Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

A

a (la lettre), L’Amour l’Automne : 466 (“La substitution”), 466 (id.), 466 (id.), 466 (id.), 495 (manqué), 532 (ligne, citation de Léonard de Vinci) / Travers Coda : 56

AL’Amour l’Automne : 58 (My Philosophy from A to B, livre d’Andy Warhol, 1975, en fait The Philosophy of Andy Warhol : From A to B and Back Again, Harbrace, trad. Française, Ma Philosophie de A à B et vice-versa, Flammarion, 1975), 72 (nom d’une ville, commence par un), 95 (My Philosophy from A to Z, titre doublement erroné du livre d’Andy Warhol), 271 (Augustin, ach du liber (sic)), 457 (projet, art dans le métro toulousain), 495 (Suicide, Wittgenstein (?), Celan (?)), 504 (Wittgenstein), 504 (Wittgenstein)

A., “personnage” de Carus, de Pascal Quignard, Été : 343 / L’Amour l’Automne : 86 (citation, p. 21), 131 (id., citation de Chantal Lapeyre-Desmaison, Mémoires de l’origine, un essai sur Pascal Quignard, Les Flohic éditeurs, p. 217), 245 (id., citation de Carus, p. 110), 501 (id., brève citation, p. 339), 536 (Ieurre, dans Carus, ne cesse de reprendre tout le monde) / Travers Coda : 42 (roman que A… est en train de lire, rue du Bac)

A…, “personnage” de La Jalousie d’Alain Robbe-Grillet, Passage : 100

AaronL’Amour l’Automne : 50 (Eckhart)

abandonL’Amour l’Automne : 16, 236, 353 / Travers Coda : 74, 88

abandonnerTravers : 246 / L’Amour l’Automne : 51, 58, 151, 176, 186, 207, 233, 252, 252 (s’), 290, 352, 373, 383, 503, 514 (coupé), 519 / Travers Coda : 50, 59, 60, 85 (s’… à), 97, 98 / bander, abonder, donner

Abd-el-Krim (Mohammed ibn), chef de guerre rifain, 1882-1963, Été : 396 / crime, rime, Kim

Abecedario, Abecedario et autres notes relatives à l’art et aux artistes, dans les Archives de l’Art français. Paris, 1851-1853, ouvrage de Pierre-Jean Mariette, Travers : 49 (à propos d’un tableau de Poussin, dont l’architecture serait de (Jean ?) Lemaire) / lettres, Letters, Cadmus

A Bigger Splash, tableau de David Hockney, 1967, et film de Jack Hazan, 1974, Travers Coda : 32

abîmeL’Amour l’Automne : 235, 239, 425

ABN Amro, banque néerlandaise, 1964-2007 : ABN reprend les initiales de Algemene Bank Nederland qui signifie Banque générale des Pays-Bas. Cette banque était née de la fusion de la Nederlandsche Handelmaatschappij (NHM) et de la Twentsche Bank, deux banques néerlandaises créées au XIXe siècle. AMRO est l’acronyme de Amsterdam et de Rotterdam, L’Amour l’Automne : 394

abondanceÉchange : 163 / L’Amour l’Automne : 91

abondantL’Amour l’Automne : 347, 352

abonderL’Amour l’Automne : 84, 169

abordÉté : 260, 290 / L’Amour l’Automne : 212, 340 / bord, abordage 

aborderL’Amour l’Automne : 118, 158, 239, 240, 240, 272

abréviationL’Amour l’Automne : 61, 153

absenceTravers : 78 / Été : 36, 41, 161, 190, 221, 340 / L’Amour l’Automne : 13, 63, 71, 96, 189, 228, 249, 285, 373, 390, 390, 398, 400 (“Le bonheur”, une vie de traverse et d’), 409, 487, 500, 512, 513, 520 / Travers Coda : 33, 52, 92 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, une vie de traverse et d’) / sens, présence, abside

abuserTravers : 212 / Été : 132, 198 / L’Amour l’Automne : 148, 473

abymePassage : 180 / L’Amour l’Automne : 235 / abîme, gouffre, précipice

AcadémiePassage : 53 (pont de l’, Venise) / Échange : 77 (magasin Viollet, derrière l’ (française), à Paris, rue de Seine), 162 (derrière l’ (française), square Gabriel-Pierné, square Honoré-Champion), 205 (pont de l’, à Venise) / Été : 223 (id.) / L’Amour l’Automne : 228 (de France à Rome), 235 (Star Academy), 247 (à Venise, Wagner, Cosima, Liszt), 282 (française) / Travers Coda : 47 (française) / pont de l’Académie, Venise

