Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

V

VPassage : 165 (col en) / Travers : 135 / Été : 81, 255, 376 / L’Amour l’Automne : 64, 178, 395 / Travers Coda : 15, 32, 39

V.Été : 301 / L’Amour l’Automne : 86 (Mr), 502, 535 / Travers Coda : 28 (Venise)

V., roman de Thomas Pynchon, 1961, Vaisseaux brûlés, 212-1-3-6 (“Flandres”, citation au chapitre 14, “V. in love”) / 

vacances, Passage : 64, 139 / Échange : 127 / Été : 65, 105, 184, 230, 237, 247, 261, 312, 329, 355, 358 / L’Amour l’Automne : 38, 93, 97, 162, 196, 253, 263 / Travers Coda : 36, 57

Vacances à Venise, titre français de Summertime, de D. Lean, Été : 170

vacancyÉté : 227 / L’Amour l’Automne : 199

vacarmeÉté : 359

vague (adj.), Passage : 191 / Échange : 48, 126 / Travers : 51, 73, 80, 96, 103, 109, 191, 240, 278 / Été : 148, 207, 237, 262, 273, 298, 304, 344, 375, 376, 409 / L’Amour l’Automne : 233, 424, 498 / Travers Coda : 12, 39, 67

vague (subst.), Passage : 104, 111, 197, 200 / Échange : 39, 42, 71, 87, 97, 124, 178, 186, 192, 194, 209, 238 / Travers : 83, 234 / Été : 27, 35, 84, 156, 194, 205, 210, 213, 213, 224, 231, 244, 275, 317, 321, 335 / L’Amour l’Automne : 60, 64, 76, 84, 104, 105, 128, 142, 153, 169, 171, 172, 173, 182, 204, 211, 219, 245, 258, 402, 500, 500, 501, 502, 530 / Travers Coda : 31, 32, 45, 47, 50, 52, 60, 66, 72, 80, 97

vaguelette, Échange : 44, 130, 195 / L’Amour l’Automne : 76

vaguementTravers : 196, 239, 239, 257 / Été : 37 / L’Amour l’Automne : 165

Vagues (Les), roman de Virginia Woolf, 1931, Échange : 124 (avenue Thermale, à Chamalières, Mlle Deschamps lit) / Été : 173 (quelques traits de Thoby Stephens dans le personnage de Perceval) / L’Amour l’Automne : 25 (« ne sont pas ce qu’on en dit »), 144 (cité, non nommé), 187-188 (cité en anglais), 264 (cité en anglais) / Travers Coda : 31 (cité, non nommé, nez du Principal), 67 (Percival est parti), 86 (Percival) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, non nommé, citation de la p. 101, Hogarth Press, Louis, Death)

vair, Échange : 221 / Été : 114, 124

vaisseauL’Amour l’Automne : 212, 401, 496, 500, 513, 513, 517 / Travers Coda : 27

Valdes (Carlotta), nom présent dans VertigoTravers Coda : 42 (tombe de), 

Valdez (Lolita), personnage mentionné dans le poème des Cartes postales d’Henry Jean-Marie Levet, “République Argentine. — La Plata”, Vaisseaux brûlés 212-1-3-8 (“Les yeux du sphinx”, elle regarde en souriant le consul général de France à La Plata),  

Val-de-Travers, canton de Neufchâtel, Suisse, Été : 166 (Jean-Jacques Rousseau y trouve un refuge en juillet 1762)

Valéry (Paul-Ambroise), écrivain et poète, 1871-1945, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-3 (“Les jardins d’Académus”, non nommé (“Ambroise”), citation d’André Gide, Les Nourritures terrestres, jardin botanique et Peyrou, à Montpellier) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1 (“Le bal du vice-roi”, citation de “Pierre Ménard, auteur du ‘Quichotte’, Baudelaire, Mallarmé, Val., Teste)

valetÉchange : 25, 30, 54, 68, 75, 146 / Travers : 241 / Été : 108, 170 / L’Amour l’Automne : 413

valet de chambreTravers : 241 / Été : 94 / L’Amour l’Automne : 133, 138, 144

valeurL’Amour l’Automne : 27, 28, 87, 159, 204, 235, 395, 397, 498, 512, 519

Valid World WideTravers : 38

valléePassage : 54, 56, 57, 100, 120, 174 / Échange : 27, 27, 27, 51, 61, 100, 103, 110, 111, 114, 117, 134, 140, 146, 202, 209, 218, 224, 224 / Été : 24, 56, 78, 188, 189, 221, 277, 332, 382, 385, 391 / L’Amour l’Automne : 120, 141, 174, 227, 340, 362, 393, 483 / Travers Coda : 15 (valley), 32 (id.), 34, 48, 66, 78, 79, 85 / val, valet, Valais, dévaler

Valette (M.)Vaisseaux brûlés : 571-1-1-5 (“Cerisy-la-Salle”, se rend à un colloque sur la métaphore de transit)

Vallée-au-Loups, domaine d’Île-de-France, Été : 155 (maison de Chateaubriand)

valse

Valls (Manuel), homme politique français, ministre de l’Intérieur, né en 1962, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, il la fait expulser) / valse, slave, salve, Wols

VanTravers Coda : 78 (sur la couverture de L’Esprit des terrasses), 85 (citation d’Ada, roman de Vladimir Nabokov → Vanacker) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1 (“Pierre et François”, aux dernières nouvelles il habitait Rennes),  571-1-1-15-3-12 (“La tour du More”, travaille chez un antiquaire à Limoges)

Vanacker, vrai nom du “Van” du JournalTravers Coda : 85

Van de Velde (Willem), dit le Jeune, peintre hollandais de marines, 1633-1707, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2 (“La petite forêt”, ses tableaux à la Wallace Collection, Londres), 781-1-1-12-6-1-1 (“Van de Velde”, id.) / (Marcel) Duchamp, Guillaume, William

Van Eyck (Jean), peintre flamand, 1380/90-1441, Travers Coda : 78 (non nommé, envoyé en ambassade auprès du roi d’Aragon)

Van Eyck (Peter), acteur américain d’origine allemande, 1912-1969, Été : 271 / L’Amour l’Automne : 80, 448 / Journal de Travers : 462 (TraversLe Ministère de la Peur)

Van Ness Avenue, Été : 391

Vancouver, ville de Colombie britannique, Canada, L’Amour l’Automne : 77 (université), 108, 213, 213, 220-221, 278 / Travers Coda : 17, 64

Vaneau (chien), Échange : 79 (épagneul breton, dort près de la cheminée dans la chambre des parents, aux Garnaudes)

Vaneau (rue), Paris, VIIe arr., Échange : 185 (jardins qui s’étendent de la rue du Bac jusqu’à la), 203 (plaque à la mémoire de Gide, pas de Marx)

Vania, chienne épagneul breton, 1946-1960, Échange : 9 / Été : 101, 145 / Travers Coda : 24

VanitéL’Amour l’Automne : 526 (sous verre, dessin de Jean-Paul Marcheschi)

Vannes, ville de Bretagne, Échange : 121

Va où ta queue te mène, roman de Théo Stern, Le Dilettante, 2006, L’Amour l’Automne : 295

vapeurTravers : 226

Varengeville, village de Normandie, Échange : 107 (manoir d’Ango)

Varenne (rue de), Travers Coda : 73

Varennes(-en-Argonne), ville de Champagne, France, L’Amour l’Automne : 205 (Louis XVI trahi par un louis) / Travers Coda : 95 (fuite de)

variantePassage :155, 164 / Échange : 10, 12 / Travers : 118, 139 / Été : 46, 121, 207, 225, 278, 388, 388 / L’Amour l’Automne : 16, 53, 53, 53, 62, 149, 190, 225, 499 / Travers Coda : 40, 40, 65, 73

variationPassage : 194 / Travers : 244 / Été : 168, 177, 210, 272, 324, 310 (Variations Goldberg), 367, 410 / L’Amour l’Automne : 50 (Variations Goldberg), 56 (id.), 59 (id.), 76 (id.), 102 (id.), 158, 209, 236 (Variations Goldberg), 238, 280, 284, 298, 411, 457, 495 (Variations Goldberg)

VarigTravers : 28 (vol Varig 931), 28 (compagnie) / Été : 81 (compagnie)

Vasarely (Victor), peintre français d’origine hongroise, 1906-1997, Travers : 209 / Journal de Travers : 53, 518

vase (la), L’Amour l’Automne : 536

vase(s), Échange : 137 / Été : 329 / L’Amour l’Automne : 526

vasqueÉchange : 106, 137 / Travers : 210 / L’Amour l’Automne : 36

Vaughan (Madge), correspondante de Virginia Woolf, L’Amour l’Automne : 51

Vaughan Williams (Ralph), compositeur britannique, 1872-1958, L’Amour l’Automne : 198, 269 (VM), 309, 314, 508

vavL’Amour l’Automne : 395, 395, 395, 466

VedetteÉchange : 79 (voiture)

VedutaTravers : 90 (Canaletto, de je ne sais plus quelle) / L’Amour l’Automne : 138 (id.), 504 (id.)

végétationAutre Églogue : 751 (Jean Lemaire, Pierre Patel, redevenue sauvage) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (“Le règne en salopette blanche”, Pierre Patel, redevenue sauvage)

Véhesse (Mme de), lectrice érudite des ÉgloguesTravers Coda : 28

veilleÉté : 184 / L’Amour l’Automne : 129, 137, 232, 272, 389

veillerL’Amour l’Automne : 227, 414

veilleurÉté : 107, 183 / L’Amour l’Automne : 199 / Travers Coda : 84

veine(s)Travers : 74 (aiguille) / Été : 81 (Roussel, Orlando), 162 (prof. La Pérouse), 170 (Roussel, Orlando), 235 / L’Amour l’Automne : 83 (citation de Léonard de Vinci, carnets), 97 (veins, citation de Nabokov, “Lance”), 133 (Roussel demande à Orlando de lui ouvrir les), 154 (même cit. de Nabokov que p. 97, mais en français), 248 (Venise, agate, citation d’Henri de Régnier), 479 (d’une raison de nacre, sur une table incrustée de corail) / Travers Coda : 27 (Orlando → anagramme de Venise)

