Le Jour ni l’Heure
août 2018

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 août 2018, 0 h 34
modifiée le jeudi 2 août 2018, 8 h 45
Mercredi 1er août 2018.
Saint Alphonse, sem. 31 — 213/152. Plieux. Levé à huit heures moins dix. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et autre photographie du château du Cluzel à Saint-Bonnet-le-Chastel le lundi 23 juillet.  L’Arrière-Pays, toute la matinée. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du presque inexistant château de Vernines, samedi 21 juillet 2018. 55 (en deux fois), 50 50. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, hélas interrompue par des visiteurs au moment précis où Biron va enfin  se faire choper. Long téléphonage de Me Rimokh à propos de l’affaire Lesquen, très technique. L’Arrière-Pays. Atelier, reprise totale d’un tableau brun et noir, mais Pierre dit qu’il était mieux avant. Lecture par Pierre du Lys dans la vallée, rencontre-non-rencontre de Mme de Mortsauf et de Lady Dudley. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte, poire à la vapeur et framboises. Vu Cézanne et moi, 2016, de Danièle Thompson, avec Guillaume Galienne et Guillaume Canet. Promenade avec Pierre au Cassé, par une nuit bien noire. Comptes :  Dernière connexion le 28/07/2018 à 10h36 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -3.244,19 € /// Crédits -91.574,83 € /// Solde au 01/08/2018 -3.244,19 € /// À venir -742,05 € | Prévisionnel -3.986,24 € /// Débiteur depuis 34 jours /// 01/08 VRST ESPECES AUTOMATE 01/08/18 10H14 0103838 +120,00 € (visites ?) /// 31/07 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT +775,36 € (livres vendus) /// 31/07 PRLV SEPA URSSAF RHONE ALPES - CNCESU CE ECH/31071-374,12 € /// 31/07FACTURE CARTE DU 22/07/18 AUBERGE DE MAZAyes PONTGIBAUD CAR -354,30 € (deux nuits et deux dîners abec Pierre) /// 31/07 FACTURE CARTE DU 01/07/18 RELAIS DE LA Madeleine GEMENOS CARTE -206,40 € (une nuit, deux petits déjeunesrs- /// 31/07 FACTURE CARTE DU 30/06/18 LE GRAND HOTEL SETE CARTE 4974 -166,40 € (une nuit) /// 31/07VIR SEPA RECU /DE DAVID JORDAN /MOTIF VERSEMENT DE SOUtien +100,00 € (mécénat) /// 31/07 FACTURE CARTE DU 090718 PLANETHOSTER CARTE 4974XXXXXXX -94,08 € /// 31/07 FACTURE CARTE DU 220718 DAC CARREFOUR C ROCHEFORT MON -81,43 € /// 31/07 FACTURE CARTE DU 01/07/18 CANTINI MARSEILLE CARTE 4974XX -25,00 € /// 31/07 FACTURE CARTE DU 20/07/18 ASF RUEIL MALMAIS CARTE 4974XX-20,80 € (autoroute) /// 31/07 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +13,83 € /// 31/07  FACTURE CARTE DU 260618 AMAZON EU SARL PARIS2090401/ C -5,26 € /// 31/07 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +2,89 € /// 31/07 FACTURE CARTE DU 23/07/18 ASF CAHORS SU RUEIL MALMAIS CA -2,20 € (autoroute) /// 30/07 PRLV SEPA SCAM ECH/300718 ID EMETTEUR/FR71MUT26742 -542,91 € /// 30/07 VIR SEPA RECU /DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET C +31,81 €  /// Agenda. 00:30:40 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, mise en ligne. Journal. Couché à deux heures. 

lire l’entrée du mercredi 1er août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 2 août 2018, 8 h 52
modifiée le vendredi 3 août 2018, 9 h 05
Jeudi 2 août 2018.
Saint Julien Eymard, sem. 31 — 214/151. Plieux. Mal dormi. Levé à sept heures vingt. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et château de Voissieux (à vendre), commune de Saint-Bonnet-près-Orcival. Comptes : Dernière connexion le 02/08/2018 à 00h19 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -3.244,19 € /// Crédits -91.574,83 € //// Solde au 01/08/2018 -3.244,19 € /// À venir -742,05 € | /// Prévisionnel -3.986,24 € /// Débiteur depuis 34 jours /// (aucun mouvement). Agenda. 08:52:11 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Longue conversation téléphonique avec Me Hourdin. Beaucoup d’activités autour du CNRE ensuite. Communiqué sur la libération de Tommy Robinson (et la manifestation prévue pour le 19 octobre). Journal de a veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 21 juillet 2018, autre vue du château de Voissieux à Saint-Bonnet-près-d’Orcival, château de Montlosier à Aydat, manoir de Récoleine à Nébouzat. 50 50 50. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, exécution de Biron, mort d’Élizabeth. Pas mal de visiteurs, lu Bernanos dans la tour Saint-Clar (La France contre les robots). CNRE, suite. You Will Not Replace Us. Atelier, toile abstraite brun et noir. Lecture par Pierer du Lys dans la vallée, Félix se détache de Lady Arabella. Dîné aux nouvelles, choiseries, semoule, salade verte, poire à la vapeur et framboises et deux biscuits de Fleurance. Voulu river quelques minutes du Cardinal d’Espagne et revu l’ensemble (Henri Rollan). Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement — poussière d’étoiles. Defalvard en pleine crise, intervient partout (sur Flickr). You Will Not Replace Us, 58.000 signes. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du jeudi 2 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 3 août 2018, 9 h 17
modifiée le samedi 4 août 2018, 12 h 40
Vendredi 3 août 2018.
Sainte Lydie, sem. 31 — 215/150. Plieux. Levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Château-Dauphin le 21 juillet 2018. Comptes :  Dernière connexion le 02/08/2018 à 08h49 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -3.258,19 € /// Crédits -91.574,83 € /// Solde au 02/08/2018 -3.258,19 € /// À venir -969,91 € | Prévisionnel -4.228,10 € /// Débiteur depuis 35 jours /// 02/08 COMMISSIONS COTISATION ESPRIT LIBRE -22,75 € /// 02/08 FRAIS DE TENUE DE COMPTE AVEC REMISE -1,25 € 01/08 REMISE CHEQUES BORDEREAU 00853141 /NOPT/NB CHQ TRAITE / +10,00 € /// 01/08 VRST ESPECES AUTOMATE 01/08/18 10H14 0103838 +120,00 € /// Agenda. 09:16:25 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Toilette. Été à deux heures, sur convocation, à la gendarmerie de Saint-Clar-de-Lomagne, pour y être interrogé par le gendarme Matthieu, tout à fait poli. Il s’agit cette fois de l’Appel de Colombey, 9 novembre 2018, mais, bizarrement tel que cité et reproduit en vidéo par Dreuz-Info, avec les commentaires des abonnés de Dreuz-Info, dont je prends connaissance à cette occasion (pourquoi cela tombe-t-il sur Dreuz.Info, mystère — de nombreux autres sites ont diffusé ce discours (heureusement)). De toute façon je l’assume à mille pour cent, donc, pas de chipotage (mais je n’ai rien à voir avec les commentaires, même si je ne désapprouve pas la plupart). Derrière le bureau du gendarme Mathieu, mais ce n’est manifestement pas le sien, il a choisi le moins torride, à l’ouest, il y a, punaisé à la cloison, un grand drapeau chilien, mis là par un collègue d’origine chilienne, m’explique-t-il. “Libéré” vers midi, mais je dois retourner là-bs l’après-midi après réaction du Parquet auscitain, que le gendarme Matthieu (deux t ?) essaie de joindre au téléphone. Au retour, Pierre conduisant, intéressante émission sur Bernanos sur France Culture. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 21 juillet 2018, le puy de Dôme des hauteurs de Gelles (Rochette), autre vue de Château-Dauphin, Cordès vu du ravin. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, Henri IV rappelle les jésuites en expliquant que c’est cela ou la garantie d’être assassiné. Agitation sur Twitter l’après-midi autour de l’affaire du drapeau étranger dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Clar mais malentendu, les gens croient que j’entends “dénoncer” le malheureux gendarme “coupable”, ce qui bien sûr n’est pas du tout le cas. Tentatives vaines de rattrapage des travaux de routine. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Tél. du gendarme Matthieu remettant au début de la semaine prochaine ma nouvelle convocation. Été au Prieuré pour le cocktail de remise aux souscripteurs du livre sur le Gers vus par les Peintres de la Marine. En profite pour voir l’exposition desdits peintres, et pour photographier mes toiles préférées. Parlé surtout à M. Henry Fitte, fondateur d’un laboratoire de dialyse à Monaco, propriétaire (depuis 1999) et restaurateur du château de Herrebouc, et qui a plus tôt dans l’après-midi visité Plieux avec Pierre. Parlé aussi à Jacques et Simone Aeberhard, au conseiller Ballenghien, à M. Forzy, etc.  Bu deux verres d’un joli rosé de Pelleport, mangé quelques vestiges de feta, de petit chous salés, une crème de fraise en pot. Rapporté nos deux exemplaires de l’album. Dîné après les nouvelles, gnocchis au pesto, poire à la vapeur et un gros biscuit et demi. Revu une partie du Sherlock Holmes récent, celui où Watson est un Jude Law très en beauté. Promenade avec Pierre sous les étoiles, sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Journal, mais tombe de sommeil et me couche peu après minuit. 

