Le Jour ni l’Heure
mai 2022

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 2 mai 2022, 0 h 46
modifiée le lundi 2 mai 2022, 8 h 14
Dimanche 1er mai 2022.
Clermont-Ferrand, hôtel Mercure, ch. 507. Réveillé au milieu de la nuit par une très violente douleur au genou droit, songé à appeler un médecin mais Pierre me fait remarquer que ça ne se fait plus. Doliprane, mais la douleur passe avant qu’il ait pu agir (la crise a duré une dizaine de minutes). Du mal à me rendormir, naturellement. Réveillé à huit heures moins vingt. Beau temps, apercevons Gravenoire. 08:03:35 //////// Journal. Déjeuné en bas avec Pierre, sonorisation pénible, desservage poubelle, poulet, jambon, champignons, saint-nectaire, fourme d’ambert, crèpes, pancake, sirop d’érable, muesli avec des ananas et des pamplemousses dans leur jus. Décidé de rester une nuit de plus. Journal, mise en ligne (visite de la veille). Quitté l’hôtel vers dix heures et demie, retourné à G. pour voir la façade est dans le soleil. Comme recommandé par le propriétaire, demandé l’accès au parc à des voisins très gentils et y tourné un moment — lumière beaucoup plus satisfaisante. Le propriétaire a laissé la veille la porte du château ouvert. Été voir l’autre château à vendre à G., ou qui le fut récemment. En avons fait longuement le tour extérieur à pied, en grande partie le long de la M. Décidé d’explorer l’angle nord-est du département, de moi complètement inconnu. Traversé la Limagne. Thuret. Château de Pagnant (aux Saint-Julien ?). Vensat, au pied de la lutte de Montgacon. Limons. Puy-Guillaume. Deuxième longue et belle promenade à pied, autour du parc du château de V. — vues magnifiques sur la chaîne des Puys. Retournés à Puy-Guillaume pour de l’essence. Chateldon par Les Piottes. Rongère-Montagne. Saint-Victor-Montvianeix. Saint-Rémy-sur-Durolle. La Monnerie-le-Montel. Celles-sur-Durolle. Col du Frissonnet. Sainte-Agathe. Vollore-Ville, troisième promenade à pied, fait le tour extérieur du parc du château, la plus belle vue du département. Vollore-Montagne, La Renaudie. Le Brugeron. Quatrième promenade à pied de la journée, la plus courte mais la plus belle, au sommet de la butte qui précède au nord le col du Béal (1390m.), déjà visité avec enthousiasme il y a trois ou quatre ans. Col du Béal. Saint-Pierre-la-Bourlhonne. Marat. Olliergues. Longs téléphonages avec Marcheschi, qui s’inquiète de l’évacuation de ses œuvres de Plieux. Courpière. Vue de loin la tour du More, et la château de La Barge, et la longue façade du château de Vollore. Château d’Haulteribe, à travers les arbres, à la nuit tombante. Joli château de La Gravière. Lezoux. Vertaizon. Château de Chignat. Pont-du-Château, mais toute cette zone est complètement sens dessus dessous, je rate entièrement notre entrée dans Clermont, dont il faut faire inutilement le tour. Hôtel Mercure, bis, pique-nique, bis, des restes de la veille, mais cette fois dans la chambre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du jour, sur la Morge, à G., et château de G. dans le soleil, le matin même. Acta. 00:43:32 /////// Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 1er mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 2 mai 2022, 8 h 18
modifiée le samedi 12 novembre 2022, 11 h 46
Lundi 2 mai 2022.
Clermont-Ferrand, hôtel Mercure, ch. 507. Bien dormi, levé à huit heures. Acta, infime mise à jour, 08:16:25 //////// Journal. Déjeuné en bas avec Pierre, poulet, jambon blanc, saucisse, champignons, saint-nectaire, bleu d’Auvergne, céréales et muesli dans du coulis de framboises avec les ananas, tranche de quatre-quarts avec de la confiture de figues. Journal, mise en ligne. Écrit à la femme de l’agence immobilière B. Tél. de M. G. à propos du château de H. Bain. Quitté l’hôtel Mercure et Clermont-Ferrand à midi. Chamalières, passé aux Garnaudes, toujours là. Royat. Fontanas. Col de la Moréno. Nébouzat. Cordès (vu de loin). Orcival. Tuillière et Sanadoire. Lac de Guéry. Le Mont-Dore, vraiment horrible et passablement sinistre. Agence immobilière, vitrine, mais rien. Col de la Croix-Saint-Robert. Besse-en-Chandessse, regardé également la vitrine d’une agence immobilière, rien non plus (des chalets de vacances). Rendez-vous à trois heures devant l’église V. Le vendeur et sa conseillère n’ont pas de voiture, ils viennent avec nous jusqu’à la propriété à vendre. Passons à deux doigts du drame naturaliste, fils furieux, très sexy, qui veut savoir ce qui se passe. De toute façon les terres sont agricoles et doivent le rester. Saint-Anastaise. Valbeleix. Été voir l’église perdue Saint-Roch de Roche-Charles-La-Mayrand, en partant de Boslabert : longue marche parfois un peu difficile (pour moi) à travers des paysages splendides en partie gâchés par les éoliennes. Chapelle, dans un site escarpé, avec un très joli cimetière. Tél. de M. G., rendez-vous demain (sans lui). Tél. de Quentin Verwaerde. Dauzat-sur-Vodable. Revu de haut l’abbaye de Mègemont. Saurier. Saint-Nectaire, hôtel Mercure, ch. 317. Dîner à l’hôtel, rouget, fondue de saint-nectaire (Pierre), nougat glacé, très correct, joli serveur, maître d’hôtel, seul, qu fait tout. Acta. 23:04:29 /////// Lu Barrès, L’Ennemi des lois. Couché à minuit. 

lire l’entrée du lundi 2 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 3 mai 2022, 23 h 50
modifiée le mercredi 4 mai 2022, 9 h 31
Mardi 3 mai 2022.
Saint-Nectaire, hôtel Mercure, ch. 307. Réveillé très tôt, vers cinq heures, levé à sept heures. Journal. Déjeuné en bas à huit heures et demie. Journal (Drame paysan). Écrit à M. Moulier. Écrit à Mme B. de l’agence K. (réf. C.). Bain. Quitté l’hôtel Mercure vers 11 heures et demie. Montés à l’église, que revisitée. Jeune couple aristocratique, en voyage de noces, m’exprime son soutien. Tournés dans Champeix. Issoire, déviation, qui nous pousse à nous rendre à Chaméane, que fréquenta Gobineau (et plus tard Gide) — la château a été brûlé par les Allemands en 1944, à la suite de la “bataille de Chaméane”. Saint-Genès-la-Tourette (château). Le Réal (joli manoir). Contat-les-Montboissier. Échandélys (aucun regret). Saint-Éloi-la-Glacière. Saint-Amant-Roche-Savine. Château de S., reçus par le propriétaire, tour extérieur et promenade avec lui, tour intérieur exhaustif, thé à une table immense. Tour avec Pierre dans la campagne environnante, été voir le château d’en face. Revu le propriétaire à notre retour, l’avons invité à dîner. Ambert, pas de chambre à l’hôtel X., chambre aux Copains, 5, y dîné avec M. T., donc, mais peu parlé de la vente éventuelle. Épaule d’agneau, gâteau de crêpes, sorbet à la myrtille. Après son départ, tour avec Pierre dans Ambert. Le Jour ni l’Heure, autoportrait dans la chambre 5, sur le mode “jeté”, et “un château en Auvergne” (S.).Acta, 23:48:18 //////// Couché à minuit. 

