait l’avant-veille mardi dans la bibliothèque. L’IN-NOCENT. Comptes : site BNP déréglé, impossible d’avoir les comptes, vingt minutes perdues. Agenda. 11 :19 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille et portrait de la nuit, tableau de Stéphane Ruais (Intérieur à Plieux) et Renoir du Pont des Arts. Chronologie, cinq journées d’août 1971. L’IN-NOCENT. Collation de restes en bas, salade de poulet, poulet, saint-nectaire, glace au rhum et aux raisons, vin rosé, café. Communiqué pour l’In-nocence, Sur une constante du pouvoir remplaciste. Journal 2015, entrée de la veille, relecture. Dormi un peu, dans un fauteuil de la bibliothèque, pour échapper à un brusque réveil par les aboiements du chien Le Coz. Reçu le nouveau Grand Remplacement, exemplaire d’essai, bien, au moment où j’écrivais à Farreny que je ne l’avais pas reçu (Pierre le monte de la boîte à lettres). Promenade vers 7 h jusqu’au cap du Cassé, avec Pierre, mais il fait trop chaud, il va falloir passer aux horaires de plein été et à la promenade post-prandiale. Atelier, modifié la couverte 60x60 n° 72, Bleu de travail du deuil. Dîné aux nouvelles, poulet, courgettes, vin rouge d’Arton, saint-nectaire, bethmale et fromage de chèvre, poires à la vapeur et framboises avec de la glace au rhum et aux raisins. Rome, série américano-britannico-italienne de HBO, 2005, assez mauvaise, très crue. Repassé dans l’atelier, Bleu de travail du deuil, inscription, finalement peinte (le fusain ne ressort pas assez). Remonté vers 11 heures. Journal 2015, entrée de la veille, mise en ligne. Journal . Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du jeudi 4 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 juin 2015, 11 h 12Vendredi 5 juin 2015. Saint Igor — 156/209. Plieux. * Levés à 7 h & ½, temps magnifique et pourtant couvert, très étrange. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit pénultième, doublon du précédent, à quelques secondes ou minutes d’écart. L’IN-NOCENT, diffusion du communiqué de la veille. Comptes : - 2728,94 / prél. CanalSat - 76,00 / prél. CanalPlus, - 39,90 / vir. Apple, + 16,82 / vir. Paypal (dont commande Album Le Jour ni l’Heure 2014, + 800,00) / “À venir”, - 1232,16 / “Vous êtes débiteur depuis 14 jours”. Agenda. 10 :37 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille et autoportrait de la nuit pénultième, châle de Bonnard, Renoir de Rouen, même Bonnard (Coin de salle à manger au Cannet), Caillebotte, Les Raboteurs de parquet, dét. Chronologie, cinq journées d’août 1971. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Collation de restes de restes, trois fromages, vin rosé. Le Jour ni l’Heure, trois détails du même Bonnard, Coin de salle à manger au Cannet, c. 1932. Renaud Machart, quatuor de Fauré. Bain. Le Monde. Communiqué pour l’In-nocence. Commencé la relecture, ex-“correction d’épreuves”, du Grand Remplacement, troisième édition. Messages divers. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau. Dîner aux nouvelles, omelette aux légumes, fromage, vin d’Arton rouge. Grand orage, qui fait sauter la télévision. Reprends les épreuves du Grand Remplacement, mais aussitôt après l’orage nous allons nous promener sur le plateau, jusqu’à l’allée de la Bonnefont. Photographies. Grand Remplacement, épreuves. Dictionnaire des délicatesses. Vaisseaux brûlés, Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du vendredi 5 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 juin 2015, 9 h 24Samedi 6 juin 2015. Saint Norbert — 157/208. Plieux. Levés à 8 heures, beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans la salle des Vents, et paysage après l’orage, chemin de la Rouquette. Émission de Finkielkraut avec Gauchet et Manent, puis émission de Jeanneney avec Henri Laurens. Comptes : - 3954, 20 / pré. Credipar (voiture), - 759,88 / prél. Sofinco, - 310,80 / prél. Cardif ass., - 119,51 / vir. Axa assurances, + 6,90 / intérêts débiteurs, - 41,97 / “À venir”, 0,00/ “Vous êtes débiteur depuis 15 jour(s). Agenda. 10:58  /// Le Jour ni l’Heure, agenda et autoportrait de la veille, dans la salle des Vents, paysage après l’orage, la veille, & trois détails du même Bonnard, Coin de salle à manger au Cannet, 14 mai 2015. Chronologie, cinq journées de mai 2015. Cartons meyeriens, bien. Pierre va poster un album 2012, ex. n° 6, pour M. Granger. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, trois détails d’un autre Bonnard, Paysage méridional, Le Cannet, 1928. Bain. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dormi un peu, dans le fauteuil, pour échapper au chien Le Coz. Le Grand Remplacement, correction d’épreuves. Atelier à 7 heures, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau. Dîné aux nouvelles, tarte aux épinards et salade verte, vin rosé d’Arton, poires à la vapeur et framboises. Vu un peu d’un film de Téchiné sur l’affaire du palais de la Méditerranée, avec Catherine Deneuve et Guillaume Canet, L’Homme qu’on aimait trop, et beaucoup d’un documentaire sur Rameau, avec mon ancienne camarade de la villa Médicis, Sylvie Bouissou. Promenade nocturne avec Pierre au cap du Cassé, autoportrait au pied du chapeau chinois en sortant. Remonté vers 11 heures. Dictionnaire des délicatesses, article “dédié”. Vaisseaux brûlés et Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés, Victor Hugo (de New York). Journal. Couché peu après 1 h.

