Le Jour ni l’Heure
octobre 2019

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 1er octobre 2019, 10 h 23
modifiée le mercredi 2 octobre 2019, 10 h 22
Mardi 1er octobre 2019.
Semaine 40, Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus — 274/91. Plieux. Assez bien dormi mais réveillé et levé tôt, sur les sept heures, avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et cage d’escalier de l’hôtel de Cabrières-Sabatier d’Espeyran, à Montpellier, 27 août 2019 (annexe de l’exposition Bioulès). Très beau temps. L’Arrière-Pays. Agenda. 10:22:48 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois Bioulès de l’exposition Bioulès de Montpellier, trois portraits de femme, Francine, 1987, Isabelle (fusain), 1986-1988, Patricia, 1985. Bain. Visite deux fois retardée de M. Martijn Kruk, de l’hebdomadaire néerlandais De Groene Amsterdammer (fondé en 1877), qui fait pour une longue enquête un tour de France à bicyclette (il a couché à Cologne, sur la place) — journaliste cultivé, spécialiste de Tocqueville et de sa correspondance, et qui a l’air de comprendre ce qu’on lui dit, espèce peu répandue. Café avec lui, brownies du biscuitier de Fleurance, longue conversation sur le remplacisme global. S’en va vers cinq heures et demie. Communiqué n° 84 sur l’adoption par le CNRE, lors la IIe conférence de Plieux, le week-end dernier, du syntagme “Grand Rapatriement” en remplacement de “remigration”. Retour de Pierre,  jolie promenade avec lui et Vidocq sur le flanc nord au coucher du soleil, tour de l’étang au ragondin, retour par le bas des jardins Lavauden, les remparts et le raidillon Forzy. Dîné de restes encore (du déjeuner CNRE dimanche), poulet, jambon, mayonnaise, vin rosé, puis rouge, fromages divers, et encore de ces excellents brownies. Le tour de rein a duré beaucoup moins longtemps que prévu et est à peu près passé sans médicaments, malgré une ordonnance de l’épouse de Philippe Martel. Vu je ne sais plus quoi, remontés tôt. Deuxième communiqué du CNRE, n° 85, en soutien à Éric Zemmour. Journal. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 1er octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 2 octobre 2019, 10 h 40
modifiée le jeudi 3 octobre 2019, 19 h 15
Mercredi 2 octobre 2019.
Saint Léger — 275/90, Plieux. Pas mal dormi, réveillé à six heures et demie par Pierre mais rendormi, levé à huit heures. Temps gris. L’Arrière-Pays, peu. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et tympan à résille hispano-mauresque de l’église Saint-Martial d’Assas, Hérault, mardi 27 août 2019. Émission du Cours de l’histoire sur la naissance de l’islam. Comptes : Dernière connexion le 28/09/2019 à 10h38 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 30,34 € /// Crédits -78.379,34 € /// Solde au 01/10/2019 30,34 € /// À venir 0,00 € | Prévisionnel 30,34 € ///  30/09 PRELEVEMENT URSSAF RHONE ALPES - CNCESU CE DU 30/09 - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 30 - REF : RBB-CESUAPVT4232019091390114552 LIB -1.154,22 € (charges Céline) /// 30/09 PAIEMENT CB CHAUSSURES VIGN DU 31/08 A FLEURANCE -390,00 € (deux paires de chaussures, noires et brunes) /// 30/09VIREMENT DE AMAZON.LUX.FR MOTIF: FCS000312249032 PAYMENT-NUM 1 07240721 - REF : FCS000312249032+386,48 € (livres vendus) ///30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 21/09 A PAYLI244153 -168,62 € (commande livres, Bauman, Berl, etc.) /// 30/09 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-190927-14-2433 +100,00 € (mécénat) /// 30/09 PAIEMENT CB LE CARDINAL DU 06/09 A LA ROMIEU -65,00 € (repas JL) /// 30/09 PAIEMENT CB LE PETIT FEUILL DU 28/09 A GRAMONT 60,00 € (dîner CNRE, Pierre et moi) /// 30/09 PAIEMENT CB WWW.AURORAGOODS (HONG KONG) DU 21/09 -43,89 € (veste, pas arrivé jusqu’à présent) /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 16/09 A PAYLI2090401 -35,45 € (Tweets) /// 30/09VIREMENT DE AMAZON.LUX.DE MOTIF: FCS000213526972 PAYMENT-NUM 1 07337078 - REF : FCS000213526972 +34,40 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 17/09 A PAYLI2090401 -29,01 € (re-Twwets, amélioré) /// 30/09 PAIEMENT CB WIKIMEDIA 877-6 (ETATS-UNIS) DU 18/09 -26,00 € (soutien) /// 30/09 VIREMENT DE AMAZON.IT MOTIF: FCS000272878122 PAYMENT-NUM 1 07214910 - REF : FCS000272878122 +19,92 € (livres vendus) /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 15/09 A PAYLI2090401 -19,50 € (Tweets, essais ?) /// 30/09 VIREMENT DE AMAZON.ES AEU OU MOTIF: FCS000213493782 PAYMENT-NUM 1 07236492 - REF : FCS000213493782 +10,73 € (?) /// 30/09 REMBOURSEMENT PAIEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 24/09 A PAYLI2441535 +8,64 € (remboursements pour retard) /// 30/09 REMBOURSEMENT PAIEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 23/09 A PAYLI2441535 +0,04 € /// Agenda. 