lire l’entrée du mardi 3 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 4 mai 2022, 9 h 34
modifiée le jeudi 5 mai 2022, 9 h 07
Mercredi 4 mai 2022.
Ambert, hôtel Les Copains, ch. 5. Pas mal dormi, réveillé et levé toutefois à sept heures. Journal. Déjeuné en bas avec Pierre, seuls clients, tartines de pain beurré et croissants. Journal, relecture et mise en ligne. Tél. de M. O., qui nous invite à déjeuner. Acta. 09:34:02 /////// Bain. Parlé à Quentin Verwaerde. Parlé à M. Émilien Gillet. Quitté l’hôtel peu après onze heures. Tour au jardin Chabrier, monument à Chabrier, buste de Pierre de Nolhac par mon grand-oncle Jean Camus. Retournés à O. M. H. nous avait dit de demander la clé au gardien mais elle est entre les mains du plombier, qui n’est pas là. Tour sur le domaine néanmoins. Sommes surpris par la pluie, et trempés. Attendons dans la voiture, puis autre promenade dans les près. Autre téléphonage, de Mme S., de l’agence K., qui n’a pas reçu mon message : lui en expose la teneur. M. H. à O. vers une heure, avec un mécanicien qui a réparé à Thiers son Susuki, M. Bermudez. Il n’a pu faire de réservation là ouille avait pensé en faire, “pique-nique” à quatre dans la cuisine, excellents petits pâtés d’Ambert, saucisson d’Auvergne, saint-nectaire et fourme d’Ambert, gâteaux à la pâte d’amande, deux bouteilles de saint-émilion. Pierre et moi faisons plusieurs tours des lieux pour essayer de nous mettre le plan dans la tête. M. O. nous conduit sur son Susuki à travers la montagne qui fait face au château, il passe vraiment partout, à toute vitesse, incroyable. Rendons une brève visite à un vieux fermier qui nous dit « finissez d’entrer », comme ceux de mon enfance. De sa ferme Pierre et moi rentrons au château à travers champ, mais nous sommes de nouveau surpris par la pluie. M. O., sans doute sur la suggestion de M. G., propose un entretien plus précis, qui a lieu dans la cuisine. Renseignés sur le prix demandé. Pierre et moi mettons des stickers rouges sur les meubles que nous souhaiterions garder, si l’affaire était conclue, ce qu’elle n’est pas (toujours question de M., plus raisonnable). Prenons congé de M. O. Avions songé  à aller voir chez lui M.  G. pour préciser les termes d’un éventuel contrat, mais il est trop tard, et je sais à peu près ce que je désirais savoir. Avions songé à retourner au Mercure de Clermont, mais rendez-vous demain à onze heure à P., jugeons plus sage d‘aller coucher à Thiers. Ambert. Olliergues. Courpière. Thiers. Hôtel Villa Fani, assez étrange, entièrement automatisé, ne voyons personne, baignoire au milieu de la chambre (3), mauvaise insonorisation. Acta. 22:55:45 /////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies d’O. Lu Barrès, fini L’Ennemi des lois. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du mercredi 4 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 5 mai 2022, 7 h 23
modifiée le vendredi 6 mai 2022, 9 h 51
Jeudi 5 mai 2022.
Thiers, hôtel Villa Fini, ch. 3. Assez mal dormi, réveillé très tôt, levé à sept heures. Épais brouillard, alors que nous devons voir à onze heures le château de S., dont le principal et peut-être unique mérite est la vue. Voisins pas particulièrement bruyants, mais dont on entend le moindre reniflement. Acta. 07:23:22 /////// Journal. Petit déjeuner automatisé comme le reste, les composantes en sont dans un placard et un petit réfrigérateur — pain beurré, confiture, yaourt aux fruits, purée de pomme, jus d’orange, café. Journal, relecture et mise en ligne (la situation immobilière). Bain (dans la chambre). Quitté l’hôtel Villa Fani à neuf heures et demie, sans y avoir vu qui que ce soit. Thiers. Passé voir par curiosité le château de Chassaigne, parfaitement invendable (autoroute, route), surtout à ce prix (1.500.000 € — à 600.000 je n’en voudrais pas). Rendez-vous à onze heures, à K., avec Mme B., de l’agence X., flanquée d‘une sienne amie ou collaboratrice.  Ces dames nous mènent au château de L., mieux que nous ne l’avions imaginé dimanche dernier. Toute une partie est en très bon état, il est immédiatement habitable. Voisins proches, lotissement, mais cachés par une épaisse haie de sapins. Grand tour dans le parc, très beau et très vaste, pas dans l’axe, malheureusement (champ cultivé). Y rencontrons un beau cheval blanc solitaire, qui erre le long des allées. Visite exhaustive du bâtiment, énormément de travaux à faire encore. Moment d’enthousiasme, néanmoins, tant sont satisfaites nombre de mes requêtes : orientation à l’ouest, vue sur les montagnes, grand et beau parc. Après le départ de ces dames, faisons encore un tour immense, en partie à travers champs, en partie le même que la dernière fois (voiture laissée à Saint-Alyre). Enthousiasme assez refroidi à constater que l’exploitation agricole voisine, déjà bien vilaine, a obtenu un permis de construire pour deux hangars supplémentaires, dont un de six cent cinquante mètres carrés, quelque chose d’énorme. Profitons d’une éclaircie pour rentrer subrepticement dans le parc et tâcher de constater la vue, celle qu’on a sur le puy de Dôme étant en partie gâchée par une énorme usine, dans la vallée. Rencontrons de nouveau le cheval blanc. Retournons le long du parc à Saint-Alyre, où avons laissé la voiture. Décidons d’aller voir le château de Busset. En chemin, visitons l’église romane ou préromane de Ris, très étrange, très haute et très étroite. Intéressants autres édifices dans le village. Mariol, dans l’Allier. Toutes ces contrées offrent des vues superbes sur la chaînes des Dômes et au-delà. Busset, un peu décevant, car on ne put pas entrer dans le parc, ni, donc, voir grand chose. Très belle maison ancienne, toutefois, genre italien, à un angle du parc. Tél. de MM. Gillet et P., j’ai oublié une “sur-veste” à O., Me P. l’a apportée avec lui à Chamalières, où nous devons aller la chercher.. Forêt de Randan, Randan, Thuret, Ennezat, Clermont, usines Michelin, boulevard Lavoisier, route de Limoges, Chamalières, avenue Thermale. Villa de M. P., immense panorama, même administration intérieure qu’à O. Nous montre sa salle de bains, la plus belle de France selon lui, et de fait on y a, de la baignoire, contre une baie, une vue gigantesque. Eau d’Orenga. Fille, petit-fils très now, absorbé par des jeux vidéos guerriers. Récupérons la veste, que la fille a gentiment mise à sécher (elle avait essuyé les grandes pluies de la veille). Décidons de prendre nos quartiers au commode Mercure, ch. 505. Dîné légèrement dans un restaurant “japonais”, à l’orée de la rue Fontgiève. Acta, mais tombe de sommeil à minuit. 

lire l’entrée du jeudi 5 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 6 mai 2022, 10 h 01
modifiée le samedi 7 mai 2022, 7 h 03
Vendredi 6 mai 2022.
Clermont-Ferrand, hôtel Mercure, ch. 505. Bien dormi, malgré la tempête intérieure immobilière (A., O., G. ?), levés à huit heures. Problèmes de connexion, me font perdre beaucoup de temps. Déjeuner en bas, plus légèrement que d’habitude à cause du déjeuner prévu. Pas de sonorisation, pour une fois, mais service et surtout desservice exaspérants, table voisine laissée non desservie pendant la plus grande part de notre propre repas, et quand elle l’est, c’est selon l’horrible et bruyante méthode jadis réservée aux pires gargotes, mais qui gagne incessamment du terrain, de la “desserte-poubelle”, restes versés d’une assiette à l’autre et autres vestiges réunis dans des serviettes en papier qu’on met dans les verres, répugnant spectacle. Problèmes de connexion résolus en fermant l’ordinateur et le rouvrant, mais suis très en retard. Acta. 09:59:14 /////// Journal (situation immobilière). Pierre va chercher des fleurs rue Saint-Dominique. Bain. Sortons vers midi moins le quart. Allons déjeuner chez les cousins P., à O. Y arrivons vers une heure moins le quart. Excellent déjeuner avec eux, leur fille Virginie, son mari et leur fils Léon. Champagne, foie gras, lotte au fenouil, fromages divers, fraises. Café. Les consulte sur la situation immobilière, ils penchent pour S., en fonction de mon âge. Très belle promenade à pied avec eux autour de leur village, vues superbes, intéressants vestiges. Autre promenade, celle-ci en voiture, à la chapelle Saint-Aventin, sur l’Allier, puis au magnifique couvent des Minimes, d’où la vue est superbe. Ils rentrent à B. Nous allons voir l’église haute de Vertaizon, très bel endroit. Le ciel s’étant dégagé, nous retournons aux Minimes, dernier soleil, vue admirable sur les montagnes, fantasmes d’établissement. Rentrons à Clermont, hôtel Mercure, ch. 505. Collation dans la chambre, assiette de poisson fumé, verre de chablis, madeleine. Nouvelle, par Verwaerde, que les Sleeping Giants ont de nouveau fait empêcher la diffusion du Grand Remplacement. “Recherches” diverses. Acta. 23:39:57 /////// Lu Banffy, They Were Counted. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du vendredi 6 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 7 mai 2022, 7 h 07
modifiée le dimanche 8 mai 2022, 11 h 34
Samedi 7 mai 2022.
Clermont-Ferrand, hôtel Mercure, ch. 505. Très peu dormi, réveillé à cinq heures, tourbillon immobilier (Minimes). Levé à sept heures. Acta. 07:07:02 /////// Journal (journée de la veille à Beauregard-l’Évêque). Petit déjeuner en bas, saucisse, poulet, jambon blanc, saint-nectaire, fourme d’Ambert, muesli dans du coulis de framboise, confiture de myrtilles sur une tranche de quatre-quart. Bain. Mauvaise humeur (toute la journée). Quitté l’hôtel Mercure, d’ailleurs en y oubliant ma cravate fétiche, vers onze heures. Chamalières. Avenue Thermale. Durtol. Argnat, à la suite d’une erreur. Vinzelles, pour une fois dans le soleil. Volvic. Montés à Tournoël, pour profiter de la lumière favorable. Embouteillage dans l’incroyable zone commerciale de Riom-Mozac-Malauzat. Mozac, visité l’abbaye avec deux Allemandes très photographieuses (comme moi) qui se parlent à cinquante centimètres l’une de l’autre comme si elles étaient à cinquante mètres, et à cinquante mètres comme si elles étaient à cinq cents. Après dix minutes de ce régime, craquaison des nerfs et hurlement (moi), qu’elle n’ont évidemment pas compris. Magnifiques chapiteaux, châsse de Saint-Austremoine. Château des Tours-Portabéraud, jolie folie XVIIIe totalement gâchée par un affreux auvent destiné à l’industrie du mariage. Riom, petit et grand remplacement bien visibles. Belle façade de la cour d’Appel gâchée par une panneau d’informations. Musée Mandet, bel endroit, vu les salles de peinture, assez pauvres, malgré un beau Marilhat, un excellent portrait anonyme et la mort de Desaix. Nouveau rendez-vous à trois heures et demie au château de La Tour-Vidal, à Saint-Myon, où les propriétaires ont consenti cette fois à ouvrir ceux des contre-vents qui peuvent l’être mais presque toutes les huisserie seraient à refaire ou au moins à réviser sérieusement ce qui nous décourage, d’autant que nous découvrons une fuite dans le toit. Et puis je n’aime guère ce pays, décidément, en proie de toute part à l’avancée industrialo-commercialo-pavillonnaire. Exit Saint-Myon. Tâche d’entrer en contact avec les cousins mais nous nous sommes ratés toute la journée. Voyage  de retour, étonnamment rapide m’a-t-il semblé. À dix heures à Plieux. Dîné de p., excellente spécialité nordique de viandes diverses à consommer froid, offerte par les parents de Verwaerde et dont j’oublie le nom. Chips, saint-sardos, poire à la vapeur. Vu beaucoup d’un film de Robert Enrico avec Jean-Paul Belmondo et Pierre Vaneck, dont l’action se situe à Marseille et dont j’oublie le nom [erreur totale, pas du tout de José Giovanni mais de Jean Becker, Un nommé La Rocca, 1961 (lâche au moment des déminages)]. Le Jour ni l’Heure, copié les photographies du jour. Couché vers une heure.