lire l’entrée du samedi 6 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 8 juin 2015, 11 h 11Dimanche 7 juin 2015. Saint Gilbert — 158/207. Plieux. Levé à 7 h 20. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, au “chapeau chinois”, et vue sur les échafaudages, du même endroit à la même heure. Agenda. 08 :49 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, autoportrait de la nuit et échafaudages de la tour dans la nuit, trois détails du même Bonnard, Paysage méridional, Le Cannet. Chronologie, cinq journée d’août 2015. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois détails du même Bonnard, Le Cabinet de toilette, 1932. Café. Bain. Le Grand Remplacement, travail sur les épreuves. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau. Dîné aux nouvelles, gratin de courgettes, assez raté, salade verte, Arton rouge, poires à la vapeur et framboises. Vu Charade, 1962, de Stanley Donen. Promenade nocturne avec Pierre au cap du Cassé, où il y a un camping-car. Autoportrait et nocturne au passage sur la place. Dictionnaire des délicatesses, article “Village”. Journal. Couché peu après 1 h.

lire l’entrée du dimanche 7 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 juin 2015, 10 h 43Lundi 8 juin 2015. Saint Médard — 159/206. Plieux. Bien et beaucoup dormi, réveillé à 8 h & ½ par Céline. Délicieuse matinée, temps clair et frais. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et photogramme de Dark Passage, 1947, 4 mai 2015. Agenda. 10 :57 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, autoportrait de la nuit (au puits), photogramme de Dark Passage, trois détails d’un même Bonnard, Le Cabinet de toilette, 1932, MOMA, Orsay, 14 mai 2015. Journal 2015, entrée de la veille, relecture. Le Jour ni l’Heure, trois autres détails du même Bonnard, musique funèbre (pour son père) d’Albéric Magnard, quatrième symphonie de Chostakovitch. Bain. Journal 2015, entrée de la veille, mise en ligne. Communiqué pour le parti (voyage de Manuel Valls à Berlin). Été participer au désherbage à la main de la station d’épuration, Pierre, convoqué, ne pouvant s’y rendre à cause d’un conseil de classe. Descends à pied, grande chaleur. Personne à 6 h, heure convenue, et à 6 h & ¼ nous ne sommes que trois. Arrachons tout de même un peu. Pierre nous rejoint à 7 h. Remonte av. lui à 7 h & ½. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau, peu. Dîner aux nouvelles, coulommiers chaud, carottes, pommes de terre, salade verte, rosé d’Arton, poires à la vapeur et framboises. Mezzo, concerto de Litsz, Daniil Trifonov, et septième de Mahler, orchestre d’Israel, Kent Nagano. Hard, Canal+. Remontons vers 11 h., Le Grand Remplacement, épreuves, très peu. Dictionnaire des délicatesses, 688.000 signes. Vaisseaux brûlés et Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés, Victor Hugo (le Vénézuélien), Sex Parts (Warhol). Journal. Couché à 1 h & ½. 

lire l’entrée du lundi 8 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 juin 2015, 15 h 50Mardi 9 juin 2015. Sainte Diane — 160/205. Plieux. Levé à 7 h & ½. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoprtrait de la nuit, très quelconque, et paysage au puit, place du village, avec Pierre, soir du 7 juin. L’IN-NOCENT. Agenda. 10 :33 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille et autoportrait de la nuit, trois détails de Bonnard, Le Cabinet de toilette, 1932. Chronologie, six journées d’août 1971, fini le mois. Commencé l’article pour “Boulevard Voltaire”, qui exceptionnellement doit être fini à 5 h & ½ (obligation scolaire d’Emmanuelle Duverger pour sa fille). Le Jour ni l’Heure, trois détails d’un autre Bonnard, La Femme au chat, 1912. Bain. Deuxième symphonie de Magnard. Article pour “Boulevard Voltaire”, “Arrêtez le sport, faites de l’exercice”, terminé et livré peu après cinq heures (regret de n’avoir pas écrit sur le succès de Pegida à Dresde). Rendez-vous de chantier à 6 h, parlé à M. Sourbès, mais l’architecte est en retard et finalement je ne le verrai pas, je ne sais même pas s’il est venu, il est peut-être allé directement dans ou sur la tour. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage au château d’eau. Dîné aux nouvelles, gnocchis au pistou et jardinière de légumes, excellent. Poires à la vapeur et framboises. Regardé Selfridges, série anglaise, avec Jeremy Piven. Marché avec Pierre jusqu’au cap du Cassé, d’où le camping-car a disparu (à ma vive satisfaction). Le Grand Remplacement, avancé d’une vingtaine de pages. Dictionnaire. Vaisseaux brûlés et Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés. Autoportrait. Journal. Couché à 1 h & ½. 

lire l’entrée du mardi 9 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 juin 2015, 9 h 57Mercredi 10 juin 2015. Saint Landry — 161/204. Plieux. Bien dormi, levé à 7 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et photogramme de Dark Passage, Lauren Bacall (Irene Jansen). Article paru dans “Boulevard Voltaire”, réactions plutôt favorables mais peu de lecteurs. Matinée d’IN-NOCENT, en partie à propos du texte. Le Jour ni l’Heure, trois autres images de Dark Passage, Golden Gate Bridge, rideaux vénitiens, visage aux bandelettes. Bain, avec Pierre. Magnard, Guercœur. Songe d’une nuit d’été. Comptes : - 3702,16 / Vir. retraite, + 1138,09 / Chèque Céline, - 905,04 / vir. sep Orange ( ???), - 18,99. Agenda. 15 :39 ///  Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, autoportrait de la nuit, trois photogrammes de Dark Passage, trois détails d’un Bonnard de 1912, La Femme au chat ou Le Chat exigeant. Le Monde. Communiqué pour l’In-nocence (sur une conférence de presse de Marine Le Pen). Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Grand Remplacement, épreuves. Atelier, Paysage avec un château d’eau. Dîner aux nouvelles, quenelles à la quenelle, jardinière de légumes, poires à la vapeur et framboises. Vu un peu de Les Inconnus dans la ville (Violent Saturday), mais laissé tomber. Promenade à la Bonnefont. Le Grand Remplacement, jusqu’à 11 heures. Dictionnaire des délicatesses, “se complexer”, 689.000 signes. Vaisseaux brûlés, incipit de La Chute, et Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés, La Chute, Camus. Autoportrait. Journal, sans finir. 