lire l’entrée du vendredi 3 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 4 août 2018, 12 h 55
modifiée le dimanche 5 août 2018, 10 h 39
Samedi 4 août 2018.
Saint Jean-Marie Vianney, sem. 31 — 216/149. Plieux. Dormi plus et mieux que depuis des mois, de minuit à neuf heures moins le quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, sortant de la gendarmerie, et Plieux, de Jacques Rohaut, vu et photographié la veille au Prieuré. L’Arrière-Pays, toute la matinée. Comptes : Dernière connexion le 03/08/2018 à 09h12 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -3.258,19 € /// Crédits -91.574,83 € /// Solde au 03/08/2018 -3.258,19 € /// À venir -969,91 € | Prévisionnel -4.228,10 € /// Débiteur depuis 36 jours /// (aucun mouvement). 12:54:19 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Trois photographies de tableaux vues la veille à l’exposition “Peintres Officiels de la Marine” au prieuré, paysages plieusains, le château, le village, la campagne, par Ronan Olier, Stéphane Ruais, François Legrand. 50 50 50. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1608-1609, grands projets européens d’Henri IV, l’affaire de la succession de Clèves. Chien Le Coz très pénible, comme la veille. Pas de visiteurs, pourtant (il aboie quand il y a des visiteurs chez nous). Rattrapatation approximative des retards, journal de la veille. You Will NOT Replace Us. Atelier, mais y tourne en rond, plus d’espace, peu d’idée, corrige tellement querellent des toiles anciennes. Lecture par Pierre du Lys dans la vallée, longue agonie de Mme de Mortsauf, qui se révèle en amoureuse passionnée et sensuelle. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, pesto, carottes, courgettes, poire à la vapeur et framboises. Vu La Ligne de démarcation, 1966, Chabrol bien plat qui sent à plein nez l’œuvre de commande, avec Maurice Ronet et Jean Seberg. Marché sur le plateau avec Pierre, jusqu’à l’embranchement. Nous sommes amusés à renommer les constellations d’après leurs ressemblances véritables (la Casserole, l’Arbalète). L’Arrière-Pays, crise de tweets. You Will Not Replace Us (60.000 signes). Journal (copié-collé Defalvard). Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du samedi 4 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 5 août 2018, 10 h 47
modifiée le lundi 6 août 2018, 9 h 46
Dimanche 5 août 2018.
Saint Abel, sem. 31 — 217/148. Plieux. Mal dormi, surtout Pierre. Coq de la chartreuse particulièrement en forme. Levés vers huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, caniculaire, et Route vers Lectoure, d’Éric Bari, paysage photographié le 3 août au Prieuré, à l’exposition des Peintres Officiels de la Marine. Déjeuné en bas avec Pierre. Belle matinée claire et fraîche, bizarrement. Tél. de M. Pohon, mais il doit être de nouveau dans ses îles, la communication s’opère mal et, rapidement,  s’interrompt tout à fait. Agenda. 10:46:36 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux de l’exposition des Peintres Officiels de la Marine photographiés au Prieuré de Plieux le 3 août 2018, deux portraits, de Pierre Thore par François Legrand & de Jean-Jacques Giordano par Christoff Debusschere, et Ferme de Lacroix par Stéphane Ruais. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, 14 mai 1610, assassinat d’Henri IV, effondrement de ses immenses projets européens.  L’Arrière-Pays. You Will Not Replace Us. Atelier, mais toujours dans la retouche. Lecture par Pierre du Lys dans la vallée, enterrement de Mme de Mortsauf, sa lettre posthume. Dîné aux nouvelles, gnocchis, pesto et carottes, poire à la vapeur et framboises. Vu un peu d’un Trois Mouquetaires des années cinquante, non, soixante, Bernard Borderie, 1961, et beaucoup de Paula, film de Christian Schwoschow, 2016 ((Paula — Mein Leben soll ein Fest sein), sur la vie de Paula Modersohn-Becker, avec Carla Juri et le sexy Stanley Weber (dans un rôle secondaire). Promenade avec Pierre au Cassé, rentré par le boulevard extérieur, malgré l’obscurité. Force étoiles. Lettre de Marc Le Stahler, embêtante (pas de son fait). You Will Not Replace Us, 65.000 signes. Journal, Émilia. Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du dimanche 5 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 6 août 2018, 9 h 51
modifiée le mardi 7 août 2018, 10 h 06
Lundi 6 août 2018.
Transfiguration, sem. 32 — 218/147. Plieux. Assez mal et peu dormi, réveillé tôt, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Église de Flamarens, d’Éric Bari, tableau photographié au Prieuré le vendredi 3 août, à l’exposition des Peintres Officiels de la Marine. Beau temps, sans doute caniculaire mais ici on ne s’en avise pas encore. Agenda. 09:51:06 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Écrit une assez longue réponse à Jean-Louis Trainar qui me fait part d’un message reçu de Jean Robin dès la nouvelle de son entrée au CNRE. La place ensuite dans mon journal, ainsi que le message de Marce Le Strahler et celui de Robin. Mets le tout en lecture publique et le diffuse sur les réseaux “Judéo-servilité, pédophilie, islamo-collaborationnisme et autres sujets plaisants”. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, 1610, débuts de la Régence, incroyables prébendes accordées aux princes et aux grands pour acheter leur calme. Été à l’enterrement d’Émilia Bascou dans l’église de Miradoux. Parlé à M. Dulau, à la famille du jeune chef qui vient de reprendre les cuisines de l’hôtel du Bastard à Lectoure (et qui ressemble à Alain Soral jeune), à Mme de Landiran, chez qui Émilia travaillait aussi. Rentré vers cinq heures. L’Arrière-Pays, commentaires sur le texte du matin, bien accueilli. Atelier, paysage aux arbres fruitiers, reprise. Lecture par Pierre du Lys dans la Vallée, fin, la lettre ironique et blessante de Nathalie, destinataire du roman. Dîné aux nouvelles, coulommiers et vin rosé, pain grillé, champignons et pommes de terre, glace vanille et rhum-raisins. Rien regardé, promenade sur le plateau, par très grande chaleur encore. Bain tiède, très agréable. Tél. de Philippe Martel. Mis en ligne le journal de la veille, celui du jour l’a pour une fois précédé. You Will Not Replace Us, 68.000 signes, péniblement. Couché à une heure. 