10:40:29 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie.  Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, un seul envoi de la mi-journée, Bioulès, portrait d’Isabelle D., 1986-87, Montpellier, salon de l’hôtel de Carrières-Sabatier d’Espeyran, mardi 27 août 2019. Bain. Ordre. Tél. de Mme Khadija Mahrouk, d’Al-Jazeera, pour m’annoncer un retard. Toute l’équipe arrove vers trois heures : Mme Mahrouk, très élégamment voilée des pieds à la tête, un gros homme un peu mal tenu qui semble être le responsable de l’émission, un cameraman au crâne rasé, très affable, qui vit à Londres et un jeun homme qui paraît être l’assistant du précédent. Mme Mahrouk est la seule à parler français mais elle semble pilotée par le gros homme auquel elle traduit toutes mes réponses comme pour prendre ses instructions, qu’il lui donne en effet, surtout pour me faire parler davantage des sujets épineux, genre Christchurch. On ne peut pas dire que l’ambiance soit très festive mais enfin tout se déroule à peu près correctement. S’en vont vers six heures, après une longue séance de photographie. Promenade avec Pierre et Vidocq sur le flanc nord. Dîner de restes de restes, poulet, jambon, salade verte, fourme d’Ambert, rosé de saint-mont, fin des brownies avec d’autres biscuits. Vu L’Incroyable histoire du facteur Cheval, 2017, pas mal du tout, très bien interprété par Jacques Lamblin et Laetitia Casta. L’Arrière-Pays. Rédigé un deuxième communiqué du CNRE. Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mercredi 2 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 3 octobre 2019, 19 h 36
modifiée le vendredi 4 octobre 2019, 17 h 00
Jeudi 3 octobre 2019.
Semaine 40, Saint Gérard — 276/89. Plieux. Levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et nuages de la veille, après le départ des journalistes. Crise de tweets, toute la journée, certains d’un médiocre niveau, mais enfin cela devrait faire plaisir à M. Buhler qui me trouve trop highbrow. Beaucoup de temps perdu, donc (sauf pour Tweets II, éventuellement), journée molle et peu productive, mal tenue. Écrit à Mme Gross, qui souhaiterait plus d’enregistrement, en groupe. Poussée boulimique délicieuse, reste de jambon, pain grillé, fourme d’ambert, fini le vin rosée et n’ose pas ouvrir une autre bouteille par crainte de mon opinion publique, continue au floc, trop liquoreux. Biscuits. Le Jour ni l’Heure, autres nuages la veille (la canopée), un portrait de femme de Bioulès le 27 août 2019 à l’hôtel de Cabrières (Carol), et façade-non-façade du château d’Assas, à côté de l’église, même jour. L’Arrière-Pays, suite.  Agenda, hier. retour de Pierre, promenade avec lui sur le flanc nord, descendu par l’avenue Lou Tapet, suivi la route de la vallée, remontés par la D. 953 et revenus au logis par le “passage du Nord-Est”, désormais bien tracé. Plombier de Lectoure. Retenons des hôtels. Comptes : Dernière connexion le 02/10/2019 à 10h27 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 9,74 € /// Crédits -78.379,34 € ///      02/10 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE -19,35 € /// 02/10 FRAIS TENUE DE COMPTE AVEC REMISE -1,25 € /// Agenda. 19:35:37 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, champignons, carottes, courgettes, taboulé, poire à la vapeur et confiture de figues. Vu un peu de The Little Stranger, de Lenny Abrahamsson, d’après le roman de Sarah Waters, mais c’est un peu trop glauque pour moi et je remonte assez vite, craignant un film d’horreur. L’Arrière Pays. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Couché vers minuit et demi.   

lire l’entrée du jeudi 3 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 4 octobre 2019, 17 h 21
modifiée le samedi 5 octobre 2019, 8 h 32
Vendredi 4 octobre 2019.