lire l’entrée du mercredi 10 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 juin 2015, 12 h 13Jeudi 11 juin 2015. Saint Barnabé — 162/203. Plieux. Levés à 7 h & ½. Beau temps. Le Jour n l’Heure, autoportrait de la nuit et autre photogramme de Dark Passage, Clifton Young (Baker). Agenda. Comptes : - 3761,15 (inchangé) / “À venir”, - 68,00 / “Vous êtes débiteur depuis 20 jour(s)”. Agenda. 09 :49 ///  Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la nuit et Clifton Young dans Dark Passage, trois autres photogrammes du même film de Delmer Daves, plus dix journées de septembre 2015. L’IN-NOCENT. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne publique. Situation bancaire très tendue et ne puis pas commander un album Le Jour ni l’Heure 2014 pourtant payé mais qui de toute façon n’est pas prêt. Le Jour ni l’Heure, Bonnard, L’Homme et la Femme, 1900, et deux détails de La Soirée sous la lampe, 1922. Bain. Sonate de Magnard, très bien, troisième et quatrième symphonie de Brahms, assez quelconques (l’interprétation !). Deux communiqués pour l’In-nocence, Logement social et Ferme de mille vaches. Le Grand Remplacement, poursuivi la correction des “épreuves”, passé le cap de la page 200. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau, ciel. Lecture de Spinoza par Pierre (Tractatus). Dîné aux nouvelles, semoule et légumes variés, poires à la vapeur et framboises. Vu un peu du Napoléon de Guitry et beaucoup, énormément, trois épisodes, de 1864, bonne et plutôt sexy série danoise sur la Guerre des Duchés. Remontés peu avant minuit. Ajouté un paragraphe à l’article basé sur. 690.000 signes. Journal. Couché à 2 heures. 

lire l’entrée du jeudi 11 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 juin 2015, 11 h 08Vendredi 12 juin 2015. Sacré Cœur — 163/202. Plieux. Levés à 8 h. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit pénultième, doublon du précédent (et antérieur à lui !), Agnes Moorehead dans Dark Passage, 1947. Comptes : - 3761,15 (inchangé) / “À venir, - 68,00 / “ Vous êtes débiteur depuis 21 jour(s)”. Pierre part pour le collège et de là pour C., mariage de sa cousine. Monte à la tour, premier niveau, qu’il a dégagé — la pièce est malheureusement assez sombre et tout de même assez délabrée (coussiège cassé, manquent des pierres à la cheminée, trou dans la paroi sous la fenêtre. Agenda. 10 :46 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la veille et Agnes Moorehead dans Dark Passage, L’Homme et la Femme de Bonnard, Soirée sous la lampe, 1922. Chronologie, journées de septembre 1971, fini le mois. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, Le Boxeur, autoportrait de Bonnard, ensemble et détail et photogramme, Bonnard à la plage, c. 1938. 4e symphonie de Magnard. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Grand Remplacement, “épreuves”. Atelier, brièvement, Paysage avec un château d’eau. Dîné aux nouvelles, gnocchis, fenouil et courgettes, poire au four, à la canelle. Vu un peu de Centurion et un peu de L’Affaire Pelican. Voulu sortir, mais il tombe des cordes. Remonté vers 9 heures et ½. L’IN-NOCENT. Le Grand Remplacement, épreuves, suite, mais sans beaucoup d’efficacité, c. 235. Dépression. Pas de Dictionnaire, pas de Vaisseaux, pas d’Index. Journal. Autoportrait après 2 heures du matin. Lu Delacroix. Éteint à 2 h & ½.

lire l’entrée du vendredi 12 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 14 juin 2015, 9 h 54Samedi 13 juin 2015. Saint Antoine de Padoue — 164/201. Plieux. Levé à 7 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Paysage préposthume n° 218 (La Promenade), 5 juin 2015. Beau temps. Émission d’Alain Finkielkraut avec Jacques Rancière et Jacques-Alain Miller. Comptes : - 3761,15 (inchangé) / “ À venir”, - 68,00 / “Vous êtes débiteur depuis 22 jour(s)/  Agenda. 10 :46 /// Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et paysage préposthume n° 218. Bonnard, Le Boxeur, ensemble et détail, et Bonnard à la plage, photogramme. Cinq journées d’octobre 1971. L’IN-NOCENT. Tél. de Pierre. Collation en bas, une boîte de thon & crackers, vin blanc d’Arton, hélas sucré, fruits secs. Le Jour ni l’Heure,  Bonnard le 14 mai 2015, dét. musical du portrait de Claude Terrasse, Le Chat blanc, et chemin de la Rouquette après la pluie, vendredi 5 juin 2015. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dormi un peu dans le fauteuil, pour n’être pas réveillé par le chien Le Coz. Le Grand Remplacement, relecture. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau. Cuisine. Dîné aux nouvelles, tarte aux épinards et au fromage de chèvre, salade verte, vin blanc d’Arton. Poire au four, framboises et mûres. Documentaire sur Waterloo, assez médiocre. Marché jusqu’au Cassé entre la pluie et la nuit, chemin inédit qui fait le tour du hameau par le nord. Rau travail à 10 h & ½. Le Grand Remplacement, “épreuves”, suite, deux “conférences” de plus, jusqu’à la page 291. Journal. Autoportrait. Lu Delacroix, Journal. Éteint à 2 h.

lire l’entrée du samedi 13 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 15 juin 2015, 17 h 02Dimanche 14 juin 2015. Saint Élisée — 165/200. Plieux. Peu dormi, levé à 7 h – le ¼. Temps pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et clocher de Plieux, dét., vendredi 5 juin 2015. Agenda. 08 :44 /// Déjeuner seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et église de Plieux le 5 juin, deux Bonnard le 14 mai, chemin de la Rouquette après l’averse, 5 juin. Chronologie, dix journées d’octobre 2015. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Grand Remplacement, épreuves, assez intensément toute la journée. Collation en bas à 1 h, raviolis au gorgonzola & aux noix, vin blanc d’Arton, fruits secs. Bain, quinzième quatuor de Schubert. Le Grand Remplacement, épreuves, toute l’après-midi, terminé peu après 7 h. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau, beaucoup éclairci le ciel. Retour de Pierre, lecture de Spinoza. Dîné aux nouvelles, gnocchis, jardinière de légumes, fini la bouteille de vin blanc d’Arton, poires à la vapeur et framboises. Vu Lord of War, d’Andrew Niccol, avec Nicholas Cage, Jared Leto et Eamonn Walker. Marché avec Pierre jusqu’au Cassé, tour du hameau par le nouveau chemin. Remonté vers 11  heures. Commencé la transcription des corrections sur le texte en ligne du Grand Remplacement. Dictionnaire, article “sur zone”. Journal. Couché à 2 h.

