Le Jour ni l’Heure
mai 2020

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 1er mai 2020, 12 h 41
modifiée le dimanche 3 mai 2020, 11 h 02
Vendredi 1er mai 2020.
Semaine 18, Fête du Travail (Férié) — 122/244. Plieux. Très bien dormi, réveillé vers huit heures. Temps gris. Petit déjeuner de thé et de tartine beurrée, sur un fantasme de femme enceinte — malheureusement la pain n’est pas bon, rien à voir avec les baguettes de jadis. Matinée à tâcher de remettre en marche la “routine”, mais la solution de continuité ne pourra pas être comblée. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et joli château d’Arquier, c. 1820, à Vigoulet-Auzil, la veille. Tél. de Jean-Christophe Cambier, de Jeanne Lloan dont l’état n’st pas bien brillant non plus, d’Anne-Marie Jolibert, vraiment charmante, de Philippe Martel à l’instant. Légères douleurs thoraciques, un peu inquiétantes. Comptes : Dernière connexion le 28/04/2020 à 14h30 (Pierre ?) /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.756,36 € /// Crédits -71.638,36 € /// Solde au 30/04/2020 3.756,36 € /// À venir -857,95 €   Solde au 30/04/2020 3.756,36 € /// À venir -857,95 € | Prévisionnel 2.898,41 € /// Facilité de caisse : 3300 € /// PRELEVEMENT URSSAF RHONE ALPES - CNCESU CE DU 30/04 - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 30 - REF : RBB-CESUAPVT4232020041090135172 LIB -554,15 € /// 30/04 PAIEMENT CB GERSTAECKER CYB DU 14/04 A SAVERNE - CARTE*4502 -247,00 € (châssis) /// 30/04 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-200429-14-9601 +100,00 € /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 03/04 A PAYLI2090401 - CARTE*4502 -53,72 € /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 17/04 A PAYLI2090401 - CARTE*4502 -18,00 € /// 30/04 PAIEMENT CB APPLE (IRLANDE) DU 14/04 - CARTE*4502 -9,99 € /// 30/04 PAIEMENT CB APPLE (IRLANDE) DU 10/04 - CARTE*4502 -9,99 € /// 30/04 PAIEMENT CB APPLE (IRLANDE) DU 10/04 - CARTE*4502 -3,49 € /// 29/04 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1008767186864 - REF : YYW1008767186864 PAYPAL VIREMENT +1.300,00 € (effectué par Pierre à ma demande — abonnements, achats de lectures en ligne) /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000406880912 PAYMENT-NUM 1 24433471 - REF : FCS000406880912 +1.283,89 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000433347222 PAYMENT-NUM 1 2 46866993 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991991565747 +47,93 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000432508392 PAYMENT-NUM 1 24559865 - REF : FCS000432508392 +44,28 € /// 29/04 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 04-04 - REF : IR +30,26 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000336858552 PAYMENT-NUM 1 24445015 - REF : FCS000336858552 +15,32 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON SERVICOS DE VAREJO DO BRA MOTIF: FCS000430586172 PAYMENT-NUM 1 2 42355177 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991991386731 +1,39 € /// 28/04 VIREMENT VERS PEYRON-BUSQUET CELINE - MOTIF : SALAIRE ENTIER AVRIL 2020 -892,64 € /// 23/04 VIREMENT DE AXA FRANCE VIE MOTIF: FRAIS DE SOINS : SG 0964 - REF : I0000084399697 +10,50 € /// 21/04 VIREMENT DE KOBO INC PUBLISHER PAYMENTS (ACC.: KO1224) MOTIF: ROYALTY PAYMENT WL00003295 - REF : COTR0527201 +72,84 € /// 21/04 VIREMENT DE CAISSE PRIMAIRE ASSURANCE MALADIE MOTIF: 201110000046201110000046 - REF : 201110000046 +29,10 € /// Prévisionnel 2.898,41 € ///Soulignement parasite, inmaîtrisable (issu de la BNP). Si, maîtrisé. Agenda. 12:40:45 ////////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, le château de Bellevue, c. 1750, au bas de la colline de  Rangueil à la sortie de l’hôpital ; le bizarre château de Larra, 1743-1748, Cammas arch., en pleine restauration ; et le château de Plieux, vue prise de la voiture dans le dernier virage, à notre arrivée. Excellente collation avec Pierre de restes de saint-marcellin, de cantal, de biscuits et de thé, dans la bibliothèque, pour accompagner les antibiotiques de la mi-journée. Panne de connexion, mauvais temps, puis plantage général, une heure et plus de perdue. Bain, lecture par Pierre de Michelet, la bataille de Valmy (exacte coïncidence temporelle avec les  massacres de septembre, mais Michelet traite les deux questions tout à fait séparément — ah, si, non : très mauvais accueil des massacreurs à l’armée. Dumouriez [corr. autom. : “Démolirez”] et Kellermann (“un soudard” frappé d’un moment de génie). Journal de la veille, relecture et complétion. Tél. de Françoise O’Lanyer, de Yohann Rimokh, d’Alain Finkielkraut. Retour à l’atelier (avons reçu des toiles du Géant des Beaux-Arts). Commencé un Coronavirus, autoportrait XII, moi dans l’écran noir de la télévision, à l’hôpital, mais seulement peint le fond noir (et un peu marron). Reprise par Pierre de la lecture des Décombres, la crise à Je suis partout, 1936. Dîner, coquillettes et légumes verts, glace au rhum et aux raisins, biscuit. Vu en alternance ennuyée par les deux Romulus et Remus, le premier roi, et L’Impossible M. Pipelet, d’André Hunebelle, 1955, avec Michel Simon et Louis de Funès. Journal de la veille, mise en ligne. Journal. Couché après deux heures. 