Academy Aw.Été : 175

Acadia Road, adresse du chef d’orchestre callipyge sur le campus de l’université d’Indiana, Passage : 28 / Acadie, Arcadie

Acadie, province du Canada, Été : 250 (« Ah, j’ai bien joui ! », histoire due sans doute à Eugène Nicole)

acadien, AcadienPassage : 139 (Eugène Nicole ? (mais il n’est pas acadien et n’a pas écrit Le Chef d’orchestre callipyge)) / Échange : 83 (Eugène Nicole (« Il n’est pas du tout acadien, il est de Saint-Pierre(-et-Miquelon) »))

Acarnanie, région de la Grèce antique, nome moderne d’Étolie-Acarnanie, L’Amour l’Automne : 435 (“Le voyage”, Pierre-Auguste et l’oral de l’agrégation) / Travers Coda : 75 (caresses dans les chambres, les routes de l’A.), 87 (Raoul de Lorenzi, cendrier publicitaire du Diners’Club, routes de l’Arcadie ou de l’A.)

acarnanienneL’Amour l’Automne : 435 (confédération (IIIe s. av. J.-C.), oral de l’agrégation d’histoire, “Le voyage”)

accessoireL’Amour l’Automne : 46 (théâtral), 186, 248, 500 / Travers Coda : 51

accordÉchange : 46 / Été : 317, 329, 383 / L’Amour l’Automne : 105, 105, 278, 300, 336, 380, 480, 483, 512 / Travers Coda : 84 (Accord, distributeur de musique) / arc, abord(s), alors, sale (crado), accroc

accorderÉté : 381 / L’Amour l’Automne : 16, 152, 158, 216, 228, 364, 364 / Travers Coda : 96 / arc, corde(s), Cordès

accourirL’Amour l’Automne : 87

Accra, capitale du Ghana, Passage : 57 (correspondant du Monde à) / arc, racaille, Carra, accru, à cru

accrocÉté : 296 / croqua (de croquer), roc, croc(s), Rocard, arc

accrochageTravers : 154 / Été : 25

accrocheL’Amour l’Automne : 207

accrocherÉchange : 75, 97, 148, 167, 179, 182, 217 / Travers : 13, 18, 72, 149, 196, 226, 236, 240, 263 / Été : 55, 55, 113, 147, 200, 210, 349, 367, 395 / L’Amour l’Automne : 56, 79, 396, 411, 487, 494 / arc, roc, crochet, rocher

accroissementTravers : 155 / arc, croix, roi, croiser, croâssement

accroisserTravers : 74

accruÉchange : 108 / Été : 211 / Accra, à cru

Acer, constructeur informatique taïwanais, société fondée en 1976, L’Amour l’Automne : 204 (en gras), 414 (l’élégant Acer Aspire 9730, “L’outil”), 414 (la dernière évolution d’) / Travers Coda : 18 / race, âcre, arc, car, RAC, racé, Ceyrat, carré, Quarré-les-Tombes

Ach, du lieber Augustin

acharnementTravers : 94 / L’Amour l’Automne : 248 / Char, garnement

acharnerTravers : 77 / Été : 86, 172, 274, 303, 315, 339, 398 / L’Amour l’Automne : 73, 94

Ache, Jean, auteur de bandes dessinées, 1923-1985, Vaisseaux brûlés212-1-3-8 (“Les yeux du sphinx”, son héroïne Arabelle apparaît pendant douze ans à la dernière page de France-Soir) / h, hache, ach, l’histoire, Hoche, huche, Caran d’Ache, mâche, mache, lâche, bâche, sache, flache, vache, tâche, tache, cache, 

AchéenÉté : 145

Achéron, fleuve des Enfers dans la mythologie grecque, Été : 26 (l’avare, allusion à Phèdre, vu du pont, voyage en Grèce à bord de» la petite Dyane », "Roland" (Raoul de L.), L’avintoure), 72 (l’avare) / L’Amour l’Automne : 329 (poème d’Antonio Machado, à don Ramon de Valle-Inclan, “Le passeur”), 329 (id.), 435 (nome d’Étolie-Acarnanie, “Le voyage”) / mort, Caron, avare, proie, Chéronèse

acheverL’Amour l’Automne : 61, 138 (s’), 217, 357, 484, 512 (s’)