lire l’entrée du dimanche 14 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 16 juin 2015, 10 h 35Lundi 15 juin 2015. Sainte Germaine — 166/199. Plieux. Levé à 7 h & ½. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit pénultième, doublon du précédent, et vue nocturne de Plieux le 7 juin. L’IN-NOCENT, toute la matinée. Échanges écrits avec David Farreny. Un lecteur de Suisse achète pour la deuxième fois un crédit de lecture à vie, 1000 €. Le Jour ni l’Heure, trois Bonnard du 14 mai, Déjeuner sous la lampe, La Table, La Soirée sous la lampe. Bain. L’IN-NOCENT, suite. Basilique Saint-Donatien en feu, à Nantes. Agenda. 16 :55 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, autoportrait de la nuit pénultième, doublon, vue nocturne de Plieux le 5 juin et trois détails de tableaux de Bonnard, Le Déjeuner sous la lampe, Soirée sous la lampe, La Table. Chronologie, jours d’octobre 1971. Rendez-vous téléphonique à 5 h & ½ avec David Farreny, travaillé avec lui à la correction de la nouvelle édition du Grand Remplacement jusqu’à 8 heures, puis de nouveau de 9 h à 10 h & 1/2. Dîner aux nouvelles, petites quenelles aux légumes, salade verte, poires à la vapeur et framboises. Le Grand Remplacement encore, seul, le soir, quatrième de couverture et paratexte — décidé de supprimer le paragraphe le plus long de la quatrième, d’autant qu’il se trouve à l’intérieur. Dictionnaire. Journal. Autoportrait. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du lundi 15 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 17 juin 2015, 12 h 31Mardi 16 juin 2015. Saint-Jean-François-Régis — 167/198. Plieux. Très peu dormi, Pierre se lève à 6 h & ½ et me réveille, me lève à 7 h 20. Temps pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, sévère, et Le Tracteur rouge, La Rouquette, 5 juin 2015. Pas de Céline, déjeuner seul en bas. Échanges avec Farreny, prix du livre — 29 € ? Agenda. 10 :24 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, autoportrait de la nuit et Le Tracteur rouge, 5 janvier 2015, plus trois Bonnard du 14 avril 2015, table et lampe. Chronologie, cinq journées d’octobre 1971. L’IN-NOCENT. Journal 2015, entrée de la nuit, relecture. Le Jour ni l’Heure, deux nus de Bonnard et La Loge aux Italiens, d’Éva Gonzalès, 1874. Bain. Belles mélodies de Vidor (Renaud Machart), puis de Wolf et de Strauss. Journal 2015, relecture et mise en ligne. Texte pour “Boulevard Voltaire”, Le Droit de ne pas, malgré les aboiements complaisamment entretenus du chien Le Coz. L’envoyé peu après sept heures. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau. Dîné aux nouvelles, lentilles, carottes, œuf à cheval, poires à la vapeur et aux mûres. Selfridges, série anglaise, tout à fait à notre goût. Promenade nocturne au Cassé, bien. Autoportrait. Au bureau vers 11 h & ½. Pierre a transposé sur les éditions en ligne toutes les corrections récentes aux divers textes du Grand Remplacement. Le livre est prêt (ouf). Dictionnaire (692.000 signes). Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du mardi 16 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 18 juin 2015, 12 h 11
modifiée le jeudi 18 juin 2015, 23 h 31
Mercredi 17 juin 2015.
Saint Hervé — 168/197. Plieux. Levé à 8 h & ¼. Pas de Céline, été directement déjeuné seul en bas. Article “Le Droit de ne pas… ” paru dans “Boulevard Voltaire”, assez nombreuses réactions favorables (ou très favorables). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et vue de village, 5 juin 2015. L’IN-NOCENT. Comptes : - 3822,47 / vir. Amazon.it, + 6,68 / prél. Orange, 68,00 / échéance prêt, - 58,99 / “À venir”, 0,00 / “Vous êtes débiteur depuis 26 jour(s)”. Agenda. 12 :12 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille, autoportrait de la nuit et vue de village avec le clocher, plus deux Bonnard et Eva Gonzalès, La Loge aux Italiens. Bain, symphonie de Vidor. Chèque de Jeanne, 1000 €, que déchire par inadvertance en ouvrant la lettre. Tél. d’une femme de la B.N.P. à Bordeaux, service du contentieux, à propos de ma situation, dois m’engager à “repasser positif” avant la fin du mois. Du coup vais à Fleurance avec Pierre, passons chez Jeanne, faisons changer le chèque déchiré, allons à la banque mais séance pénible avec la guichetière, très désagréable, dois de nouveau m’engager à “repasser positif” avant 12 jours. Rentrons ici, trouve une lettre de rappel de Me Mairat, vieille de plusieurs jours, réclamant encore 1000 € pour le Mrap. Écris à M. M. pour demander l’aide proposée en mars. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, cinq journées de novembre 1971. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Photographié avec Pierre la couverte 60x60 n° 71, Bleu de travail du deuil, contre la façade sud, puis ouest. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau, éclairci le ciel, mais “tranchées” épouvantables, une ou deux minutes toutes les trois minutes pendant deux heures. Dîner tout de même, nouvelles, jardinière de légumes et semoule, poires à la vapeur et framboises. Journée Chopin de Varsovie, 2010, Anne Queféllec, Abdel Rahman El Bacha, etc.  Remonte vers 9 h et ½, mais crises encore pendant une bonne heure, une quarantaine en tout, horriblement douloureuses. Revenus Lulu, un peu plus de cinq cents euros, toujours ça de pris. Un tweet a bcp de succès (Vichy, collaboration, vivre-ensemble). Relu une entrée du Journal romain, quelques corrections. Dictionnaire des délicatesses, article “délivrer”. Journal. Couché à 1 h et ½, sans finir.