lire l’entrée du vendredi 1er mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 2 mai 2020, 11 h 32
modifiée le dimanche 3 mai 2020, 10 h 59
Samedi 2 mai 2020.
Semaine 18, Saint Boris — 123/243. Plieux. Bien dormi, réveillé à neuf heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et bel iris pourrissant sur la piazzetta à notre arrivée avant-hier. Petit déjeuner dans la bibliothèque, monté par Pierre, thé, tartine de pain beurré encore, mais décidément le pain, même grillé, et d’autre provenance que la veille, n’est pas bon. Comptes : Dernière connexion le 01/05/2020 à 12h23 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.756,36 € (très surpris par cette prospérité inattendue) //// Crédits -71.638,36 € /// Solde au 30/04/2020 3.756,36 € /// À venir -857,95 € | Prévisionnel 2.898,41 € /// (aucun mouvement) /// Agenda. 11:16:01 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne (en me trompant de date). Le Jour ni l’Heure, un carton politique (“Une autre différence entre les deux Occupations… ”, allusion à l’attaque contre Éric Zemmour), et deux belles photographies prises par Pierre pendant mon hospitalisation, muguet offert par Danielle Lavauden dans un vase à la fenêtre de la salle de bain et détail de l’autre bureau, dans la lumière du soir, avec un masque de Jacques-Yves Bruel, 20 et 23 avril 2020. Collation pour les antibiotiques de la mi-journée, infusion et biscuits. Quatuor d’Elgar. Lecture par Pierre de Plutarque-Amyot, vie de Phocion. Bain. Ayant fini sur Valmy le premier volume de la Pléiade de Michelet sur la Révolution française, nous intercalons, avant le second, une relecture du Michelet de Barthes. Assez beau temps un peu venteux. Fait avec Pierre le tour de la maison et deux fois celui du jardin haut. “Autoportrait” contre la muraille, par surprise de sa part. Atelier, Coronavirus, autoportrait XII, difficultés à bien placer la tête, pentimento (pas gênant, au contraire). Tél. de Pierre-Guillaume de Roux et de l’aînée de mes cousines, Catherine Aguireau, qui m’appelle Patrick, du nom de mon frère (pas la force ou l’envie de corriger). Commandes Amazon, autres volumes de Taine (difficile de comprendre les répartitions et éditions, mais je dois désormais me méfier des trop petits caractères comme ceux de “Bouquins”, que je ne déchiffre pas), appareil photographique compact, Leica. Beaucoup d’activités “littéraires” : transcrit des phrases de Michelet et de Tocqueville, plus une merveilleuse insulte à mon égard, dans l’Anthologie générale et dans le Dictionnaire des délicatesses, puis ajouté deux paragraphes aux Vaisseaux brûlés, essentiellement autour de Johnson, toujours, et non sans difficultés techniques, par ma faute. Dîner, un peu de nouvelles, joli documentaire sur le Worcestershire (mais rien sur Elgar). Macaroni à la sauce tomate, poire à la vapeur. Vu en alternance La Belle Vie, 1962, de Robert Enrico, et un biopic sur Elton John, mais les deux m’ennuient passablement et nous remontons assez tôt. Résous les difficultés techniques liées à Vaisseaux brûlés en supprimant totalement les deux paragraphes ajoutés puis en les remettant en partant de rien. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Couché un peu après une heure. 

lire l’entrée du samedi 2 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 3 mai 2020, 11 h 11
modifiée le lundi 4 mai 2020, 10 h 50
Dimanche 3 mai 2020.