Achille, héros de la mythologie grecque, Travers : 56 (quel nom avait-il pris ?, citation de Sir Thomas Browne, 1605-1682, Hydriotaphia, Urne-Buriall or, a Discourse of the Sepulchrall Urnes lately found in Norfolk (1658, chapitre V), exergue de “Double assassinat dans la rue Morgue”, nouvelle d’Edgar Poe (1841))/ Été : 25 (course, avec la tortue, citation d’une note de lecture de Marianne Alphant sur Passage et Échange dans la Nouvelle Revue Française, septembre 1977 (→ vers de Paul Valéry dans “Le cimetière marin” (Zénon, flèche ailée, ombre de tortue), exergue de “Achille immobile à grands pas”, première partie de La Bataille de Pharsale, de Claude Simon))), 72 (travesti, se cache parmi les femmes (→ Sir Thomas Browne, Marianne Alphant, Paul Valéry, Ah ! le soleil…, ombre de tortue → torture)) / Travers Coda : 60 (quelle chanson chantait), 91 (quel nom avait-il pris ?) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, quel nom avait-il pris ?), 781-1-1-8 (“Au pays d’Allen”, quel nom avait-il pris ?) /agile, Chaillou, à Lille, caille, à pile, achèle, 

achinerTravers : 94 / Chine, chiner

achrianismeTravers : 132 / arc, christianisme, achéen(s)

Achrida, ancien nom d’Ochrida, auj. Ohrid, sur le lac du même nom, capitale d’un royaume médiéval bulgare et siège d’un patriarcat, puis d’un archevêché orthodoxe, Travers : 94 (recherches dans le Grand Larousse) / acridien(s)

achrienTravers : 86, 88, 94, 94, 94, 95, 132, 132, 138, 155, 156, 238 / Été : 121, 143, 145, 152, 177, 275, 286, 365, 403 / L’Amour l’Automne : 152, 374, 403, 436, 530, 530 / arc, Achéen(s), chien(s), Carien, charier, rien, ni Char, Richard, riche, niche, nicher, chier, déféquer, acier

acierPassage : 40, 87, 88, 104, 111, 182 (aciérie), 187, 195 / Échange : 22, 31, 64, 82, 92, 152 / Travers : 20, 21, 28, 31, 72, 168, 195, 209, 211, 217 / Été : 17, 90, 131, 248, 260, 290, 388 / L’Amour l’Automne : 17, 78, 83, 92, 106, 126, 137, 138, 172, 210, 244, 250, 260, 264, 294, 344, 369 / arc, assied (d’asseoir), à pied, à chier, à lier, aviez (d’avoir), allié, Allier, récita (de réciter), Mme Dacier (trad. de l’Illiade, Castres)

AckersonÉté : 40 (ou Paterson, avec qui vous êtes censée déjeuner demain), 373 (id.)

Acqua Traversa, localité d’Italie, proche de Rome, ou lieu-dit dans la ville, Été : 45 (ou y découvre un portrait de Lucius Verus) / Pétrarca, Pétraque, eau, à quoi, caca, merde, excrément, quoiqu’à (y mieux regarder…)

âcrePassage :115, 131 (l’Acre) / Échange : 149 / Été : 47, 54 / âcre, Saint-Jean, Saint John, acerbe, arc, consacre, sacre, Sacré (James)

Acres (Green), Échange : 203 (motel aux États-Unis) / (→ Lolita), arc, vert, Green, Greene, sacre

acridienTravers : 94 / achrien

Acron, personnage lié à la légende de la fondation de Rome, Travers Coda : 43 (citation de la dixième Élégie du livre IV de Properce, vaincu par Romulus qui invoque Jupiter)

Acronauplia, ville haute de Nauplie, Été : 202 / arc, accroc, nos plis, Chronos, Palamède

AcronauplieÉté : 217 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, garçon aux cheveux très noirs, fille en blous blanche)

acronyme, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-2 (“Love”, Pola, de Pierre ou les ambiguïtés) / accro, Nîmes, arc, croc, 

AcropoleÉté : 21, 24, 267 / Paul, accroc, nécropole, ville haute

ado, Vaisseaux brûlés : 368-1-2 (“Forever until the end, non nommé, un âge difficile)

act., Été : 277

acteÉchange : 39, 39 / Travers : 73 / Été : 22, 23, 157, 160, 166, 236, 236, 247, 257, 263, 264, 270, 276, 277, 281, 285, 293, 300, 303, 305, 307, 356, 393 / L’Amour l’Automne : 84, 226, 244, 292, 409 (anti-acte), 415, 436, 535 / Travers Coda : 45, 89