lire l’entrée du mercredi 17 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 19 juin 2015, 12 h 20Jeudi 18 juin 2015. Saint-Léonce — 169/196. Plieux. Levé avec Pierre à 8 h. Très joli temps, clair et frais. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et couverte n° 71, Bleu de travail du deuil, photographiée la veille. L’IN-NOCENT. Accablant téléphonage de L., à propos de C., dont la carrière est brisée à cause de ses liens avec moi et qui fait l’objet d’une totale ségrégation dans le grand organisme d’État où elle travaille. Comptes : - 2843,12 / vir. PayPal, + 900,00 / vir. Kobo. Inc, + 79,35 / “ À venir ”, + 878,00 ( ?) / “Débiteur depuis 27 jours”. Agenda. 11 :57 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille et Bleu de travail du deuil, plus Monet par Renoir, Renoir par Bazille, La Gare Saint-Lazare de Monet. Le Jour ni l’Heure : deux Monet, Femme à l’ombrelle et Régates à Argenteuil, un Sisley, Les Inondations à Port-Marly. Bain. Chronologie, cinq journées d’octobre 1971. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Lettre à Me Mairat (demandé un délai jusqu’à fin août), lettre à M. Jordan (remerciements), message à Canal Plus (décline invitation). Échanges de messages avec nièce Véronique. Atelier, couverte 60x60 n° 72, Paysage avec un château d’eau, ciel, bords, poteaux. Lecture par Pierre de Spinoza. Dîné aux nouvelles, tarte aux épinards, poires à la vapeur et framboises. Regardé deux épisodes sur trois de 1864, mais ils ont tué Laust, ce qui n’est pas malin. Brève promenade au carrefour seulement. Séance de transposition de fichiers d’un ordinateur à l’autre avec Pierre. Journal. Couché à 2 h.

lire l’entrée du jeudi 18 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 19 juin 2015, 15 h 18
modifiée le samedi 20 juin 2015, 10 h 41
Vendredi 19 juin 2015.
Saint Romuald — 170/195. Plieux. Jevé à 7 h. 20. Temps gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du matin même, pour la veille, oubli, et Caillebotte, Les Raboteurs de parquet, 1875. L’IN-NOCENT, dictionnaire franco-remplaciste. Farreny m’apprend que le nouveau Grand Remplacement est prêt, commandable, mais aussi qu’on ne peut pas en commander avec ma carte de crédit, qu’elle ne marche plus. Tél. à la banque, à Fleurance, où on me dit qu’aucune décision n’a été prise, pourtant ; mais peut-être à Bordeaux ? Comptes, justement : - 1830,12 / remise de chèques : + 1013,00 (dont 1000 de Jeanne) / “À venir”, -152,90. “Débiteur depuis 28 jours”. Agenda. 11 :52 ///  Le Jour ni l’Heure, agenda et autoportrait de la veille, Raboteurs de parquet  de Caillebotte, deux Monet, un Sisley (Les Inondations à Port-Marly). L’IN-NOCENT. Lancement de Le Grand Remplacement, troisième édition. Le Jour ni l’Heure, Bonnard, En barque, 1907, ensemble et deux détails. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bagages. Quitté Plieux peu avant 4 h et ½. Pris Pierre à 5 h au collège. Lauzerte. Saint-Cyprien. Castelnau-Montratier. Autoroute. Courses à l’aire des Causses du Lot. Brive. Rochefort-Montagne. Col de la Moréno. Retrouvons à 8 h & ½ ma nièce Véronique sur le parc de stationnement de la Poste, à Royat, elle me remet l’urne contenant ce qui reste, après dispersion par moi sur les cheyres de Latour-d’Auvergne, des cendres de ma mère. À 9 h chez ma tante, au Royat-Palace. Dînons là, de ce que nous avons apporté et de gâteaux fournis par elle. À 11 h à Clermont-Ferrand, hôtel Mercure, ch. 605. Promenade nocturne dans Clermont, très animée. Place de Jaude, avenue des Etats-Unis, rue des Gras, place Urbain II (l’immeuble de l’ancienne maison Camus a été démoli). Préfecture, théâtre, retour à la place de Jaude et à la statue de Vercingétorix, autoportrait. Hôtel, journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du vendredi 19 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 21 juin 2015, 11 h 05Samedi 20 juin 2015. Clermont-Ferrand, hôtel Mercure, ch. 605. Levé à 8 h. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, avec la statue de Vercingétorix, et Vercingétorix seul, mais la photographie nocturne est mauvaise. Déjeuner en bas. Agenda. Pierre va faire un tour dans Clermont. Comptes : - 1230,10 / Vir. Paypal, + 600,00 / “ À venir”, - 152, 90 / “ Débiteur depuis 29 jours. Agenda. 10 :33 //// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille et autoportrait de la nuit, Vercingétorix de Bartholdi, trois détails d’En barque, de Bonnard. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Quitté l’hôtel Mercure de Clermont-Ferrand à midi. Autoroute. Thiers. Col de Cervières. Nouvelle autoroute qui coupe à travers les monts du Lyonnais. Tarrare. Lyon vers 2 h. & ½. Hôtel Sofitel, ch. 608, double porte, vue au midi. Deuxième bain. Sortis vers 4 h. Vieux Lyon, place de la cathédrale, etc. Cour de l’hôtel Bullioud, superbe galerie de Philibert Delorme, autoportrait au puits. Été voir le vieil hôtel Phénix de ma jeunesse. Pierre va se promener. Moi un peu après 5 h. chez les Identitaires à la Traboule. Gérald Pichon, Jean David Cattin. Conférence à trois, parlons environ une heure et demie, puis débat. Petite salle emplie, quarantaine de personnes. Vends pour 191 € de livres, + 300 € de défraiment pour le voyage et le séjour. Retrouve Pierre à 8 h & ½ sur la place qui est au-dessous de la Traboule. Promenade avec lui sur les hauteurs de l’autre rive, Croix-Rousse. Dîné dans un restaurant de ce quartier, fondue bourguignonne, vin d’Ardèche, bien. Rentrons par les Terreaux, Fontaine Bartholdi, autre fontaine place des Jacobins, théatre des Célestins. Rentrés à l’hôtel vers 11 h et ½. L’IN-NOCENT. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du samedi 20 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 22 juin 2015, 11 h 30
modifiée le lundi 22 juin 2015, 11 h 35
Dimanche 21 juin 2015.
Lyon, hôtel Sofitel, ch. 608. Assez mal dormi, trop mangé, trop bu (?). * Bon grand petit déjeuner au dernier étage de l’hôtel, belle vue sur Lyon. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille dans la cour Philibert de l’Orme, et Les Chevaux de la mort (fontaine Bartholdi). Agenda. Peur de pas arriver à tout faire avant de devoir quitter l’hôtel. 11:18 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, Fontaine Bartholdi, dét.. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Quitté l’hôtel Sofitel et Lyon à midi/midi & ½. Saint-Genis-Laval. Mornant, église (sans grand intérêt), aqueduc romain, très bien. Chaussan. Château de La Bastie. Saint-Martin-en-Haut. Saint-Symphorien-sur-Coize. Chazelles-sur-Lyon. Bellegarde-en Forez. Montrond-les-Bains, château. Montargis. Église. Diana fermée. Pas trouvé avec certitude la maison des Levet. Pas trouvé la tombe de Levet au cimetière. Pas trouvé la maison natale de Boulez. Saint-Anthème. Viverols, assez décevant, site abîmé. Medeyrolles. Dôre-L’Église, très belle église en effet. La Chaise-Dieu. Château de Servière à La Vernède. Saint-Didier-sur-Doulon (joli hôtel). Vals-le-Châtel, château bien massacré. Domeyrat, très impressionnantes ruines d’un énorme château. Lavaudieu, promenade dans le village, autoportrait sur le pont. Brioude. Château de Lespinasse. Lubilhac, vues superbes. Massiac. Murat. Tunnel du Lioran. Vic-sur-Cère. Aurillac. Partagé un sandwich et une tarte au citron qui restait de vendredi en çà de Maurs. Maurs. Dormi. Figeac (en dormant). Limogne-en-Quercy (en dormant). Lalbenque. Pern. Sainte-Alauzie. Saint-Cyprien. Lauzerte. Valence-d’Agen. Pierre reprend sa voiture et moi le volant. À Plieux à 3 h. Journal (une phrase). Couchés à 3 h & ½.

