Ceci est un aperçu des Vaisseaux brûlés de Renaud Camus. Pour en lire l’intégralité, il vous est possible d’acquérir instantanément un compte de consultation. Une présentation et un répertoire de cette œuvre sont également disponibles.

Si vous disposez déjà d’un compte de consultation, veuillez vous identifier.

créé le mardi 22 novembre 2011, 9 h 30
modifié le mercredi 23 novembre 2011, 9 h 57
1-3-9-6-1-1-1.
1-3-9-6-1-1-1-1. C’est lui qui appelait le sida une maladie de langueur. C’est lui qui dans une de ses lettres a... etc.Alain Capdevila Clarà, 105, rue Marcadet, 75018, le 15 septembre 1990 : « Cette enveloppe aux fastes pompeux ~~~ ~~~~~~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~~~ est le dernier ~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~ ~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~ logé voilà dix-sept ~~~~. ~~~ ~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~, ~~~~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~~ ~~ ~~~~~~~~, ~~~ bien que le ~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~ ~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~. » 

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site