lire l’entrée du lundi 6 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 7 août 2018, 10 h 13
modifiée le jeudi 9 août 2018, 18 h 37
Mardi 7 août 2018.
Saint Gaëtan, sem. 32 — 219/146. Plieux. Levés à sept heures vingt. Devons aller à Biron mais le temps est encore plus gris et pluvieux que la semaine dernière quand nous y renonçâmes. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Jacques Rohaut [corr. autom. : “Rehaut” ], Vers Miradoux et Castet-Arrouy, vue qu’on croirait prise de la fenêtre de la chambre, ici, tableau photographié le 3 août au Prieuré, exposition “Peintres Officiels de la Marine”. Agenda. 10:12:33 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Bain. Retrouvé Jeanne à 11 heures, parti aussitôt avec Pierre et elle pour Biron, en Périgord, afin d’y voir l’exposition de Damien Cabanes, très recommandée par Éric Dupont. Miradoux. Flamarens. Sistels. Donzac. Lamagistère. Saint-Maurin. Lacour-de-Visa, château devenu mairie et très belle église romane que nous ouvre un voisin. Montaigu-de-Quercy. Tournon-d’Agenais. Monsempron-Libos, très belle église romane et palais abbatial de Monsempron, actions militantes antisignalétiques, enlevé des banderoles affreuses et les ai soigneusement rangées sur place. Gavaudun, belles ruines. Magnifique hameau de Saint-Avit, où naquit Bernard Palissy, manoir, 1561, église romane, quelques premières atteintes de la beauvillagisation (PVC). Lacapelle-Biron. Biron, énorme et splendide château naguère des Gontaut-Biron, visite assez fatigante, surtout pour Jeanne, à cause des rampes, des marches innombrables et de la canicule. Exposition Damien Cabanes, donc, moins enthousiasmante, quant à l’accrochage, que ne l’avait donné à penser Éric Dupont. Un pénible  à téléphone portable, en bas de la rampe du château, beugle interminablement sa vindicte contre une certaine Mahaut (au moins c’est assez en situation…), et reproche à sa correspondante, amie de Mahaut, de prendre le parti de Mahaut contre lui. Château de Saint-Germain. Monpazier, beauvillagisé à mort, cauchemardesque. Hésité, à cause de l’heure tardive, à nous rendre à Besse, et avons décidé favorablement, heureusement, car c’est ce que nous avons vu de plus beau dans la journée (avec le magnifique Biron,  déjà connu). Latrape. Prats-du-Périgord,  très belle et très haute église romane, à la façon du pays.  Magnifique Christ en croix, copie moderne d’un original catalan. Besse, sublime église romane, très haute elle aussi, à porche admirable, abside flamboyante, bel environnement de vergers. Tentons de dîner à l’auberge, soirée pizza, mais la propriétaire dit que ce n’est pas son jour, elle ne réussit pas à faire prendre sa pâte, deux ratages déjà, et des clients attendent — renonçons, comme elle nous y incite. Beau château de Besse, nous aventurons autour, tombons sur le propriétaire monté sur une tondeuse, Pierre de Champfleury, aimable — veut bien des photographies, mais pas pour Internet. Villefranche-du-Périgord,  sorte de fête, salon des Antiquaires, dînons tout de même sur la place, sous les arcades, hôtel du Commerce, agréablement, assiette gourmande, vin de Cahors (moi), dessert à la châtaigne.  Enchantés de notre journée mais les ennuis commencent au retour, et tombent dru. Trouve sur le téléphone portable un message peu aimable (évidemment) de la banquière m’informant que je suis à découvert depuis quarante jours,  bien au-delà de la limite autorisée (5.200 €),  qu’en conséquence ma carte de crédit est mise en usage restreint, et que les prélèvements à venir seront refusés. Aussitôt après Pierre, sans doute contrarié par ces nouvelles, se fait flasher par un radar (au volant de ma voiture). Et en plus nous avons perdu la catalogue de l’exposition Cabanes. Retour assez abattu par Fumel, Tournon-d’Agenais, Lamagistère,  Sistels, comme à l’aller. À Plieux vers  minuit. Journal.  Couché à deux heures. 

lire l’entrée du mardi 7 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 8 août 2018, 11 h 50
modifiée le jeudi 9 août 2018, 18 h 31
Mercredi 8 août 2018.
Saint Dominique, sem. 32 — 220/145. Plieux. Très mal dormi, bien entendu. Levé à huit heures, épuisé. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans les salons XVIIIe (vides) du château de Biron, et église de Besse, hier. Essayé deux fois de joindre la banquière, en vain. Viré deux cents euros de mon compte Paypal, tout ce qu’il y avait (206 €). Pierre me fait un virement de 3000 €. Comptes :  Dernière connexion le 08/08/2018 à 09h58 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -5.129,00 € /// Crédits -91.574,83 € /// Solde au 07/08/2018 -5.129,00 € ///  À venir 0,00 € | Prévisionnel -5.129,00 € /// Débiteur depuis 40 jours /// 06/08 CHEQUE 3672730 -900,90 € // 06/08 PRLV SEPA CREDIPAR ECH/060818 ID EMETTEUR/FR21ZZZ1 -742,05 € (voiture) /// 06/08 PRLV SEPA CARDIF ASSURANCE VIE ECH/060818 ID EMETT -111,96 € /// 06/08 PRLV SEPA CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS ECH/060818 -76,00 € /// 06/08 PRLV SEPA CANAL PLUS ECH/060818 ID EMETTEUR/FR16ZZ -39,90 €   /// Agenda. 11:50:31 ////////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, église Saint-Maurice de Prats du Périgord, château de Biron, autre vue de Saint-Martin de Besse. Bain. Attends un coup de téléphone de Richard Roudier, pas de lecture d’Henri Martin. L’Arrière-Pays. Chien Le Coze insupportable toute l’après-midi et même le soir, pendant le dîner, on ne s’entend plus. Et pas question de sieste, évidemment, puisque les accès prennent l’animal tous le quarts d’heure. Tél. d’un M. Carmié, de “Châteaux pour tous”, qui tombe on ne peut mieux, car je suis, dans ces conditions, très disposé à l’entendre. Tél. de M. Romokh. You Will Not Replace Us. Atelier, corrigé et amélioré un paysage, Entre Plieux et Gramont. Lecture par Pierre de La Société du spectacle. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, restes de vin rosé, glaces. Vu un épisode de la série relative à l’enlèvement de Paul Getty III, Calabre sous la neige (nous les voyons tout à fait dans le désordre). Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Re-bain. L’Arrière-Pays. You Will Not Replace Us, 73.000 signes. Journal. Couché à une heure. 

lire l’entrée du mercredi 8 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 9 août 2018, 19 h 20
modifiée le vendredi 10 août 2018, 9 h 38
Jeudi 9 août 2018.
Saint Amour, sem. 32, 221/144. Plieux. Levés après le passage de Céline dans la bibliothèque. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et ensemble prieural de Monsemprun, mardi 7 août. M. Arnoux propose d’acheter Marcheschiana (qui est dans la salle des Nuits). Crise de tweets, toute la journée. L’Arrière-Pays, Jeanne au château de Biron, château de Saint-Germain, église de Besse de profil, du verger. 45. 50. 30. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1610, supplice de Ravaillac, abandon de la politique d’Henri IV, rapprochement avec l’Espagne. L’Arrière-Pays. Bon nombre de visiteurs, donc d’interruptions et même de difficultés avec certains qui reviennent dans la bibliothèque après l’avoir quittée et que je l’ai réintégrée. Chien Le Coz par là-dessus, nerfs en pelote. Tél. de M. Carmié, de “Châteaux pour tous” — l’histoire s’accélère, il envoie demain matin un agent d’Agen qui aurait un éventuel acquéreur. Atelier, bien arrangé la toile Entre Plieux et Gramont (L’Avant-Printemps à La Rouquette ?). Lecture par Pierre de Debord, encore mieux qu’il ne m’en souvenait. Dîné aux nouvelles, quenelles, carottes, salade verte, poire à la vapeur et myrtilles. Surf télévisuel, vu un peu de L’Aiglon, de Sky, d’un Maigret de Gilles Grangier avec Jean Gabin. Promenade sur le plateau avec Pierre, surpris par le froid. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 08/08/2018 à 11h45 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 362,68 € /// Crédits -91.574,83 € /// Solde au 09/08/2018 362,68 € À venir 0,00 € | Prévisionnel 362,68 ///09/08 VIR SEPA RECU /DE PIERRE JOLIBERT /MOTIF /REF +3.000,00 € /// 09/08 VIR SEPA RECU /DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA +1.186,77 € /// 09/08 PRLV SEPA RETOURNE MDT/FR000221019300002 DU/090818 MOTIF/AM +742,05 € (crédit voiture refusé) /// 09/08 VRST ESPECES AUTOMATE 09/08/18 10H20 0103838 +335,00 € /// 09/08 PRLV SEPA RETOURNE CARDIF ASSURANCE VIE MDT/FR28ZZZ11008620 +111,96 € /// 09/08 PRLV SEPA RETOURNE GROUPE CANAL+ SA MDT/++14096819CGAACSA14 +76,00 € (prélèvement refusé) /// 09/08PRLV SEPA RETOURNE SOCIETE D EDITION DE CANAL PLUS MDT/+14 +39,90 €  (prélèvement refusé) //// Agenda. 23:36:54 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché à deux heures.  