Semaine 40, SaintFrançois d’Assise — 277/88. Plieux. Mal dormi, très longue insomnie centrale, pas désagréable grâce à P. Trouvé le sommeil vers sept heures, levé à huit heures et demie, réveillé par Céline dans la bibliothèque. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et La Ferme de Méjean II, de Vincent Bioulès, Montpellier, exposition Bioulès, musée Fabre, 27 août 2019. Tél. de la gendarmerie, qui me rappelle ma convocation pour le matin même, que j’allais bel et bien oublier. Bain. À onze heures à la gendarmerie de Saint-Clar, donc, reçu par un joli gendarme très gentil. Retire la plainte dans l’affaire H., ce front-là semblant à peu près stabilisé. La plainte n’était pas encore enregistrée mais il faut tout de même faire une déposition pour la retirer. Rentre vers midi et demi, tout étant affreusement en retard, moins du fait de cette excursion que de l’“affaire Zemmour” et de l’attentat de la veille, prétextes à force tweets et contre-tweets de toute part. L’Arrière-Pays, donc (32.400 followers). Un seul envoi de la mi-journée, mais très décalé, pour Le Jour ni l’Heure, le très austère donjon du château de Villevieille, XIe s., Gard, mercredi 28 août 2019. Comptes :    Dernière connexion le 03/10/2019 à 19h33 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 80,68 € /// Crédits -78.379,34 € /// Solde au 03/10/2019 80,68 € /// À venir -963,13 € | Prévisionnel -882,45 € /// 03/10VIREMENT DE APPLE DISTRIBUTION INTERNATIONAL MOTIF: CCI : 0134719935,PURPOSE:PUBLISHER ROYALTIES,APPLE - REF : 0134719935 +70,94 € (jamais compris ce qu’étaient ces virements Apple mais bon…) /// Agenda. 17:20:43  ////////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Communiqué du CNRE n° 87, à propos de la manifestation contre la PMA dimanche à Paris. Conversation téléphonique avec Karim Ouchikh. Me débats avec les comptes de campagne, sans grand résultat, dois remettre cela à mon retour. Journal de la veille, suite. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons et aux carottes, salade verte, poire à la vapeur et confiture de figues de Pierre, fini le pot. Vu Le Sicilien, 1986, de Michael Cimino, sur la vie de Salvatore Giuliano, avec Christophe Lambert et Terence Stamp. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal du jour, rédaction. Couché à deux heures moins vingt.   

lire l’entrée du vendredi 4 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 5 octobre 2019, 8 h 40
modifiée le dimanche 6 octobre 2019, 9 h 59
Samedi 5 octobre 2019.
Semaine 40, Sainte Fleur — 278/87. Plieux. Assez mauvaise nuit, plutôt agité, mauvais rêve, peu dormi. Levé à sept heures et demie. Temps très brumeux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Villevieille, Gard, le mercredi 28 août 2019 au matin après avoir quittés Pondres. Comptes : Dernière connexion le 04/10/2019 à 17h17 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -35,22 € /// Crédits -78.379,34 € /// Solde au 04/10/2019 -35,22 € /// À venir -847,23 € | Prévisionnel -882,45 € /// Débiteur depuis 1 jour /// 04/10PRELEVEMENT CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS ECH/041019 ID EMETTEUR/FR90ZZZ397351 MDT/++14096819CGAACSA1409681900101 REF/14096819001A19100400760000656694564 LIB/PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL-76,00 € /// 04/10 PRELEVEMENT CANAL PLUS ECH/041019 ID EMETTEUR/FR16ZZZ185574 MDT/++14096819CGAACAN1409681900301 REF/14096819003A19100400399000656809837 LIB/PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL -39,90 € /// Agenda. 08:40:24 /////////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Bagages. Quitté Plieux avec Pierre à onze heures et demie. Valence-d’Agen, Lauzerte, Sainte-Alauzie, Pern, autoroute à Cahors-Sud. Brive. Sadroc. Ussel. Sortis de l’autoroute à Bromont-Lamothe, où cherché en vain la maison natale de Robert Bresson. Bessat. Les Peyrouses. Puy-à-l’Âne. Neuffonts, où fait le tour du château, qui fut du cascadeur Rémy Julienne. Belle promenade à pied jusqu’à la prairie magnifique qui fait face à la chaîne des Dômes, au-desssus de Roure (et à la hauteur de Bonnabaud). Mont-la-Côte. Gelles. Augère. Repassés à Puy-à-l’Âne et à Peyrouse, descendus de là vers la Sioule, que traversée sous Bonnabaud. Saint-Pierre-le-Chastel. Pris de l’essence à Pontgibaud. Route de Peschadoires barrée. Saint-Ours. Le Vauriat. Pulvérières. Promenade sous la pluie le long de l’étang de Pulvérières. Paugnat. Manoir de Veygoux, où naquit Desaix (des Aix), et très abîmé par sa conversion en musée de la Révolution. Par chance il se tient là un quelconque raout ce qui nous permet de nous glisser parmi les invités, de faire le tour des lieux et de constater une nouvelle fois les dégâts, d’autant plus fâcheux qu’on sent bien que l’endroit devait être très joli avant sa lobotomisation. Charbonnières-les-Varennes. Loubeyrat. Chanteloup. Les Falvards. La Brousse. Les Pallages. À huit heures et la nuit tombée à La Tour-Serviat, où M. de Changarnier veille dans sa chambre illuminée. Rejoints de là très commodément l’autoroute à Combronde. Dîner à l’aire des Volcans, jambon à la sauce moutarde, riz, pommes de terre, flan-clafoutis, petite bouteille de vin rosé. Rautoroute, pièce rasoire à France Culture, puis Le Château de Barbe-Bleue sur France Musique, avec feue Jessye Norman. Bourges. Vierzon. Orléans. Hôtel Mercure-Centre, tombé du guide Michelin. Curieux ensemble de géants, équipe de basket (?). Pas pu avoir la 811, dû nous contenter de la 809, où, catastrophe, la double porte a été supprimée (mesure générale ?). L’Arrière-Pays, puis journal. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du samedi 5 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 6 octobre 2019, 10 h 08
modifiée le lundi 7 octobre 2019, 10 h 32
Dimanche 6 octobre 2019.