lire l’entrée du samedi 7 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 8 mai 2022, 11 h 53
modifiée le lundi 9 mai 2022, 9 h 39
Dimanche 8 mai 2022.
Semaine 18, Fête de Jeanne d’Arc, VICTOIRE 1945 — 128/237. Plieux. Pas trop mal dormi, levé toutefois à sept heures. Déjeuné en bas avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Tournoël la veille au matin. Acta. Longue conversation téléphonique avec Françoise O. et plus longue encore avec son mari Guy, cf. M. Beau temps. Acta. 11:53:01 ///////  Journal. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, château de La Tour-Vidal à Saint-Myon, Christ en majesté de la châsse de saint Calmain à Mozat, façade de la cour d’appel de Riom, Guillaume Degeorge, 1841. Bain. Journal, mise en ligne (exit Saint-Myon). Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement. Lecture (Hamlet à Cordès). Dîné aux nouvelles, thon, sardines et riz, poire à la vapeur. Vu successivement The World in his ArmsLe Monde lui appartient, 1952, de Raoul Walsh, avec Gregory Peck, Ann Blyth et Anthony Quinn, et The Iron Lady, La Dame de fer, 2011, de Phillida Lloyd ave Meryl Streep en Margaret Thatcher. Lecture. Couché à une heure et demie.  

lire l’entrée du dimanche 8 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 9 mai 2022, 9 h 55
modifiée le mardi 10 mai 2022, 10 h 15
Lundi 9 mai 2022.
Semaine 19, Saint Pacôme, journée de l’Europe — 129/236. Levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et roses de la maison des Roses offertes par Mlle Carrié (ainsi que du foie gras et une bouteille de vin fin). Beau temps. Aboiements Le Coz. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -345,47 € /// Crédits -47.778,81 € /// Solde au 06/05/2022-345,47 € /// À venir 314,95 € |  Prévisionnel -30,52 € /// Débiteur depuis 2 jours /// -611,21 € 05/05 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/05 - EMETTEUR : FR28ZZZ110086 MDT - MOTIF : WY0201015610301318850505220T1 - REF : WY0201015610301318850505220T1143647 LIB -70,99 € /// 04/05 PRELEVEMENT CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS DU 04/05 - EMETTEUR : FR90ZZZ397351 MDT - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A22050400770900831016588 LIB -77,09 € /// 04/05 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/05 - EMETTEUR : FR16ZZZ185574 MDT - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A22050400419900831624434 LIB -41,99 € /// 03/05VIREMENT DE LA NOUVELLE LIBRAIRIE MOTIF: AVANCE DROITS D AUTEUR - REF : AVANCE DROITS D AUTEUR +3.000,00 € /// 03/05 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE  -20,45 € /// 02/05 VIREMENT VERS PEYRON-BUSQUET CELINE - MOTIF : SALAIRE AVRIL 2022 -934,51 € /// 02/05 VIREMENT VERS QUENTIN VERWAERDE - MOTIF : LOYER 440, COURSES 300, DINER 85 -825,00 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001114788772 PAYMENT-NUM 2 03088267 - REF : FCS001114788772 +3.779,66 € ////29/04 PAIEMENT CB BOURGOGNE MONTA DU 03/04 A PARIS - CARTE*0007 -1.321,02 € /// 29/04 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 31/03 - CARTE*0007  -320,85 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS001122112752 PAYMENT-NUM 2 0 3750415 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991974636992 +130,00 € /// 29/04 PAIEMENT CB 23ANDME (ETATS-UNIS) DU 25/04 - CARTE*0007 -119,37 € /// 29/04 PAIEMENT CB ARTEMPO CREATIO DU 06/04 A AGEN - CARTE*0007  -100,00 € /// 29/04 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA0010002204281408606 +100,00 € /// 29/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 09/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -94,06 € /// 29/04 PAIEMENT CB STATION CARREFOUR DU 03/04 A LE PECHEREAU - CARTE*0007  -92,68 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS001120983882 PAYMENT-NUM 2 0 3667018 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991974563159 +89,74 € /// 29/04 PAIEMENT CB INDIGO DU 03/04 A 000000750701 - CARTE*0007 -86,40 € /// 29/04PAIEMENT CB ESSOBOISMANDEDA DU 01/04 A ST SULPICE LE - CARTE*0007 -82,31 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001117992802 PAYMENT-NUM 2 03542749 - REF : FCS001117992802 +80,31 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 23/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -78,00 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 30/03 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -76,37 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001119162292 PAYMENT-NUM 2 0 3433188 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991974490919 +73,45 € /// 29/04 PAIEMENT CB CESH DU 15/04 A AGEN - CARTE*0007 -60,00 € /// 29/04 PAIEMENT CB CFP (FRANCE) DU 19/04 - CARTE*0007 -42,75 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 08/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -36,71 € /// 29/04 PAIEMENT CB STATION TOTAL DU 01/04 A GIDY - CARTE*0007 -33,44 € /// 29/04PAIEMENT CB SUMUP *LA NOUV (FRANCE) DU 02/04 - CARTE*0007 -25,00 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 15/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -24,49 €/// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 30/03 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -23,01 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001115160422 PAYMENT-NUM 2 03101562 - REF : FCS001115160422 +22,03 € /// 29/04 PAIEMENT CB PEAGE COFIROUTE DU 03/04 A NANTERRE CEDE - CARTE*0007  -20,20 € /// 29/04 PAIEMENT CB PEAGE COFIROUTE DU 01/04 A NANTERRE CEDE - CARTE*0007 -20,20 € /// 29/04 CHEQUE 4365037 -20,00 € /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001114588132 PAYMENT-NUM 2 03062945 - REF : FCS001114588132 +19,64 € /// 29/04 PAIEMENT CB CARREFOUR DU 13/04 A LAYRAC - CARTE*0007 -18,42 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 08/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -16,75 € /// 29/04PAIEMENT CB AMAZON DU 08/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -16,07 € /// 29/04 REMBOURSEMENT CB AMAZON EU SARL DU 31/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 +14,95 € /// 29/04 REMBOURSEMENT CB AMAZON EU SARL DU 31/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 +14,95 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 13/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -14,94 € /// 29/04PRELEVEMENT URSSAF RHONE ALPES - CNCESU CE DU 29/04 - EMETTEUR : FR55CSU143065 MDT - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 29 - REF : RBB-CESUAPVT4232022041590101922 LIB -13,22 € /// 29/04 PAIEMENT CB PEAGE ASF DU 01/04 A VEDENE - CARTE*0007 -9,60 € /// 29/04 PAIEMENT CB PEAGE ASF DU 03/04 A VEDENE - CARTE*0007 -9,60 € /// 29/04 REMBOURSEMENT CB AMAZON EU SARL DU 31/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 +7,52 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 08/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -7,50 € /// 29/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 31/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007-5,60 € 29/04 /// REMBOURSEMENT CB AMAZON EU SARL DU 31/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 +4,79 € /// 29/04 REMBOURSEMENT CB AMAZON EU SARL DU 31/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 +4,79 € /// 29/04PAIEMENT CB AMAZON DU 08/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -4,77 € /// 29/04PAIEMENT CB AMAZON DU 08/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -4,77 € /// 29/04 PAIEMENT CB SFR EN LIGNE DU 20/04 A PARIS2984633 - CARTE*0007 -1,00 € /// Acta. 10:08:07 ////// Matinée de téléphonages divers et nombreux, avec la gendarmerie de Saint-Clar qui me convoque une fois de plus pour le lendemain ; avec M. Mercier de l’agence Mercure ;  avec le notaire de Miradoux ; avec le cabinet notarial de Lectoure ; avec Jean-Louis Germain, etc. Dicté à M. Verwaerde des réponses à des lettres diverses. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Riom et environs le samedi 7 mai 2022, chapiteau de l’ange qui ferme la bouche au vent mauvais à l’abbaye de Mozat, Mort de Desaix à Marengo dans les bras du fils du consul Lebrun le 14 juin 1800, par Jean-Baptiste Regnault au musée Mandet (réplique, dét., original à Versailles, autre réplique à Clermont), vue de la grande rue de Riom et de l’église du Mathuret. Bain. Harcèlement. Pierre va à Agen pour faire changer le pare-brise brisé de la voiture. Promenade sur le plateau avec Quentin Verwaerde, marché jusqu‘à l’embranchement. Au retour, sur la murette de la rampe et sur son téléphone portable, jeu chiffré avec lui de comparaison des cinq propriétés envisageables en Auvergne selon des critères eux-mêmes dotés de coefficients (vue, intérêt architectural, terrain, sous-région, commodité, entretien, nom, voisinage, etc.). Le chien Baloo, qui est à nos pieds, manifeste son impatience d’aller se promener. Pour ne pas le désobliger, nous repartons, cette fois pour Le Cassé. Conversation sur le banc de Bismarck. Au retour, le maître de Baloo, peut-être fâché, le récupère en voiture. Mme Cabestaing nous offre des beignets. Nous sommes rejoints par Pierre, retour d’Agen avec une voiture prêtée. Même jeu immobilier avec lui, dans le jardin, avec des critères à coefficients révisés. Nous apercevons avec stupéfaction qu’il est huit heures. Dîné aux nouvelles, tarte au thon et aux carottes, ce qui marche beaucoup moins bien qu’avec des épinards. Beignets de Mme Cabestaing. Vu After the Thin Man, Nick, gentleman détective, 1936, de W.S. Van Dyke, d’après Dashiell Hammett, avec William Powell, Myrna Loy, James Stewart, Alan Marshall, Sam Levene. Journal (le harcèlement, Le Grand Remplacement maison retiré d’Amazon, la nouvelle convocation à la gendarmerie). Couché vers une heure. 