lire l’entrée du jeudi 9 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 10 août 2018, 9 h 46
modifiée le samedi 11 août 2018, 10 h 15
Vendredi 10 août 2018.
Saint Laurent, sem. 32 — 222/143. Plieux. Peu dormi, réveillé à sept heures moins le quart, vaine et brève tentative de endormissement, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et église Notre-Dame de Lacour-de-Visa. Temps gris. Comptes :    Dernière connexion le 09/08/2018 à 23h30 /// Bonjour M. CAMUS Avoirs 362,68 € /// Crédits -91.574,83 € /// Solde au 09/08/2018 362,68 € /// À venir 200,00 € | Prévisionnel 562,68 €  /// Agenda. 09:46:15 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Visite de M. Ladret, d’Agen, envoyé par M. Carmié, de “Châteaux pour tous”. Pierre le fait visiter. Signé un mandat non-exclusif de trois mois pour un million d’euros. Parlé à une dame de la BNP, mais pas du tout de Fleurance, de Paris, aimable et polie, bizarrement (les 3000 € de Pierre ont beaucoup arrangé les choses, évidemment). Grande excitation toute la journée à propos du château de T., en Livradois, huit cent mètres d’altitude, dix-huit hectares, assez beau (un peu trop restauré, excellent état, sept cent mille euros). Parlé à ce sujet à mon cousin Jean (le vendeur est un de ses amis). L’Arrière-Pays, trois photographies de l’église de Lacour-de-Visa, Tarn-et-Garonne, le mardi 7 août 2018. 50.50.50. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1611-1612, couronnement de Louis XIII, retournement des alliances, retraite de Sully. Pas mal de visiteurs toute l’après-midi, chien Le Coz déchaîné, n’en peux plus, forte tentation d’appeler la mairie mais je sais bien que ça ne servirait à rien, puissante incitation à vider les lieux. Journal de la veille, affaires du CNRE. Été avec Pierre à Lectoure pour dîner à l’hôtel de Bastard à l’invitation de Jeanne qui m’offre un très joli pull-over gris et un livre de Bruno Lafourcade. Cuisine excellente. Nous dînons “à la carte” mais deux d’entre nous ayant choisi par hasard des plats qui figurent dans je ne sais quelle “formule” ou menu autofabriqué, ceux-là reçoivent pour le même plat des parts plus chiches que l’autre qui lui, toujours parfaitement par hasard (personne n’a rien demandé), est resté “à la carte”. Rentrons vers onze heures. L’Arrière-Pays. Journal. 

lire l’entrée du vendredi 10 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 11 août 2018, 10 h 25
modifiée le dimanche 12 août 2018, 8 h 58
Samedi 11 août 2018.
Sainte Claire, sem. 32 — 223/142. Plieux. Levés à sept heures vingt, magnifique matin lumineux et transparent, Pierre prend de la salle des Vents des photographies au téléobjectif, on voit Laplume comme jamais. Le Jour ni l’Heure, photographie de la veille et vue de Laplume (et de Sainte-Mère) le matin même, en fait prise par Pierre. Comptes : Dernière connexion le 10/08/2018 à 09h43 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -375,09 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 10/08/2018 -375,09 € /// À venir 0,00 € | Prévisionnel -375,09 € Débiteur depuis 1 jour /// 10/08 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € /// 10/08 VIR SEPA RECU /DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA /MOTIF +200,00 €  /// Agenda. 10:24:20 ////////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Lacour-de-Visa le 7 août 2018, vitrail de l’église Notre-Dame, auteur inconnu de moi, château du côté de l’église, église et château du côté de la vallée. 50.50.50. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1611-1612, la succession du Montferrat, Concini maréchal, querelles autour des jésuites. Essayé de dormir un peu mais évidemment réveillé après cinq minutes par le chien de Mme Le Coz, insupportable toute la journée, et jusqu’au soir. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Atelier, séance de photographies de tableaux avec Pierre, paysages récents de formats divers. Dîner aux nouvelles, gnocchis au pesto, poire à la vapeur et myrtilles. Vu — (oublié) [Alceste à bicyclette, de Philippe Le Guay, 2013, avec Fabrice Lucchini et Lambert Wilson] et un peu de Razzia sur la chnouf pendant une scène d’opération. Promenade sur le plateau avec Pierre. Curieuse guerre des sonorisations (???) entre une soirée à l’ancienne école et un dîner de plein air à l’ancienne maison de l’institutrice, avec énorme haut-parleur à un mètre des dîneurs et rap déchaîné, qui l’emporte largement sur l’autre bande et s’entend très distinctement aux abords de La Rouquette, à un bon kilomètre (mais, par chance, pas de chez nous — le chien Le Coz suffit à mon bonheur). You Will Not Replace Us, 76.000 signes. Journal. Couché à une heure.      

lire l’entrée du samedi 11 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 12 août 2018, 9 h 04
modifiée le lundi 13 août 2018, 8 h 19
Dimanche 12 août 2018.
Sainte Jeanne-François de Chantal, sem. 32 — 224/141. Plieux. Levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et La Montagne bleue, photographiée la veille après retouche marginale. Agenda. 09:03:52 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. You Will Not Replace Us. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux récents, Pierre l’été, Loichot, L’Avant-Printemps à Bidot. Bains. Lecture par Pierre d’Henri Martin, États-Généraux de 1614. Cherché des photographies de Plieux pour M. Carmié. You Will Not Replace Us. Filet constant de visiteurs toute l’après-midi, lu Love in the Age of Dispossession, de Loretta Malakie. Atelier, suite des retouches, Pierre mène une visite. Dîné aux nouvelles, jardinière de légumes, champignons et semoule, poire à la vapeur et myrtilles. Surf télévisuel, Picnic at Hanging Rock, mais orage, tempête, toute diffusion s’interrompt. Pas de sortie. You Will Not Remplace Us, 83.000 signes. Journal. Couché tôt, vers minuit. 

lire l’entrée du dimanche 12 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 13 août 2018, 8 h 23
modifiée le mardi 14 août 2018, 10 h 17
Lundi 13 août 2018.
Saint Aimé, sem. 37 — 256/109. Plieux. Réveillé très tôt, levé à six heures et demie, il fait encore nuit, les jours ont beaucoup diminué. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Entre Plieux et Gramont (L’Avant-Printemps à La Rouquette). Temps très gris et pluvieux. Agenda. 08:23:14 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du Saint-Avit de Lacapelle-Biron, Lot-et-Garonne, mardi 7 août 2018, manoir, 1561, et église, XIIIe s., plus L’Avant-Printemps à Bidot II, couverte 60x60, février-août 2018 (reprise récente, photographie récente). 50 50 50. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, 1614, suite des États-Généraux, Savaron, du bailliage de Clermont. Pas mal de visiteurs toute l’après-midi, Pierre à plusieurs reprises dans la tour. Dames mityléniennes très critiques des prix des Peintres de la Marine, au Prieuré — que diraient-elles des miens ! Correspondances diverses, mostly political. You Will Not replace Us. Atelier, repris et beaucoup amélioré, à première vue, la plus souvent modifiée et palimpsestique de toutes mes couvertes, que blanchie. Lecture par Pierre de Debord, décidément génial. Dîné aux nouvelles, chinoiseries, semoule, poire à la vapeur et myrtilles. Revu Le Stratège (Moneyball, 2011), de Benett Miller, avec Brad Pitt et Jonah Hill. Promenade au Cassé, jusqu’à la nouvelle maison, qui semble pour une fois habitée. You Will Not Replace Us (86.000 signes). Journal. Couché à une heure. 