lire l’entrée du dimanche 21 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 23 juin 2015, 10 h 40Lundi 22 juin 2015. Saint-Alban — 173/192. Plieux. Levé à 8 h 20. Céline, petit-déjeuner directement. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, à Lavaudieu, sur le pont, et aqueduc de Mornant. Agenda. 11 :19 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille, autoportrait à Lavaudieu, aqueduc du Gier à Mornant. Cinq journées de novembre 1971, fini le mois. Journal 2015, entrée de la nuit, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, château de Montrond, église de Dore-l’Église, château de Domeyrat. Bain, trio d’Onslow. Le Monde. Communiqué pour l’In-nocence. Visiteurs, deux hommes hollandais, des environs d’Utrecht, en séjour au Bruyas, Bruhat ?, près de Condom, très sympathiques et apparemment très satisfaits, très intéressés par Marcheschi. Chien Le Coz, très pénible. Relu et “corrigé” (système des guillemets, surtout), une dizaine de journées du Journal romain. Atelier, Paysage avec un château d’eau, couverte 60x60 n° 72, détails. Dîner aux nouvelles, omelette aux pommes de terre et salade verte. Promenade avec Pierre dans la vallée, autoportrait au crépuscule. Remontés par le boulevard Lou Tapet. Dictionnaire des délicatesses, 695.000 signes. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du lundi 22 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 24 juin 2015, 10 h 11Mardi 23 juin 2015. Sainte Audrey — 174/191. Plieux. Réveillés une première fois vers 5 h du matin par un départ ou un arrivée chez Mme Le Coz, avec aboiements du chien pour fêter cela, et une deuxième fois à 8 h – 20 par le chien seul. Très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, au crépuscule dans la vallée, et château de Viverols, dimanche 21 juin. Comptes : - 1156,88 / remise chèque étranger (Amazon), + 91,14 / prél. Le Monde, - 17,90 / “À venir”, - 135,00 / “Vous êtes débiteur depuis 32 jours”. Agenda. 10 :19 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, château de Viverols, château de Domeyrat, château de Montrond, église de Dore-l’Église. Dix journées de décembre 1971. L’IN-NOCENT. Journal 2015, entrée de la veille, relecture. Le Jour ni l’Heure, château de Servières, La Chaise-Dieu, Lavaudieu. Bain. Pierre va à la banque pour y déposer sur mon compte l’argent de Lyon (500 €) complété de fonds de son cru (500 €). Journal 2015, mise en ligne. Texte pour “Boulevard Voltaire”, 34, “Église, remplacisme, marchandisation”. Dîné aux nouvelles, quenelles sauce blanche, carottes, poires à la vapeur et confiture de myrtille de ma tante. Brève promenade avec Pierre sur les remparts du nord. Audioconférence à 9 h avec le comité exécutif de l’In-nocence et du nom, MM. Dellinger, Meyer, Rivoallan, Giraud et Carletti. Leur fait part de mes projets, Révoltez-vous !, assemblée générale à dix mille membres, etc., assez peu d’enthousiasme de leur part mais vague accord sceptique. Décroche peu après 10 heures. Révoltez-vous !, justement, troisième séance (3000 signes, sur 25.000). Dictionnaire des délicatesses, repris avec. 695.000 signes toujours. Journal. Couché à 1 h.