Actes relatifs à la mort de Raymond Roussel, texte de Leonardo Sciascia traduit de l’italien par Giovanni Joppolo et Gérard-Julien Salvy, préface de Jean Ricardou (“Disparition élocutoire”), postface de Gérard-Julien Salvy (“Raymond Roussel une fois mort“), L’Amour l’Automne : 82 (cité, non nommé), 120 (cité, non nommé), 283 (cité, non nommé) / Travers Coda : 40 (allusion, titre coupé)

acteurPassage :74 (l’air d’un vieil), 116, 120, 152, 180, 200/ Échange : 47, 127, 129, 169 / Travers : 17, 20, 97, 132, 153, 191, 218, 231 / Été : 28, 56, 69, 69, 95, 99, 152, 168, 211, 240, 330, 347 / L’Amour l’Automne : 31, 46, 119, 150, 156, 158, 191, 213, 236, 238, 271, 326, 363, 472, 478, 497, 527, 527, 527, 527 / Travers Coda : 40, 46, 47, 59, 78, 83, 83 / arc, hectare, raquette, racket, Ceuta

actionÉté : 160 / L’Amour l’Automne : 50, 129, 129 (in-action), 141, 186, 196, 221, 272, 272, 287, 346, 494, 498, 529, 530 / Travers Coda : 22, 37, 42, 60, 86

Action ClimatL’Amour l’Automne : 530

Action Française, mouvement politique français fondé en 1898, interdit en 1944, L’Amour l’Automne : 406 (le colonel Morel, attaché militaire à Barcelone au moment de la guerre civile espagnole, est membre de l’)

actionnaireL’Amour l’Automne : 344, 369

actorÉté : 262, 340 / Travers Coda : 79 / arc, roc, thorax

actricePassage :125, 146, 169, 177, 213, 219, 220 / Échange : 125, 146, 169, 177, 213, 219, 220 / Travers : 26, 59, 246, 246, 253 / Été : 95, 163, 170, 292, 302, 385 / L’Amour l’Automne : 16, 70, 239, 273 / Travers Coda : 62, 78, 83

Adaou l’ardeur, Ada or Ardor : A Family Chronicle, roman de Vladimir Nabokov, 1969, Travers : 88 (question de Mitylène, Petite île, de Louis Pierre), 111 (vous n’avez qu’à lire), 169 (que le mythe de la représetation n’y serait pas mis en cause) / Été : 221 (Lucie Noël de souvient de parties de tennis avec le futur auteur d’), 308 (futur auteur d’, donne des leçons de tennis), 353 (ouvrage recommandé pour la lecture des Églogues) / Travers Coda : 87 (citation, Ière partie, chap. 3, Penguin Books p. 23, Van, note marginale d’Ada elle-même), 94 (citation, Ière partie, chap. 22, Penguin Books, p. 111, variation citée sur Chateaubriand, Aline, chêne, colline), 95 (id., tour du More, Chateaubriand, Penguin Books p. 114) / ardeur, A.D.A., 

 A.D.A. (Agrupament Democràtic d’Andorra), parti politique andorran, Été : 240 (souhaite que le système électoral de la principauté d’Andorre soit modifié) / Travers Coda : 92 (première esquisse de parti politique)

AdamL’Amour l’Automne : 504 (Kadmon) / Travers Coda : 69 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-1 (“L’évadisme”, nom est la combinaison de ceux d’Éve et d’)

adaptation, L’Amour l’Automne : 65, 363

Adda, rivière d’Italie, Travers Coda : 87 (itinéraire pour se rendre à Milan, par Lodi)

Addio Roma, addio patriaÉté : 22 / L’Amour l’Automne : 45

Addio terra, addio cieloÉté : 22, 149 / L’Amour l’Automne : 44

AdelinaÉté : 332 (von Furstenberg)

Adeline, personnage de la série de romans Jalna, de Mazo de la Roche, Passage : 111 (est presque centenaire) / Inde, Linda

Adelphi, maison d’édition italienne, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-9. (“L’enlèvement d‘Europe“, Roberto Calasso la dirige) / aleph, adelphe, Philadelphie, fidèle, Delphe 

Aden, ville du Yémen, Passage :174 / Échange : 88, 121, 142, 144, 163 / Travers : 28 / Été : 229 / Eden, doyen (dean), damné, damner, Serge Daney, Mme Dane, Andes 

Adès (Thomas), compositeur anglais, né en 1971, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-5 (L’Assassin blond nous dépasse, Gérard Pesson, Renaud Machart) / Sade, Hadès, céda, odes, désastre

Adirondacks, chaîne de montagnes des Etats-Unis, L’Amour l’Automne : 450

Adoration des mages (L’), tableau de Paul Véronèse, Passage : 144 (au musée de Greenville, Caroline du Sud — cette information est fausse : il y a trois petits tableaux de Véronèse dans ce musée, et aussi une Adoration des Mages, mais elle est de Jan Boeckhorst, dit Lange Jan) / page(s), Ada, ratio, ration, Ladore, la Dore