Semaine 18, Saints Philippe et Jacques — 124/242. Plieux. Bien dormi, réveillé à huit heures, Pierre levé depuis longtemps. Magnifique matin, printemps à son plus exubérant, belle lumière, mais qui n’entre plus (le soleil est désormais trop haut). Le Jour ni l’Heure, “autoportrait” de la veille, dans le jardin, contre la muraille, pris en fait par Pierre tout à fait par surprise ; et photographie prise du lit le matin même, au réveil (Intérieur à Plieux). Petit déjeuner monté par Pierre dans la bibliothèque, thé, tartines de pain grillé et beurré encore, un peu de confitures de figues. Lecture par Pierre de Plutarque, la vie de Phocion. Agenda. 11:11:03 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Dictionnaire, article “xénophobie”. Le Jour ni l’Heure, couverte 60x60 n° 110, Coronavirus, état de la veille, dét. ; fleurs sur le glacis, sous les murailles, la veille également ; carton “Il est difficile comprendre qu’une abomination (la Shoah) ait pu servir d‘assise à une autre (la Destruction des Européens d’Europe). Collation antibiotique avec Pierre, infusion, quatre-quart, lecture par lui de Plutarque-Amyot, la vie de Phocion. Bain. Lecture par Pierre de Barthes, Michelet, citations de Michelet. Temps magnifique, silence admirable, pas d’alerte médicale, grand bonheur égoïste. Tour précautionneux de la maison (je ne tiens encore pas trop bien sur mes jambes, déshabituées à servir par quinze jours d’immobilité et par le garrot), puis du jardin haut. Lecture par Pierre de Colette, Claudine à l’école, sur l’escalier des charmes, à leur ombre. Atelier, couverte 60x60 n° 110, Coronavirus, remis la tête de face ou de trois-quarts, marronné le fond, élargi la cuvette à vomissements. Lecture par Pierre de Rebatet, Les Décombres (Munich et après) (assez convaincant sur la Tchécoslovaquie, la suite lui ayant donné raison). Relu et mis en ligne l’article “xénophobie” du Dictionnaire (mais il pourrait être encore développé). Dîné vers huit heures, lentilles et jardinière de légumes, champignons, poire à la vapeur. Surf télévisuel, et finalement revu From Here to Eternity, Tant qu’il y aura des hommes, de Fred Zinnemann, 1953, avec Burt Lancaster, Deborah Kerr, Montgomery Clift, Frank Sinatra, Donna Reed, etc. Remontés vers onze heures. Journal, brève entrée, rédaction, relecture, mise en ligne (la journée). Vaisseaux brûlés (axe Boris/Johnson toujours, Un régicide, Indiana, Pale Fire (retour au docteur Johnson, via l’épigraphe empruntée à Boswell (le chat Hodge). Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, mais naturellement il est impossible de suivre, on ne recueille guère qu’un dixième à peine des entrées possibles). Couché à une heure, pour obéir à Jeanne de Loynes. Très légère remontée de la fièvre. 

lire l’entrée du dimanche 3 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 4 mai 2020, 10 h 59
modifiée le mardi 5 mai 2020, 11 h 12
Lundi 4 mai 2020.
Semaine 19, Saint Sylvain — 125/241. Plieux. Bien dormi. Rêve très amusant avant le réveil, ma mère et moi déjeunons chez Jordan Bardella [corr. autom. : “Bardera”], où même je prends un bain (?????). Le Jour ni l’Heure, “autoportrait” de la veille, au jardin haut, et état de la veille de Coronavirus, couverte 60x60 n° 110, huile sur toile. Temps magnifique, silence maintenu, température parfaite (37°), pas de douleurs. Retour de Mlle Céline, dûment masquée mais très sémillante. Agenda. 10:57:49 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Communiqué du CNRE n° 118, sur l’enseignement de l’arabe à l’école primaire. Dictionnaire des délicatesse du français contemporain,  article “génocide, génocide culturel, génocide par substitution”. Le Jour ni l’Heure, carton “mourir en arabe” ; petite rose du “jardin médiéval” la veille ; Intérieur à Plieux, vase avec muguet dans la bibliothèque, photographie prise par Pierre, 25 avril 2020. Collation antibiotique avec Pierre, générique de l’augmentin, tranches de quatre-quart, infusion de thym. Bain, lecture par Pierre de Barthes, Michelet. Sortis dans le jardin, tour de la maison, tour du jardin haut, “autoportrait” pierrique. Lecture par Pierre de Colette, Claudine à l’école (nous avons tout repris au début). Atelier, Coronavirus, couverte 60x60 n° 110, troisième séance. Lecture par Pierre de Rebatet, Les Décombres. Dictionnaire, article génocide, suite. Dîner, gnocchis et lentilles, légumes verts, poire à la vapeur et confiture de figues. Surf télévisuel, rien trouvé pour moi, remonte vers neuf heures et demie (Pierre regarde Christine, de John Carpenter, d’après Stéphane King). Dictionnaire, suite. Vaisseaux brûlés, William, le silence, ah, oui, Os Leopardos, Catherine Robbe-Grillet, Rio. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, les mêmes. Douleur à la jambe droite. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du lundi 4 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 5 mai 2020, 11 h 21
modifiée le mercredi 6 mai 2020, 9 h 55
Mardi 5 mai 2020.