lire l’entrée du mardi 23 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 25 juin 2015, 9 h 55Mercredi 24 juin 2015. Saint-Jean-Baptiste — 175/190. Plieux. Levé à 7 h. Très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et château de Lespinasse, à Saint-Beauzire, Haute-Loire, dimanche 21 juin à neuf heures du soir. François Bayrou reçu par Marc Voinchet, parle du remplacement, pour le condamner. Comptes : + 63,12 (repassé “positif” ! (grâce à Pierre (et à Jeanne)), vers. espèces, + 760,00 (300 défraiment Lyon, 191,00 vente de livres à Lyon, 269,00 compl. Pierre), vers. espèces (Pierre), + 260,00 / vir. PayPal, + 200,00. Agenda. 09 :30 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, château de Lespinasse, château de Servières, La Chaise-Dieu, Lavaudieu, dimanche 21 juin. L’IN-NOCENT. Journal 2015, entrée de la veille, relecture. Le Jour ni l’Heure, toits, horloge & église de Plieux la veille, château de La Bâtie (d’Alexis Carrel), hôtel Barjot à Montrond-les-Bains. Bain. Journal 2015, relecture et mise en ligne. Écrit un texte pour un nouvel appel à l’union antiremplaciste. Atelier, Paysage avec un château d’eau, beaucoup foncé le bas, fil électrique, beaucoup trop gros. Dîné aux nouvelles. Regardé le début familier Jackie Brown, de Tarantino, puis un morceau d’une “comédie sentimentale” récente qui se passe dans les Landes. Promenade avec Pierre sur le plateau, chemin de La Rouquette, retour par le bois d’Enduré. Appel de M. Md, de Bruxelles, qui est en compagnie de Slobodan Despot, auquel je parle aussi — il est d’accord pour permettre la reprise du Communisme du XXe s. dans un éventuel volume De Roux d’Écrits politiques. Communiqué pour l’In-nocence. Revu le texte du nouvel appel, qu’envoyé à MM. Meyer & co. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du mercredi 24 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 26 juin 2015, 11 h 38Jeudi 25 juin 2015. Saint-Prosper — 176/189. Plieux. Levé à 7 h. Très beau temps. France Culture en grève, “Boulevard Voltaire“ en panne. Pierre va poser pour les peintres en stage au Prieuré. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, doublon du précédent, et autre vue de l’aqueduc du Gier à Mornant, en noir et blanc, 21 juin. Comptes : + 154,01 / vir. PayPal, + 100,00 / commission chèque étranger, - 9,11 / “À venir”, - 615,95. Agenda. 09 :48 /// Le Jour ni l’Heure, agenda et autoportrait de la veille, celui-ci doublon du précédent, aqueduc du Gier à Mornant, toits à Plieux, château d’Alexis Carrel à Saint-Martin-en-Haut, hôtel Barjot à Montond-les-Bains. Chronologie, dix journées de décembre 1971, fini le mois, l’année et cet agenda-là. Ajustements avec Marcel Meyer pour un nouvel appel à rejoindre le NON. Article de Mme Gabrielle Cluzel contre moi dans “Boulevard Voltaire”, avec pour illustration le château de Plieux, mais je ne peux accéder au site (tous les autres peuvent, et je puis accéder à tous les autres sites…). Fais transmettre ma réponse par Marcel Meyer. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Montbrison, collégiale Notre-Dame d’Espérance, horloge, tombeau de Guigues IV de Forez († 1241). Bain, lecture par Pierre de ce qui concerne Lavaudieu et al. dans Auvergne romane. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. “Affaire Cluzel”, suite, disparition des réponses, dans “Boulevard Voltaire”. Atelier, Paysage avec un château d’eau, couverte 60x60 n° 72. Dîner aux nouvelles, mouvements des chauffeurs de taxi, gnocchis, carottes, courgettes, poires à la vapeur et framboises. 69,00 kg. 1864, suite et fin, deux épisodes. Promenade nocturne à Sain-Vidal avec Pierre, pensé à Samuel Palmer. R’bureau à 11 h & ½. Marcel Meyer, carton “Soyons 10.000”. Révoltez-vous, 7.500 signes, pas très bons. Journal. Couché à 2 h., oublié l’autoportrait.

lire l’entrée du jeudi 25 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 27 juin 2015, 10 h 19Vendredi 26 juin 2015. Sacré Cœur — 178/187. Plieux. Levés à 8 h. Temps superbe. Pierre va de nouveau poser au Prieuré. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du matin même, pour la veille, et plaque relative à l’aqueduc du Gier à Mornant. Carton “Soyons 10.000”, mis en ligne. Agenda. Comptes : + 154,01 (inchnagé) / “À venir”, - 615,95. Agenda. 11 :31 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait du matin même, panneau relatif à l’aqueduc du Gier à Mornant, trois photographies de Montbrison le 21 juin, collégiale, horloge, tombeau. Chronologie, agenda de 1970, dix jours de janvier. Attentat à Saint-Quentin-Fallavier. Le Jour ni l’Heure, Paysage préposthume n° 218, soir à la Garrière ; Descente de Croix de la collégiale de Montbrison ; château de Domeyrat. Bain. Communiqué pour l’In-nocence. Bref communiqué pour le NON. Oublié le journal (de la veille). Trois ou quatre journées du Journal romain. Travaillé à Révoltez-vous ! Vernissage au Prieuré, portraits de Pierre, portraits d’Ithier de La Guéronnière, portraits de l’encadreur de Fleurance, portraits d’une jeune fille inconnue, autres tableaux. Jeanne Lloan, Mme Cerdan et sa fille, dames diverses. Dîner sur la terrasse, grillades, saucisses, Renaud X., compagnon de Mme Salvioni, les Aeberhard, Mme de La Guerronière son fils et sa fille, M. Thierry Bloch, etc. Saucisses grillées, courgettes, vin rosé, truffade, gateau rose. Histoires de M. Bloch. Rentrés peu avant une heure du matin. Journal. Couché à une heure et demie.