Vel. d’Hiv.Travers : 86

Vence, ville de la Côte-d’Azur, France, Passage : 16 / Échange : 95 / Été : 370

vendrediTravers : 256 / L’Amour l’Automne : 509

VenetoÉté : 360

Venice, ville de Californie, Passage :27, 44, 44, 44/ Échange : 119 / Travers : 197 / Été : 192, 389

VenisePassage :17 (conservatoire), 35 (voyage de noces), 37 (biennale), 44 (io a Venezia ), 46 (Levet, convention), 49 (pendant l’hiver, Peter Morgan), 58 (Indiana), 59 (un peu simple de croire), 63, 77, 94 (Anne-Marie Stretter), 94 (conservatoire de), 95 (du centre), 95 (film montré à, Nathalie Granger), 106 (pendant l’hiver), 107 (l’hiver), 112 (arcadienne), 113 (traduction italienne de la biographie de Las Casas par son fils), 115 (l’hiver), 116 (film situé à), 129 (aveugles de), 131 (conservatoire), 133 (place Saint-Marc), 136 (consul d’Angleterre à, Canaletto), 137 (Venice), 140 (lunettes vertes achetées à), 154 (transition vers), 155 (consul à), 161, 162 (désir de), 166, 172 (film montré à), 174 (mélodies dites de Venise, de Gabriel Fauré, sur des poèmes de Paul Verlaine), 178 (lustre en verre de), 185 (Saint-Marc), 186, 191 (conservatoire), 193, 193 (pourquoi), 201 (jalousie au sujet de), 202 (l’hiver) / Échange : 44 (palais de Venise, à Rome), 60 (voyage de noces), 84 (Couronnement de Poppée), 94 (Peggy Guggenheim), 103 (aquarelles, sourire dans les yeux), 118 (Cannes), 129 (allusion parodique à la mort à), 132 (tableau), 138 (Venise arcadienne), 150 (femmes vont et viennent), 163 (photographies), 170 (Jean XXIII), 191 (désir de), 201 (transition vers), 204, 205, 208 (pendant l’hiver), 214 (visite officielle de François-Joseph à), 220 (adolescent blond en costume de marin), 229 (Tristan achevé à), 231, 232 / Travers : 91 (George Sand), 91 (Miss Hudson dans Summertime), 91 (Venezia), 107 (désir de), 137 (folles), 183 (Michael Sonnabend, Giudecca, etc.), 202 (place Saint-Marc), 238 (carie se déclare), 247 (liste, explications), 247 (Sand, Tristan), 247, 248 (Tristan, Sand), 248 (Canaletto), 248 (télégramme de Gilberte), 257 (Silver Travers) / Été : 22 (La Mort à Venise), 29 (Vivaldi), 43 (invention du travelling), 73 (Venezia), 74 (palais de), 76 (Rousseau), 79 (Steichen), 96 (Wagner), 98 (mort de Wagner), 98 (palais de), 99 (Roussel), 104 (du Centre), 106 (id.), 114 (convention de), 120 (la Bergmann), 128 (La Mort à), 129 (id.), 130 (Flora Tristan ?), 145 (universitaire), 156 (Turcs), 160 (la pierre), 161 (Wagner), 164, 165 (espace onirique, Roussel), 187 (Veneza), 183, 192 (Venezia), 217 (masque à l’ancienne mode de), 224 (pourquoi), 235 (anagramme avec veines, Henri de Régnier), 242 (lieu de l’imprononçable), 255 (caillou dans la vessie, 1967), 261 (Vivaldi), 272 (Wagner), 294 (glace de), 300 (Wagner), 305 (les Sonnabend), 308 (masque à l’ancienne mode de), 319 (F. Orlando, université de), 329 (quitter précipatamment, sept. 1939), 351 (F. Orlando, exposition consacrée au Pop Art), 353 (La Mort à), 354 (id.), 373 (vouée à la marche), 385, 391 (l’été), 399 (le More de) / L’Amour l’Automne : 49 (à l’ancienne mode de), 91 (W), 96, 102 (Death in Venice), 103 (de Proust), 133 (transition vers), 135 (consul d’Angleterre à, Canaletto), 180 (Sir Ralph), 180 (id., pourquoi), 181, 189, 190 (pourquoi), 191 (W), 211 (id.), 247 (Crépuscule à, Wagner), 248 (agate, veines, Régnier), 358 (Sarkozy, week-end amoureux), 497 (film situé à), 501 (Aschenbach, épidémie) / Travers Coda : 19 (Tango Nero, romance à), 27, 36 (Summertime), 45 (Biennale de), 59, 78 (festival de), 81 (du centre), 83 (film montré à), 89 (glace de, citation de la lettre du 14 mai 1867 de Mallarmé à Cazalis) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-10 (“Au pays d’Allen”, cit. d’Henri de Régnier, ressemble à l’agathe (avec une h)) / Venice, tennis, Dennis, Ennis (Ulysse), Denise, sérénissime, saint Marc, lion, canal, mort, Venis du Centre, Venise du Nord, veines, Venezia, 

Venise, essai de Frédérick Tristan, Champ Vallon, 1984, L’Amour l’Automne : 249

Venise du Centre (la), surnom de Montbrison, Échange : 69 / Été : 106, 109

vénitien(s), Passage : 58, 69, 83, 87, 88, 101, 104 (Venetian blinds), 115, 126 (Venetian blinds), 132 (stores), 170, 183, 184, 186, 187 (store), 195 (id.), 201/ Échange : 64, 91, 115, 139, 152, 188, 194, 223, 234 / Travers : 175, 180 / Été : 16, 26, 58, 111, 145, 158, 171, 194, 195, 203 (les Vénitiens), 213, 255, 375, 390 / L’Amour l’Automne : 15 (rideaux), 71 (stores), 98 (id.), 137 / Travers Coda : 30 (rideaux), 58 / vénérien, vénusien, sérénissime, infiniment serein, Vénétie, aveugles

ventPassage :10, 15, 110, 111, 114, 147, 158, 182, 200 / Échange : 13, 97, 126, 137, 148, 166, 228, 229, 238 / Travers : 76, 202, 261 / Été : 17, 89, 92, 108, 109, 148, 181, 184, 217, 222, 232, 272, 275, 281, 283, 284, 297, 303, 398, 409 / L’Amour l’Automne : 25, 31, 35, 43, 56, 86, 96, 105, 132, 133, 174, 180, 184, 214, 241, 245, 252, 277, 291, 309, 333, 450, 491, 520 / Travers Coda : 48, 87

ventilateur, Passage :10, 38, 52, 65, 92, 138, 149, 194 / Travers : 191 / Été : 167 / L’Amour l’Automne : 231, 238 (ventilator), 291

Vents (salle des), salle du château de Plieux, Gers, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-10. (“La vérité captive”, La Barque des ombres) / L’Inauguration de la salle des Vents,

Venusberg, site d’un épisode de TannhaüserÉchange : 156 (bacchanale du)

Vêpres (de la Vierge Marie), œuvre de Claudio Monteverdi, 1610, Été : 288

verVaisseaux brûlés, 539-9 (“Les affects se portent bien, réveil triomphant, Pierre nu comme un)

VéraÉchange : 202 (jeune exilée, épouse Nabokov)

véracitéTravers : 118 / Été : 291 / L’Amour l’Automne : 71

Veracruz/Vera-Cruz, ville du Mexique, Passage : 30 / Échange : 89 / Travers : 190

Véranda, livre, Échange : 208 (consacré au gouverneur de Maurice)

véranda(s), Passage : 149, 171, 178 / Échange : 130, 141, 182, 210, 222 / Travers : 216 / Été : 37 / L’Amour l’Automne : 225, 257 / Travers Coda : 13

vérandah(s), Passage :35, 53, 93, 110, 114, 139 / Échange : 31, 35, 41, 66, 89, 90, 108, 109, 114, 181, 191 / Travers : 82, 82, 202 / Été : 41, 116 / L’Amour l’Automne : 174, 204, 333 / verre, vert, Anda (revue des études mongoles)

verbeTravers : 257, 257, 257 / L’Amour l’Automne : 250, 324, 363, 391, 395 / Travers Coda : 76, 90

Verbier, station de sports d’hiver en Suisse, Passage :11 / Été : 372 / vert, biais, herbier

Vercors, une des Préalpes, Échange : 95 (maquis du)

Verde (José Joaquim Cesario), poète portugais, 1855-1886, Été : 187 (citation de “Dois excertos de odes, II”“Deux fragments d’ode, II”, poème d’“Alvaro de Campos”, 1914, in Fernando Pessoa, Poesias de Alvaro de Campos, édit. bilingue, traduit et préfacé par Armand Guibert, Gallimard, col. “Poésie du Monde entier”, 1968, p. 22) / V. cair / César, Césarion, czar, Arion, car, cair, Verdi, vert, Verdoux, merde, Denver, Verne, rêve de

Verdi (Giuseppe), compositeur italien, 1813-1901, Passage : 155 (doléances de la tante Gina dans Prima della Rivoluzione : Verdi, Verdi, Verdisempre Verdi), 155 (id.), 155 (id.), 155 (id.) / Échange : 138 (id., mais aussi scène de Senso), 138 (id.), 138 (id.), 138 (id.) 139 (airs de la folie cherchés par Sir Ralph), 147 (transcriptions d’opéras de), 170 (Gina), 170 (id.), 170 (id.), 170 (id.), 214 (id.), 214 (id.), 214 (id.), 214 (id.) / Travers : 14 (portrait de, par Disdéri), 134 (J’aime) / Été : 86, 163 (Gina), 163 (id.), 163 (id.), 163 (id.), 337 (Don Carlos), 346 (Victoria morte la même année que), 392 (air de, Joyce) / L’Amour l’Automne : 166 (Gina), 166 (id.), 166 (id.), 166 (id.) / Travers Coda : 83, 83, 83, 83, 84, 84, 84, 84 / Journal de Travers : 406, 483, 858 (Prima della Rivoluzione), 888, 1488 / vert, divers, de rêve, conduire (to drive), conducteur (driver), Riverside Drive, Verdier, verdir, Green, Greene