Semaine 19, Sainte Judith — 126/240. Plieux. Mauvaise nuit, forte douleur à la jambe droite (celle de la sonde et du garrot), le Doliprane n’y fait rien. Envisage d’appeler le 15 mais suis tellement terrorisé par la perspective d’une troisième hospitalisation que j’aime encore mieux souffrir, au moins jusqu’au matin. Dérange beaucoup Pierre, m’endors finalement à l’aube, réveillé par Céline dans la bibliothèque, grande douleur apaisée, léger reliquat très supportable. Temp. 37° (37° 4 la veille au soir). Fatigue, faiblesse, mais relative tranquillité. Le Jour ni l’Heure, “autoportrait” de la veille, au jardin haut, et état de la veille de Coronavirus, autoportrait XII. Agenda. 11:21:07 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Dictionnaire, article “génocide, génocide culturel, génocide par substitution”. Le Jour ni l’Heure, Chronologie, carton “C’est bien, le déconfinement, mais surtout comme signal de la remigration” ; orchidée sauvage au jardin haut ; Fenêtre de la bibliothèque, vue sur les Pyrénées, images prises l’une et l’autre la veille, lundi 4 mai. Collation antibiotique, jambon sur toast, café. Lecture par Pierre de Plutarque-Amyot, vie de Phocion. Bain. Lecture par Pierre de Barthes, Michelet. La mère de Pierre  conseille de marcher, pour la jambe. Nous allons donc jusqu’au rang des chênes, croisant en chemin le jeune ménage de la Grand Rue et Mme T., mais de loin. Atelier, Coronavirus, autoportrait XI, la tête. Lecture par Pierre de Rebatet, Les Décombres, pages très enlevées sur l’Action française (les reproches que R. fait à M. correspondent presque point par point, toutes proportions gardées, à ceux qui me sont faits habituellement). Dictionnaire. Dîner, mélange de coquillettes et de macaroni à la sauce tomate, œuf à cheval, lentilles, carottes. Poire à la vapeur et confiture de figues. Vu le premier épisode de The Plot against America, dont nous n’avions déjà vu que la fin. Remonté assez tôt. Journal, entrée du jour, rédaction, relecture et mise en ligne (la voisine hurleuse, à l’hôpital d’Auch). 37° 5. Anthologie générale, Michelet, Taine. Vaisseaux brûlés, Roméo, names, le parlement des  Sames, à Karajosk, dans le Finnmark. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés. Couché vers une heure, non sans crainte, car forte douleur à la jambe. 

lire l’entrée du mardi 5 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 6 mai 2020, 10 h 35
modifiée le mercredi 6 mai 2020, 10 h 37
Mercredi 6 mai 2020.
Semaine 19, Sainte Prudence — 127/239. Plieux. Très mauvaise nuit encore, pire que la précédente. Réveillé vers quatre heures, très forte douleur à la jambe droite, je ne savais pas, malgré la goutte, qu’une jambe puisse faire si mal. Tourné dans tout l’étage, salle des Nuits, salle des Vents, bibliothèque, une centaine de fois puisqu’il paraît qu‘il faut marcher — mais ça n’y fait rien. Attendu cinq heures pour un nouveau Doliprane autorisé, qui n’a guère d’effet avant six. Dormi un peu. Levé à sept heures et demie. La douleur est moins intense mais toujours bien présente, surtout vers la cuisse, près de l’aine, là où se trouvait la sonde. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et fenêtre de la chambre le matin même, du lit (Le Réveil, II). Appelé le docteur Capdecome à 9 h 10 — elle passera cette après-midi. Pierre s’est rasé la barbe, à cause du masque à porter pour le déconfinement. Il va faire des courses et passera chez Jeanne de Loynes. Comptes : Dernière connexion le 02/05/2020 à 11h11 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.781,75 € /// Crédits -71.638,36 € /// Solde au 05/05/2020 2.781,75 € /// À venir -1.236,50 € | Prévisionnel 1.545,25 €  /// 05/05 PRELEVEMENT PSA FINANCE DU 05/05 - MOTIF : 100P3077570 32 050520 VOTRE IDENTIFIANT ESPACE CLIENT :P0221019349 NOTRE SITE : WWW.PSA-FINANCE-FRANCE.FR - REF : 100P3077570 LIB -742,05 € (voiture) /// 05/05 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/05 - MOTIF : WY0201015610237238950505200T1 - REF : WY0201015610237238950505200T1239195 LIB -97,31 € (assurance pour les travaux de la tour) /// 05/05 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE -19,35 € /// 04/05 PRELEVEMENT CANALSAT DU 04/05 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A20050400760000691505479 LIB -76,00 € /// 04/05 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/05 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A20050400399000691672736 LIB -39,90 € /// Agenda 10:34:02 ///////  

lire l’entrée du mercredi 6 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 24 mai 2020, 12 h 28
modifiée le dimanche 24 mai 2020, 12 h 31
Mercredi 20 mai 2020.
Hôpital d’Auch, service de rhumatologie. Le docteur Potain m’annonce que je vais pouvoir rentrer à la maison dans l’après-midi. Appelle Pierre, qui vient me chercher vers deux heures et demie. Quitte l’hôpital avec lui, il a approché la voiture, faisons à peu près deux cent cinquante mètres en direction du centre d’Auch mais je me sens très mal, malaise, vertiges, tourbillons, nous sommes obligés de faire demi-tour et de regagner l’hôpital à peine quitté, service des urgences. On me ramène dans ma chambre. Colloque de cinq ou six médecins et internes autour de mon it, Mme le docteur Moinelle, le docteur Potain (je crois, pas sûr), le neurologue qui a fait la veille un examen sur moi, élégant et plein d’autorité mais dont je n’ai pas retenu le nom, divers internes. Le semi-consensus est que mon malaise est un syndrome post-ponction lombaire qui, consolation, ne frappe en général que les hommes jeunes (!!!). Ça tangue. Plus tard, lis Augiéras (Une adolescence au temps du maréchal et autre aventures). Photographies prises le matin par Pierre, à l’aube, du sommet de la tour de Plieux.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 22 mai 2020, 19 h 23
modifiée le samedi 23 mai 2020, 9 h 50
Vendredi 22 mai 2020.
