Ceci est un aperçu des Vaisseaux brûlés de Renaud Camus. Pour en lire l’intégralité, il vous est possible d’acquérir instantanément un compte de consultation. Une présentation et un répertoire de cette œuvre sont également disponibles.

Si vous disposez déjà d’un compte de consultation, veuillez vous identifier.

Ceci est un aperçu. En savoir plus ou s’identifier.

sans date273. Je croyais que c’était de Saint-John Perse, mais en fait je ne retrouve pas ces mots ~~~~~~~, ~~~~~ ~~~~ ~~~~~~~~ de lui. Ce ~~~~ ~~~ ~~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~~~ ~~~~ ~~~~~ : J’honore ~~~~ ~~~~~~~~, ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~. 274. Cet aveu me coûte, et je sens bien qu’il va me nuire plus que tous les autres : je ne... etc.Chiens, ho ! mes chiens, nous vous sifflons... (Chanson du présomptif).

sans date275. En revanche je trouve encore ces exclamations, toujours dans Saint-John Perse, mais cette fois dans Vents : Se ~~~~~~, ~~~ ~~~~~~ ! Parole de vivant !

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site