Verdi pianteÉté : 345 (Angelica’s aria)

verdictÉchange : 179 / L’Amour l’Automne : 266

Verdier (M.), Échange : 145 (homme qui lave sa voiture, en face des Garnaudes, à Chamalières)

Verdier(la Denise), Passage : 182 (s’est liée avec le petit Blanchard, bal du 14-Juillet à Landogne ou à Pontaumur)

Verdoux (M.), Passage : 177 (le mari d’Angèle, la servante métisse, est jardinier chez M., près de l’avenue de Royat, à Chamalières)

verdoyantÉté : 375

verdureÉchange : 52 / L’Amour l’Automne : 489

Verdurin (Mme), personnage d’À la Recherche du temps perdu, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-1 (“Johnson & Johnson”, la jeune marquise de Cambremer entend rompre le câble avec elle) / vert, vers, verdure, vert du Rhin, rêve du Rhin, nid de rêve, Patronne, 

Verdy (monsieur), Passage : 64 (lave sa voiture, va se remarier, a comparu devant les assises ­→ Monsieur Verdoux, affaire Lindecker, Royat, 1956)

vereL’Amour l’Automne : 339

VerePassage :101 (capitaine, Billy Budd), 193 (id.) / Échange : 233 (id.) / Travers : 72 (non : verte ?) / Été : 381 (Saint-Léger) /vert, Verne, vers, avère, Travers, rêve

véreuxÉté : 68

vergePassage :74, 91, 97, 108, 151, 182, 198 / Échange : 150, 175 / Été : 46, 309, 309, 329, 391 / berge, Serge, tergiverser, verger, Vergès, converger, diverger

Vergennes (Charles Gravier de), homme d’État français, 1719-1787, Échange : 193

vergerPassage :15, 37, 194 / Échange : 15, 29, 32, 32, 56, 86, 87, 98, 123 / Été : 178, 255, 321 / L’Amour l’Automne : 103 / Travers Coda : 39, 96

vergesÉchange : 86 (de licteurs)

VergilianL’Amour l’Automne : 513

vergueÉchange : 233 / Été : 398

Véricourt (Guillemette de), journaliste française, Travers : 187

vérificationPassage : 110a, 120, 148 / Échange : 21, 110, 132, 135, 143, 153, 163, 172, 203, 203, 213, 225 / Travers : 41, 83, 140 / Été : 245, 298, 346 / L’Amour l’Automne : 467 / Travers Coda : 34 / palmier(s), habitation, légende, balcon

vérifierPassage : 111, 118, 136, 147 / Échange : 59, 121, 133, 165, 173, 175, 185, 185 / Travers : 86, 98, 125, 176 / Été : 18, 63, 146, 290, 370, 403 / L’Amour l’Automne : 61, 135, 334, 374 / Travers Coda : 11 (ce qu’il en est de la déesse H. chez Barthes, ou bien l’existence de la» déesse Eunoïa », cf. Tricks, Mazarine, 1979, p. 18, Persona, 1982, p. 17) / Travers Coda : 56 (vérif.), 97 / very, hiver, fier, se fier, rivé, Rif, vert 

véristeTravers : 69

véritableTravers : 50 / Été : 186 / L’Amour l’Automne : 16, 46, 62, 150, 201, 216, 225, 231, 241, 252, 332, 348, 356, 396, 423, 440

véritablementL’Amour l’Automne : 203, 328

véritéPassage : 138 / Échange : 97 / Travers : 19, 249 / L’Amour l’Automne : 34, 52, 62, 62, 148, 152, 153, 182, 212, 215, 248, 269, 315, 317, 339, 339, 339, 431, 432, 490, 501, 501, 503 / Travers Coda : 92 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (“La connexion”, erreur aussi conductrice que la)

Vérité captive (La), somme philosophique de Maxence Caron, 2009, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-10. (“La vérité captive”) / La Belle Captive, vérité, galerie Vérité,

Verlaine (Paul), poète français, 1844-1896, Passage : 174 (Fauré, Mélodies de Venise) / Échange : 46 (sa statue au jardin du Luxembourg) / Été : 231 (amoureux de Cazals) / L’Amour l’Automne : 241 (amoureux de Cazals) / Journal de Travers : 1516 / Vaisseaux brûlés, 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, non nommé, citation approximative de “Laeti et errabundi”)

Vermeer de Delft (Jan), peintre hollandais, 1632-1675, Passage : 162 (au Jeu de Paume), 184 (id.) / Échange : 158 (id.) / Travers : 250 (problème du faux vénéré) / L’Amour l’Automne : 37 / Journal de Travers : 427 (problème du faux vénéré), 1089 (Proust) / vert, mère, mer, en direction de la mer, Wermès

vermeilÉchange : 69, 161

Verne (Gaston), neveu de Jules Verne, c. 1860-1938 (ou 1940 ?), Vaisseaux brûlés : 212-1. (“La mort de Marcel Moreau”, non nommé : après avoir tiré sur son oncle le 9 mars 1886, à Amiens, il est interné jusqu’à la fin de ses jours) / Nevers, vernaculaire, Vernes, énerver, Hernevé

Verne (Jules), écrivain français, 1828-1905, Passage : 44 (Biliothèque verte), 198 (id.) / Échange : 29 (rue), 32 (rue), 45 (rue), 48 (maison, cap d’Antibes), 55 (rue), 92 (villa), 98 (rue), 160 (villa, cap d’Antibes) / Travers : 277 (Indes noires) / Été : 111 (cadeau à sa cousine Caroline), 153 (trilogie, Grant & Nemo), 240 (adaptation télévisée des Indes noires) / L’Amour l’Automne : 297 (influencé par Jacques Arago), 316 (petit livre sur La Pérouse), 316 (id.), 354 (id.) / Travers Coda : 49 (très curieux), 49, 96 (rue) / Journal de Travers : 483 (film tchèque inspiré de, L’Arche de M. Servadac) / Vaisseaux brûlés : 212-1. (“La mort de Marcel Moreau”, non nommé : après l’attentat perpétré contre lui par son neveu Gaston Verne, à Amiens, le 9 mars 1886, il boite jusqu’à la fin de ses jours), 294-90. (“Arkansas”, achètent à l’île de Ré le petit livre sur La Pérouse)

Vernes (Henri), écrivain belge, né en 1918, créateur du personnage de Bob Morane, Vaisseaux brûlés : 212-1. (“La mort de Marcel Moreau”, non nommé, Bob Morane, citation des Damnés de l’or, 4, p. 63) / Verne, vernaculaire, Nevers, sévère, nerveux

Verneuil (rue de)Échange : 221

verniL’Amour l’Automne : 97

vernissageL’Amour l’Automne : 68, 96, 416

vernisséTravers : 104

Vérone, ville d’Italie, Passage :12 / Été : 183 / Travers Coda : 50 / Verne, Orne, rénove (de rénover)

Véronèse (Paolo Caliari, dit), peintre vénitien, 1528-1588, Été : 76

Verratski/y, Travers : 32 (Roman Verratski) / Été : 67 (l’agent)

verrePassage : 40, 52, 69, 87, 88, 97, 101, 104, 110, 122, 127, 128, 136, 139, 144, 145, 147, 148, 149, 151, 152, 153, 154, 158, 162 (glass), 164, 166, 170, 171, 172, 176, 177, 181, 185, 187, 194, 201, 201, 202, 204 / Échange : 12, 21, 28, 29, 38, 39, 41, 43, 61, 63, 64, 67, 78, 87, 91, 92, 93, 94, 117, 135, 136, 141, 142, 152, 157, 164, 178, 180, 185, 185, 200, 200, 215, 235 / Travers : 21, 33, 43, 45, 46, 57, 73, 79, 79, 113, 119, 139, 168, 170, 177, 189, 192, 196, 204, 205, 206, 208, 211, 211, 211, 217, 217, 248 / Été : 17, 19, 41, 51, 93, 110, 147, 159, 167, 169, 183, 204, 227, 247, 249, 257, 261, 267, 285, 287, 290, 298, 323, 325, 329, 333, 358, 379, 385, 387, 407, 4ec / L’Amour l’Automne : 36, 52, 87, 87, 102, 134, 138, 157, 173, 294, 403, 403, 469, 487, 489, 494, 498 (Glas), 498, 498, 500, 503, 519, 526 / Travers Coda : 18, 29, 35, 43, 51, 52, 55, 61, 61, 73, 91 / vert, Vere, Green, glace, miroir, Glass, rêve, vair, vérifier, vérité, transparence, Verne, Nevers, vers, ver

verrièreÉté : 131, 327

Verrières (bois de), Île-de-France, Passage : 11, 135 / Échange : 63, 185 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, vue à partir de la chambre du 112 rue du Bac).