Semaine 21, Saint-Émile — 143/223. Auch, hôpital. Nuit assez tranquille malgré la douleur à la jambe droite, revenue la veille et encore bien présente le matin, mais beaucoup moins forte que la semaine précédente. L’Arrière-Pays. Petit déjeuné d’assez bon appétit nonobstant l’état nauséeux et les vertiges. Fait néanmoins ma toilette tout seul. Visite relativement tôtive de Mme le docteur Moinelle, très gentille comme toujours, accompagnée d’un nouveau jeune interne, et qui me propose, à mon grand étonnement, ou ma légère stupéfaction, de renter chez moi, proposition que j’accepte d’enthousiasme, évidemment, malgré mon piteux état — mais le docteur dit que tous les examens nécessaires ont été faits, que je dois maintenant prendre les médicaments prescrits et me reposer, et que, puisque je ne vis pas seul, je peux faire ça aussi bien chez moi si je le préfère, et certes je le préfère. Téléphoné aussitôt à Pierre, qui dois venir me chercher. Lu Augiéras en l’attendant. Remercié le docteur Moinelle et ses assistants, et quitté l’hôpital avec Pierre à midi et demi. Pas trop vaillant, nausées, vertiges, mais je tiens à aller un peu plus loin que la dernière fois. Traversé Auch, Montestruc-du-Gers, Fleurance. Dû faire arrêter la voiture entre Fleurance et Castelnau-d’Arbieu et vomi au bord de la route tout ce que j’avais dans le ventre, sous un joli buisson fleuri. À Plieux vers deux heures. Pierre emprunte la rue haute, pourtant fermée à la circulation depuis des mois et me laisse au pied de la maison car j’aurais eu grand mal à monter de la piazzetta — j’ai grand mal à gravir l’escalier. Légère toilette post-vomitoire, puis me couche aussitôt et dors plusieurs heures. Me lève vers cinq heures, aidé de Pierre. L’Arrière-Pays : annoncé mon retour à la maison, en tâchant d’éviter le malentendu de la dernière fois, les gens pensant volontiers, parce qu’on est sorti de l’hôpital, qu’on est tout à fait guéri et qu’on se porte comme un charme, ce qui n’est vraiment pas le cas. Tél. de Flatters, tél. de M. Dellinger, tél. de ma cousine O’Lanyer, qui se surnomme elle-même “Sécotine”. M’habille, aidé par Pierre, et malgré les vertiges. Agenda. 19:22:21 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Bon dîner dans la bibliothèque, préparé et monté par Pierre, mais je ne suis guère à même de lui faire honneur, toujours au bord de la nausée. Poulet rôti, sauté le fromage, glace rhum-raisin que j’aime tant et qui passe bien. Journal, entrée du jour, rédaction, relecture et mise en ligne. Mis également en ligne une entrée du 6 mai dernier, rédigée juste avant l’arrivée de l’ambulance, et qui donc n’avait pu être publiée. Autoportrait. Couché vers onze heures et demie. 

lire l’entrée du vendredi 22 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 23 mai 2020, 10 h 17
modifiée le dimanche 24 mai 2020, 11 h 42
Samedi 23 mai 2020.
Semaine 21, Saint Didier — 144/222. Plieux. Assez bonne nuit, malgré la douleur à la jambe droite, bien présente mais tolérable. Levé avec Pierre à sept heures vingt. Temps très gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille ; Paysage avec ruines antiques, de Lemaire-Poussin, vu et photographié au musée de Montauban le 29 janvier dernier (dét.) ; et autoportrait du 6 mai dernier, pris juste avant l’arrivée de l’ambulance m’emmenant pour la troisième fois à l’hôpital, et qui n’avait donc pu être mis en ligne. Retrouvailles avec Céline. Émission de Finkielkraut sur la Némésis de Philip Roth, avec une demoiselle Mathilde Brézé en qui j’entends d’abord, à mon grand amusement, de Dreux-Brézé, et qui parle bien mal (“un de ses élèves déclare la polyo”). Comptes : Dernière connexion le 13/05/2020 à 10h07 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.924,73 € /// Crédits -70.667,45 € /// Solde au 22/05/2020 2.924,73 € /// À venir -1.359,82 € | Prévisionnel 1.564,91 € ///      18/05 PRELEVEMENT ORANGE DU 18/05 - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6310D2) - P - REF : 5B052T631 B052T6310D231E LIB -60,00 € /// 18/05 VIREMENT DE AXA FRANCE VIE MOTIF: FRAIS DE SOINS : SG 0964 - REF : I0000084810092 +21,00 € /// 13/05 VIREMENT DE CAISSE PRIMAIRE ASSURANCE MALADIE MOTIF: 201330000118201330000118 - REF : 201330000118 +51,38 € /// 13/05 COMMISSIONS - CHEQUES ETRANGERS -26,35 € /// 12/05 COMMISSIONS - CHEQUES ETRANGERS -35,00 € /// 12/05 REMISE CHEQUE/ETRANGER RECOUVREMENT DE LA REMISE DE 001 CHEQUES DU 11022020 +119,82 € /// 11/05 PRELEVEMENT AXA DU 11/05 - MOTIF : I0000450423788-AXA 60L95742F050520 - REF : I0000450423788 LIB -180,97 € /// 11/05 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € /// 11/05 REMISE CHEQUE/ETRANGER RECOUVREMENT DE LA REMISE DE 001 CHEQUES DU 11022020 +201,27 € /// 07/05VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 0420 +1.169,60 € /// Agenda. 