Adorno (Theodor), philosophe et critique allemand, 1903-1969, Travers Coda : 53 (non nommé, ouvrage sur Berg, “l’art de la transition infime”), 64 (id.) / Vaisseaux brûlés : 3-1-1-3 (“Le nom de Berg”, non nommé, citation en français de Berg. Der Meister des kleinsten Übergangs, 1968, Alban Berg, le maître de la transition infime, NRF, Éditions Gallimard, traduit de l’allemand par Rainer Rochlitz, 1989, p. 41)

Adour, fleuve côtier des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, Été : 157, 66, 134 / Travers Coda : 44 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-3. (“Pour un homme”, les barthes) / amour, Amour, barthes, Barthes

adresseÉchange : 149 / L’Amour l’Automne : 68, 165, 236, 337 / Travers Coda : 45, 51

Adrogué, ville d’Argentine, Travers : 48, 190 / L’Amour l’Automne : 72, 72 / drogue, drogué

affaire(s)L’Amour l’Automne : 68, 77, 83, 83, 89, 89, 94, 114, 142, 145, 170, 186, 186, 189, 196, 202, 215, 215, 217, 220, 223, 251, 287, 318, 325, 342, 348, 384, 397, 414, 421, 424, 448, 454, 456 (Affaire Romand), 470, 477, 529 / Travers Coda : 69, 89

Affaires étrangèresPassage : 138 / L’Amour l’Automne : 325, 513

affectsVaisseaux brûlés : 539-9 (« Je vois que les affects se portent bien », Philippe Durand), 539-10 (“Les affects”, variante)

affiche (une), Passage : 134, 145, 164, 188 / Échange : 23, 79, 154, 155, 171, 222 / Travers : 92, 105, 107, 108, 126, 174, 235, 236, 246 / Été : 47, 49, 258, 385 / L’Amour l’Automne : 161, 199, 274, 274, 282, 504 / Travers Coda : 68, 69

afficherÉchange : 154 / Travers : 97 / L’Amour l’Automne : 97, 167, 175, 201, 339

AfricansÉté : 397

AfriquePassage : 100 / L’Amour l’Automne : 53 / Travers Coda : 42

âgePassage : 192, 196, 203 / Échange : 25, 34, 36, 41, 47, 50, 50, 54, 57, 69, 73, 80, 80, 80, 82, 85, 89, 95, 98, 101, 104, 134, 137, 154, 186, 191, 222, 223, 226, 233, 236 / Travers : 65, 69, 96, 108, 113, 125, 127, 132, 163, 177, 199, 200, 202, 263 / Été : 40, 53, 80, 110, 148, 148, 159, 167, 202, 231, 233, 301, 303, 362, 366 / L’Amour l’Automne : 15, 33, 83, 90, 110, 134, 135, 185, 197, 199, 216, 225, 226, 233, 241, 265, 327, 327, 381, 395, 446, 454, 477 / 539-8-4-1 (“Les Chevaux de la mort”, Victor Hugo, carrelage) / page, mage, cage, Agen, geai, carrelage

âgéL’Amour l’Automne : 190, 281, 327

Agen, chef-lieu du Lot-&-Garonne, Échange : 146 (préfet) / Travers : 48 (enfant triste) / Été : 33 (Lectoure), 134 (les quais la nuit), 203 (Flora Tristan, Lizst), 314 / L’Amour l’Automne : 188, 225, 226, 303, 358, 393 / Travers Coda : 31 / ange, nage, à jeun, Dagen, agent, agence, agenda, néga(tion), Le Passage, Carco

agenceTravers : 139 / Été : 169, 169, 265, 288 / L’Amour l’Automne : 170, 512, 513

agencementTravers : 40 / Été : 123, 142 / L’Amour l’Automne : 36, 413, 482 / Travers Coda : 72

agencerÉchange : 176 / Travers : 115 / Été : 85, 278, 331 / L’Amour l’Automne : 15, 326, 362

agendaTravers : 204 / Été : 164 / L’Amour l’Automne : 68, 234, 531 / Travers Coda : 59

agendoÉté : 129

Agénor, roi mytologique de Tyr, père de Cadmus et d’Europe, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-8. (“Ny Tree Casyn”, Cadmus, “le fils d’Agénor”), 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-11 (“Love, says Bloom”, Quid, Agenore nate, cit. d‘Ovide, Métamophoses, III, 97) / / Agen, agenda, renégat, 

agentPassage :118 / Échange : 44, 73,163, 169, 17, 227 / Travers : 91, 181, 216, 260 / Été : 18, 38, 121, 198, 242 (Verratsberg),, 273, 324, 349, 382, 392, 400, 4ec / L’Amour l’Automne : 188, 242 372 / Agen, Tage, stage, L’Agent dormant (de Fabrice Pliskine)

agent de change, Échange : 47 / Travers : 71 / Été : 257

agent double, Été : 18

Agli dèi ulteriori, recueil de textes de Giorgio Manganelli, éditions Adelphi, 1989, Travers Coda : 74 (citation en français, Que je sois Roi, première phrase de “Un Re” et du recueil)