Verrières (Mlle)Travers : 242 / verrière, serre, quadrillage, verre, hier, Hyères

vers (un), Passage :165, 174 / Échange : 19, 120, 137, 233 / Travers : 117, 134, 249 / Été : 13, 14, 44, 80, 107, 121, 125, 174, 213, 235, 257, 259, 261 / L’Amour l’Automne : 66, 108, 161 (verse), 185 (verse), 218, 250, 374, 399, 399, 433, 510, 511, 529 / Travers Coda : 40, 62, 68, 85

versaL’Amour l’Automne : 231 (et vice)

Versailles, Île-de-France, Passage : 123 / Échange : 20 (avenue de), 70, 70, 135, 199 / Travers : 113, 120, 157, 247, 278 / Été : 295 / L’Amour l’Automne : 213-214 (porte de)

versantPassage :57, 174 / Échange : 14, 27, 27, 39, 53, 61, 103, 108, 110, 114, 117, 149, 218, 224 / Travers : 55 / Été : 56, 90, 188, 277, 325 / L’Amour l’Automne : 37, 69, 174, 490 / Travers Coda : 48, 61, 75

verserÉchange : 140 / Été : 171 / L’Amour l’Automne : 232, 499

versetL’Amour l’Automne : 480 / Travers Coda : 62

versificateurL’Amour l’Automne : 248

versificationÉté : 396 / L’Amour l’Automne : 248

versionPassage : 46, 54, 70, 109, 121, 147, 150, 152, 154, 157, 160, 165, 170, 179, 182, 191, 192, 205 / Échange : 23, 26, 66, 68, 75, 77, 84, 91, 125, 140, 155, 155, 168, 182, 204, 204, 209, 213 / Travers : 17, 67, 68, 71, 78, 190, 202, 216 / Été : 75, 99, 112, 115, 118, 148, 161, 163, 197, 270, 278, 289, 290, 305, 314, 324, 344, 344, 370, 406 / L’Amour l’Automne : 44, 46, 55, 65, 76, 125, 148, 182, 216, 216, 216, 219, 243, 251, 257, 325, 362, 454, 496 / Travers Coda : 48, 93

version d’Oxford, manuscrit de La Chanson de Roland, Été : 396

versoPassage : 10 / Échange : 97 / Travers : 39 / Été : 240, 346 / L’Amour l’Automne : 12, 51

vertPassage : 9 (attente du feu v., au carrefour), 13 (non), 20 (non), 29 (non), 43 (immense géant v., Green Giant), 43 (campagne étonnamment v., aux  États-Unis), 44 (enfant passe ses journées plongé dans les volumes de la Bibiothèque v.), 51 (plus sage de se mettre au v.), 52 (non), 54 (panaches touffus de larges feuilles v., citation de La Jalousie, p. 11), 57 (femme en v., en équilibre sur la balustrade), 63 (petite Porsche v., à travers les Maures), 64 (non), 65 (beaux arbres v., par grandes masses, aux États-Unis), 67 (non), 69 (autobus v., à New York), 70 (barreau peint d’un v. olive, métro new yorkais (citation de Claude Simon, Les Corps conducteurs, éditions de Minuit, 1971, p. 160)), 77 (non), 84, 113, 122, 136, 143, 145, 150, 153, 155, 157, 165 (v., et puis blanc), 165 (et puis v. de nouveau), 166, 181, 183, 183 / Échange : 11 (plantes v. dans des boîtes de conserve, aux voltes des petites maisons qui précèdent les Bois-Noirs, à Chamalières), 12 (table v., aux Garnaudes), 15, 17, 25, 32, 49, 67, 80, 80, 90, 92, 96, 99, 106, 110, 140, 141, 142, 142 (encre), 150, 153, 154, 156, 158, 163, 164, 166, 171, 180, 189, 193, 194, 198, 207, 214, 215, 218, 223, 224, 226, 230, 230, 234 (encre), 235, 236, 236, 236 / Travers : 12, 16, 20, 36, 37, 74, 76, 82, 85, 92, 97, 99, 104, 138, 141, 186, 199, 205, 207, 215, 226, 230, 234, 236, 247, 247, 256, 261, 262 / Été : 19, 22, 25, 28, 39, 61, 67, 74, 110, 110, 122, 134, 134, 139, 146, 203, 216, 226, 276, 284, 295, 345, 350, 355, 355, 375, 382, 390, 394, 406 (encre), 407, 411 / L’Amour l’Automne : 16, 18, 24, 26, 32, 42, 78, 82, 85, 101, 102, 107, 109, 113, 120, 121, 124, 125, 125, 131, 132, 133, 141, 146, 154, 185, 192, 223, 242, 300, 306, 323, 343, 350, 394, 403, 403, 403 (VERT), 405, 480, 500, 503 / Travers Coda : 15, 21, 28, 29 (géant), 39, 46, 49, 53, 57, 68, 81, 82, 82, 83

Vert-Galant, surnom d’Henri IV, Été : 151

Vert-Galant (square du)Passage : 124

verticalTravers : 262 / L’Amour l’Automne : 126 (éditions Verticales)

vertigeÉchange : 38 / Travers : 53, 172, 252, 275 / Été : 75, 151 / L’Amour l’Automne : 509

Vertigo, film d’Alfred Hitchcock, Travers Coda : 41

verveÉté : 364

Verwaerde (Quentin), bibliothécaire, né en 1987, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-1 (“Johnson & Johnson”, rapporte une anecdote sur la Maison de Verre de Philip Johnson dans le Connecticut) / vert, vers, garde, garde verte, vers où arde, Dewaere, Quentin Durward

veuveVaisseaux brûlés : 571-1-1-3 (“Les jardins d’Académus”, de mon frère vit à Belle-Île)

vésanie(s), Échange : 99 / Été : 184

vestigeTravers : 36, 134 / Été : 24, 112 / L’Amour l’Automne : 163, 163, 375, 519

viaducÉchange : 171

viajeroL’Amour l’Automne : 205, 329

Viale delle Forze ArmateL’Amour l’Automne : 166 (adresse donnée par Carlo, insuffisante)

Vian (Boris), écrivain français, 1920-1959, Travers : 150

viandeL’Amour l’Automne : 207, 494

vice-consulPassage : 70 (le livre), 77 (Anne-Marie Stretter), 93 (Indiana’s Song), 95 (Levet), 115 (bicyclette), 153 (voix), 183 (son avis), 197 (bicyclette) / Été : 105 (Levet), 122 (le livre, Lahore, Laplace), 224 (Anne-Marie Stretter, Lahore), 299 (Lahore), 335 (fiancé d’Angèle) / L’Amour l’Automne : 54, 495, 513

Vice-consul (Le), roman de Marguerite Duras, 1966, Été : 353 / L’Amour l’Automne : 42, 188-189-190 (cité, non nommé), 200 (cité, non nommé), 242 (cité, non nommé), 281 (cité, non nommé), 495 (allusion) / Travers Coda : 63 (le point de l’horizon le plus hostile, citation tronquée de la première page), 78 (le récit de Laplace se tient à l’embouchure du Vice-Consul) / Vaisseaux brûlés : 1-3-8-5-2-6. (“Où l’on retrouve de vieux amis”, citation, à moitié nu sur son balcon, Gallimard coll. blanche p. 30), 2-2-12-045-4. (“Sitôt le septuor”, id. ), 212-1. (“La mort de Marcel Moreau”, non nommé, cit. de la p. 1,» Il faut apprendre que le point de l’horizon… »), 571-1-1-14 (“Cassiopée”, non-nommé, citation de la première page (9), le point le plus hostile),

vice-consulaireL’Amour l’Automne : 367

vice-gouverneurL’Amour l’Automne : 178, 190

Vicence, ville de Vénitie, Italie, Travers Coda : 40 (Marienbad, teatro olimpico)

vice-roiPassage : 138 / Échange : 120 / Été : 370 / L’Amour l’Automne : 250

Vichy, sous-préfecture de l’Allier, Échange : 67, 121 / Été : 221

Vico (Gian Battista), 1668-1744, philosophe italien, Vaisseaux brûlés 754-3 (“Mauritanie”, cit. La Science nouvelle [748, p. 380], Morée, Pélopponèse, Achaïe, Mauritanie) / Covid, vichien, Vichy

VictoireÉté : 308 (ma tante)

VictorÉté : 68, 85, 90 (Francis), 277, 296, 342, 381, 405 / L’Amour l’Automne : 154 (Hugo, Interview), 217 (Hugo, Sex Parts), 320 (Hugo, vitrines), 330 (Hugo, projection du Guépard), 330 (id.), 382 (Hugo, Warhol), 421 (Hugo, trick pour Tony), 481 (Hugo, décorateur), 481 (id.) / Travers Coda : 33 (personnage d’Arcadia de Jim Crace, 1992) / Vaisseaux brûlés : 539-8-4-1 (“Les chevaux de la mort”, Hugo, jaloux de lui)

Victor-Hugo (avenue), Paris, XVIe arr., Été : 68 (quand j’habitais au 167, essaie de vendre les volumes d’Henri Martin), 85 (id., pissotière de la rue de la Pompe), 342 (le square Lamartine fait communiquer l’avenue Henri-Martin avec l’)

victoriaÉchange : 95

VictoriaPassage : 20 (elle s’appelle aussi), 30 (reine), 46 (id.), 156 (id.), 180 (id.) / Échange : 78 (reine), 113 (id.), 133 (hôtel), 133 (île, Hong Kong), 135 (reine), 155 (id.), 157 (id.), 174 (Terre de, Antarctique, placée aux antipodes par le Larousse), 203 (reine), 231 (de Los Angeles) / Travers : 19 (reine), 182 (id.), 256 (id.), 273 (id.) / Été : 58 (de Los Angeles), 76 (reine), 82 (lien absolu entre Victoria et Los Angeles), 97 (reine), 108 (id.), 187 (de Los Angeles), 191 (Terre de, James Clark Ross), 241 (hôtel), 261 (autre prénom de la princesse Anne), 292 (reine), 331 (id.), 346 (id.), 359 (id.), 400 (Tomás Luis de), 409 (capitale des Seychelles) / L’Amour l’Automne : 12 (reine), 30 (id.), 153 (id.), 213 (île, Canada), 218 (id.), 282 (reine), 292 (id.), 477 (école) / Travers Coda : 36 (terre) / victoria, lac Victoria, Victoria Falls, victorien, Victurnien, Victoria-Eugenia, Victrola

Victoria, reine du Royaume-Uni, 1819-1837-1901, impératrice des Indes en 1865, Passage : 30 (statue blanche), 46 (meurt à Wight), 156 (statue blanche), 180 (statue) / Échange : 78 (meurt à Wight), 113 (Queen V. Memorial Prize), 135 (armée de, Prince impérial), 155 (meurt à Osborne), 157 (illustre biographe de), 203 (futur biographe de) / Travers : 19 (pas encore morte), 182 (armée de, Prince impérial), 256 (My Secret life, contemporain de) / Été : 76 (proclamée impératrice), 97 (armée de, Prince impérial), 108 (reproduction d’une photographie de, dans La Chambre claire), 292 (rôle de), 331 (croix de doubles émeraudes), 346 (morte la même année que Verdi), 359 (Queen V. Memorial Prize) / L’Amour l’Automne : 12 (époque de), 30 (Une Lettre à la reine V.), 153 (temps de), 282 (son petit-fils Albert), 292 (armée de, Prince impérial)

Victoria & Albert (musée), Travers : 273

Victoria (hôtel), à Hong Kong, Été : 316 (espion descendu de voiture à ; cit. de La Maison de rendez-vous, 1965, p. 111)