10:16:00 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, deux photographies prises par Pierre du sommet de la tour le mercredi 20 mai à l’aube, l’une vers Castelnau-d’Arbieu avec l’Arbizon bien visible, l’autre à l’ouest-sud-ouest en direction de Larroque et Lafon mais bien au-delà, jusqu’à un mystérieux château qui semble énorme mais que nous avons beaucoup de mal à identifier, Sérillac, Terraube, Le Mas-d’Auvignon ???? (plutôt Sérignac, mais ça ne lui ressemble guère ?) ; carton “politique”, “Les éoliennes sont les cheminées des usines à homme, celle qui produisent la MHI”. “Café gourmand” avec Pierre autour d’excellentes friandises provençales envoyées par les Ruelle, calissons, pâtes de fruits, chocolats. Communiqué pour le CNRE n° 119, “Éoliennes et remplacisme global”, mais le “canal officiel” (D., M. ?) est muet et ne le publie pas. Bain. Lecture par Pierre de Barthes, Michelet par lui-même, la femme. Tenté par une tentative de sortie mais y renonce, d’autant que le temps n’est guère encourageant (c’est là que les avantages du modèle “chartreuse” sur le modèle “forteresse” vont apparaître, pour les vieillards). L’Arrière-Pays, incidents divers. Dîné aux nouvelles, poulet froid avec de la mayonnaise de production pierrique, champignons, pavé du Forez, glace au rhum et aux raisins, biscuits à l’avoine, chocolats ruelliens. Vu un navet américain de première avec le sexy Ben Affleck, He’s Just Not That Into You, Ce que pensent les hommes, 2009, de Ken Kwapis. L’Arrière-Pays. Journal, entrée du jour, rédaction seulement, la douleur. Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du samedi 23 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 24 mai 2020, 11 h 52
modifiée le lundi 25 mai 2020, 13 h 31
Dimanche 24 mai 2020.
Semaine 21, Saint Donatien — 145/221. Plieux. Nuit agréable malgré la douleur persistante à la jambe droite. Levé à sept heures avec Pierre, beau temps, joli matin. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Petit déjeuner upstairs monté par Pierre — entre les jambes molles et les vertiges, mauvaise combinaison, j’ai vraiment un problème avec les escaliers. Autre problème, gastrique celui-ci, effet de la morphine : situation embarrassante, ridicule et sans issue (c’est le cas de le dire…) pendant un bon quart d’heure, lu Une histoire de la musique de Rebatet, pages sur Liszt. Tél. de Jeanne de Loynes, qui ne va pas trop bien non plus mais qui en plus, elle, est seule. Agenda. 11:52:24 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Dormi une heure ou deux. Deuxième “café gourmand” sur un mode ruellien, calissons, pâtes de fruit, chocolats. Le Jour ni l’Heure, assez joli, modeste, curieux et sournois Retour de l’enfant prodigue, de Marcello Fogolino, c. 1540 (?) ; carton “génocide par submersion migratoire, destruction par constructions (éoliennes)” (moins par le plus) ; coin de table avec les friandises des amis Ruelle, quelques minutes plus tôt. L’Arrière-Pays. Bain tardif, lecture par Pierre du Michelet de Barthes, pages très intéressantes et précieuses de l’un et de l’autre sur le peuple et sur la petite bourgeoisie éternelle. Second dîner de restes, excellent : poulet à la mayonnaise golubertienne, salade verte et d’artichauts du jardin, brique du Forez, regrets du château du Teilhet, glace au rhum et aux raisins biscuits à l’avoine. Plat documentaire sur Fellini et épisode d’une série américaine, The Affair. Remontés vers onze heures. Fin de la mise en ligne de Le Jour ni l’Heure. Journal, simple rédaction. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 24 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 25 mai 2020, 14 h 40
modifiée le mardi 26 mai 2020, 15 h 54
Lundi 25 mai 2020.