Orléans, hôtel Mercure-Centre, ch. 809. Bien dormi, levé à huit heures et quart, été directement déjeuner en bas. Petites saucisses, œufs brouillés, poulet, jambon, fromage de vache et de chèvre. Muesli avec du jus d’ananas et un peu ananas, brioche. Groupe de pénibles que je prends d’abord pour des cultureux mais qui sont en fait l’équipe technique d’un groupe de variétés, rejoints ensuit pas les techniciens eux-mêmes, qui se tiennent longuement debout près de leur table — ensemble ils font plus de bruit que tout le reste de la salle réuni ; ils continueront ensuite au pied de l’hôtel, même jeu. Dame que je trouve d’abord très distinguée, à l’ancienne manière, mais qui porte la nourriture à sa bouche en s’appuyant sur ses deux coudes. Pourquoi le saumon a-t-il disparu des petits déjeuner d’hôtel (Bourgogne-&-Montana, Mercure, etc.) ? Pas de sonorisation non plus, en revanche, gros progrès. L’Arrière-Pays. Agenda. 10:08:28 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture, agenda. Bain. Quitté l’hôtel et Orléans vers onze heures et demie. Été revoir, malgré la pluie, le merveilleux château de Centimaisons, à Ingranne, dans la belle forêt d’Orléans. Échanges avec le propriétaire, de sa fenêtre, d’abord un peu mécontent, mais ensuite très aimable. Traversé ensuite la Beauce, par une magnifique lumière d’après la pluie, telle que même les champs d’éoliennes y étaient beaux. À Paris vers deux heures, mais terribles embouteillages, du côté de Denfert-Rochereau et du Val-de-Grâce, du fait de la manifestation. Atteint après force détours les abords arrière du Panthéon, trouvé une place rue de l’Estrapade. Liaison téléphonique avec Karim Ouchikh, que rejoint, de même que d’autres hiérarques du Siel, au milieu (dans les deux sens) de la rue Soufflot, où nous demeurons longtemps car la foule des manifestants contre la PMA est si nombreuse qu’elle ne peut plus avancer. Elle s’ébranle finalement en direction de l’Obserbatoire, nous nous agrégeons au groupe de la Creuse, par sympathie ruellique. Nombreux témoignages de sympathie et de soutien. Donné deux interviews, à de petites radios, l’une un peu douteuse. Buste de Bernanos, statue de Ney. La manifestation, dont nous sommes la queue, tourne à angle droit dans le boulevard Montparnasse. Considérable déploiement de force et de moyens des organisateurs, avec écran géants, force camions  de rediffusion, plate-forme autoportée jusqu’au sommet des immeubles. Interpellé par Xavier Vauclin, qu’une membresse de son équipe photographie avec moi. Pierre, Karim Ouchikh, les membres du Siel et moi marchons jusqu’au haut de la rue de Rennes, et y assistons aux dernières prises de parole. Pierre, Karim et moi remontons le boulevard Montparnasse et avons une conversation très amicale avec un ethnologue qui défile seul sous une pancarte “Anarchiste anticapitaliste anti-PMA” ; puis avons un autre long échange avec l’auteur très bavard d’un ouvrage en train de sortir contre les éoliennes. Statue de Balzac. Maison  de Survage. Rue Vavin. Maison de Roux-Spitz rue Guynemer. Jardins du Luxembourg. Statue des reines. Fontaine Médicis. Allons voir, de l’intérieur du jardin, la librairie Éléments encore  une fois attaquée  ces jours derniers. Reconnu par un groupe de jeunes antifas caricaturalement gosses de riche qui m’agonissent d’injures (mais nous sommes séparés par le fort grillage du jardin, sans quoi je ne sais pas trop ce qui serait advenu de moi — je n’avais jamais vu à ce point les horribles effets de la haine sur les visages). Remontés la rue Soufflot. Hôtel des Grands Hommes. Entrés dans Saint-Étienne-du-Mont, mais il s’y tient un office (l’église est pleine). Montré à Karim ma chère maison du fils