Victoria (hôtel), à Wiesbaden, Été : 241 (en plein déclin ; citation de Gustav Mahler, 7 octobre 1907, Lettres à Alma, Francis Van De Velde, 1979, p. 149)

Victoria (Tomás Luis de), compositeur espagnol, 1548-1611, Été : 400

Victoria de Los Angeles, Échange : 231 / Été : 58, 187 (transcription de chansons d’Auvergne)

Victoria-Eugenia (de Battenberg), reine d’Espagne, épouse d’Alphonse XIII, 1887-1969, Été : 298, 331

Victoria ParkL’Amour l’Automne : 405

Victoria StationÉté : 381

victorien/victoriennePassage :28, 93 / Été : 116 / L’Amour l’Automne : 12, 128, 176, 511 (Victorian country house), 520 / Travers Coda : 92

victorieuxÉté : 294

Victorine (studios de la)Échange : 169

Vidal (Daniel), écrivain et chercheur, spécialiste de la mystique aux siècles classiques, Travers Coda : 92 (non nommé, citation de sa préface, “Une poétique des simples vertus” à La Théologie mystique, 1640, de Jean-Pierre Camus, éditions Jérôme Million, Grenoble, 2003, p. 10) / Vaisseaux brûlés : (“Der Main”, citation de l’incipit de sa préface à La Théologie mystique de Camus)

Vidal (Gore), écrivain américain

Vidal (Henri), acteur, 1919-1959, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-6 (“La gloire de Vidal”, épouse Michèle Morgan)

Vidal (Jean-Pierre), professeur & critique littéraire, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14 (“Allier”, citation de “Le souverain s’avarie”, communication au Colloque Robbe-Grillet de Cerisy-la-Salle, 1975, 10/18, t. 1, p. 292, Wallas est M. Alias), 571-1-1-4 (“La nécropole”, non-nommé, citation de “Le souverain s’avarie”, communication au Colloque Robbe-Grillet de Cerisy-la-Salle, 1975, 10/18, t. 1, p. 292, résultats obtenus en faisant tourner la lettre initiale), 571-1-1-5 (“Cerisy-la-Salle”, non nommé, autre citation du même texte, secrètement hellène), 571-1-1-12 (“La vie comme à Perth”, il y aurait deux Vidal, voire deux Jean-Pierre Vidal) / vide, Dali, Ida, mont Ida, Vadim, diva, la diva, vandale, vida, la vida, lady, Daniel Vidal ( Camus)

videÉté : 53, 56, 58, 71, 167, 167, 182, 192, 207, 254, 259, 273, 314, 355, 355, 361, 363 / L’Amour l’Automne : 32, 48, 98, 107, 130, 140, 223, 244, 245, 341, 378, 379, 384, 390, 396, 396, 454, 487, 495, 495, 498, 528 / Travers Coda : 95

Vidocq, chien, c. 2004-2020, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-9 (“L’enlèvement d‘Europe”, avait vécu au Fousseret) / Vidocq, Covid

Vidor (King), cinéaste américain, 1894-1982, Été : 216 (Northwest Passage)

vieL’Amour l’Automne : 35, 58, 58, 75, 76, 76, 94, 99, 101, 117, 127, 130, 134, 138, 142, 142, 142, 142, 144, 144, 150, 156, 157, 161, 161, 162, 162, 168, 171 (barré), 171 (barré), 171, 174, 176 (vita), 178, 178, 178, 178, 187, 191, 197, 197 (life), 203, 206, 206, 214, 217, 217, 219, 220, 223, 229 (vita), 230 (vida), 230, 232 (vita), 234, 236, 237 (vida), 239, 242, 245, 246, 249, 254, 263, 275, 280, 281, 289, 307, 313, 315, 322, 324, 337, 339, 346, 351, 357, 369, 372, 380, 387, 389, 400, 400, 400, 402, 404, 407, 418, 421, 430, 433, 433, 433, 433, 434, 442, 442, 450, 451, 467, 467, 468, 470, 476, 482, 484, 485, 490, 494, 497, 504, 520, 530 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, une vie de traverse et d’absence → L’Amour l’Automne : 400 (“Le bonheur”)) / vue, vit, via, Yves, Éve, Vita, Lifelife)

“Vie antérieure (La)”, mélodie d’Henri Duparc sur le texte de Charles Baudelaire, Travers : 60 / Été : 405 (chant du cygne)

Vie du lettré, essai de William Marx, éditions de Minuit, 2009, Travers Coda : 50 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-13. (“Vie du lettré”, son double corps, comme chez Kantorowitz),  571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, non nommé, citation du “Préambule”, p. 11, « faire des lettres le but principal d’une vie ») / les traits, l’être est,

Vie mode d’emploi (La), roman de Georges Perec, Hachette/P.O.L., 1978, L’Amour l’Automne : 338 / Travers Coda : 64

Vie parisienne (La), , L’Amour l’Automne : 168

Vie secrète de Walter Mitty” (“La), nouvelle de James Thurber, Travers : 28 / Été : 34, 44, 106 (cité, non nommé) / L’Amour l’Automne : 59 (cité, non nommé)

Vienne, capitale de l’Autriche, Passage :63 (de Trieste à, Ileana Sonnabend) / Échange : 156 (Tannhaüser), 215 (ambassadeur de Turquie à) / Travers : 130 (illustre complexe baptisé à), 183 (Ileana Sonnabend jeune fille) / Été : 75 (asile de, Autriche, mort d’Hugo Wolf), 125 (Wolf, dernière visite de Wagner à), 134 (j’aime, le Belvédère de), 233 (Otto Mahler se suicide à), 236 (Mahler quitte son poste à l’opéra de), 246 (Michael & Ileana Sonnabend, quelques jours à), 365 (Wolf doit quitter), 391 (Mahler, immeuble d’Otto Wagner) / L’Amour l’Automne : 47 (Opéra, Lubin), 171 (Wagner), 460 (Cercle de), 474 (Wittgenstein instituteur dans les environs de) / Travers Coda : 19 (chanteur des rues à, 1679), 45 (Sonnabend, quelques jours à), 68 (immeuble de Mahler), 88 (les Sonnabend), 93 (Marx Augustin)

Vienne, sous-préfecture de l’Isère, Échange : 159, 198 (sous-préfet à) / Été : 15 (sur le Rhône, où serait mort Ponce-Pilate)

Viennes (deux), Passage : 56 (départements), 227 (villes) / Échange : 108 (départements), 227 (villes)

viergePassage :45, 48, 63, 83, 119, 145, 176 (forêt vierge) Échange : 14, 14, 39, 64, 76, 79, 92, 149, 164 / Travers : 73, 190 / Été : 33, 181, 309, 309, 329, 343, 360 182 / L’Amour l’Automne : 297, 311, 353, 495 / verge, Marie, immaculée, vertige, vigne, cierge, rivage

Vierge, vierge, Échange : 83, 217 / Été : 33 / L’Amour l’Automne : 401, 457 (de Ladin), 499

View (The), tableau de Paul Nash, Passage : 169

vigileTravers : 136 / Été : 340 / Virgile, Gilles

vigneÉchange : 14, 42, 167 / Travers : 149 / Été : 164, 228, 255 / L’Amour l’Automne : 103, 480, 480 / Travers Coda : 74

vilaÉchange : 90

Vilaine, rivière de Bretagne, L’Amour l’Automne : 388

villaPassage : 49, 55, 68, 82, 85, 93, 149, 153,162, 163, 178, 203 / Échange : 10, 15, 15, 17, 24, 28, 28, 28, 29, 30, 30, 31, 32, 32, 34, 37, 39, 55, 56 (des Rochers), 60, 61, 65, 66, 69, 72, 87, 90, 92, 95, 96, 98, 98, 103, 105, 107, 109, 114, 122, 123, 124, 125, 147 (Stretter), 148, 160, 169, 180, 192, 219, 226, 237 / Travers : 235 / Été : 37 (Bleue), 38 (id.), 73, 97, 102, 107, 134, 143 (Royale), 144, 178, 213 (Bellevue), 237, 262, 266, 314, 317 (Royale), 318, 321, 378 (Royale) / L’Amour l’Automne : 144, 151, 174, 204, 220 (Bleue), 257, 262, 280, 299, 424 / Travers Coda : 72, 96

Villa Florentina, ou Villa Florentine, ou Villa Fiorentina, hôtel de Lyon, 25, montée Saint-Barthélémy, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, chambre avec vue, connexion)

villagePassage : 57 (Beaufort, Hautbois, Belcroix) 159 (Greenwich Village), 182 (dix-neuf), 200 (id.) / Échange : 12, 12, 18, 46, 54, 80, 121, 168, 195, 196, 212, 218, 223 / Travers : 34, 70, 85, 118, 127, 128, 224, 233, 234 / Été : 14, 24, 67, 120, 155, 156, 172, 184, 185, 237, 387, 407 / L’Amour l’Automne : 30, 38, 54, 64, 84, 144, 163, 167, 224, 241, 242, 280, 283, 285, 295, 337, 373, 373, 373, 389, 400, 469, 471, 474

Village People, groupe de disco américain, Été : 134

villageoisL’Amour l’Automne : 177

Villarceaux, ville du Val-d’Oise, Échange : 101, 206

Villarica, ville de Géorgie, Etats-Unis, Échange : 90

Villars, hameau, écart de la commune d’Orcines, Puy-de-Dôme, Échange : 12 (non nommé, promenade dominicale avec le père ) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (“La connexion”, non nommé, id.)