Semaine 22, Sainte Sophie — 146/220. Plieux. Peu dormi, levé à sept heures, Pierre déjà levé. Beau temps. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et pâtes de fruit Puyricard des Ruelle, dans leur boîte, hommage à Sean Scully. L’Arrière-Pays, très activement, mais ça ne fait qu’augmenter le décalage avec le recueil Tweets III, pour lequel la collecte est interrompue depuis le début de mai. Échanges très satisfaisants entre MM. D., Meyer et Ouchikh, permettant la publication du communiqué n° 119 et assurant celle des communiqués à venir. Abrutissement de mérovingien tardif. Céline, de très loin la plus savante de nous trois en matière médicale, incrimine un des médicaments que je prends, qui de plus, selon elle, serait gravement addictif. Dû me coucher et dormir un peu. Douleur à la jambe presque effacée, en revanche (mais je continue de boîter un peu). Très beau temps. Agenda. 14:38:21 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Tournis, dû m’aliter encore une bonne parie de l’après-midi. Tél. de Me Rimokh, point sur nos innombrables affaires. Excellente conversation aussi avec Mme Ruelle, mais rien de ce qui concerne les Amis n’a progressé d’un pouce durant le confinement. Question de la domiciliation, préfère évidemment la Creuse, que j’adore, aux Alpes-Maritimes, objet de ma part d’une récurrente zérosixophobie. Bain, lecture par Pierre de Barthes, Michelet, fini le livre, puis passé au deuxième volume Pléiade de l’Histoire de la Révolution française, Chronologie, très utile, puis récit, les mouvements militaires de la fin de l’année 1792, tous les peuples voisins de la France s’offrent à elle dans l’enthousiasme (selon Michelet, assez délirant lui-même) : le général de Montesquiou-Fezensac entre en Savoie comme dans du beurre, le général de Custine s’assure la rive gauche du Rhin sans y tenir plus que ça, le général d’Anselme a pris Nice avec quatorze dragons, etc. Dîné d’excellent jambon blanc avec une excellente baguette grillée, un des plaisirs de la vie. Champignons et carottes. Glace au rhum et aux raisins, shortbread. Vu un peu paresseusement un interminable documentaire niaisement gauchisant sur la France d’avant 1914, mais il est toujours intéressant d’observer les visages, les gestes, le vêtement (films d’époque coloriés). Journal, très longue entrée du jour, les compagnons de chambre à l’hôpital, la télévision, rédaction seulement. Autoportrait, couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 25 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 26 mai 2020, 16 h 21
modifiée le mercredi 27 mai 2020, 10 h 55
Mardi 26 mai 2020.
Semaine 22, Saint Bérenger — 147/219. Plieux. Pas trop bonne nuit, ai cessé de prendre la médicament déconseillé par Céline mais ce somnifère était sans doute aussi un calmant car j’ai de nouveau grand mal à la jambe droite. Levé à huit heures, Pierre déjà parti pour le collège. Beau temps, qui pâlira par la suite. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et carton politique, la crise économique due au coronavirus devrait contraindre à réduire le plus gros chapitre de dépense, le génocide par substitution. Visite impromptue de deux gendarmes, un homme et une femme, introduits par Céline. Ils sont comme d’habitude très polis et professionnels et m’annoncent qu’ils ne sont « que des messagers ». Le message qu’il m’apporte est une convocation pour le 3 juin à la gendarmerie d’Auch, pour enquête à propos d’un outrage à magistrat (?????? l’entrée de ce journal relatant l’audience du 28 novembre dernier ? la relation du même épisode pour Éléments en décembre ? Mystère). Donne cette nouvelle sur les réseaux sociaux, où elle entraîne une assez vive agitation (exclusivement de sympathie). Tél. de Me Rimokh, selon qui les poursuites pour “outrage à magistrat” sont rarissimes et, en l’occurrence, inexplicables (sinon par la volonté de harcèlement délibéré). L’Arrière-Pays, grande agitation, bizarrement assez gaie (c’est l’Apocalypse joyeuse). Retour de Pierre, envoyons à Yohann “Zorro” Rimokh le scan de la convocation. M’avise à cette occasion que le gendarme qui m’a fait signer le document (et l’a signé lui-même) se nomme “Gibelin”, tout un programme, assez dantesque (mais plaisant). Café avec Pierre (plus affecté que moi par ce genre d’histoires), shortbread, mais décidément tout tourne (le médicament que je n’ai pas pris s’en trouve du coup blanchi). Grand retard, pas de livraison de la mi-journée du Jour ni l’Heure. Agenda. 16:21:01 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Bain, lecture par Pierre de Michelet, Histoire de la Révolution française, prélude au récit des guerres de Vendée, considérations farfelues sur la femme, le prêtre, le confessionnal (alors que le maris auraient pu se laisser séduire comme ailleurs par la Révolution, à cause de la vente des biens du clergé). Première sortie dans la jardin, une aventure (mes jambes se dérobent sous moi aux moments les plus inopportuns). Tour extérieur de la maison avec Pierre, et deux fois du jardin haut. Soleil encore chaud, agréable. Regagné non sans mal les étages. Écrit à Mme le docteur Moineuse, rhumatologue auscitain, remerciements. Journal, longue entrée de la veille, relecture. Dîné aux nouvelles, truite saumonée, agréable. Glace au rhum et aux raisins. Vu La Chasse à l’homme, 1964, petite chose insignifiante mais très plaisante et bien enlevée d’Édouard Molinaro, avec une distribution stupéfiante (Belmondo, Deneuve, Brialy, Rich, Dorléac, Presle, Dubois, Darc, Blier, Serrault, Laforêt, Blanche, etc. et même mon “amie” Hélène Duc, avec qui dîné deux ou trois fois chez les Baruzy, dans la préhistoire (périgourdine — je crois qu’elle habitait près de Bergerac). Journal, entrée de la veille, laborieuse relecture finale et mise en ligne, en luttant contre le sommeil. Entrée du jour, esquisse de rédaction. Autoportrait, couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du mardi 26 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 27 mai 2020, 11 h 39
modifiée le jeudi 28 mai 2020, 13 h 11
Mercredi 27 mai 2020.