AgnèsÉté : 80 (Martin), 174 (Marden), 311 (Martin)

Agon, œuvre de Harold Bloom, L’Amour l’Automne : 168

Agostinelli (Alfred), chauffeur de Marcel Proust, 1888-1914, Été : 351, 363 / Augustin

AgostinoÉté : 279 / L’Amour l’Automne : 156, 166, 237, 304 (de Agostino) / Augustin, Mahler, août

agrafeTravers : 26

Aïda, opéra de Giuseppe Verdi, 1871, Échange : 167, 172

aideTravers : 66, 66 / L’Amour l’Automne : 485 (de camp)

aiderL’Amour l’Automne : 138, 250

aïeul, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, Jean Gourdiat, 1870-1950) / laïus, Laïus, ail, glaïeul 

aigleÉté : 117 / agile

aile(s)Passage : 12 (manches vides et battant dans l’air, comme des a., de vestes portées sur la tête e guise de protection contre l’orage, dans l’Arkansas), 113 (de l’université de Virginia, à Richmond), 113 (id., enserrent le green → Terre lointaine, de Julien Green), 128, 187, 204 / Échange : 13, 37, 69, 72, 86, 87, 103, 107, 135, 181, 206, 210, 220, 222 / Travers : 37, 59, 89, 192, 213 / Été : 37, 66, 116, 122, 203, 263, 265, 343, 387 / L’Amour l’Automne : 43, 102, 131, 218, 224, 299 / Travers Coda : 66, 84, 89 / Ali, selle, laisse, pelle, mêle (de mêler), bêle (de bêler), Alice, colombe (Les Ailes de la colombe)

Ailes de la colombe (Les) (The Wings of the Dove), roman de Henry James, 1902, Échange : 202 / Été : 99, 111, 248, 389 / L’Amour l’Automne : 102, 133 / Travers Coda : 48 (Tennyson, Lord Mark, citation traduite en français du livre d’Oscar Cargill, The Novels of Henry James, New York, the Macmillan Company, 1961, p. 339) / Colomb, colon, dove, love, Venise, l,

ailleursÉchange : 154 / Travers : 151 / L’Amour l’Automne : 150, 155, 160, 274, 367, 384, 447

aimerÉté : 309 / L’Amour l’Automne : 91, 138, 138, 150, 162, 167, 167, 202, 220, 226, 254, 254, 254, 266, 268, 280, 288, 290, 295, 400, 410, 426, 432, 432, 437, 476, 489, 491, 491, 491, 499, 501, 503, 503, 504, 513, 531

aine, Passage, 69 (jambes de femmes, vitrine, citation approximative de Claude Simon, Orion aveugle, Les Corps conducteurs), 104 (id.), 140 (id.), 168 (id, Indiana <—, → autobus vert) / Été : 105 (jambes de femmes, vitrine, citation de Claude Simon, troisième phrase d’Orion aveugle, première de Les Corps conducteurs(→ Levet)), 153 (id. (→ Bloom)), 344 (discrépance de l’, poème de Duparc (→ façade de la cathédrale, Rouen, Monet (? Notre-Dame de Paris, Matisse)) / L’Amour l’Automne : 363 (blessure au nez, au verbe, à l’, “Le roman”), 516 (douleur à l’, déjà là en 1977 (hernie (→ Ernaux (→ Reno, Ernö, Renaud), Annie Ernaux) ? cancer)) / Travers Coda : 27 (discrépance de l’), 69 (id.), 82 (cuisse sectionnée à l’, citation de Claude Simon) / Vaisseaux brûlés : 3-1-1-2 (“Une investiture vague”, poème de Duparc) / n, haine, annie, Aîsné

aînéL’Amour l’Automne : 60 (des Dupin), 90, 170, 254, 282, 447, 477 / Travers Coda : 98