du Régent, “la plus belle de Paris”. Il montre à Pierre l’enceinte de Philippe-Auguste, qui passa longtemps pour être né à Gonesse. Plaques à Valery Larbaud et à Joyce, à l’entrée du passage de la maison de Larbaud. Entrons dans le joli passage qui aboutit au très séduisant hôtel des Grands Écoles, où un maître d’hôtel enthousiaste me connaît et nous fait tout visiter, même une chambre. Récupérons la voiture rue de l’Estrapade, sans contravention ni fourrière. Menons Karim au parc de stationnement de l’Odéon, où il récupère sa propre voiture. Allons avec lui, mais à deux voitures, au Centre Pompidou pour y voir l’exposition Bacon. Hélas, nous ne pouvons y accéder, il faut avoir réservé par Internet (!!!). Passons néanmoins, toujours à trois, un agréable moment au musée, du côté des Kandinsky et du Rothko. Dînons au café Beaubourg, agréablement aussi. Poulet rôti et pommes de terre frites, côtes-du-rhône, figues rôties avec glace à la vanille (et pas mal des énormes profiteroles de Pierre), verveine. Gentil et efficace garçon noir qui, ayant fait tomber un couteau sur ma cuisse, dit en riant : « Rassurez-vous, ce n’est pas une tentative d’assassinat ». Quittons Karim devant le Centre Pompidou. Récupérons la voiture, rue de Rivoli, Concorde, Champs-Élysées, Étoile, avenue de la Grande-Armée, Neuilly, statue du duc d’Orléans que je ne connaissais pas, Levallois-Perret, un peu de mal à trouver l’hôtel Mercure, correct, mais qui achève de ridiculiser les “nouvelles normes” (****, mais il en va là comme du baccalauréat, il en aurait eu péniblement deux il y a quarante ans). Chambre 602. Journal. Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du dimanche 6 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 7 octobre 2019, 10 h 36
modifiée le mardi 8 octobre 2019, 16 h 30
Lundi 7 octobre 2019.
Levallois-Perret, hôtel Mercure, rue Chaptal, ch. 602. Assez bien dormi, levé peu avant huit heures. L’Arrière-Pays. Déjeuné en bas, petites saucisses, œufs brouillés, jambon blanc, salami, deux fromages, muesli avec du yaourt,  part de tarte au citron. Agenda. 10:35:48 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Douche. Marché avec Pierre jusqu’au siège de Réac n Roll TV, rue Anatole-France. Émission d’une heure avec Élisabeth Lévy et un autre journaliste dont je n’ai pas retenu le nom. Marché considérablement dans Levallois-Perret ensuite. Descendons dans l’île de la Grande Jatte, sans grand intérêt. Gagnons le cimetière. Tombe de Maurice Ravel. Tombe de Louise Michel. Tombe de Gustave Eiffel. Revenons par le parc de la Planchette, où autoportrait. Hôtel de ville. Repassés à l’hôtel pour y récupérer les bagages puis marché les portant jusqu’au parc de stationnement, près d’un buste du Maréchal de Lattre de Tassigny. Traversé Neuilly, puis les abords du bois de Boulogne, incroyablement sales, délabrés, poussiéreux et mal tenus (même les beaux quartiers commencent à paraître misérables). Autoroute à Meudon. Dormi un peu et même beaucoup puisque réveillé à Orléans seulement. Châteauroux. Limoges. Brive. Quitté l’autoroute à Cahors-Sud. Pern. Sainte-Alauzie. Lauzerte. Valence-d’Agen. À Plieux vers dix heures. Rallumé l’ordinateur, laborieuse entreprise. Dîné vers onze heures, toasts au thon préparés par moi, salade verte, poire à la vapeur et confiture de figues, vu un documentaire sur Lénine. Importé toutes les photographies du voyage et mis en ligne sans les légender les autoportraits des deux jours précédents et une autre photographie par jour. Couché à une heure.

lire l’entrée du lundi 7 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 8 octobre 2019, 16 h 18
modifiée le mercredi 9 octobre 2019, 9 h 44
Mardi 8 octobre 2019.