lire l’entrée du lundi 9 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 10 mai 2022, 10 h 23
modifiée le mercredi 11 mai 2022, 10 h 21
Mardi 10 mai 2022.
Semaine 19, Sainte Solange — 130/235. Plieux. Levé à sept heures et demie, Pierre déjà parti, fin de ses vacances. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Z, l’eau lourde, plaque à Riom, sur la maison d’arrêt. Acta, mais erreur de manipulation, dois tout recommencer de la journée d’hier, retard. Acta. 10:22:58 /////// Séance de travail avec Quentin Verwaerde, répondu à diverses lettres. Journal (lenteur et précipitation de l’avenir). Le Jour ni l’Heure, eu le temps de mettre en ligne seulement deux photographies du vendredi 6 mai à Beauregard-l’Évêque, tour du palais d’été des évêques de Clermont et cloître des Minimes. Bain. Été à deux heures, sur convocation, à la gendarmerie de Saint-Clar-de-Lomagne  avec Quentin Verwaerde, mais il n’a pas le droit d’assister à l’interrogatoire, mené par le gendarme Cordova, parfaitement correct et poli (moi aussi, j’espère). Il s’agit cette fois, sur plainte du  Mrap, d’un entretien avec André Bercoff à Sud-Radio, mais pas le dernier — celui-là, à distance, date du 4 mai 2021. Trois phrases incriminées, à propos de l’Europe (la première incompréhensible (comme sujet d’incrimination, je veux dire : « L’Europe est sortie de l’histoire, elle doit y rentrer » (??????))). Longue séance de prise d’empreintes, comme d’habitude. Photographies face, profils et trois-quarts. Libéré à trois heures. Le gendarme Cordova passe à Plieux une demi-heure plus tard car il a oublié de me faire signer une partie de la très épaisse paperasserie. Lui proposons du café, mais il décline. Promenade avec Verwaerde, mais trop tôt, la canicule est là, il faut passer à des horaires plus tardifs. Marchons jusqu’au Cassé, banc de Bismarck, très apprécié, et dont je crains bien que nous n’ayons chassé M. Saint-Geniès. Résultats du test arithmétisé sur les maisons en Auvergne, c’est La Mothe qui l’emporte, bizarrement, devançant de très peu Beauregard. Travail avec M. Verwaerde, commencé à répondre au long entretien américain. Échanges en vidéoconférence avec Me. Rimokh, point sur les différents fronts (trois). Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, carottes, poire à la vapeur. Rien trouvé à regarder à la télévision, remonté tôt. Lecture (57.000 signes). Couché à minuit. 

lire l’entrée du mardi 10 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 11 mai 2022, 10 h 50
modifiée le jeudi 12 mai 2022, 8 h 46
Mercredi 11 mai 2022.
Semaine 19, Sainte Estelle — 131/234. Plieux. Assez mal dormi, retour de la douleur au bas-ventre, qu’en effet je ne ressens pas en voyage (Pierre m’empoisonne à l’arsenic ?). Levé peu avant huit heures. Marcel Gauchet aux Matins de France Culture. Le Jour ni l’Heure, autoportrait à la sortie de la gendarmerie, et goudron en fusion au carrefour de la D. 953, la veille. Visite de M. Verwaerde, en compagnie du chien Baloo, d’une courtoisie parfaite. Comptes : Dernière connexion le 09/05/2022 à 09h44 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -501,89 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 10/05/2022-501,89 € /// À venir -999,75 € |  Prévisionnel -1.501,64 € /// Débiteur depuis 1 jour /// 10/05 ECHEANCE PRET 01038 60311711  -1.117,77 € /// 09/05 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 0422 +1.142,32 € /// 09/05 PRELEVEMENT AXA DU 09/05 - EMETTEUR : FR14ZZZ391832 MDT - MOTIF : I0000601536330-AXA 60Z21891F050522 - REF : I0000601536330 LIB  -180,97 € /// 05/05 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 05/05 - EMETTEUR : FR51ZZZ487778 MDT - MOTIF : R202205 - REF : CAS0005138858042022 LIB -611,21 € /// Acta. 10:49:15 /////// Journal (après-midi à la gendarmerie, mise en ligne publique). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du vendredi 6 mai 2022 autour de Beauregard-l’Évêque, chapelle des Minimes,  église Notre-Dame de Vertaizon, puy de Dôme et Clermont de l’autoroute, au retour. Bain. Travail avec M. Verwaerde, réponses à l’interview américaine. Correction du jeu numérisé sur les cinq propriétés envisagées. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement. Dîné aux nouvelles, accras de morue, carottes, poire à la vapeur. Essayé une nouvelle fois de regarder The Tree of Life, 2011, de Terence Malick, avec Brad Pitt et Sean Penn, mais nous abandonnons au bout d’une petite heure. Dictionnaire, participes antéposés, Stendhal. Lecture (Antonin). Couché à une heure. 

lire l’entrée du mercredi 11 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 12 mai 2022, 8 h 59
modifiée le vendredi 13 mai 2022, 9 h 09
Jeudi 12 mai 2022.
Semaine 19, Saint Achille — 132/233. Plieux. Mal et peu dormi, réveillé avant cinq heures, impossible de me rendormir, levé à sept heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et rose rose au jardin “médiéval” le mardi 10 mai. Comptes : Dernière connexion le 11/05/2022 à 10h38 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -501,89 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 11/05/2022-501,89 € /// À venir -999,75 € |  Prévisionnel -1.501,64 € /// Débiteur depuis 2 jours (aucun mouvement) /// Acta. 08:58:52 /////// L’Arrière-Pays. Journal (la publicité). Le Jour ni l’Heure, portrait par Quentin Verwaerde au banc de Bismarck, mardi 10 mai 2022 ; Louis-Joseph Pottin, beau portrait du sculpteur Jean-Ossaye Mombur, né à Ennezat, 1890 ; château de Vinzelles, entre Malauzt et Volvic. Bain, Haendel. Été à Lectoure chercher l’acte de propriété de Plieux à l’étude de Me Corinne Podechard, successeur de Me Vanche mais pas au même endroit, place de la cathédrale ; le document m’est remis sans difficulté et sans frais. Aperçu dans la rue Victoire de Montesquiou. Rentré vers quatre heures. Lecture. Travaillé avec M. Verwaerde à l’entretien pour 1776 : fini une première couche, commencé une deuxième. Parlé à Françoise puis à Guy O’Lanyer, mais pas de nouvelles. Dîné aux nouvelles, quenelles, carottes, poire à la vapeur. Revu Il Conformista, Le Conformiste, 1970, de Bernardo Bertolucci, avec Jean-Louis Trintignant, Dominique Sanda, Stefania Sandrelli, Pierre Clementi. Lecture. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du jeudi 12 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 13 mai 2022, 9 h 57
modifiée le samedi 14 mai 2022, 10 h 34
Vendredi 13 mai 2022.
Semaine 19, Sainte Rolande — 133/232. Plieux. Pas trop mal dormi mais réveillé par la douleur au bas-ventre, de nouveau. Levé à sept heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et dét., le garçon, du Printemps, 1875, d’Hippolyte Durand, au musée Mandet de Riom, samedi 7 mai 2022. Temps très gris. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -501,89 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 12/05/2022-501,89 € /// À venir -1.059,75 € |  Prévisionnel -1.561,64 € /// Débiteur depuis 3 jours /// Tél. des O’Lanyer, à l’instant, Beauregard serait vendu, ou en passe de l’être. Je vais me retourner vers O., paradoxalement plus sage, malgré l’isolement et l’altitude. Acta. 09:55:08 /////// Appelé M. H., sans succès. M. Verwaerde porte l’acte de propriété à Me Roux, à Miradoux, et passe à Lectoure acheter Valeurs actuelles, où excellent article d’Olivier Maulin, signalé le matin par Françoise O’Lanyer. Journal (exit Beauregard). Le Jour ni l’Heure, deux photographies de Beauregard, justement, le vendredi 6 mai 2022, et la jolie Dame du Lac, mardi 3 mai 2022. Entretien pour IM 1776, Mark Granza, assez mollement (tête ailleurs). Promenade à six heures avec M. Dellinger, sur rendez-vous, Quentin Verwaerde et Pierre, été au Cassé, banc de Bismarck. Entretien. Dîné au nouvelles, macaroni, enrichi de gorgonzola offert par M. Verwaerde, pinot noir du Valais offert par M. Meystre, poire à la vapeur. Vu The Blue Dahlia, Le Dahlia Bleu, 1946, de George Marshall, avec Alan Ladd, Veronika Lake. Lecture (Baugy). Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du vendredi 13 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 14 mai 2022, 10 h 47
modifiée le dimanche 15 mai 2022, 8 h 20
Samedi 14 mai 2022.
Semaine 19, Saint Matthias — 134/231. Plieux. Assez mauvaise nuit, insomnie, douleur au bas-ventre. Levé à huit heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et paysage de Prosper Marilhat au musée Mandet de Riom, samedi 7 mai 2022. “Répliques” sur Anna Karénine, avec Olivier Rollin et un M. Morel (je crois). Émission de Jeanneney sur l’Otan, en ce moment. Mal au rein droit, raideur générale. Hésite à appeler directement M. O. Comptes : Dernière connexion le 13/05/2022 à 09h48 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -501,89 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 13/05/2022-501,89 € /// À venir -1.059,75 € |  Prévisionnel -1.561,64 € /// Débiteur depuis 4 jours /// Acta. 10:46:34 /////// Journal (situation immobilière). Le Jour ni l’Heure, Prosper Marilhat et deux autres photographies du voyage en Auvergne, mais j’ai oublié quoi car mon compte Flickr a été fermé. Bain, lecture par Pierre de Hegel, Principes de la philosophie du droit. Entretien pour IM 1776. Pierre et Quentin emballent les Marcheschi qui n’étaient pas accrochés, Quentin les photographie. Promenade avec eux sur le plateau, marché jusqu’à la prairie de la ferme russe, rentré par elle et le chemin d’Enduré. Dîner aux nouvelles, macaroni, poire à la vapeur et confiture de figues. Vu Adieu poulet, 1975, de Pierre Granier-Deferre, avec Lino Ventura, Victor Lanoux et Patrick Dewaere, dont Verwaerde est décidément le portrait tout craché. Nouvelle d’un attentat suprémaciste blanc à Buffalo, quatorze morts, tueur de dix-huit ans qu’un article (?) dit influencé par moi, mais il semble s’agir d’un faux. Lecture (séjour à Rouen, chez les Châtelier). Couché vers une heure.  