Villars, avenue de, Paris VIIe, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (“La connexion”, Robert de Bonnières, Henri Duparc et Vincent d’Indy y habitent, au n° 7)

villeÉchange : 19 / Été : 99, 399 / L’Amour l’Automne : 27, 44, 72, 72, 72, 138, 143, 143, 148, 151, 156, 162, 167, 170, 172, 173, 182, 198, 202, 213, 224, 231, 233, 235, 244, 247, 253, 268, 272, 273, 281, 293, 295, 324, 335, 372, 377, 393, 410, 419, 437, 440, 453, 469, 474, 480, 480, 496, 497, 503, 509, 513, 513, 517, 519, 533 / Travers Coda : 14, 19, 24, 27, 29, 34, 37, 39, 52, 53, 54, 58, 60, 61, 63, 68, 69, 71, 74, 78, 80

Ville rose (La), une des Évocations d’Albert Roussel, 1910-1911, Travers : 262

Ville-de-Montereau, navire où embarque Frédéric Moreau le 15 septembre 1840 vers six heures du matin, à la première page de L’Éducation sentimentaleVaisseaux brûlés : 212-1-3-10 (“Au pays d’Allen”, fume à gros tourbillons) / Moreau, montée, monter, mon terreau, Germaine Monteiro, 

Ville-d’Is (aviso), Passage : 195 / Travers Coda : 37

VillefrancheL’Amour l’Automne : 188

Villemain (Abel-François), homme politique et écrivain français, 1790-1870, Été : 156 (texte de, que cite Baudelaire)

VilleneuveL’Amour l’Automne : 188

Villeneuvette, village de l’Hérault, Été : 20

Villette (la), quartier de Paris, Travers : 60, 254 (bar), 254 (abattoirs condamnés)

Villon (François), poète français, 1431-489, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, non nommé, citation de la “Ballade du concours de Blois”, fontaine)

VinaÉchange : 85 (une Géorgienne exilée)

VinceTravers : 99

Vinci, société de parcs de stationnement, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1-1 (“Parking Vinci, Paris Saint-Sulpice”, photographie) / j’ai vaincu, Veni, vidi, vinci, Léonard de Vinci, Leonardo

Vingt mille lieues sous les mers, roman de Jules Verne, 1869-70, L’Amour l’Automne : 160 (cité, non nommé), 211 (cité, non nommé), 274 (cité, non nommé), 296 (cité, non nommé)

violÉchange : 14 (affaire Christophe), 35 (coursière ravinée, Morse, Gorse, Force), 66 (coursière ravinée), 66 (coursière ravinée) / Travers : 28 (Bob Grillé), 98 (de la règle), 159 (opinions), 159 (proportions des), 160 (gravité du) / Été : 297 (couverture à couleurs vives et plates), 304 (The Letter, de William Wyler) / L’Amour l’Automne : 53, 116, 203, 257, 353, 361, 424, 424, 424, 424 / Vaisseaux brulés : 783-1-1-4 (“La Perte de l’Indochine”, un peu beaucoup dire)

ViolantaÉté : 32 (compagne de Maurice Roche) / Travers Coda : 78 (id.)

Violanta, film de Daniel Schmid, 1977, d’après la nouvelle Die Richterin de Conrad Ferdinand Meyer, Travers, 257 (Lucia Bose y tient le rôle éponyme)

viole (une), Été : 364 (pièces de Marin Marais)

violenceÉchange : 214, 214, 223 / Travers : 86, 112, 136, 160, 177, 211 / Été : 93, 254, 271 / L’Amour l’Automne : 81, 392, 498

violent(e), Échange : 16, 129 / Travers : 55, 60, 76, 263 / Été : 49, 59, 66, 148, 244, 272, 357 / L’Amour l’Automne : 51, 142, 169, 171, 171, 190, 222, 222, 254, 370

violenterTravers : 257

violerÉchange : 76 (l’Alsace et la partie de la Lorraine annexée à l’Allemagne figuraient en v. sur les anciennes cartes scolaires) / Travers : 75, 131, 160, 160, 160, 158, 192 / Été : 119, 254 / L’Amour l’Automne : 65, 74, 78, 87, 125, 125, 125, 193, 361, 424, 473

violetÉchange : 16 / Été : 191, 243 / L’Amour l’Automne : 16 / Travers Coda : 53, 62, 83

violet(s), mot anglais, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, citation de The Waves, Hogarth Press p. 101, Louis,» Death is woven in with the v. »)

VioletaTravers : 208 (Parra)

ViolettaÉchange : 153 (un des noms d’emprunt d’un transsexuel, fils de l’ambassadeur du Panama auprès du Saint-Siège et qui tourne à New York dans des films pseudo-underground)

violetteÉchange : 186, 217, 218, 232 / Travers : 279 / Été : 54, 87, 222, 322, 329, 405 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, violets, citation de The Waves, Hogarth Press p. 101, Louis,» Death is woven in with the v. »)

violeurTravers : 158, 159

ViolletÉchange : 76 (chez, rue de Seine), 163 (id., vitrine, photographies)

Viollet-le-Duc (Eugène Emmanuel), architecte français, 1814-1879, Échange : 122 (flèches ajourées de) / Travers : 150 (id.) / Travers Coda : 72

violonÉchange : 87 / Été : 90, 145, 400 / L’Amour l’Automne : 17, 76, 314, 364, 364, 420 / Travers Coda : 15, 59, 96, 98

violoncelleL’Amour l’Automne : 25 / Travers Coda : 15

violonisteL’Amour l’Automne : 190 (Morel), 211 (id.), 215 (id.), 217 (id.) / Travers Coda : 61 (Morel, non nommé)

ViragTravers : 31 (mentor), 248 / Été : 303 (nom du père de Bloom dans Ulysses), 303 (id.) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-11. (“Love, says Bloom”, son véritable nom est Virag) / rivage, virage, Varig

virage, Passage : 43 / Échange : 10, 52, 117 / Été : 19, 394 / L’Amour l’Automne : 11 / Travers Coda : 41

virgaÉté : 220

Virgile (Publius Vergilius Maro), poète latin, 70-19 av. J.-C., Travers : 77 / Été : 70, 112, 206, 220 (Vergilius, véritable graphie), 306, 322, 329 (Virgil), 334, 352 / L’Amour l’Automne : 155 (cité en anglais, non nommé), 161 (cité, VIIème Bucolique), 241, 502, 517 / Journal de Travers : 1575 (Virgil de Twombly)

VirginL’Amour l’Automne : 285 (magasin)

Virgin and the Gypsy (The), film de Christopher Milles d’après une nouvelle de D. H. Lawrence, 1970, Été : 170 (Franco Nero)

VirginiaPassage : 9 (Woolf), 34 (id.), 63 (id.), 96 (id.), 112 (id.), 113 (université de), 187 (Woolf)/ Échange : 121 (Woolf), 156 (id.), 232 (id.) / Travers : 151 (Woolf), 218 (id.) / Été : 75 (Stephen), 109 (Woolf), 133 (id.), 164 (id.), 302 (la virginité), 369 (université de) / L’Amour l’Automne : 14 (Woolf), 25 (id.), 25 (id.), 50 (the wolves), 51 (Stephen), 105 (Woolf), 133 (id.), 184 (id.), 255 (Stephen), 291 (Woolf), 526 (id.) / Travers Coda : 82 (Woolf) / Vaisseaux brûlés, 781-1-1-11 (Hydriotaphia, 1659, Woolf, phrase sur Sir Thomas Browne)

VirginiePassage : 45 (États-Unis, île James) / Échange : 77 (Paul &), 140 (id.), 142 (id.), 182 (sumac de) / Travers : 90 (États-Unis, Richmond), 99 (gouverneur de, général Lee), 205 (Paul &) / Été : 15 (Etats-Unis, route de crête des Blue Ridge Mountains), 406 (Paul &) / L’Amour l’Automne : 142 (université de), 180 (id.), 349 (Histoire immortelle), 519 (deux Virginies) / Travers Coda : 14 (Histoire immortelle), 18 (id.), 23 (id.), 77 (id.), 95 (id.)

Virginie, personnage de Histoire immortelle (Den udødelige historie), récit de Karen Blixen — rôle interprété par Jeanne Moreau dans le film d’Orson Welles, 1968, L’Amour l’Automne : 349 (fille de joie déchue, portrait de l’impératrice Eugénie) / Travers Coda : 14 (son père est ruiné par le plus riche marchand de thé de Canton), 18 (citation en danois), 23 (vous serez l’artisan de votre vie), 77 (raccompagne le marin), 95 (familiarisée avec Notre-Dame-de-Paris)

VirginienPassage : 187

virginitéÉchange : 127 / Travers : 91 / Été : 302, 391 / L’Amour l’Automne : 286 / Travers Coda : 91 (en fait de livres), Vaisseaux brûlés : 754-2 (“Cancel”, en fait de livres) / Virginia, Virginie, Virgin, Virgo

virgoÉté : 220,

VirgolineL’Amour l’Automne : 360

virguleÉté : 374 / L’Amour l’Automne : 134, 134, 134, 134 (point-virgule), 297, 297 / Travers Coda : 25, 95, 97

visagePassage : 11, 23, 30, 37, 40, 49, 51, 53, 58, 61, 69, 72, 73, 79, 81, 84, 86, 88, 91, 96, 101, 104, 124, 127, 134, 136, 139, 143, 148, 150, 157, 158, 175, 177, 178, 179, 181, 182, 185, 186 (se dévisagent), 187, 188, 192, 194 (se dévisagent), 194, 197, 201, 203 / Échange : 15, 22, 23, 26, 34, 41, 43, 50, 51, 55, 104, 107, 109, 110, 118, 138, 154, 155, 163, 168, 172, 177, 178, 185, 185, 192, 197, 220, 221, 232, 232, 235, 236 / Travers : 12, 13, 27, 29, 33, 48, 65, 70, 71, 73, 92, 105, 106, 108, 129, 148, 157, 184, 190, 191, 206, 208, 211, 217, 231, 233, 235, 241, 246, 263, 277, 279 / Été : 22, 41, 48, 51, 54, 54, 54, 55, 56, 57, 67, 97, 117, 119, 125, 131, 147, 168, 173, 215, 217, 222, 223, 240, 243, 254, 270, 275, 303, 308, 309, 312, 316, 318, 334, 358, 365, 374, 383, 384, 385, 400, 405, 409 / L’Amour l’Automne : 43, 47, 57, 58, 72, 79, 86, 105, 119, 123, 132, 144, 165, 168, 175, 181, 198, 222, 223, 224, 225, 230, 233, 245, 248, 261, 281, 283, 359, 361, 382, 382, 384, 409, 424, 440, 457, 459, 482, 489, 494, 499, 500, 500, 503, 512, 527, 537, 537 / Travers Coda : 18, 18, 24, 29, 36, 43, 43, 46, 50, 55, 59, 61, 62, 71, 72, 83, 97, 97 / virage, viser, vitrage, figure, face, village, envisager, dévisager, Bertrand Visage (son vrai nom ?)