Semaine 41, Sainte Pélagie — 281/84. Plieux. Levé avec Pierre à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure. Autoportrait de la veille, dans la jardin de La Planchette, à Levallois-Perret, et portrait de Karim Ouchikh devant Avec l’Arc noir, Centre-Georges-Pompidou, dimanche 6 octobre 2019. Tél. de François Bousquet. Tél. de Pierre-Guillaume de Roux. Appelé Alain Finkielkraut qui m’a fait demander de le faire par Élisabeth Lévy, mais tombé sur un répondeur, auquel laissé un message. Légendé toutes les photographies mises en ligne depuis mon retour, autoportrait à l’étang de Pulvérieères samedi 5 octobre 2019, château de Neuffonts à Gelles le même jour, “autoportrait” avec Karim Ouchikh rue Soufflot avant la manifestation anti PMA le 6, château de Centimaisons, à Sully-la-Chapelle plutôt qu’à Ingrannes comme indiqué précédemment le 6 au matin, le portrait d’Ouchikh à Beaubourg le 6 encore, mon autoportrait dans le parc de la Planchette le 7 (octobre 2019). L’Arrière-Pays, assez activement. Le Jour ni l’Heure, avec Élisabeth Lévy et un autre journaliste dans les studios de Réac n Roll la veille, 7 octobre 2019, la tombe de Ravel au cimetière de Levallois-Perret quelques heures plus tard, puis Karim et moi avec l’ethnologue anarchiste anti-PMA à la manifestation anti-PMA dimanche 6 octobre, sur le boulevard Montparnasse. Tél. de Grégory Roose. Tél. de Philippe Martel. Passage du gendarme Miranda et d’un autre pour me faire signer les documents relatifs au retraits de plainte. Szymczak, musique anglaise, The Lark Ascending. Agenda. 16:18:22 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Relecture et mise en ligne du journal de l’avant-veille. Bain. Promenade dans la vallée avec Pierre et le chien Vidocq. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, toasts au thon, boulettes de légumes, carottes et champignons, poire à la vapeur et confiture de figues. Vu un Chabrol assez bêta, Inspecteur Lavandin, 1986, entre Bunuel et Mocky, avec Jean Poiret et Bernadette Lafont. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du mardi 8 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 9 octobre 2019, 11 h 43
modifiée le jeudi 10 octobre 2019, 10 h 22
Mercredi 9 octobre 2019.
Semaine 41, Saint Denis — 282/83. Plieux. Peu dormi, levé à six heures et demie avec Pierre. Ennuyeuses petites questions techniques et chronophages, comme la recherche (vaine) de l’ultime pdf du Grand Remplacement pour une journaliste de Knack, hebdomadaire belge (qui se plaint de ne pouvoir obtenir d’exemplaire d’Amazon, qu’est-ce encore que cette histoire ?). Temps perdu. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et photographie qui m’a été envoyée d’une vaste peinture murale à Paris, canal de l’Ourcq, qui pourrait me représenter en capitaine de vaisseau. Réac n Roll a déjà mis en ligne notre entretien, mais à part une trentaine de secondes il est réservé aux abonnés. Comptes : Dernière connexion le 05/10/2019 à 08h37 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -782,45 € /// Crédits -78.379,34 € /// Solde au 08/10/2019 -782,45 € /// À venir 767,76 € | Prévisionnel -14,69 € /// Débiteur depuis 5 jours /// 08/10 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1006787687755 - REF : YYW1006787687755 PAYPAL VIREMENT +100,00 € /// 07/10 PRELEVEMENT PSA FINANCE DU 07/10 - MOTIF : 100P3077570 32 051019 VOTRE IDENTIFIANT ESPACE CLIENT :P0221019349 NOTRE SITE : WWW.PSA-FINANCE-FRANCE.FR - REF : 100P3077570 LIB -742,05 € /// 07/10 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 07/10 - MOTIF : WY0201015610217340980510190T1 - REF : WY0201015610217340980510190T1312272 LIB -105,18 € ///  L’Arrière-Pays, crise de tweets. Agenda. 11:41:54 ///////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Dû m’occuper, avec un ennui mortel, du dossier “comptes de campagne”. Le Jour ni l’Heure, photographies des 5 (brindilles à l’étang de Pulvérières), 6 (Avec ceux de la Creuse, manifestation anti PMA à Paris) et 7 octobre 2019 (tombe de Louise Michel au cimetière de Levallois-Perret). Comptes campagne, suite. Pierre va porter la lettre envoyée en recommandé avec accusé de réception à la poste de Saint-Clar de Lomagne). Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, Diderot, puis Rousseau. Journal de la veille, relecture. Dîné aux nouvelles, gnocchi, aubergines, salade verte, poires à la vapeur à la confiture de figues. Vu Madame, 2017, d’Amanda Sthers avec Rossy De Palma et Tom Hughes, crétinerie de première. Journal de la veille, mise en ligne. Journal. Couché à une heure.  