lire l’entrée du lundi 13 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 14 août 2018, 10 h 24
modifiée le mercredi 15 août 2018, 8 h 51
Mardi 14 août 2018.
Saint Évrard, sem. 33 — 226/139. Plieux. Levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et mauvaise photographie des ruines du château de Gavaudun, Lot-et-Garonne, mardi 3 août 2018. Déjeuné en bas avec Pierre, Céline prend une semaine de vacances. Agenda. 10:24:21 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture. Le Jour ni l’Heure, hameau de Saint-Avit, où naquit Bernard Palissy, Lacapelle-Biron, et deux vues du château de Biron, mais par temps couvert, mardi 7 août 2018. 50 50 50. Bain. États généraux de 1614, suite. Journal, mise en ligne de l’entrée d la veille. Communiqué pour le CNRE, n° 44, L’Aquarius de nouveau. Été en fin d’après-midi, avec Pierre, au château de Gramont, pour y voir une exposition de peinture italienne, qui n’est en fait qu’une très petite partie de l’exposition d’une collection privée aux Augustins de Toulouse(étonnamment riche catalogue, assez disproportionné). Visité le château lui-même, et les jardins par très beau temps. Parlé à la responsable des visites, qui m’avait appelé récemment. Promenade classique au manoir des Havarrès et à Latroque. Dîner relativementt tôt et très agréablement à l’auberge de Gramont, seuls dans une salle avec un autre couple — potage, trois fois gras, panaché de magret et de confit de canard, fromage, croustade et mousse au chocolat. Rentrés vers dix heures. L’Arrière-Pays. You Will Not Replace Us, 88.000 signes. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 14 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 15 août 2018, 8 h 55
modifiée le jeudi 16 août 2018, 14 h 50
Mercredi 15 août 2018.
Assomption, sem. 33 — 227/138. Plieux. Levé à sept heures et quart, très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et terrasse de Gramont la veille, avec vue lointaine sur Plieux, château et église. Pierre va faire des photographies de Gramont éclairé au nord, du bois du commandant Pommiès. Agenda. 08:54:48 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. You Will Not Replace Us. Le Jour ni l’Heure, Was ist das ?, photographié le matin même avant son changement d’emplacement ; Plieux, village et château vus du nord-est, photographie prise par Pierre le matin même ; manoir de Havarès, à Gramont, la veille. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1615, fin des États-Généraux, tirage entre le Tiers et les ordres privilégiés, question du régicide légitime. Maigre flot continu de visiteurs tout l’après-midi, couple nouvellement installé à Fleurance que Pierre dit charmant. Conversation téléphonique avec Marcel Meyer. You Will Not Replace Us, ça avance tout seul. Atelier, beaucoup amélioré le plus récent autoportrait, au tableau dans le tableau. Dîné aux nouvelles, tarte aux carottes et aux champignons, salade verte. Poire à la vapeur et myrtilles. Vu un film de Xavier Dolan, Juste la fin du monde, 2016, d’après Jean-Luc Lagarde, avec l’excellent Gaspard Ulliel. Marché avec Pierre sur le plateau, sous les étoiles, jusqu’à l’embranchement. You Will Not Replace Us, 93.000. Journal. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du mercredi 15 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 16 août 2018, 18 h 00
modifiée le vendredi 17 août 2018, 9 h 38
Jeudi 16 août 2018.
Saint Armel, sem. 33 — 228/137. Plieux. Levé à sept heures vingt. Assez bau temps pâle. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et belle maison de Latroque, une fois déplus, l’avant-veille. Déjeuné en bas avec Pedro. Crise de tweets, toute la matinée. Le Jour ni l’Heure, trois autres photographies du 14 août à Gramont, fenêtres ouvertes à Latroque, deux autres vues du château. 50.50.50. Agréable série de Mme Rémond sur Grieg. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1615, les débuts de Richelieu, vues générales sur les États-Généraux. Beaucoup de visiteurs toute l‘après-midi, Pierre est constamment sur la brèche, ce pauvre garçon est ignominieusement exploité. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Agenda. 18:15:51 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. You Will Not Replace Us. Atelier, suite des retouches, parfois très importantes, à des tableaux anciens. Lecture par Pierre de Debord, mais c’est la partie relative aux divers mouvements mouvements révolutionnaires, moins intéressante à mon gré. Dîné aux nouvelles, ravioli aux cèpes, carottes, courgettes, pesto. Poire à la vapeur et myrtilles. Vu un peu des Copains, d’Yves Robert, à cause d’Ambert, et jusqu’à la scène des latrines, et beaucoup de La Morsure des dieux, de Cheyenne Marie Carron, avec François Pouron.  Promenade avec Pierre sous les étoiles, jusqu’au Cassé, et retour par le boulevard extérieur, malgré l’obscurité. You Will Not Replace Us, 96.000 signes. Journal. Couché à une heure et demie.

lire l’entrée du jeudi 16 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 17 août 2018, 9 h 52
modifiée le samedi 18 août 2018, 8 h 34
Vendredi 17 août 2018.
Saint Hyacinthe, sem. 33 — 229/136. Plieux. Assez peu dormi, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et dét. de la couverte 60x60 n° 82, Autoportrait au paysage de fantaisie, 2017, récemment retouchée (surtout le “paysage”). Temps très gris. Déjeuner en bas avec Pierre. Comptes : Dernière connexion le 11/08/2018 à 10h20 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.200,11 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 16/08/2018 2.200,11 € /// À venir -132,00 € | Prévisionnel 2.068,11 €  /// 16/08 PRLV SEPA CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS ECH/160818 -76,00 € /// 16/08 PRLV SEPA CANAL PLUS ECH/160818 ID EMETTEUR/FR16ZZ -39,90 € /// 14/08 REMISE CHEQUES BORDEREAU 00853144 /NOPT/NB CHQ TRAITE / +2.599,00 € (vente couverte-boîte 20x20x8 “Marcheschiana” à M. Arnoux, + trois Demeures de l’esprit. 14/08 VRST ESPECES AUTOMATE 14/08/18 10H01 0103838 +170,00 € /// 14/08 PRLV SEPA ORANGE ECH/140818 ID EMETTEUR/FR18ZZZ002 -60,00 € 14/08 PRLV SEPA EDITION ABONNES DU MONDE.FR ECH/140818 I -17,90 € /// 10/08 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € /// Agenda. 09:51:10 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Gramont le mardi 14 août, tapisserie des Noces de Pâris et d’Hélène au château, salle du château, autre vue du manoir de Havarès [corr. autom. : “Havrais”]. 50.50.50. 70 kg. Émission d’Anne-Charlotte Rémond sur Grieg, grande nostalgie de la Norvège. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, tableau rétrospectif des États-Généraux de 1614-1615, auxquels l’auteur attache décidément beaucoup d’importance : les cahiers des différents ordres. Beaucoup de visiteurs toute l’après-midi, Pierre constamment sur la brèche.  Nombreuses interruptions dans le travail, donc, lis Bernanos dans la tour Saint-Clar, ai fini La France contre les robots. Incident avec un jeune homme qui débouche impromptu dans la bibliothèque et dois me connaître car il m’appelle “Monsieur Camus”. Excuses réciproques, mais tendues (l’ai à peine vu, il était à l’autre bout, dans la pénombre). Échanges avec MM. de Meyer & de Pohon (Tweets). You Will Not Replace Us, 99.000. Essaie en vain d’arriver à cent mille, du coup il n’y a pas d’atelier, remplacé par une brève séance de photographies de divers tableaux récents avec Pierre — le “catalogue” est un chaos complet. Dîné aux nouvelles (le pont de Gênes), excellente omelette aux champignons et pommes de terre, salade verte, poire à la vapeur et myrtilles. Vu un documentaire sur Visconti, bien. Promenade avec Pierre sous les étoiles, jusqu’à l’embranchement La Rouquette/La Bonnefont. Tweets (pour un volume). You Will Not Replace Us (101.000 signes, mais comment traduire faussel ?). Journal. Couché à minuit. 

lire l’entrée du vendredi 17 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 18 août 2018, 8 h 46
modifiée le dimanche 19 août 2018, 8 h 08
Samedi 18 août 2018.
Sainte Hélène, sem. 33 — 230/135. Plieux. Couché tôt, réveillé à six heures, levé un peu avant sept (il fait encore nuit…). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et couverte n° 88, Le Français (j’avais oublié que je l’avais appelée comme cela, et l’avais aussi oubliée dans la numérotation, ce qui oblige à tout décaler — l’ai récemment “blanchie”). Beau temps. Comptes : Dernière connexion le 17/08/2018 à 09h44 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.241,92 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 17/08/2018 2.241,92 € /// À venir -132,00 € | Prévisionnel 2.109,92 €  /// 17/08 VIR SEPA RECU /DE KOBO INC PUBLISHER PAYMENTS (ACC.: K /// Agenda. 08:44:18 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Déjeuner en bas avec Pierre. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Correspondance. Le Jour ni l’Heure, trois couvertes photographiées la veille, couverte 60x60 n° 82, l’autoportrait au paysage de fantaisie, 2017-2018 (récemment modifié le tableau dans le tableau), Paysage minimal, qui date sans doute du début de l’année, Couverte 60x60 n° 37, palimpseste des palimpsestes, 2013-2018, beaucoup blanchie ces jours derniers. 50.50.50. Bain, lecture par Pierre d‘Henri Martin, année 1615, agitation de Condé, remontrances du Parlement, mariages espagnols, voyage de la cour à Bordeaux à travers un pays peu sûr. Beaucoup de visiteurs toute l’après-midi, Pierre constamment sur la brèche. Le Chemin de la Croix-des-Âmes. You Will Not Replace Us. Atelier, repris le Vase aux monnaies du pape, qui fut un temps chez Mme Levin — épaissi le vase. Dîné aux nouvelles, un circassien incroyablement beau et sexy à Nexon, Juan Ignacio Tula. Home-made blinis, tarama, houmous, crémant de Bordeaux de ma tante. Vu un documentaire sur Gauguin et Van Gogh à Arles en 1888, nous en espérions un autre sur Nolde et Liebermann, de toute façon il paraît que j’ai dormi pendant les deux tiers de l’émission, tandis que s’échangeaient les hypothèses sur l’oreille coupée (duel au sabre ?). Promenade avec Pierre sous les étoiles, jusqu’à l’embranchement. You Will Not Replace Us, 105.000 signes. Perdu pas mal de temps. Journal. Couché vers deux deux heures et demie. 