lire l’entrée du vendredi 26 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 28 juin 2015, 10 h 37Samedi 27 juin 2015. Sacré Cœur — 178/187. Plieux. Réveillés à 5 h. par une chouette, fenêtres ouvertes. Pas pu nous rendormir. Levés à 7 h., temps gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, doublon du précédent, et assez jolie vue de Lavaudieu, 21 juin. Émission de Finkielkraut sur Simon Leys, avec François Sureau et Pierre Boncenne. Comptes : + 154,01 / “À venir”, - 615,95. Agenda. 10 :04 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda et autoportrait de la veille, église de Lavaudieu, Domeyrat, Descente de Croix de Montbrison, Paysage préposthume n° 218. Chronologie, jours de janvier 1970. Journal 2015, entrée de l’avant-veille, oubliée la veille, mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, château de Vals-le-Chastel, château de Servières à La Vernède, vitrail de Saint-Joseph à l’église de Dore. Bain. Journal 2015, relecture et mise en ligne. L’IN-NOCENT. Journal romain, mais même pas arrivé à faire une journée entière. “Apéritif dinatoire” ici pour Mme Lavauden et M. Coulet, foie gras, champagne, magret grillé, vin rouge d’Arton, macarons, re-champagne. Tour des lieux. Atelier. Promenade nocturne au Cassé avec eux, fort clair de lune. Rentrés vers 11 h et demie. Journal romain, à peine. Journal. Couché à 1 h.

lire l’entrée du samedi 27 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 29 juin 2015, 11 h 49
modifiée le samedi 22 août 2015, 19 h 45
Dimanche 28 juin 2015.
Saint Irénée — 179/186. Plieux. Levés à 8 h. Très joli matin, clair & frais. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et inscription de fondation de la collégiale Notre-Dame d’Espérance de Montbrison. Déjeuner en bas avec Pierre-Auguste. L’IN-NOCENT. Agenda. 10 :32 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, autoportrait de la nuit et stèle de Montbrison, château de Vals-le-Chastel, château de Servières, saint Joseph de Dore-l’Église. Chronologie, dix journées de janvier 1970, citations. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois images de Montbrison le 21 juin 2015, porte de la collégiale, Diana, sous-préfecture. Messe de Vittoria. Café, macarons qui restent de la veille. Bain, lecture par Pierre du livre de Benassar, Le Siècle de l’Espagne. Chien de la voisine déchaîné toute l’après-midi, notamment, sur la fin, à l’occasion de visites à la piscine de sa maîtresse — un enfer, d’autant que tout calfeutrage est impossible du fait de l’éventualité de visiteurs, qu’on n’entendrait pas. Lettres diverses, peu de travail. L’IN-NOCENT. Atelier. Paysage avec un château d’eau. Dîné aux nouvelles, rizzoto de ma tante, courgettes jaunes, poires, fin des macarons. Vu La Notte. Promenade avec Pierre au cap du Cassé. L’IN-NOCENT. Journal. Couché peu après 1 h. 

lire l’entrée du dimanche 28 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 30 juin 2015, 11 h 28Lundi 29 juin 2015. Saints Pierre & Paul — 180/185. Plieux. Levé à 7 h & ½. Très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, Plieux avant la fête. L’IN-NOCENT. Agenda. 11 :44 /// Le Jour ni l’Heure, Chronologie, agenda de la veille et autoportrait de la nuit, Vue de Plieux avant la fête, trois images de Montbrison le 21 juin, porte, sous-préfecture, la Diana. Chronologie, 1971, cinq journées de janvier, fini le mois. Le Jour ni l’Heure, nouveau carton meyerien, trois vues de Viverols le 21 juin, château, cure. Bain, lecture par Pierre de Benassar, Le Temps de l’Espagne. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Entretien pour un journaliste italien, Giulio Meotti, à l’intention d’Il Foglio (prend la plus grand part de l’après-midi). Atelier, dernières retouches au Paysage avec un château d’eau, repris l’éternelle couverte 60x60 n° ? (64 ?). Vu les nouvelles au second. A 8 h & ½ ici, Jeanne de Loynes puis Mmes Pascale G. & Florence M., en résidence à L’Île-Bouzon, à la cure. Verre dans la bibliothèque, dîner au premier (Gifoutou + glace), rosé de M. Coulet, infusion au creux de l’Histoire. Ces dames s’en vont vers minuit, brève promenade sur le rempart nord puis jusqu’à la route avec Pierre. Nouvelles questions de M. Meotti mais laisse tomber. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du lundi 29 juin 2015 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 1er juillet 2015, 10 h 30Mardi 30 juin 2015. Saint-Martial — 181/184. Plieux. Beau temps assez frais (jusqu’à présent, à l’intérieur — canicule annoncée). Levé à 7 h & ½. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, pas mal, et stèle de Priscinus à Dore-l’Église, Puy-de-Dôme. Encore une question de M. Giulio Meotti, grosse. Réponds, la moitié de la matinée y passe. Pierre fait passer des examens à Lectoure. Agenda. Panne d’électricité. Comptes : + 132,56 / prél. Orange, - 218,23 / vir PayPal, + 100,00 / vir. retraite compl. enseig., + 91,34 / vir. Amazon Servicos, + 5,44 / “À venir” : - 615,95. 11 :23 /// Le Jour ni l’Heure, agenda de la veille et autoportrait de la nuit, Priscinus de Dore-l’Église, trois photographies de Viverols, 21 juin 2015. Chronologie, dix journées de février 1970. L’IN-NOCENT. Le Jour ni l’Heure, trois images de Montbrison, 21 juin 2015. Forte collation de restes de la veille, poulet, jambon, camembert de chèvre apporté par Mme de Loynes, mimolette, biscuits, rosé de M. Coulet, café. Journal 2015, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Terrible attaque de sommeil, d’ailleurs dormi un peu dans un fauteuil de la bibliothèque pour tenter d’échapper au chien de Mme Le Coz. Écrit l’article hebdomadaire pour “Boulevard Voltaire”, “Gouverner c’est ne pas voir”. L’envoyé à 19 h 55. Dîné aux nouvelles. Vu Sils-Maria, d’Olivier Assayas, avec Juliette Binoche, bien. Promenade avec Pierre sur le plateau, chemin de la Rouquette sous la pleine lune. Journal. Couché à 1 h & ½.

lire l’entrée du mardi 30 juin 2015 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site