lire l’entrée du mercredi 9 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 10 octobre 2019, 16 h 31
modifiée le vendredi 11 octobre 2019, 10 h 57
Jeudi 10 octobre 2019.
Semaine 41, Saint Ghislain — 283/82. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures moins vingt. Temps gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et plaques à la mémoire de Larbaud et de Joyce rue du Cardinal-Lemoine à Paris, le 6 octobre 2019. Légendé les photographies antérieures, qui ne l’avaient pas été. L’Arrière-Pays, crise de tweets, ensuite. Le Jour ni l’Heure, photographie des 5 (étang de Pulvérières), 6 (place du mort, paysage de la Beauce) et 7 octobre 2019 (affiche publicitaire intimant de préparer ses obsèques, à Levallois-Perret). Szymczak sur Vaughan Williams, qui n’a jamais été à pareille fête. L’Arrière-Pays, suite. Comptes :  Dernière connexion le 09/10/2019 à 16h46 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 537,05 € /// Crédits -78.379,34 € /// Solde au 09/10/2019 537,05 € À venir -1.492,49 € | Prévisionnel -955,44 €  /// 09/10 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: VOTRE RETRAITE SECURITE SOCIALE - REF : 12115777 CAMUS 0919 +1.142,48 € /// 09/10 VIREMENT DE SCAM MOTIF: S C A M - REF : VRT SEPA 181  +177,02 € /// Agenda. 16:31:17 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, Rousseau, les deux discours pour l’Académie de Dijon. Promenade avec Pierre et Vidocq, en voiture par le bas jusqu’à la Rose des Vents puis chemin de la Rouquette jusqu’à l’embranchement. Journal. Entrée de la veille, relecture. Dîné aux nouvelles, tarte aux champignons, salade verte, poire à la vapeur et biscuits aux amandes. Vu Shampoo, 1975, de Hal Ashby, avec Warren Beatty. L’Arrière-Pays. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché à une heure et demie.      

lire l’entrée du jeudi 10 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 11 octobre 2019, 11 h 22
modifiée le samedi 12 octobre 2019, 18 h 56
Vendredi 11 octobre 2019.
Semaine 41, Saint Firmin — 284/81. Plieux. Levé à huit heures moins vingt. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et Pulvérières Suite II (allegro assai), 5 octobre 2019. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 10/10/2019 à 16h27 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -580,72 € /// Crédits -77.422,25 € /// Solde au 10/10/2019 -580,72 € /// À venir -434,72 € | Prévisionnel -1.015,44 € /// Débiteur depuis 1 jour /// 10/10 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € (travaux la tour) ///  Agenda. 11:22:02 ///////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Tweets II, longue mise à jour, depuis le 27 septembre. Le Jour ni l’Heure, trois photographies des 5, 6 et 7 octobre 2019 : respectivement manoir de Veygoux à Charbonnières-les-Varennes ; Saint-Étienne-du-Mont et Panthéon ; buste du sergent-major Boeltz, 1843-1895, par Anatole Marquet de Vasselot, 1840-1904, cimetière de Levallois-Perret. Bain. Promenade avec le chien Vidocq sur le flanc nord, pointe extrême-occidentale (Pezat ?), retour vers l’est au-dessus de la route du bas où passe Pierre, qui nous aperçoit et nous rejoint par le haut, étang aux ragondins, bas des jardins Lavauden, remparts, raidillon Forzy. Retour à l’atelier, commencé faute de mieux un autre autoportrait. Reprise par Pierre de la lecture de La Nausée, abandonnée le 4 juillet. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Dîné aux nouvelles, omelette aux pommes de terre et aux champignons, Pierre en mange très peu et moi beaucoup trop. Poire à la vapeur et confiture de figues. Vu Thunderbolt and Lightfoot (Le Canardeur), 1974, de Michael Cimino, avec Clint Eastwood et Jeff Bridges. Journal, rédaction, relecture et mise en ligne.  Dictionnaire, article infinitif. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 11 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 12 octobre 2019, 18 h 52
modifiée le dimanche 13 octobre 2019, 17 h 23
Samedi 12 octobre 2019.