Aïn-IsserTravers : 159 (chais à vin d’) / Été : 78 (id.) / aine, haine, récit

AïnouPassage : 17 / L’Amour l’Automne : 447, 447

airPassage : 10, 12, 73, 93, 98, 106, 108, 111, 114, 127, 129, 134, 155, 157, 170, 172, 173, 174, 177, 182, 188, 192 / Échange : 10, 18, 37, 37, 42, 49, 53, 54, 55, 65, 73, 79, 81, 84, 93, 93, 93, 97, 98, 99, 104, 110, 112, 117, 134, 139, 147, 147, 148, 149, 151, 151, 155, 178, 179, 180, 181, 185, 185, 187, 187, 188, 190, 190, 194, 203, 205, 211, 212, 220, 222, 222, 227, 229, 235, 236, 237 / Travers : 31, 32, 34, 49, 50, 59, 66, 70, 77, 79, 82, 86, 89, 106, 106, 108, 109, 110, 118, 126, 131, 138, 160, 192, 195, 195, 202, 211, 216, 218, 220, 231, 234, 240, 258, 259 / Été : 16, 22, 22, 40, 44, 46, 50, 63, 84, 87, 97, 121, 124, 131, 134, 142, 144, 146, 156, 157, 161, 172, 173, 185, 190, 212, 222, 231, 234, 244, 258, 261, 261, 262, 265, 272, 272, 274, 275, 281, 284, 296, 301, 304, 305, 308, 309, 340, 341, 343, 343, 348, 370, 371, 374, 379, 384, 388, 388, 392, 402, 4ec / L’Amour l’Automne : 15, 38, 51, 61, 69, 73, 75, 76, 86, 88, 97, 100, 103, 107, 108, 113, 114, 115, 130 (air de Paris), 132, 132, 165, 175, 182, 201, 204, 205, 225, 226, 227, 243, 251, 252, 263, 282, 291, 300, 314, 323, 326, 326, 333, 343, 350, 380, 402, 445, 453, 480, 489, 491, 494, 503, 512, 513, 530, 533, 536, 536 / Travers Coda : 31, 57, 62, 82, 94, 94 / Vaisseaux brûlés, 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, citation de Verlaine, “Laeti et errabundi”, l’air subtil) / Ray, hair, R., haïr, Aire-sur-Adour, Adour, aire, Ari, pair, cerf, père, mère, terre, chair

Air India, L’Amour l’Automne : 382

aireÉté : 364 / L’Amour l’Automne : 538 / Travers Coda : 25 / maire, mère, terre, se taire, air

AixÉté : 231 (-les-Bains : Verlaine, amoureux de Cazals, y est soigné par Cazalis (Jean Lahore)) / L’Amour l’Automne : 242 (id.) / Travers Coda : 82 (hôtel des Augustins) / ex

AkronÉté : 170, 252 / L’Amour l’Automne : 519 / Travers Coda : 34, 36 /acronyme, arc, Nora, roc, narco(-trafiquants), Caronie,

AlacranL’Amour l’Automne : 478, 478, 478

À la mémoire d’un ange, concerto pour violon et orchestre d’Alban Berg, 1935, Échange : 126 / Été : 114 (en mémoire de Manon Gropius, son propre requiem)

Alan, prénom, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-1-1 (“Amants, heureux amants”, plus masculin qu’Allen)

À la Recherche du temps perdu, roman de Marcel Proust, Échange : 158 (allusion), 160 (cité, non nommé), 196 (allusion) / Travers : 125, 247-8 (allusions), 268 (cité, non nommé) / Été : 62-3 (cité, non nommé), 76, 105, 177 (citation tronquée), 178 (allusion), 245 (cité, non nommé), 270 (citation tronquée), 271 (allusion), 296 (cité, non nommé), 353, 368 (allusion), 369, 394 (cité, non nommé), 408 (allusion) / L’Amour l’Automne : 93 (cité, non nommé), 94 (cité, non nommé), 169 (cité, non nommé), 184-185 (cité, non nommé), 190 (cité, non nommé), 191 (cité, non nommé), 204-206 (cité, non nommé), 211-212 (cité, non nommé), 216-217 (cité, non nommé), 229 (citation tronquée), 230 (cité, non nommé), 239 (cité, non nommé), 254 (cité, non nommé), 260 (citation tronquée), 265 (cité, non nommé), 266 (citation tronquée), 281 (citation tronquée), 292 (citation tronquée), 320, 402, 468 (cité, non nommé), 498 (citation tronquée), 517 (citation tronquée), 532 (cité, non nommé) / Travers Coda : 19 (cité, non nommé), 28 (citation tronquée), 29 (id.), 98-99 (citation tronquée, Camus, deux sous de sel)

Alaska, roman d’Eugène Nicole, éditions de l’Olivier, 2007, Travers Coda : 37, 37

Alaska, galeries couvertes et théâtre de Rio de Janeiro, Travers Coda : 37 (spectacle des Leopardos, avec Jeanne de Berg))