viserL’Amour l’Automne : 89, 381, 451, 471, 512

visibleL’Amour l’Automne : 496, 527

visièreTravers : 261

visionTravers : 73 / Été : 42, 147, 183 / L’Amour l’Automne : 124, 242, 339

Vision de Cazotte sur la révolution” (“La), ou La Prophétie de Cazotte, texte apocryphe de Jacques Cazotte écrit par Jean-François de La Harpe, Échange : 214

visionnaireL’Amour l’Automne : 206

visiteL’Amour l’Automne : 90, 96, 96, 140, 151 (visit), 162, 171, 184, 213, 228, 229, 247, 416, 416, 438, 532, 536

VitoÉté : 394 (texte de)

vitrePassage : 11 / Échange : 155 / Travers : 76, 107, 207, 218 / Été : 208, 349, 350, 350 / L’Amour l’Automne : 137, 526

Vitré, ville de Bretagne, Échange : 160 (Madame de Sévigné, Les Rochers)

vitréÉchange : 226, 234 / Travers : 27 / Été : 120, 345 / L’Amour l’Automne : 170

vitrerTravers : 83

vitrierPassage :79, 196

vitrinePassage :109, 110, 140, 168, 179 / Échange : 156, 163, 222 / Travers : 121, 206 / Été : 134, 153, 315, 341, 361, 381 / L’Amour l’Automne : 155, 320, 372, 482, 512, 526 / Travers Coda : 21, 82

vivaceL’Amour l’Automne : 202, 207, 225, 281

Vivaldi (Antonio), compositeur vénitien, 1670-1741, Été : 29, 29, 31, 134, 261 / L’Amour l’Automne : 238 / Journal de Travers : 1259, 1435, 1440, 1488

vivant(e), L’Amour l’Automne : 190, 212, 225, 226, 236, 251, 254 (très vivante), 280, 392, 473, 527

vivreÉté : 106 / L’Amour l’Automne : 48, 87, 123, 147, 149, 166, 166, 166, 170, 171 (barré), 182, 188, 190, 204, 206, 219, 234, 237, 245, 254, 258, 261, 262, 275, 281, 372, 389, 410, 426, 438, 440, 458, 475, 497, 498, 501, 519, 530, 538

vocal(e), L’Amour l’Automne : 269, 375

Vogue, revue, Échange : 43 / Travers : 233, 259

voguerTravers : 219 / L’Amour l’Automne : 196, 233, 450, 497 / Travers Coda : 82

voiePassage : 57 (romaine) / Échange : 13, 21, 63, 66, 105, 143, 149, 216, 226, 237 / Travers : 12, 95, 161, 161 / Été : 15, 100, 193, 270, 4ec / L’Amour l’Automne : 122, 400, 409, 409, 468, 501, 519 / Travers Coda : 62, 71, 94

Voie royale (La), roman d’André Malraux, 1930, L’Amour l’Automne : 427

voilagePassage :110, 162, 177, 195, 200 / Échange : 34, 37, 56, 166, 228, 228, 237 / Travers : 202 / Été : 92, 249 / L’Amour l’Automne : 96, 520 /village(s), voile(s), voilà

voilePassage : 32, 50, 80, 135, 174, 187, 202 (blanches, océan Indien) / Échange : 37, 45, 109, 111, 145, 177 / Travers : 123 (nymphette), 131 (dehors) / Été : 92 (Henri Martin), 92 (id.), 159 (blanches sur l’océan), 205 (Tristan, se voile), 403 (vérité sans voiles) / L’Amour l’Automne : 43 (longs), 450, 488 (la voile), 497 (bateau à), 497 (id.) / Travers Coda : 82

voilé(e)Passage : 52 / Été : 337 / Travers Coda : 32

voilette(s)Passage : 11 (grand arroi de servantes, de), 60 (grand déploiement de suivantes, de), 177 (visage entouré d’une), 204 (grand arroi de servantes, de) / Échange : 26 (l’autre grand-mère, une légère v. entourant son visage), 43 (palace de Montreux, Gandhi, femme à), 44 (concours d’élégance, à Spa, femme à la), 51 (autre grand-mère, avenue de Royat, légère), 107 (Jeanne, son buste par Antonin Mercié, moitié supérieur du visage recouverte d’une), 115 (épisode de la pelle à feu, masque de Colombine à), 144 (quelques détails apparemment secondaires, une fleur sur le plancher, une), 192 (parc Bargoin à Royat, légère v. entourant son visage), 202 (Thoby Stephen, Cambridge, jeune française à (Mlle Deschamps ?)) / Travers : 134 (aime les), 263 (fille qui m’attire vers les salles impressionnistes, violente chevelure flamboyante, mince) / Été : 23 (Marcel Duchamp, La Belle Haleine, Eau de), 117 (Ava Bergmann, la grande star des années cinquante, ne se montre jamais que le visage recouvert d’une), 121 (le retour de certains éléments apparemment secondaires, une), 399 (Duchamp, habillé en femme, pose pour La Belle Haleine, Eau de) / L’Amour l’Automne : 26 (Catherine Robbe-Grillet parle sans v. de son journal à l’émission “Campus”)

voilier, Passage : 82, 85, 100, 199, 201 / Échange : 68, 88, 89, 119, 146 / Travers : 17, 28 / Été : 97 (blanc, jet d’eau, Tuileries), 197 (pseudo-citation de Rimbaud, crépuscule embaumé), 305 (Einstein on the Beach, Wilson, Glass) / L’Amour l’Automne : 42, 47, 55, 61, 75, 85, 101, 104, 110, 117, 128, 174, 371, 450, 458, 495, 496 / Travers Coda : 51, 82 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-1-1 “Le voilier de nacre”, autoportrait au v. de nacre, photographie) / voile, lier, voix liées 

voirÉchange : 22, 85, 100, 158, 165, 207, 220 / Travers : 113, 116, 130, 160, 159, 180, 183, 190, 207, 207, 218, 246, 268 / Été : 47, 47, 58, 58, 59, 74, 87, 95, 95, 96, 109, 114, 139, 165, 168, 192, 195, 204, 220, 223, 233, 236, 249, 264, 270, 294, 305, 329, 341, 351, 366, 370, 385, 390, 402 / L’Amour l’Automne : 38, 91, 108, 109, 109, 109, 118, 118, 123, 123, 123, 123, 124, 124, 124, 124, 124, 128, 129, 130, 130, 135, 140, 149, 151, 153, 154, 155, 162, 164, 170, 171, 172, 174, 176 (vedete), 180, 182, 182, 189, 189, 190, 190, 190, 191, 195, 197, 197 (saw), 211, 211, 213, 214, 221, 223, 223, 225, 227, 227, 228, 229 (vede), 229, 233, 234, 235, 235, 238, 240, 241, 244 (videbam), 248, 250, 251, 252, 252 (see), 254, 254, 255, 257, 265, 281, 282, 287, 295, 296, 297, 313, 315, 322, 324, 327, 331, 335, 346, 347, 349, 371, 373, 374, 376, 377, 381, 382, 384, 387, 389, 399, 404, 419, 421, 426, 432, 432, 440, 444, 445, 447, 449, 449, 455, 455, 459, 473, 473, 476, 480, 487, 487, 488, 488, 488, 488 (vedono), 488, 491, 491, 494, 494, 495, 496, 496, 497, 498, 498, 498, 499, 500, 500, 502, 504, 511, 511, 511, 514, 514, 518, 518, 519, 529, 534, 534, 536, 537 / Travers Coda : 28, 33, 67, 78, 79, 87, 88, 95, 97

voiture(s), Passage :146 / Échange : 49, 84, 101, 115, 120, 137, 145, 155, 172, 223, 232 / Travers : 11, 18, 35, 36, 42, 46, 47, 93, 241, 247 / Été : 17, 20, 37, 37, 45, 47, 49, 72, 101, 125, 133, 146, 184, 254, 316, 345, 349, 365, 385, 387 / L’Amour l’Automne : 39, 40, 53, 57, 74, 74, 87, 90, 97, 103, 109, 132, 149, 159, 164, 172, 176-177, 176, 188, 188, 203, 212, 232, 250, 268, 272, 372, 372, 438, 509, 519, 537 / Travers Coda : 27, 29, 30, 34, 41, 43, 46, 57, 61 /car, voilure, automobile

voiturier,ière, L’Amour l’Automne : 169

voixPassage :11, 12, 15, 18, 20, 22, 37, 39, 48, 52, 54, 60, 66, 79, 81, 93, 103, 108, 115, 120, 121, 122, 130, 153, 155, 170, 172, 196, 197, 198 / Échange : 18, 37, 43, 50, 54, 64, 84, 104, 117, 127, 130, 133, 144, 145, 145, 160, 166, 177, 181, 200, 236 / Travers : 25, 31, 57, 67, 93, 105, 105, 128, 144, 205, 205, 210, 213, 227, 239, 240, 243 / Été : 22, 28, 40, 54, 69, 71, 81, 90, 106, 109, 115, 121, 132, 132, 188, 194, 195, 208, 213, 226, 240, 249, 265, 300, 330, 351, 357, 357, 361, 362, 365, 378, 378, 389, 412 / L’Amour l’Automne : 14, 30, 30, 31, 47, 48, 48, 50, 51, 81, 82, 98 (voci), 100, 105, 113, 115, 122, 127, 132, 133, 150, 155, 166, 169, 172, 172, 181, 194, 198, 200, 205, 205, 214 (voice), 224, 242, 244 (vocem), 251, 254, 274, 281, 282, 329, 374 (voces), 439, 489 (voce), 496, 497, 502, 511 / Travers Coda : 14, 35, 36, 41, 45, 45, 55, 57, 59, 66, 68, 75, 77, 88, 96 / voie, vois (de voir), foi, fois, bois, élocution, chant