Semaine 22, Saint Augustin de Cantorbéry — 148/218. Plieux. Bonne nuit, mais assez forte douleur encore à la jambe droite au réveil et après. Beau temps, mais pas particulièrement beau (il y a des bellâtres, parmi les temps qu’il fait : objectivement beaux, mais platement, sans charmes particuliers). Découverte accablée d’une lettre d’huissier, arrivée pendant ma coronavirée : nouvelle convocation. Ça tourne à la farce. Moment d’abbatement néanmoins (je ne sais même plus combien Me Rimokh et moi avons de procès sur les bras, et j’ai tendance à les confondre tous (pas lui, heureusement)). Essayé de joindre l’huissier, en vain. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et carton politique, légèrement grandiloque. Comptes : Dernière connexion le 23/05/2020 à 10h06 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.924,73 € /// Crédits -70.667,45 € /// Solde au 26/05/2020 2.924,73 € À venir -1.359,82 € | Prévisionnel 1.564,91 €  (aucun mouvement) /// Pu joindre l’huissier, P. pourra récupérer le document à ma place. Tél. de Dominique de Roux [sic !!!! Je laisse]. Nouvelle de la mort de la femme de Richard M., que j’ai beaucoup lu ou relu à l’hôpital, Journal, La Gloire des Pythre, avant que la télévision rende toute lecture impossible Agenda.11:33:44 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Vertiges encore, profond abrutissement, attaques de sommeil, dois m’aliter. Thé avec Pierre, au réveil. Bain, lecture par Pierre de Michelet, les femmes, grand instrument de la révolte anti-républicaine de Bretagne et de Vendée. Tour au jardin avec le chien boudeur. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, poire à la vapeur et confiture de figues. Vu Persona, de Bergman, 1965, bien éprouvant si peu de temps après les soins intensifs. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Entrée du jour. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du mercredi 27 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 28 mai 2020, 16 h 26
modifiée le vendredi 29 mai 2020, 10 h 54
Jeudi 28 mai 2020.
Semaine 22, Saint Germain — 149/217. Plieux. Levé à sept heures et demie. Douleur matinale à la jambe droite bien fidèle, s’estompe ensuite dans la journée. Beau temps, une étrange joie de vivre (l’amour). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et carton politique : « Nous vivons une étrange histoire, dont l’un des protagonistes collectifs est innocent par nature tandis que l’autre est coupable par définition. Ainsi le coronavirus, qui frappe plus durement les zones directement occupées, les casernes de l’occupant : ce ne peut être négligence ou incivisme de sa part, c’est forcément méchanceté de l’occupé, injustice, “discrimination”, abandon. » L’Arrière-Pays, très activement. Tél. de Philippe Martel. Attaque de sommeil et de vertige mêlés, désormais quotidienne, dû m’aliter vers une heure. Au réveil, à l’instant, thé et gâteaux secs avec Pierre. Comptes : Dernière connexion le 27/05/2020 à 11h13 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.924,73 € /// Crédits -70.667,45 € /// Solde au 27/05/2020 2.924,73 € /// À venir -1.910,00 € | Prévisionnel 1.014,73 € (aucun mouvement) /// Agenda. 16:24:07 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Bain. Lecture par Pierre de Michelet,  installation de la Convention, les Girondins, Danton, la Montagne. Méfiance et haine générale, dans l’espace étroit du Manège. Première sortie hors des murs depuis mon retour, marché avec Pierre jusqu’à la route départementale. Détour au retour pour éviter, bien qu’il soit dûment tenu en laisse, l’un des chiens rageurs. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tweets III, continué la collection, jusqu’à ma sortie de l’hôpital, 22 mai. Dîné aux nouvelles, macaroni à la sauce tomate, aubergines grillées, salade verte, poire à la vapeur et confiture de figues. Vu La Légende de Versailles, avec Samuel Theis. Continué la collection des Tweets récents pour Tweets III. Journal, entrée du jour, rédaction, relecture, mise en ligne. Autoportrait. Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 28 mai 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 29 mai 2020, 11 h 10
modifiée le vendredi 29 mai 2020, 11 h 14
Vendredi 29 mai 2020.
Semaine 22, Saint Aymar — 150/216. Plieux. Mauvaise nuit et surtout très mauvais matin, rechute, forte douleur à la jambe droite et à la fesse complètement revenue. Morphine. Le retour en force de la sciatique est-il dû à la petite marche d’hier, prématurée, ou bien à l’éventuel oubli de la prise des médicaments, hier soir au dîner ? Lecture par Pierre de Colette, Claudine à l’école. Petit déjeuner au lit, difficile. Amélioration vers dix heures, me lève, écrit à Richard Millet car Pierre va faire des courses en ville et pourra poster. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Franz Momper, Un village sous la neige, Pays-Bas, c. 1640 (?), Montauban, musée Ingres-Bourdelle, mercredi 29 janvier 2020. Comptes : Dernière connexion le 29/05/2020 à 08h13 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.954,99 € /// Crédits -70.667,45 € /// Solde au 28/05/2020 2.954,99 € /// À venir -2.801,02 € | Prévisionnel 153,97 € /// 28/05 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 05-05 - REF : IR+ 30,26 € /// Agenda, en luttant contre le sommeil et l’abrutissement dus à la morphine — cependant la grande douleur est passée pour le moment. 11:09:43 ///////      

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site