lire l’entrée du samedi 14 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 15 mai 2022, 8 h 30
modifiée le lundi 16 mai 2022, 9 h 02
Dimanche 15 mai 2022.
Semaine 19, Sainte Denise — 135/230, Plieux. Mauvaise nuit, douleur au bas-ventre, mal au rein droit, plus crampe au mollet droit qui me réveille à cinq heures et je ne peux me rendormir. Levés à sept heures moins le quart. Nouvelles, massacre de Buffalo, pas question de moi jusqu’à présent. Les journaux américains parlent de la “White Replacement Theory”. Mon compte Flickr a été fermé — si la nouvelle se confirme, trente mille photographies de perdues. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Piètre état physique, mal au rein droit, tout le milieu du corps semble à demi paralysé. Acta. 08:29:20 /////// Harcèlement massif. Journal (Buffalo, harcèlement). Bain. Quitté Plieux à midi, avec Pierre et M. Verwaerde. Été déjeuner à Cauzac chez Jean-Louis Germain, en compagnie de M. Morel. Salade de grosses crevettes décortiquées, avocat et pamplemousse, saint-pourçain, steacks au poivre, saint-émilion, bleu d’Auvergne, brie, gateau aux amandes. Café au salon, séance de comparaison des propriétés en Auvergne à partir des photographies de l’ordinateur portable — O. l’emporte, malgré quelques tendances initiales de Germain en faveur de M. Visite à l’atelier, upstairs. Quitté Cauzac vers six heures. Étape à Saint-Maurin malgré les temps gris et la lumière triste, visite, photographies. À Plieux vers huit heures. Nouvelles, poire à la vapeur, infusion de verveine. Vu Ready to Wear, Prêt-à-porter, 1994, de Robert Altman, avec Jean-Pierre Cassel, Anouk Aimée, Lauren Bacall, Sophia Loren, Marcello Mastroianni, etc., mais tout saute (décidément). Deux couches supplémentaires de l’entretien pour IM. 1776, qui d’une certaine façon tombe à pic (ajouté une référence à l’attentat de Buffalo). Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 15 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 16 mai 2022, 9 h 09
modifiée le mardi 17 mai 2022, 8 h 09
Lundi 16 mai 2022.
Semaine 20, Saint-Honoré — 136/229. Plieux. Pas mal dormi, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait à Cauzac la veille et Pierre et Quentin à Cauzac également, dans l’escalier, mais sans pouvoir mettre les photographies en ligne, naturellement puisque le compte Flickr a été fermé, de sorte que ça n’a pas grand sens. Beau temps. Acta. 09:08:45 /////// Suite du harcèlement. Journal (le harcèlement). Bain tôtif, plus de Le Jour ni l’Heure faute de Flickr. Antoine Compagnon à “La Grande Table”, l’amour chez Proust, Proust in Love, William Carter. Lecture. Bon échange téléphonique avec M. L., l’agent, à propos d’O. Proposition. Promenade avec Pierre et avec Quentin Verwaerde au Cassé. Cocktail au Prieuré, Renaud X. nous offre au passage du saucisson et une spécialité tessinoise dont je n’ai pas retenu le nom. Mme C. nous invite à passer chez elle au retour, ce que nous faisons, et elle nous offre des beignets. Dîné aux nouvelles, spaetzles, carottes, salade verte, beignets. Vu Mrs Parker and the Vicious Circle, 1994, d’Alan Rudolph, sur la vie de Dorothy Parker  (avec des coupures publicitaires) et le cercle de l’Algonquin, avec Jennifer Jackson Leigh. Lecture. Couché à une heure. 

lire l’entrée du lundi 16 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 17 mai 2022, 8 h 20
modifiée le mercredi 18 mai 2022, 9 h 44
Mardi 17 mai 2022.
Semaine 20, Saint Pascal — 137/228. Plieux. Peu dormi, réveillé à six heures avec Pierre, tenté en vain de me rendormir, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille au Cassé (© Verwaerde) et abbaye de Saint-Maurin de profil, Lot-et-Garonne, dimanche 15 mai 2022, sans pouvoir les mettre en ligne. “Matins de France Culture” à propos de Buffalo et de la “théorie criminelle du Grand Remplacement”, avec Sylvie Laurent et Nicolas Lebourg. Acta, 08:18:44 /////// Journal (l’édition du matin). Tél. de la nièce de Jeanne. Bain. Bagages. Quitté Plieux avec M. Verwaerde peu avant midi et demi. Valence-d’Agen. Lauzerte. Sainte-Alauzie. Pern. Autoroute à Cahors-Sud. Brive. Conduis de Brive à Vierzon, M. Verwaerde tweete, écrit des messages, diffuse l’entretien pour I.M. 1776. Très beau temps sans doute très chaud, beaux ciels simples et presque naïfs, avec des nuages en pains de campagne. Orléans. Parlé à Pierre. Embouteillages sur la fin. À l’hôtel vers huit heures et demie. Courses avec M. Verwaerde, qui se fait beaucoup de souci pour ma sécurité. De fait je suis à peine sorti que reconnu, mais c’est par un jeune homme très amical, qui veut me serrer la main. Un Américain m’écrit gentiment que je dois absolument déménager, que je vais me faire assassiner. Message de M. P., négociations “favorables à 99 %”. Dîné seul dans la chambre, plateau de sushi (en fait pour deux), cubes de mimolette, mousse à la fraise, demi-tiers de mouton-rothschild. Vu une émission sans grand intérêt sur les prophéties de saint Malachie. Reparlé à Pierre. Voulais travailler à Lecture, mais le texte n’est pas sur cet ordinateur. Acta. 23:30:59 /////// Lu They Were Counted (The Transylvanion Trilogy), de Miklos Banffy. Éteint vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 17 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 18 mai 2022, 9 h 49
modifiée le jeudi 19 mai 2022, 7 h 22
Mercredi 18 mai 2022.
Paris, hôtel. Réveillé à cinq heures et demie. Rendormi à sept heures. Levé à huit. Petit déjeuner en bas, œufs brouillés, petite saucisse, jambon, poulet, saumon, saint-nectaire, gorgonzola, excellente salade de fruit, framboises, fraises découpées, myrtilles, muesli aux noix. Vingt personnes silencieuses ou parlant bas, deux Américaines hyper-nasalisantes qu’on entend seules. Sorti chercher de l’argent liquide et L’Officiel des spectacles. Très beau temps, Paris encore assez joli, je dois l’admettre. Force sacs à dos. L’Arrière-Pays. Acta. 09:48:48 //////// Journal (recherche d’un poste de conservateur). Bain. Quentin Verwaerde ici à midi. Été en taxi avec lui voir au musée d’Art moderne de la ville de Paris la splendide et énorme exposition Eugène Leroy, où la première heure nous sommes à peu près seuls. Moment très exaltant, une véritable émerveillement, qui est plus est très “lavant”. Rentrés à l’hôtel vers quatre heures. Très bon message de M. H. (|’agent immobilier). Parlé à Pierre. Café, re-bain. Ressortis à cinq heures, autre taxi, beau chauffeur arabe (ils le sont tous (arabes, je veux dire)), été à TV Libertés, rue Danton, je crois, au Kremlin- Bicêtre. Reçus par Martial Bild. “Bistrot-Libertés” avec Richard Millet, Me Pierre Gentillet et l’économiste Philippe Murrer. Près de trois heures d’enregistrement, temps morts compris. Bonne conversation avec Richard Millet (Saint-Angel), puis avec Me Gentillet (Marcenat). Quatrième taxi de la journée, chauffeur noir, cette fois. Retournés à l’hôtel, courses au Monoprix avec Verwaerde qui est persuadé que je me ferais assassiner si je vais seul à la recherche d’un restaurant. Lui va chez Jean-Paul Marcheschi. Dîné seul dans la chambre, en regardant un documentaire ennuyeux sur la reine d’Angleterre. Pâtes au saumon, carrés de mimolette, deux verres de bordeaux, mascarpone. Parlé à Pierre. Acta. 22:51:03 /////// Lecture (établi sur cet ordinateur par Q.V.). Couché vers minuit, lu They Were Counted, de Banffy, très distrayant. Éteint vers une heure. 