lire l’entrée du samedi 18 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 19 août 2018, 8 h 15
modifiée le lundi 20 août 2018, 11 h 07
Dimanche 19 août 2018.
Saint Jean Eudes, sem. 33 — 234/134. Plieux. Absurdement peu dormi, réveillé brusquement à sept heures moins le quart, nuit noire, en pensant au communiqué à faire, deux mois jour pour jour avant, à propos de “Médine au Bataclan”. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Paysage de fantaisie, couverte du début de l’année, je crois, format de Jeanne, mais la photographie n’est pas bien bonne et doit être sérieusement retouchée (innombrables points blancs). Beau temps. Agenda. 08:15:00 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Déjeuner en bas avec Pierre-Auguste. Rédigé un communiqué pour le CNRE, n° 45, deux mois jour pour jour avant le spectacle prévu de Médine au Bataclan. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Biron le 14 août, tour de la Recette, jolie maison sous le château, dét. du Barbu assis n° 1, 2018, de Damien Cabanes. Élégie de Schoeck, 1922, mais le disque est rayé, ou bien c’est notre lecteur qui a un problème, concerto pour hautbois, idem. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1616-1617, Luynes, l’assassinat du maréchal d’Ancre. Visite d’un homme de Gramont, architecte, qui habite là-bas le beau pigeonnier du château, et veut me parler. Café avec Pierre et lui. Bon nombre de visiteurs toute l’après-midi, Pierre très occupé, travail difficile, lis dans la tour Saint-Clar, Le Chemin de la Croix-des-Âmes. La commande des nouvelles éditions de nos livres sur Amazon par M. Pohon a échoué, car ma carte bleue n’a pas été rétablie dans ses fonctions. La réitérons, avec la carte de Pierre (environ 300 €).  You Will Not Replace Us. Atelier, reprise du Vase aux monnaies du pape, le vase. Lecture par Pierre de La Société du spectacle, mais il faut reconnaître qu’à partir du moment où Debord adopte la terminologie et le style des divers marxismes ça devient assez ennuyeux. Dîné aux nouvelles, comme la veille, blinis en moins, tarama, houmous, crémant de bordeaux de ma tante. Poire à la vapeur et myrtilles. Vu une bonne partie, mais pas le début, de Lady Macbeth (The Young Lady), d’après Lady Macbeth de Minsk, de Nicolaï Leskov, film “victorien” de William Olroyd, avec Florence Pugh et le sexy Cosmo Jarvis (sexy , au moins, car chaque fois on se rend compte à quel point tout ça est une “création”). Promenade sous les étoiles avec Pierre, jusqu’à l’embranchement. Écrit à Gregory Roose, à Eugénie Bastié. You Will Not Replace Us, 110.000 signes. Journal. Couché à deux heures. 

lire l’entrée du dimanche 19 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 20 août 2018, 11 h 24
modifiée le mardi 21 août 2018, 16 h 01
Lundi 20 août 2018.
Saint Bernard, sem. 34 — 232/133. Plieux. Levé à sept  heures. L’Arrière-Pays, Médine au Bataclan, suite. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et dét. de la tapisserie Ulysse et Circé au château de Gramont le 14 août 2018. Agenda. 11:23:32 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, suite. Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Gramont le 14 août 2018, tapisserie du Mariage de Pâris et d’Hélène, façade Renaissance sud, belle maison Louis-Philippe ravagée par l’arrachement des enduits. 50.50.50. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1617, assassinat du mérchal d’Ancre, soumission des princes, départ de la reine-mère pour Blois, faveur de Luynes. Bon nombre de visiteurs encore, travail difficile, nombreuses interruptions. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tél. de M. Mercier, de l’agence Mercure — lui fait part de ma décision, qu’il désapprouve. Atelier, Vase aux monnaies du pape, suite. Dîné aux nouvelles, gnocchis au pesto, carottes, courgettes, poire à la vapeur et myrtilles. Vu Les Distractions, curieux film oublié de la nouvelle vague, 1960, du non moins oublié Jacques Dupont, 1921-2013. Promenade avec Pierre jusqu’au Cassé, nuit très claire, lune en ballon de rugby. L’Arrière-Pays. Tél. de Mme Bénador. You Will Not Replace Us. 111.000.  Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 20 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 21 août 2018, 16 h 18
modifiée le mercredi 22 août 2018, 10 h 23
Mardi 21 août 2018.
Saint Christophe, sem. 34 — 233/132. Plieux. Levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et table de travail Renaissance au château de Gramont le 14 août 2018. Crise de tweets, toute la matinée. Soucis à propos de M. Azulay, qui n’a pas confirmé le dîner de ce jour, téléphonages divers, son fils fort désagréable, en fait il nous a laissé un SMS, dont je connais à peine l’existence, sur le portable, que nous n’utilisons jamais en dehors des voyages, et qui est ainsi la source de force malentendus. Le Jour ni l’Heure, photographies de Plieux, nouveaux “cartons” de mise en vente, en français et en anglais, avec numéro de téléphone et sans. Inévitable commentaire déplaisant de Defalvard, d’inspiration aristocratique (lui) antibourgeoise et même antiroturière (moi). Dis que Vernines n’est pas un château, en quoi il se trompe. Tél. de M. Azulay, malentendu levé, dîner confirmé. Chien de Mme Le Coz très defalvardien. Retards. Agenda. 16:16:23 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. M. Azulay ici un peu après sept heures, amenant M. Bernard Anthony. Verre avec eux ici, puis monté au sommet de la tour suivant le vœu de M. Anthony. Été un peu après huit heures à l’auberge de Gramont, où M. Azoulay a retenu un table. Très agréable dîné à quatre. Potage, trois foies gras, magret et confit, glace à la cerise et mousse au chocolat, crème brûlée. MM. Anthony et Azulay repartent pour leurs environs respectifs de Lavaur, rentrons vers 11 heures. You Will Not Replace Us, 111.000 encore. Couché peu près minuit. 

lire l’entrée du mardi 21 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 22 août 2018, 10 h 39
modifiée le jeudi 23 août 2018, 9 h 09
Mercredi 22 août 2018.
Saint Fabrice, sem. 34 — 234/131. Plieux. Peu dormi, réveillé vers cinq heures, levé à cinq heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et détail des vitraux de l’église de Lacour-de-Visa, auteur inconnu (de moi), c. 1970 (?????), 7 août 2018. L’Arrière Pays. Comptes : Dernière connexion le 18/08/2018 à 08h41 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.441,92 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 21/08/2018 2.441,92 € /// À venir -132,00 € | Prévisionnel 2.309,92 €  /// 21/08 VRST ESPECES AUTOMATE 21/08/18 09H55 0103838 +200,00 € /// Agenda. 10:38:31 /////////   Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Journal de la veille, suite. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mardi 7 août 2018, cour haute et loggia du château de Biron, profil de l’église de Prats-du-Périgord, château presque exclusivement XIXe de Prats-du-Périgord. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1618-1619, défenestration de Prague, début d la guerre de Trente Ans, troubles protestants en Béarn, réconciliation de Louis XIII et de sa mère, Richelieu choisi comme arbitre. Bon nombre de visiteurs tout l’après-midi, un groupe important, travail difficile. Journal 2018, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Lettres diverses, dont une à une femme qui s’est inscrite au groupe de soutien du CNRE et n’en a reçu aucun signe. Écrit aussi à M. Azulay. Atelier, Vase rose aux monnaies du pape, rendu les montants de bois plus foncé, mis un glacis sur le vase. Dîné aux nouvelles, tarte aux champignons et aux carottes, salade verte. Poire à la vapeur et myrtilles. Vu un peu de Franz, de François Ozon, et beaucoup de L’Outsider, de Christophe Barratier, avec Arthur Dupont, 2016. Avons oublié une petite fête de village, sur la place, dont nous avions été avertis seulement hier, par un mot sur la place. Du coup, courte promenade sur le flanc ouest, du côté des plantations Delmas, mais il fait trop sombre, nous craignons de tomber dans la mare. You Will Not Replace Us. 113.000 signes. Couché vers une heure et demie.