Semaine 41, Saint Wilfried — 285/80. Plieux. Mal dormi, insomnie, cauchemar (enfermement) et retour de la douleur au bas-ventre. Levé à huit heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pulvérières Suite III (canon). Émission d’Alain Finkielkraut sur La Bruyère, avec Michel Delacomptée et une universitaire. Émission de Jean-Noël Jeanneney sur la couleur jaune avec Michel Pastoureau. Oublié l’agenda, travaillé au Dictionnaire, article infinitif. Le Jour ni l’Heure, photographies des 5, 6 et 7 octobre dernier, respectivement Les Falvards, commune de Charbonnières-les-Vieilles ; abstraction, sol du parc de stationnement du Centre Georges-Pompidou ; grand marronnier dans le parc de La Planchette à Levallois-Perret. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, Jean-Jacques Rousseau, suite. Nous voulions aller dans les bois de La Mothe, mais le chemin est maintenant déclaré privé, et, de l’ancien parc de stationnement, il n’y a plus de chemin du tout vers le bois et la palombière [correcteur automatique : “plombier”]. Repris, donc, la voiture, fait le tour de ce territoire sans trouver d’autre chemin praticable qui y pénètre, passé sur les confins de Saint-Clar, route de Fleurance, descendu finalement à pied vers l’Arratz à partir de La Grand Borde, marché le long de la rivière en direction de Larié, mais elle est dans un état déplorable, l’eau y est totalement croupie et y coule à peine, la lumière, bien qu’ensoleillée, n’est pas jolie et il fait très chaud. Repris la voiture, continué le tour du “massif” (le “bassin du Margaridat”), Moundounets, Grande-Hite, les Couchous, Castelnau-d’Arbieu. Rentrés vers cinq heures et demie. Thé. Comptes : Dernière connexion le 11/10/2019 à 11h18 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -580,72 € /// Crédits -77.422,25 € ///  Solde au 11/10/2019 -580,72 € //// À venir -434,72 € | Prévisionnel -1.015,44 € /// Débiteur depuis 2 jours /// (aucun mouvement). Agenda. 18:5156 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Atelier. Autoportrait X (?). Lecture par Pierre de Sartre, La Nausée, départ de Bouville, l’incident à la bibliothèque. Dîné aux nouvelles, saucisse des Pyrénées, rillettes, courgettes et champignons rissolés, salade verte, fromage des Pyrénées, rosé de Saint-Mont, glace au rhum et aux raisins avec un biscuit à la noix de coco. Vu trois épisodes de la série de Waldemar Januszczak sur la peinture américaine au XXe siècle, très originale. Dictionnaire. Journal. Couché vers deux heures et demie.  

lire l’entrée du samedi 12 octobre 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 13 octobre 2019, 17 h 38
modifiée le lundi 14 octobre 2019, 10 h 41
Dimanche 13 octobre 2019.
Semaine 41, Saint Géraud — 286/79. Plieux. Trop mangé, mal dormi. Levé vers huit heures, fatigué. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et deux maisons à Castelnau-d‘Arbieu, une victime de la GrandePelade et une autre très bien administrée au contraire, avec un enduit récent moins beau que les anciens mais assez réussi tout de même. Déjeuné au premier avec Pierre-Louis. Crise de tweets, toute la matinée et au-delà. Comme nous avons vraiment trop mangé la veille nous décidons de recommencer pour en finir. Collation-tuerie dans la cuisine, donc, sous les yeux du chien Vidocq indigné : rillettes de canard, saucisse des Pyrénées (une sorte de saucisson), aubergines grillées, salade verte, fromage des Pyrénées, rosé de Saint-Mont (saint-mont ?), glace au rhum et à la vanille, fini le tout afin qu’il ne reste rien pour nous le reprocher. Café froid du matin (avec la glace + madeleines du chien), café chaud plus tard dans la bibliothèque. Le Jour ni l’Heure, étang de Pulvérières le 5 octobre, vue générale avant la nuit ; autre vue du “château” de Centimaison le 6 au matin, dans la forêt d’Orléans ; tombe d’une dame Inès Ferraro, † 2011, au cimetière de Levallois-Perret, dét. d’une belle mosaïque rouge. Tweets. Agenda. 17:37:31 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, Rousseau, suite, L’Émile. Tél. d’Alain Finkielkraut, longue et bonne conversation avec lui. Néanmoins il me trouve insensé de recevoir Le Monde, qui ne peut avoir d’autre dessein que de parachever ma perte. Promenade rapide avec Pierre sur le flanc nord, chênes d’Elmas, jardins Lavauden, raidillon Forzy. Non-dîner aux nouvelles. Poire à la vapeur et confiture de figues, infusion de verveine. Vu My Blueberry Nights, de Wong Kar-wai, avec Jude Law et Norah Jones. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché peu après une heure. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 14 octobre 2019, 10 h 46
modifiée le lundi 14 octobre 2019, 10 h 46
Lundi 14 octobre 2019.
Semaine 42, Saint Juste — 287/78. Plieux. Pas trop mal dormi mais assez forte douleur au bas-ventre encore. Levés à huit heures. Temps gris et très venteux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et portrait de Pierre la veille également, dans l’après-midi. L’Arrière-Pays. Agenda. 10:45:45 ////////

lire l’entrée du lundi 14 octobre 2019 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site