lire l’entrée du mercredi 18 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 19 mai 2022, 7 h 26
modifiée le vendredi 20 mai 2022, 9 h 03
Jeudi 19 mai 2022.
Paris, hôtel Pont-Royal. ch. 510. Réveillé à trois heures, rendormi vers quatre, levé à sept heures — décidément, je dors de moins en moins. Acta. 07:25:31 /////// Journal (Eugène Leroy). Déjeuné en bas, un peu gâché par un maître d’hôtel très interventionniste qui choisit la table, verse la café quand on souhaiterait le garder au chaud, sans compter que la table est desservie malgré la carte-clef laissée bien en évidence quand on va se desservir. Femme voilée, comme la veille, qui évite tout contact oculaire, même dans les passages droits où on la laisse passer. Nasalisation générale. Œufs brouillés, petite saucisse rôtie, blanche de poulet, jambon blanc, saumon, bon fromage inconnu, crémeux. Salade de fruits, fraises taillées, framboises, myrtilles, céréales. Re-acta, 09:22:13 /////// Journal, mise en ligne (Eugène Leroy). Bain. Quentin Verwaerde à l’hôtel à onze heures, m’aide au déménagement et à sortir la voiture du parc de stationnement — il doit rester à Paris pour ses rendez-vousde recrutement professionnel. Quitte Paris seul vers midi. Essence sous Leclerc, porte d’Orléans. Orléans, Chateauroux, Limoges, Brive, Cahors, Lauzerte, Valence-d’Agen, deux gobelets de thé vert en Sologne et aux portes de la Corrèze. À Plieux vers huit heures et demie. Dîné avec Pierre, poisson blanc très fade, carottes, salade verte aux fonds d’artichaut du jardin, poire à la vapeur et beignets de sureau de Mme Cabestaing. Vu quelque chose mais j’ai oublié quoi. Envoyé six photographies au nouveau site Flickr créé le matin par M. Verwaerde, pour que la série ne soit pas interrompue (autoportraits, Leroy). Couché à un heure et demie. 

lire l’entrée du jeudi 19 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 20 mai 2022, 9 h 19
modifiée le samedi 21 mai 2022, 9 h 28
Vendredi 20 mai 2022.
Semaine 20, Saint Yves — 139/226. Plieux. Réveillé et levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Eugène Leroy, Arbre, c. 1980. Temps pâle. Questions plutôt agressives d’El Païs. Comptes : Dernière connexion le 19/05/2022 à 22h42 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -468,86 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 19/05/2022-468,86 € /// À venir -1.563,58 € |  Prévisionnel -2.032,44 € /// Débiteur depuis 10 jours /// 19/05 RETRAIT DISTRIBUTEUR CREDIT LYONNAIS DU 18/05 09H03 A LCL PARIS RUE DU - CARTE*0007 40,00 € /// 18/05 VIREMENT DE KOBO INC. - PUBLISHER PAYMENTS135 LIBERTY STREET, SUITE 101CA-TORONTO, - MOTIF : ROYALTY PAYMENT WL00003295ID KO1224 WKZ EUR 133,03 ON M6K 1A7 +133,03 € /// 16/05 PRELEVEMENT ORANGE SA DU 16/05 - EMETTEUR : FR18ZZZ002305 MDT - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6312D2) - P - REF : 5B052T631 B052T6312D231E LIB -60,00 € /// Acta. 09:18:24 /////// Entretien pour El Païs, publié in extenso en guise d’entrée de journal. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mercredi 18 mai : « Arrêtez le massacre ! », grillage du quai d’Orsay recouvert de panneaux ; portrait de Quentin Verwaerde à l’exposition Leroy ; Eugène Leroy, Dorade, 1980. Bain, Bartok et Poulenc au piano. Rapide téléphonage de Verwaerde annonçant que le site Flickr est rétabli, il m’expliquera plus tard — toutefois je ne peux rien y faire, car le site de remplacement que nous avons créé la veille fait barrage. Nouveau échanges avec Flickr, qui annonce une réponse pour lundi. Retourné à l’atelier, nouveau tableau, couverte 60x60 n° 121 (?), Pline (Pline sur le lac de Côme). Après le retour de Pierre, reprise de la lecture de la biographie de Powell, sa candidature pour la direction du parti conservateur (1972 ?). Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement vers sept heures, il fait encore très chaud. Dîné aux nouvelles, accras de morue, salade verte, un peu de vin, poire à la vapeur et confiture de poire. Vu The Glass Key, La Clef de verre, 1942, Stuart Heisler, avec Alan Ladd, Veronika Lake, Brian Donlevy. La Dépossession, ajout au chap. 2, la mort de dieu chez Hegel. Couché à une heure et demie.   