lire l’entrée du mercredi 22 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 23 août 2018, 9 h 20
modifiée le mardi 4 septembre 2018, 10 h 23
Jeudi 23 août 2018.
Sainte Rose de Lima, sem. 34 — 235/130. Plieux. Levé à sept heures vingt. Temps gris, mais qui semble s’améliorer pâlement. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et “château de Pons”, bloc oriental du château de Biron, mardi 7 août 2018. Pierre va faire des courses à Saint-Clar pour le déjeuner. Comptes : Dernière connexion le 22/08/2018 à 10h35 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.460,92 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 22/08/2018 /// 2.460,92 € /// À venir -132,00 € | Prévisionnel 2.328,92 € /// 21/08 REMISE CHEQUES BORDEREAU 00853145 /NOPT/NB CHQ TRAITE / +19,00 €  /// Agenda. 09:20:07 //////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Eugénie Bastié ici à midi-et-demi, avec un sien ami, jeune homme très sympathique. Champagne et foie gras dans la bibliothèque. Déjeuner dans la salle des Pierres, rôti d’agneau aux haricots et pommes de terre rissolées, saint-nectaire, glace au caramel et biscuits de Lectoure. Café dans la bibliothèque, malgré des visiteurs qui nous observent de la porte comme au théâtre, ou comme D’Annunzio au Vittoriale (“Ecco il viso del poeta”). Les raccompagne sur la piazza Mayor vers trois heures et demie. L’Arrière-Pays. Communiqué n° 46 pour le CNRE, Médine et la liberté d’expression. Atelier, Vase rose aux monnaies du pape, encore une couche au vase, repris certaines des monnaies du pape. Lecture par Pierre de Debord, La Société du spectacle, fin, passons à Max Weber, préface. Pas de dîner, poire à la vapeur et myrtilles et framboises, infusion. Vague surf télévisuel, arrêtés par rien, belle promenade sur le flanc nord au crépuscule et sous la lune, grosse étoile exactement au-dessus de notre tour (vues de Soucaret, non, pas Soucaret, j’ai oublié, la maison du mort et du chien, commence par un S). L’Arrière-Pays, perdu deux heures assez bêtement. You Will Not Replace Us, 113.000 signes. Couché à deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 23 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 24 août 2018, 10 h 18
modifiée le dimanche 26 août 2018, 10 h 15
Vendredi 24 août 2018.
Saint-Barthélémy, sem. 34 — 236/129. Plieux. Très mal dormi, longue insomnie, inexplicable (ou bien le groupe “Résistance” ?). Endormi vers sept heures, levé à huit. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et très jolie maison Restauration à Saint-Maurin, Lot-et-Garonne, sans doute victime d’un arrachement d’enduit mais c’est moins grave que d’habitude car elle est en pierre de taille. Temps gris. Comptes : Dernière connexion le 23/08/2018 à 09h15 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.460,92 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 23/08/2018 2.460,92 € /// À venir -132,00 € | Prévisionnel 2.328,92 € /// Agenda. 10:17:49 ///////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Monsempron-Libos le 7 août 2018 : une maison massacrée dans les règles de l’art ; les piliers et chapiteaux de la restauration postérieure aux guerres de religion, dans l’église ; l’église et le palais prieural. 50.50.50. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1619, divisions des calvinistes aux Pays-Bas, exécution de Barnevelt. Communiqué pour le CNRE, n° 47, contre la “répartition” (des migrants). Pas mal de visiteurs encore, toute l’après-midi. You Will Not Replace Us. Tél. de Karim Ouchikh, sur ma demande, long échange téléphonique avec lui. Excellent dîner de restes, gigot d’agneau, saint-nectaire, saint-sardos, deux glaces et biscuits. Vu en alternance Le Banquet des fraudeurs, médiocre mais curieux film belge de 1951, d’Henri Storck, et Knock, 2017, de Lorraine Levy, avec Omar Sy, film débile et même révoltant si l’on songe à la pièce qu’il massacre. Promenade sur le plateau avec Pierre. Troubles au CNRE. Philippe Martel démissionne du secrétariat général. You Will Not Replace Us, 117.000. Journal. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 24 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 25 août 2018, 11 h 45
modifiée le dimanche 26 août 2018, 10 h 16
Samedi 25 août 2018.
Saint-Louis, sem. 34 — 237/128. Plieux. Levé à 7 heures, temps gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et église Notre-Dame de Gouts, près de Montaigu-de-Quercy, Tarn-et-Garonne, 7 août 2018. Tweets. Comptes : Dernière connexion le 24/08/2018 à 10h15 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.460,92 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 24/08/2018 2.460,92 € /// À venir -132,00 € | Prévisionnel 2.328,92 € ///  Agenda. 11:44:50 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, suite. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Monsempron-Libos le 7 août 2018, église et château prieural (« Arrêtez le massacre ! »). Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, la bataille des Ponts-de-Cé. Assez nombreux visiteurs. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. You Will Not Replace Us.  Atelier. Vase rose aux monnaies du pape, le vase encore. Lecture par Pierre de L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, préface. Dîné aux nouvelles, chinoiseries, carottes, courgettes, salade verte, poire à la vapeur et deux biscuits. Vu Revolutionary Road (Noces rebelles), 2009, de Sam Mendes, avec Lenardo DiCaprio et Kate Winslet, bien.  Promenade nocturne jusqu’au Cassé avec Pierre, retour par le boulevard extérieur (du Cassé). You Will Not Replace Us (123.000 signes). Journal. Couché à une heure. 

