Ceci est un aperçu des Vaisseaux brûlés de Renaud Camus. Pour en lire l’intégralité, il vous est possible d’acquérir instantanément un compte de consultation. Une présentation et un répertoire de cette œuvre sont également disponibles.

Si vous disposez déjà d’un compte de consultation, veuillez vous identifier.

sans date529. Je souhaiterais parfois que ce le fût.

sans date530. Ah ! Si l’on pouvait se dire une bonne fois : « Ce n’est pas la peine d’aller encore ~~~~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~~ heures à l’Unique ~~~~~, ~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~~~, ~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~ ~~~~~ ~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~, ~~~~~~~~~ ~~~~ me plaise, personne ~~ ~~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~... »

sans date531. Mais non : je ne peux même pas me dire cela avec certitude.

sans date532. C’est assez vraisemblable, certes, mais c’est loin d’être acquis. Je fais encore des rencontres, et des ~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~, ~~~ ~~~~ n’ont aucun mal ~~ ~~~ ~~~~~~~~~~~, ~~~~~~, ~~~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~ ~~~ ~~~~~~~~, ~~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~, ~~~ ~~~~~~~~~~~~ ~~~ bonheur, que tout ~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~ ~~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~~ ~~~~~ ~~ ~~~~~ ~~~ ~~~~~ ; et qui donc ~~~~~~~~~~~ ~~ ~~~ ~~~~~~~ ~~~~~~~~~~ : ~~~~ ~~~~~ ~~~~~~ ~~~~~~ ~~~ ~~~~ ~~~~~~~~~... (414. Une phrase de Camus sur l’espoir, comme étant ce qu’il y a de plus cruel (915).... etc.414, 915. Ce qui est terrible, les fourriers du malheur, ce sont les situations intermédiaires : celles où l’espoir se livre à... etc.915)

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site