lire l’entrée du vendredi 20 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 21 mai 2022, 9 h 55
modifiée le dimanche 22 mai 2022, 11 h 19
Samedi 21 mai 2022.
Semaine 20, Saint Constantin — 141/224. Plieux. Peu dormi, comme toujours désormais. Levé à sept heures avec Pierre, qui doit se rendre à la journée “portes ouvertes“ du collège. Le Jour ni l’Heure, sur le site de substitution : autoportrait de la nuit et autre portrait avec Richard Millet à TV Libertés. Beau temps. Émission “Répliques” sur l’écologie, avec Alain Lipietz et Bérénice Levet, très fatigante par sa véhémence (elle est constamment au sommet de sa voix, pour convaincre ou protester). Comptes : Dernière connexion le 20/05/2022 à 09h09 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -468,86 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 20/05/2022-468,86 € /// À venir -2.516,48 € |  Prévisionnel -2.985,34 € /// Débiteur depuis 11 jours /// Acta. 09:55:14 /////// Journal (le nouveau gouvernement). Le Jour ni l’Heure (pour le compte Flickr de substitution, qui bloque l’autre) : vue prise de la chambre 510 de l’hôtel Pont-Royal, à Paris, avec Saint-Thomas-d’Aquin, 18 mai 2022 ; et deux Eugène Leroy, même jour, l’un des Concert champêtre d’après Giorgione, 1990-1992, et Le Canal, 1952-1960. Bain. Lecture par Pierre de Hegel, Principes de la philosophie du Droit. Lecture (Mathieu Galey). Atelier (la villa de Pline). Lecture par Pierre de Like the Roman, la biographie d’Enoch Powell. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au Cassé, banc de Bismarck, retour par le boulevard extérieur. Beaucoup de monde à la salle des fâtes (mariage ?). Dîner aux nouvelles, brandade de morue (de Valence-d’Agen). Poire à la vapeur. Vu je ne sais quoi, que d’ailleurs abandonné assez vite par ennui, ou horreur de la violence. Lecture. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 21 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 22 mai 2022, 11 h 24
modifiée le lundi 23 mai 2022, 9 h 41
Dimanche 22 mai 2022.
Semaine 20, Saint Émile — 142/223. Plieux. Peu dormi, levé à sept heures. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Marina nue, de Leroy, 1996. L’Arrière-Pays. Acta. 11:23:01 /////// Journal (la vacance). Le Jour ni l’Heure, cour de l’ancienne abbaye de Saint-Maurin, dimanche 15 mai 2022 ; Jean-Louis Germain, portrait de jeune homme, Cauzac, même jour ; Eugène Leroy, autoportrait, mercredi 18 mai, Paris. Bain, lecture par Pierre de Hegel, Principes de la philosophie du droit, la famille. Journal, mise en ligne. Commencé à répondre, en dictant à Pierre, aux questions “philosophiques” (mais pleines de fautes d’orthographe — piège, plaisanterie ?) du Times of Israël. Atelier, La Villa de Pline sur le lac de Côme, n’évolue pas trop bien. Lecture par Pierre de Like the Roman, assez fastidieuse vie d’Enoch Powell. Dîné aux nouvelles, cuisses et pilons de poulet secs et trop cuits, chips, saint-félicien, glace au rhum et aux raisins. Vague surf télévisuel, vu un peu d’un film avec Jason Stratham, un peu de Dune, mais sortis à la dernière lumière, marché jusqu’au banc de Bismarck au Cassé. L’Arrière-PaysLa Dépossession, relu le chapitre 3, légères modifications, ajout de dates. Lecture. Lu Galey (T. = Herbert). Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du dimanche 22 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 23 mai 2022, 9 h 48
modifiée le mardi 24 mai 2022, 9 h 13
Lundi 23 mai 2022.
Semaine 21, Saint Didier — 143/222. Plieux. Douleur au bas-ventre, levé à huit heures moins vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Tournoël vu du bas de Volvic le samedi 7 mai 2022. Temps gris, bas, sombre et pluvieux. À neuf heures, “diagnostiqueur”, pour la maison (M. Sorbes). Acta. 09:47:32 /////// Journal (situation). Paperasserie. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 7 mai en Auvergne, guerrier de chapiteau à Mozat, château de Portabéraud à Mozat, ou Mozac, belle maison à fronton curviligne (c. 1840 ?) dans la grand rue de Riom. Bain, lecture par Pierre de Hegel, Principes de la philosophie du droit. Café avec le diagnostiqueur, qui trouve que la maison est plutôt en bon état. Dicté à Pierre des réponses à l’entretien “philosophique” pour The Times of Israel. Atelier, couverte 60x60 n° 121 (?), Pline au lac de Côme. Lecture par Pierre de Like the Roman, la biographie d’Enoch Powell. Dîné aux nouvelles, palets de semoule, champignons, courgettes, poire à la vapeur. Vu un peu d’un film avec, zut, j’ai oublié son nom, et je n’ai jamais su le titre du film, histoire d’un type qui prend un avion pour aller se marier, et il n’arrive que des catastrophes, 1999. Nous laissons tomber au premier tiers et allons marcher sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Lecture, Matthieu Galey, William Burke (aucun rapport). Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du lundi 23 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 24 mai 2022, 9 h 12
modifiée le mercredi 25 mai 2022, 9 h 10
Mardi 24 mai 2022.
Semaine 21, Saint Donatien — 144/221. Plieux. Peu dormi, réveillé à six heures, levé à sept avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pline au lac de Côme, couverte 60x60 n° 121, état de la veille. Acta. 09:11:30 /////// Journal (notice nécrologique de William Burke). Le Jour ni l’Heure, autoportrait en gardien de musée, le 18 mai 2022 à l’exposition Leroy ; Étienne Clémentel par Rodin, au musée Mandet de Riom le 7 mai ; et une troisième que j’oublie et ne puis vérifier. Bain, Teresa Berganza. Suite de l’entretien écrit pour The Times of Israël. Désagréable échange téléphonique, sur rendez-vous, avec une femme d’ABC, le magazone espagnol, qui l’interrompt assez brutalement. Entretien “philosophique” pour TTI, suite. Tél. de Quentin Verwaerde. Atelier, Pline au lac de Côme, éclaircissement. Lecture par Pierre de la biographie de Powell, au temps d’Harold Wilson (il est ministre du “Shadow Cabinet”).  Dîner aux nouvelles, maquereaux sur biscottes, riz, salade verte, poire à la vapeur. Vague surf télévisuel, sans suite. Promenade avec Pierre sur le plateau, par une petite pluie fine. Flickr a définitivement supprimé mon compte, ce qui est signifié par un message très sec, signé comme d’habitude d’un unique prénom. Lecture (80.000 signes). Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du mardi 24 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 25 mai 2022, 9 h 29
modifiée le jeudi 26 mai 2022, 8 h 31
Mercredi 25 mai 2022.
Semaine 21, Sainte Sophie — 145/220. Plieux. Encore très peu dormi,  forte douleur au bas-ventre, réveillé à cinq heures, levé à six heures et demie, Pierre déjà parti. Le Jour ni l’Heure (si l’on peut dire, puisque ce n’est plus diffusé nulle part) : autoportrait de la nuit et profil de Plieux haut dans le soir, à partir de la Plaza Mayor. Beau temps. Comptes : Dernière connexion le 21/05/2022 à 09h52 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -468,86 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 24/05/2022-468,86 € /// À venir -2.826,96 € |  Prévisionnel -3.295,82 € /// Débiteur depuis 15 jours /// Aucun mouvement. 09:21:47 /////// Journal (l’affaire Flickr). Le Jour ni l’Heure, trois photographies, marine de Leroy, autoportrait à l’exposition Leroy (peut-être), autre chose que j’ai oublié et ne puis vérifier puisque les photographies ne peuvent être mises en ligne. Bain, Teresa Berganza, Falla. Relecture avec Pierre de l’entretien pour Times of Israel, qu’envoie Quentin Verwaerde, revenu, que Pierre a recueilli à la gare d’Agen. Courrier avec V., décliné une invitation à Londres en octobre. La Dépossession, revu les chapitres cinq ou six, mais difficultés d’enregistrement. Pierre va au concert du collège. Dîné seul, pizza, salade verte, glace au rhum et au raisin avec shortbread, vin rouge. Panachage d’un film sur une stagiaire d’édition à New York dans les années 90 et d’un autre sur les relations entre Virginia Woolf et Vita Sackville-West (on voit Knole, c’est à peu près le seul intérêt). Lecture. Couché à minuit et demi.  

lire l’entrée du mercredi 25 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 26 mai 2022, 8 h 49
modifiée le vendredi 27 mai 2022, 8 h 14
Jeudi 26 mai 2022.
Semaine 21, Saint Bérenger, ASCENSION — 146/219. Plieux. Pas trop mal dormi, levé à sept heures. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre, justement. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pline au lac de Côme, dernier état. Message infuriating du “Dieter” de Flickr qui explique que le compte a été supprimé parce que ses références au “White Genocide“ sont autant d’appels à la haine (il n’y a pas la moindre référence au “white genocide”, concept qui m’est complètement étranger). Nous devons partir en voyage, mais il ne fait vraiment pas beau. Comptes : Dernière connexion le (site ouvre mal) /// Bonjour ///  Avoirs -468,86 € /// Crédits -46.758,99 € /// Solde au 25/05/2022-468,86 € /// À venir -2.826,96 € |  Prévisionnel -3.295,82 € /// Débiteur depuis 16 jours /// Acta. 08:48:52 /////// Journal (l’affaire Flickr, suite). Bain. Bagages. Quitté Plieux avec Pierre et Verwaerde un peu après midi. Valence-d’Agen. Lauzerte. Sainte-Alauzie. Pern. Cahors-Sud. Brive. Tulle. Ussel. Quitté l’autoroute à Saint-X.-Puy-X. (nom m’échappe). Laqueuille. Saint-Sauves. Saint-Pardoux. La Tour-d’Auvergne. Picherande, été au pied du château de Ravel, mon rêve. Lac Chauvet. Lac Pavin. Pris dans un énorme troupeau de vaches, temps splendide. Compains. Butte de Brion. Saint-Alyre-ès-Montagnes. Vallée des Rentières. Ardes-sur-Couze. Saint-Germain-l’Herm. Commanderie de Chassaing au Broc, en avons fait le tour. Issoire, essayons d’entrer dans Saint-Austremoine, mais c’est fermé. Parentignat. Déviation. Sauxillanges, cherché un peu et en vitesse les restes d’abbaye à vendre. Surgère, maison de l’homme des “Châteaux pour tous”. Soir magnifique sur le Livradois. Saint-Amant-Roche-Savine. Arrivés à Ambert à neuf heures moins le quart.  Hôtel La Chaumière, deux chambres, nous sommes à la 16. Dîner sur place, les derniers. Risotto de crevettes et coquilles saint-jaques, suprême de chapon, plateau de fromages, soufflé à la verveine. Promenade à trois dans l’Ambert nocturne, église, mairie ronde, hôtel des Copains de notre récent séjour, qui nous avait dit être complet mais paraît plutôt fermé, porte du jardin Chabrier, vieille ville, beaucoup de fontaines et qui marchent, Anne Hidalgo devrait venir faire un stage, réglise. Acheté à l’hôtel une brochure sur les Hommes illustres d’Ambert et du Livradois, l’hôtelière me demande bizarrement si c’est pour voir si j’y suis. Le Jour ni l’Heure, mais c’est désormais de l’art pour l’art : autoportrait dans la salle de bain, maison sur le lac Chauvet, dans la belle lumière de la fin d‘après-midi. Couché à une heure.  

lire l’entrée du jeudi 26 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 27 mai 2022, 8 h 19
modifiée le samedi 28 mai 2022, 6 h 54
Vendredi 27 mai 2022.
Ambert, hôtel La Chaumière, ch. 16. Bien dormi, silence parfait. Réveillé à six heures, mais rendormi. Levé à sept heures et demie. Acta. 08:18:37 /////// Déjeuné en bas avec Pierre et M. Verwaerde — jambon, poulet, fourme d’ambert, muesli dans du jus de salade de fruits avec du yaourt, croissant, confiture. Journal, rédaction et mise en ligne (“au fort de l’Auvergne” (Pourrat)). Bain. Été à O., jeune femme nous remet les clefs comme convenu. Très beau temps, long tour extérieur, été dans la prairie d’en face puis dans celles du dessus. Entrés dans la maison vers une heure, passé un long moment à photographier les meubles que nous garderions. M. V. doit passer une entretien d’embauche par télédiffusion, nous allons nous promener pendant ce temps, d’abord au-dessus d’O., belle vue au nord-est après la traversée d’un bois, puis au-dessus du Monestier, enfin et surtout au “belvèdère de Toutée”, près du col de la Gravière — beau chemin au sud en direction de Saint-Éloy-la-Glacière, vues de toute beauté à l’ouest, quand la forêt a fait l’objet de coupes claires. Tél. de M. H. Retrouvé M. V. à O., décidé d’aller pique-niquer dans la montagne. Courses à l’Intermarché d’Ambert. Moulin Richard-de-Bas, M. V. Reçoit de mauvaises nouvelles d’un de ses candidatures, son premier choix. Cirque de Valcivière. Valcivière. Col des Supeyres. Assez longuement marché sur la lande à partir du col, gagné un sommet dénudé où pique-niqué vers huit heures et demie face à toute la chaîne des Puys et celle du Sancy, le Cézallier, même un peu des monts du Cantal. Poulet froid, jambon, chips, céleri rémoulade, carottes râpées, shortbread, saint-pourçain. Redescendus à la nuit tombante. Rentrés par Saint-Anthème. Ambert, à l’hôtel vers dix heures et demie. Acta. 23:11:37 //////// Lu Gaspard des Montagnes. Couché vers minuit. 