lire l’entrée du samedi 25 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 26 août 2018, 10 h 27
modifiée le lundi 27 août 2018, 10 h 34
Dimanche 26 août 2018.
Sainte Natacha, sem. 34 — 238/127. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et troisième détail des vitraux abstraits de Notre-Dame de Lacour-de-Visa, auteur inconnu de moi, mardi 7 août 2018. Déjeuné en bas avec Pierre. L’Arrière-Pays. Tél. de Jeanne de Loynes. Agenda. 26 août 2018 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, un seul envoi, Vase rose aux monnaies du pape, nouvel état. L’Arrière-Pays. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1621-1622, l’affaire de la Valteline, mort de Philippe III, Philippe IV, remplacement de Lerme fils par Olivarès, la conjuration du duc d’Ossone, Luynes connétable. Visiteurs toute l’après-midi, lu Daniel Conversano, Désolé, Jean-Pierre. Dormi un peu, mais réveillé évidemment par le chien de Mme Le Coz. You Will Not Replace Us. Atelier, Vase rose aux monnaies du pape, réclairci le vase. Lecture par Pierre de Max Weber, L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, préface de Jean-Pierre Grossein, suite. Dîné aux nouvelles, omelette, mais moins bonne que d’habitude, trop de légumes. Vu, non sans rater le début comme d’habitude, Aviator, 2004, de Martin Scorcese, avec Leonardo DiCaprio. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Nuit extraordinairement claire, pleine lune, regrette de ne m’être pas muni de l’appareil et du trépied. You Will Not Replace Us, 129.000 signes, sans parvenir à finir tout à fait le brouillon comme je le souhaitais. Journal. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 26 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 27 août 2018, 10 h 40
modifiée le mardi 28 août 2018, 18 h 47
Lundi 27 août 2018.
Sainte Monique, sem. 35 — 239/126. Plieux. Levé à sept heures et demie. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et château de Biron le 7 août dernier, tour de la Recette et chapelle Renaissance. Lecture à propos du film de Scorsese et de Howard Hughes, dont j’ai toujours un peu confondu la légende avec celle de Hearst. Parlé à M. Corbière à propos de foie gras pour ce soir. Agenda. 10:39:35. /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture. Le Jour ni l’Heure, panneaux relatifs à la manifestation du 19 octobre, fabriqués par la ligue du Midi. “Film” pour YouTube, Biron, non sans mal, car j’ai oublié une grande part du processus. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1621-1622, siège de Montauban, la journée des Quatre-Cents Coups, mort de Luynes. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. You Will Not Replace Us, fini le brouillon, 135.000 signes. Commencé même la relecture, assez satisfait des premiers paragraphes, mais eux ont déjà été relus plusieurs fois, pour prendre de l’élan. Dormi un peu. Tél. de Marcel Meyer, bonne conversation avec lui (comme toujours). Poursuivi la relecture de You Will Not Replace Us, moins déglingué que je n’aurais cru (au moins les premiers paragraphes). Me Rimokh et son épouse ici à sept heures et demie, en compagnie de Jérôme Vallet. Ils sont à Saint-Clar de Lomagne. Jeanne Lloan ici un peu plus tard. Champagne et foie gras (que Pierre est allé cherché sur mon idée à l’auberge de Gramont) dans la bibliothèque, sans doute un vrai supplice pour la belle Mme Rimokh, qui est végétarienne ou habituée à observer les rites kasher, ou les deux, ce que nous n’apprendrons que plus tard, bien confus. Salade de poulet, lardons, croutons, champignons, fourme d’Ambert, etc. (“J’y fous tout”), dans la salle des Pierres, même jeu, hélas. Côtes-du-rhône. Café ou infusion devant la Béatrice de Marcheschi. Jolie promenade sous la lune, à cinq (les mêmes moins Jeanne), sur le plateau, jusqu’à l’embranchement la Rouquette/la Bonnefont. L’Arrière-Pays. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du lundi 27 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 28 août 2018, 19 h 11
modifiée le mercredi 29 août 2018, 11 h 49
Mardi 28 août 2018.
Saint-Augustin, sem. 35 — 240/125. Plieux. Assez bien dormi, levé un peu avant huit heures, Nicolas Sarkozy aux Matins de France Culture, se pose en grand protecteur de la culture, et comme véritable ministre de la Culture sous son quinquennat. D’autre part, annonce de la démission de Nicolas Hulot. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et  Conversation au carrefour, les Rimokh, Jérôme Vallet et Pierre à l’embranchement La Rouquette / la Bonnefont, sous la lune pleine. L’Arrière-Pays, pas mal de temps perdu. Agenda. Pierre propose une “tuerie” de restes dans la cuisine, poulet rôti, jambon, foie gras, fourme d’Ambert, excellent côtes-du-rhône. Du coup n’entendons pas M. Gutji, jeune Stéphano-Lyonnais rencontré l’an dernier à Baix, Ardèche, je crois, et qui passe par Plieux on his way du Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle, à bicyclette. Mais heureusement il envoie un message à partir de l’église, où il déjeune sur un banc (dommage, Dieu sait que nous eussions eu de quoi le nourrir, pour une fois). Bain. Visite de M. Gutji, café avec lui, et il accepte de prendre de la glace. Pierre lui montre la tour et il va faire étape dans la chambre de la Prisonnière, malgré son inconfort, d’autant qu’un violent orage est annoncé. Il aide Pierre a déplacer une grosse pierre dans le jardin. Communiqué pour le CNRE, n° 48, je crois, sur les médias et les néo-nazis. Tentative pour rattraper le retard, en vain. Donne à M. Gutji Le Mot “musique”, pour lequel il manifeste de l’intérêt, bien qu’il me semble pouvoir difficilement l’approuver, mais il assure très gentiment que si. Vedremo. Agenda. 19:11:00 ////////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Atelier, le Vase aux monnaies du pape, que beaucoup éclairci, sans doute trop. Lecture par Pierre de L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, longue préface de Jean-Pierre Grosseins, qui s’adresse plutôt à ses confrères et aux spécialistes. Nouvelles, infusion, poire à la vapeur et framboises. M. Gutji dîne vers neuf heures et demie, comme nous avons commencé à regarder Nixon Meets Elvis, 2016,  de Liza Johnson, avec Kevin Spacey et Michael Shannon. Notre hôte monte se coucher dans la tour directement après son dîner (calqué sur notre déjeuner de restes). Promenade avec Pierre sur le plateau, mais grand orage, petite pluie, des éclairs tombent à deux pas de nous et nous rebroussons chemin avant Saint-Vidal. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Commencé (à peine) le discours pour Lunel (deuxième discours de Lunel). Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mardi 28 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 29 août 2018, 12 h 02
modifiée le jeudi 30 août 2018, 9 h 10
Mercredi 29 août 2018.
Sainte Sabine , sem. 35 — 241/124. Plieux. Assez mal dormi, levé à huit heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et dernier état du Vase aux monnaies du pape, pas très satisfaisant (c’était mieux avant). M. Gutji déjeune au première étage aux soins de Céline (j’espère) puis vient dire au revoir avant de reprendre la route (à bicyclette, pour Saint-Jacques de Compostelle). Écrit à Mme Vollat, de l’agence Mercure ; à Mme Pincemin. Chien de Mme Le Coz particulièrement insupportable toute la matinée. Comptes : Dernière connexion le 25/08/2018 à 11h42 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.460,92 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 28/08/2018 2.460,92 € À venir -195,47 € | Prévisionnel 2.265,45 €  /// (aucun mouvement). Agenda. 12:01:58 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 7 août 2018, deux vues de l’église Saint-Géraud de Monsempron-Libos et église de Saint-Avit, où fut baptisé Bernard Palissy, commune de Lacapelle-Biron. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1624-1625, Richelieu aux portes du pouvoir, Lesdiguières connétable, l’affaire de la Valteline, suite. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Visiteurs, lu Daniel Conversano. Atelier, Vase aux monnaies du pape, refoncé le vase. Lecture par Pierre de L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, fin de la préface de Jean-Pierre Grosseins. Dîné aux nouvelles. Vu Lacombe Lucien, de Louis Malle, 1974. Promenade avec Pierre sous les étoiles, jusqu’à l’embranchement. L’Arrière-Pays. Discours de Lunel, peu. Journal. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du mercredi 29 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 30 août 2018, 9 h 19
modifiée le vendredi 31 août 2018, 9 h 29
Jeudi 30 août 2018.
Saint Fiacre, sem. 35 — 242/123. Plieux. Levé à sept heures vingt, temps gris pâle. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et détail roman, arc outrepassé, etc? de l’église Saint-Géraud de Monsempron. Comptes : Dernière connexion le 29/08/2018 à 11h59 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.560,92 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 29/08/2018 2.560,92 € /// À venir -415,00 € | Prévisionnel 2.145,92 €  /// 29/08 VIR SEPA RECU /DE PONGRAC BALINT LASZLO /MOTIF /REF +100,00 €  (article Mandiner, juin) /// Agenda. 09:18:51 /////////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 7 août 2018, jolie maison gâchée par de vilains fenestrages à Saint-Avit (Lacapelle-Biron), poterne occidentale du château de Biron, Damien Cabanes, Barbu assis n° 2. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1625, Richelieu au Conseil privé, suite de l’affaire de la Valteline, Buckingham et la reine. Deuxième discours de Lunel, mais beaucoup d’interruptions, hôtels à réserver, rendez-vous pris avec beaucoup de difficultés avec Mme Vollat. Atelier, Le Vase rose aux monnaies du pape toujours, le parti sombre, exécution. Lecture par Pierre de L’Éthique protestante, vif du sujet. Dîné aux nouvelles, gnocchis au pesto, carottes, poire à la vapeur et glace. Surf télévisuel, vu un peu de Faut pas prendre etc., mais peu, promenade relat. tôtive au Cassé, boulevard extérieur. Deuxième discours de Lunel. Journal. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du jeudi 30 août 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 31 août 2018, 9 h 38
modifiée le samedi 1er septembre 2018, 9 h 38
Vendredi 31 août 2018.
Saint Aristide, sem. 35 — 243/122. Plieux. Levés à sept heures quarante. Pierre retourne au collège, rentrée. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et loggia du château de Biron le 7 août 2018, en couleurs et en noir et blanc. Beau temps. Comptes : Dernière connexion le 30/08/2018 à 09h14 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.139,35 € /// Crédits -90.644,79 € /// Solde au 30/08/2018 3.139,35 € /// À venir -650,59 € | Prévisionnel 2.488,76 € ////       30/08 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +641,81 € (livres vendus Amazon) /// 30/08 COMMISSIONS SDD REJET EMIS -80,00 € /// 30/08 COMMISSIONS D INTERVENTION -32,00 € /// 30/08 VIR SEPA RECU /DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET C +31,81 € /// 30/08 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +21,40 € /// 30/08 COMMISSIONS FRAIS LETTRE INFORMATION COMPTE DEBITEUR -20,00 € /// 30/08 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +15,41 €  /// Agenda. 09:37:58 ////////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. “Deuxième discours de Lunel”, fini le brouillon (16.500 signes). Relecture. Bain. Re-relecture. Re-re-relecture (n‘empêche, ça devrait plaire à la XVIIe Chambre…). Bagages. Pierre à Plieux  vers quatre heures et demie. Mme de Lloan à cinq heures. Trois visiteurs, gens du château de Lafox, très aimables. Les laissons à Jeanne. Autoroute à Valence-d’Agen. Embouteillage à Toulouse. Longuement parlé à Karim Ouchikh. Horrible profusion d’éoliennes, sur la Montagne noire, la Clape, les Corbières. Plaisant pique-nique avec Pierre sur une table d’aggloméré d’aire d’autoroute, avant Narbonne : jambon d’Aoste, pain de campagne, San Pellegrino, tarte au ciron meringuée. Narbonne, Béziers, Montpellier. Gymnopédies orchestrées par Debussy, Jour de fête de Chausson, Fanfare de la Péri, concerto pour piano de Poulenc. À Sommières vers onze heures, hôtel Estellou, assez joli, dans l’ancienne gare. Personne à la réception, message pour nous, chef dans une enveloppe. Ch. A1, à l’annexe. Terribles problèmes avec l’air conditionné, glacial, immaîtrisable, se déversant en plein sur cette petite table de travail. Journal du jour, toutefois, enveloppé de la tête aux pieds dans une couverture : écriture, relecture, mise en ligne. Agenda. 00:39:01 /////// Agenda, Chronologie. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du vendredi 31 août 2018 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site