Vokaltuch der Kammersängerin Rosa Silber (Das), œuvre de Paul Klee, 1922, Été : 28 (citation de La Fourche, de Jean-Claude Lebensztejn, p. 111)

volPassage : 169 / Échange : 79, 125, 169, 204, 236 / Travers : 28, 28, 32, 94, 157 / Été : 25, 33, 37, 81, 103, 172, 202, 222, 343, 404, 408, 4ec / L’Amour l’Automne : 15, 182, 382

volageÉchange : 135 / Été : 51

volantÉchange : 172, 230 / Été : 174, 200, 229, 288 / L’Amour l’Automne : 519 / Travers Coda : 67, 85

Vole (Mrs.)Witness for the ProsecutionL’Amour l’Automne : 31, 31, 41 (pseudo-Mrs)

volée (à la)L’Amour l’Automne : 269

volerÉchange : 42, 46, 90, 93, 104, 132, 167, 206 / Travers : 92, 193, 247, 260 / Été : 17, 17, 25, 25, 62, 77, 157, 171, 191, 191, 225, 269, 273, 289, 331, 334, 334, 334, 349, 367, 374, 377, 382, 389 / L’Amour l’Automne : 141, 163, 261 / Travers Coda : 28, 92

voletPassage :49, 200 / Échange : 11, 27, 32, 34, 40, 49, 52, 63, 67, 80, 85, 99, 105, 140, 122, 181/ Travers : 13, 28, 200 / Été : 37, 39, 59, 75, 115, 133, 274 / L’Amour l’Automne : 54, 491 / Travers Coda : 40, 55

voleurPassage : 162 / Travers : 88 / Été : 204, 340, 349 / L’Amour l’Automne : 182, 227, 321

Voleur (Le), film avec Pearl White, Passage : 82

volley-ballL’Amour l’Automne : 295

Vologne, rivière de l’Est de la France (les Jacob y ont-ils jetés leur petit-fils ?) / Pologne, Cologne, Bologne, Valognes 

Vollore, château du Puy-de-Dôme, Travers : 117

voltigeÉchange : 17

volumePassage :147, 169, 174, 198 Échange : 226, 226 / Travers : 103, 118, 197, 228, 246, 256, 276, 276, 279, 280 / Été : 22, 30, 68, 72, 75, 127, 159, 161, 165, 176, 181, 184, 184, 190, 194, 286, 286, 292, 295, 307, 324, 324, 324, 333, 356, 405, 406, 4ec / L’Amour l’Automne : 19, 22, 48, 52, 58, 75, 75, 91, 95, 101, 101, 102, 132, 137, 139, 145, 151, 184 (abrégé), 237, 278, 284, 316, 365, 482, 482 / Travers Coda : 30, 33, 37, 68, 77, 85, 86

voluteÉté : 52, 273

Volvic, ville du Puy-de-Dôme, Échange : 72

vonL’Amour l’Automne : 84

Vorace, voiture 70HP du marquis de Putouarey, dans le Journal intime d’A.O. Barnabooth, de Valery Larbaud, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-11 (“Hydriotaphia”, 1658”, dans le Journal intime, pas dans Allen)

Voss, Jan, peintre allemand, né en 1936, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, Paul Otchakovsky-Laurens avait une toile de lui dans son bureau, rue Jacob) / loss (la perte), Loos, boss, bosse, Sos (del Rey Catolico, Aragon), sauve (qui peut), Sauves,  

Voss, ville de Norvège, dans le Sogn og Fjordan, auj. Vestland, Vaisseaux brûlés : 212-1-3 (“Wells”, l’un des narrateurs y apprend la mort de sa mère), 212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, id.)

voyagePassage : 37, 44, 50, 62, 69, 95, 111, 123, 131, 135, 146, 150, 153, 160, 161, 174, 176, 199 / Échange : 40, 50, 59, 60, 120, 138, 174, 180, 190, 201, 204, 222 / Travers : 17, 27, 48, 56, 88, 91, 126, 191, 213, 237, 238, 254, 255, 256 / Été : 16, 22 (compagnons de), 51 (Roussel), 52 (Los Angeles), 57 (Lohengrin), 76 (Rousseau), 105, 106, 112, 121, 128, 129, 150, 163, 164, 169, 183, 184, 197, 204, 212, 235, 251, 282, 330, 353, 355, 362, 369, 383, 384, 4ec / L’Amour l’Automne : 19, 34, 38, 52, 61, 66, 73, 74, 89, 90, 94, 95, 109, 122, 149, 151, 154, 187, 192, 232, 232, 236, 246, 250, 251, 278, 289, 313, 418, 435, 449, 496, 499, 501, 501, 513, 519, 531 / Travers Coda : 12, 17, 24 (de Mercier et Camier), 27, 29, 34, 43, 43, 46, 59, 69, 71, 90, 92, 95, 95 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6-1-1-1 (“Le voyage en Italie”, entre Ferrare et Mantoue, photographie de la série “La place du mort”)

Voyage du Horla” (“Le), récit de Guy de Maupassant, 1887, Été : 324 (peu de rapport immédiat avec “Le Horla”, L’Amour l’Automne : 76, 231 Le Voyage du Horla,

Voyage d’Urien (Le), récit d’André Gide, 1893, L’Amour l’Automne : 199 (cité, non nommé ; Orion, veilleur, dauphins ; Romans, Bibliothèque de la Pléiade, p. 17)

Voyage à l’île de Rügen Sur les traces de Caspar David Friedrich Carus, récit de Carl Gustav Carus, texte écrit en 1865, édition française, Premières Pierres, 1999, L’Amour l’Automne : 78 (nids de sternes), 78 (courte citation, p. 57, éboulis de silex) 83 (id., perte de vue), 92 (citation tronquée), 172 (citation tronquée), 244 (citation tronquée, p. 57), 262 (éboulis de silex), 264 (citation mélangée)

voyagerTravers : 208 / Été : 119, 295 / L’Amour l’Automne : 174, 249, 382, 476, 520 / Travers Coda : 85

Voyages”, poème de Hart Crane, L’Amour l’Automne : 192

Voyages en France, ouvrage d’Éric Dupin, 2011, Travers Coda : 23 (allusion)

voyageurPassage :12, 26, 45, 60, 71, 177/ Échange : 129, 234 / Travers : 13, 25, 27, 41, 64, 90, 104, 128, 131, 154, 223 / Été : 42, 65, 66, 105, 128, 157, 171, 198, 216, 232, 235, 243, 283, 312, 378, 381, 385, 393 / L’Amour l’Automne : 13, 37, 75, 95, 109, 118, 120, 128, 167, 185, 204, 221, 226, 238, 249, 253, 254, 284, 295, 315, 319, 319, 329, 329, 340, 372, 373, 380, 380, 435, 445, 458, 483, 511, 527, 537 / Travers Coda : 23, 39, 43, 62, 82

voyantL’Amour l’Automne : 206, 448

voyeurPassage :151 / Le VoyeurLe Voyageur

Voyl (Anton), personnage de La Disparition de Georges Perec, Travers Coda : 23 (n’arrivait pas à dormir), Vaisseaux brûlés212-1-3-6 (“Flandres”, nom d’une ville de Norvège ?), / voile, viol, yole, iole, 

vrac, Passage : 24, 76 / Échange : 97 / Travers : 83, 90, 216 / Été : 370, 404 / L’Amour l’Automne : 149 / Travers Coda : 35 (Vrac, allusion à Quartiers d’On !)

vraiÉchange : 114, 117, 163, 205, 224, 224 / Travers : 30, 52, 54, 111, 124, 130, 133, 250, 255, 261 / Été : 160, 162, 169, 237, 293, 316, 317, 360 / L’Amour l’Automne : 14, 14, 16, 16, 16, 29, 40, 41 (vero), 46, 46, 49, 71, 124, 152, 155, 158, 197, 201, 217, 231, 247, 251, 254, 270, 285, 327, 339, 359, 359, 380, 407, 424, 446, 446, 482, 497, 510, 532, 534, 535, 537 / Travers Coda : 24, 26, 26

vraisemblanceTravers : 28 / L’Amour l’Automne : 53, 235, 436

Vreeland (Diana), journaliste et éditrice américaine, 1903-1989, Été : 185 (l’impératrice de la mode)

vuePassage : 9, 16, 37, 58, 64, 82, 94, 102, 107, 113, 114, 122, 128, 129, 135, 136 (Veduta), 138, 140, 161 (view), 161, 162 (view), 167, 169 (The View (Paul Nash)), 175 (view), 175, 186 (point de vue), 188, 192, 194, 196, 197 (view), 204 / Échange : 11, 27, 40, 61, 62, 63, 74, 74, 88, 96, 119, 137, 142, 143, 161, 162, 163, 164, 180, 205, 207, 213, 218, 219, 233, 238, 238 / Travers : 27, 31, 117, 120, 128, 129, 134, 161, 158, 209, 231, 255 / Été : 14, 21, 41, 45, 50, 68, 77, 78, 79, 80, 85, 95, 101, 110, 128, 134, 137, 161, 161, 182, 195, 219, 219, 220, 234, 241, 247, 265, 273, 277, 278, 281, 292, 303, 307, 313, 335, 344, 344, 346, 348, 362, 386, 411 / L’Amour l’Automne : 12, 35, 41 (se perdre de), 42, 51, 52, 55, 78 (à perte de vue), 83 (à perte de vue), 90, 106, 106, 107, 117, 134, 137, 137, 139, 140, 140, 153 (point de vue), 162, 172 (à perte de vue), 182, 218, 237 (point de vue), 244 (à perte de vue), 255, 264 (à perte de vue), 300, 324, 346 (à perte de vue), 383, 387, 428 (des vues sur), 460, 490, 490, 490, 514, 536 / Travers Coda : 29 (point de vue), 47, 71, 88, 88, 92, 95 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, vue à partir de la chambre du 112 rue du Bac) / nue, tue, lue, sue, Sue, view, Roussel (La Vue), longue-vue, point, panorama, rue(s)

vue (garde-à)Échange : 189, 238

Vue (La), poème de Raymond Roussel, 1904, Passage : 181 / Travers : 247 / Été : 112

Vues et Images du Monde, revue, Travers : 233

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site