lire l’entrée du vendredi 27 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 28 mai 2022, 6 h 58
modifiée le dimanche 29 mai 2022, 11 h 12
Samedi 28 mai 2022.
Ambert, hôtel La Chaumière, ch. 16. Pas trop bien dormi, forte douleur au bas-ventre (la légende selon laquelle elle ne survient pas en voyage s’effondre). Levé à sept heures moins le quart. Acta. 06:57:47 /////// (Journal : O.). Déjeuné en bas avec Pierre et Verwaerde. Jambon, fromage, jus d’ananas, café, muesli dans du yaourt, croissant, confiture de myrtilles. Bain. Quitté l’hôtel et Ambert vers 10 heures et demie. Repassés au pied d’O. Saint-Amant-Roche-Savine. Col de Toutée, pris en voiture le chemin que Pierre et moi avions suivi la veille à pied et qui est beaucoup moins bon que je n’avais cru. Il mène néanmoins, à travers les bois, à Saint-Éloy-la-Glacière, où inattendu drapeau LGBT. Fournols. Chambon-sur-Dolore. Saint-Bonnet-le-Chastel. Montré à M. Verwaerde le château du Cluzel, très en beauté dans la grande lumière de mai (cycle “chateaux qu’on fut à deux doigts d’acheter”). Repassés à Saint-Bonnet-le-Chastel, montés même au chastel. Saint-Germain-l’Herm. Peslières. Serlande, ou autoportrait au pied d’un panneau routier pour Coupe-Gorge, 8. Jumeaux. Brassac-les-Mines. Sainte-Florine. Lempdes, où très élégante halle néo-classique. Gorges de l’Alagnon, ruines de Léotoing du bas, château de Torsiac d’en face. Le Babory de Blesle. Massiac, la curieuse maison au toit “à la polonaise”. Ruines d’Aurouze. Murat. Col d’Entremont. Dienne, église. Pas de Peyrol, au pied du puy Mary, mais il y a un monde fou. Étape un peu plus loin, sur un tertre, face au puy Griou. Vallée de la Jordanne. Route des Crêtes. Gagné le château de Sédaiges par la mauvaise route, tourné trop tôt, et de toute façon il est affreux et se voit mal, temps perdu. Route des Crêtes again, mais elle n’est plus aussi belle. Traversé Aurillac, Montré à M. V. le château d’Omps (“châteaux qu’on fut à deux pas d’acheter”), les nouveaux acquéreurs sont au soleil sur la terrasse et paraissent enchantés de leur acquisition. Courses au Super-8 du Rouget-Pers. Maurs, tour de. Figeac. Vers. Pissatation générale à Notre-Dame-de-Vêles. Route minuscule et très acrobatique pour Arcambal. Arcambal. Cieurac (château de). Lalbenque. Franchi l’autoroute E 9.  Pern. Sainte-Alauzie. Lauzerte. Valence-d’Agen. Arrivés à Plieux vers 10 heures. Re pique-nique mais cette fois dans la salle des Pierres, restes de celui de la veille plus compléments acquis au Rouget, poulet, jambon blanc, salade verte, pain grillé, chèvre ultra-sec pour Q.V., saint-nectaire, cahors, glace rhum-raisin et shortbread. Le Jour ni l’Heure sans mise en ligne because bannissement de Flick, autoportrait à Ambert et à Serlande, O., pique-nique sur les hauts des Supeyres. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du samedi 28 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 29 mai 2022, 11 h 17
modifiée le lundi 30 mai 2022, 12 h 34
Dimanche 29 mai 2022.
Semaine 21, Fête des Mères — 149/216. Plieux. Pas trop mal dormi, réveillé à huit heures par les aboiements du chien Le Coz. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux. L’Arrière-Pays, glandages divers. Acta. 11:16:36 /////// Suite des glandages ? En tout cas j’ai oublié. Le Jour ni l’Heure d’eunuque, puisque ça n’aboutit à rien : château de Torsiac en Haute-Loire, bizarrement ; La Vie comme à Ambert, vue prise du balcon de l’hôtel “La Chaumière” (très correct) ; puy Griou, des pentes du puy Mary ; toutes les trois de la veille, 28 mai. Bain, lecture par Pierre de Hegel, Principes de la philosophie du droit (les codes et compilations). Suite de la journée molle et peu productive. Journal (itinéraire d’Ambert à Valence-d’Agen). Ah, non, force consultations webmatiques sur le Livradois, les Bois noirs, Les Escures, Pourrat, Vialatte, le château de Chantelauze, etc. Brève promenade à trois sur le plateau, marché jusqu’à l’îlot de l’embranchement. Dîné aux nouvelles, quenelles à la sauce blanche, carottes, salade verte, poire à la vapeur, shortbread. Vu Bienvenue chez les ch’tis, 2008, de Dany Boon, avec Kad Merad — malheureusement Verwaerde était déjà rentré chez lui, nous n’avons pas pu comparer in vivo et bénéficier d’un appareil de notes. L’Arrière-Pays. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 29 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 30 mai 2022, 12 h 39
modifiée le mardi 31 mai 2022, 19 h 49
Lundi 30 mai 2022.
Semaine 22, Saint Ferdinand — 150/215. Plieux. Levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure sans envoi (sauf sur Twitter), autoportrait de la nuit et église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Dienne, au pied du Puy Mary. L’Arrière-Pays, toute la matinée. Acta. 12:39:01 /////// Le Jour ni l’Heure, belle maison au toit à la polonaise à Massiac, château d’Omps (ou de La Plaze),  clairière voisine du col de Toutée, près de Saint-Amant-Roche-Savine, toutes photographies du samedi 28 mai entre Puy-de-Dôme et Cantal. Bain, lecture pas Pierre de Hegel, Principes de la philosophie du droit. Télévision suisse italienne, M. Davide Mattei et un cameraman, tous les deux très aimables et même sympathiques, mais enfin en général ça se termine mal, par définition. Près d’une heure et demie d’enregistrement, dont il doit être gardé trois minutes (c’est pour le “journal”). Raccompagnons ces messieurs jusqu’à la plaza Mayor, puis marchons jusqu’au Cassé. Journal (les fenêtres). Dîné aux nouvelles, gnocchis, pesto, salade verte, poire à la vapeur. Revu The Age of Innocence, Le Temps de l’innocence, 1993, de Martin Scorcese, avec Daniel Day-Lewis, Michelle Pfeiffer, Winona Ryder. Journal, complétion, relecture et mise en ligne. Couché vers une heure et quart.    

lire l’entrée du lundi 30 mai 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 mai 2022, 19 h 57
modifiée le mercredi 1er juin 2022, 8 h 19
Mardi 31 mai 2022.
Semaine 22, Visitation — 151/234. Plieux. Assez bien dormi, levé à huit heures moins vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et maison au drapeau LGBT à Saint-Éloy-la-Glacière, Puy-de-Dôme, samedi 28 mai 2022. Pas de petit déjeuner, dois être à jeun. Bain. Quitté Plieux à neuf heures et demie. Agen, clinique Calabet. On ne me laisse pas entrer car j’ai oublié qu’il fallait encore un masque dans les hôpitaux mais une femme voilée très gentiment m’en propose un et va le chercher pour moi dans sa voiture. Attente, lis Marlène Zarader, Lire Vérité et Méthode de Gadamer. Radiologue, il ne voit absolument rien à l’endroit de la douleur nocturne, il n’y a selon lui aucune hernie. Attends de nouveau, cette fois pour les résultats officiels (pas de hernie) et les radios. Laisse la voiture à la clinique et vais faire en ville un sorte de brunch improvisé, jus d’abricot,  thé, “panini” au poulet et au curry (plus de curry que de poulet…), puis panini ’aux quatre fromages”, avec un verre de vin rouge, que je n’achève pas — cela sur la place des (j’ai oublié), au café de la Place, bien médiocre. Retourné à la voiture, par le pont qui enjambe la voie ferrée, rentré à Plieux vers une heure. Toasts à la confiture de poires de Mme Cabestaing, café. Passé une bonne partie de l’après-midi à tâcher de remettre à peu près d’aplomb la version anglaise de mon entretien pour Times of Israël. À sept heures est publiée la version française, entée d’un entretien avec Baptiste Rappin, critique, plutôt condescendant, mais poli. Acta (la veille). Dîné aux nouvelles, thon sur toasts et salade verte, poire à la vapeur. Vu un peu de Jamon Jamon, avec Javier Banderas, et beaucoup de Par le bout du nez, de Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patelière, avec François Berléand et Antoine Duléry ; et aussi un peu de Gentleman Jim, mais je dois remonter car je suis très en retard. Acta, suite et fin. 23:47:14 /////// Journal (la journée médicale). Couché vers une heure et quart. 

lire l’entrée du mardi 31 mai 2022 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site