AlbanTravers : 134 (Berg) / banal, Albanie

AlbaniaTravers : 266

AlbertTravers : 248 (jumeau disparu, romanichels), 248 (Albert 1er), 255 (Camus), 273 (Victoria & Albert) / Été : 28 (Flaubert), 63 (personnage), 174 (& George), 4ec (Camus) / L’Amour l’Automne : 17, 76, 101, 155, 190 (frère de Char), 228 (Albert Crescent), 254 (frère de Char), 272 (professeur), 278 (Frère), 279 (frère de Char), 282 (prince, duc de Clarence, petit-fils de Victoria), 335 (prénom d’Apollinaire), 335 (frère d’Apollinaire), 335 (id.), 370 (frère d’Apollinaire), 415 (Einstein), 450 (Einstein) / Travers Coda : 98 (frère aîné nommé) / Camus, Roussel, Albertine, frère de Char, frère imaginaire

Albert des Capitales, “personnage” de La Douleur, de Marguerite Duras, Vaisseaux brûlés : 539-6-1-1-1-1-1-1-6. (“Summertown”, citation de La Douleur, en partant d’A. on arriverait à prendre la chaîne)

AlbertaTravers Coda : 94 (mère de Mazo de La Roche)

Albert CrescentL’Amour l’Automne : 228

Albert Einstein, the Life and Times, texte de Ronald W. Clark, L’Amour l’Automne : 450

Albert FrèreL’Amour l’Automne : 278

Albert Ier, roi des Belges, 1875-1909-1934, Travers : 248 (énumération) / Été : 29 (cours, à Paris)

Albertine, personnage d’À la recherche du temps perduTravers : 248 (télégramme de Gilbert), 268 / Été : 271 (offrir un yacht), 368 (chute de cheval) / Albertin

AlbertoÉté : 279 (Caeiro), 348 (id.) / L’Amour l’Automne : 80 (R. Indiana, porter des caisses), 187, 188 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-10 (“Le lieu où était l’Étranger”, Finzi-Contini, paraphrase du roman de Giorgio Bassani, Prologue, Gallimard, 1964, p. 18, A. seul dans la tombe de famille au cimetière juif de Ferarre, les autres Dieu sait où)

Album d’images de la villa Harris, recueil d’Emmanuel Hocquard, Hachette/P.O.L., 1978, Travers Coda : 66

Alcools, recueil de Guillaume Apollinaire, L’Amour l’Automne : 273 (allusion)

aléaL’Amour l’Automne : 46, 186, 477, 485, 499

aleph, Aleph, Travers : 274 / Été : 342, 356, 378 / L’Amour l’Automne : 416, 416, 503, 507 / Travers Coda : 58 / alpha, Borges

Aleph (L’), récit et recueil de récits de Jorge Luis Borges, Été : 60 (cité, non nommé), 254, 254, 353, 356 (cité) / L’Amour l’Automne : 72 / Travers Coda : 58 (cité, non nommé), 84

À l’Est d’Eden, film d’Elia Kazan, 1954, Été : 134 / Eden Whiteoaks, Eden Eden Eden, Aden, Sir Anthony Eden

A letter for Queen Victoria (en fait to Queen Victoria), spectacle de Robert Wilson, 1974, L’Amour l’Automne : 14 / Travers Coda : 17

Alferi (Pierre), écrivain et poète français, né en 1963, L’Amour l’Automne : 145 (cité, non nommé)

Alger, capitale de l’Algérie, Passage :35, 192 / Échange : 140, 172 / Travers : 278 / Été : 76, 201, 322 / L’Amour l’Automne : 96, 326, 494 / Travers Coda : 47, 96 / Angers, régal, général (geral), lager, lagger, léger

AlgérieÉchange : 40, 68, 74, 189 / Travers : 125, 158 / Travers Coda : 74

AlgérienÉchange : 171, 190 / Travers : 86, 129 / Été : 94

algueL’Amour l’Automne : 172, 500

AliasÉté : 34 (M., M. Allas, Wallas, allusion au roman Les Gommes et citation de la communication de Jean-Pierre Vidal au colloque de Cerisy sur Alain Robbe-Grillet en 1975, “Le souverain s’avarie, lecture de l’onomastique R-G au rusé Ulysse”, 10/18, t. 1, p. 292) / L’Amour l’Automne : 262 (id.), 306 (M. Alias, M. Blum, brève citation du roman de Maurice Sachs, Alias, Gallimard, 1935, 1962, p. 186)

Alias, roman de Maurice Sachs, L’Amour l’Automne : 120, 139, 267, 306

AliceÉté : 308, 376 / Caroll, Celia, Celan, lycée, hélice, Allas

aliénéÉchange : 56, 122 / Travers : 200, 255, 267 / Été : 37, 39, 115, 176, 239, 263, 395, 398 / L’Amour l’Automne : 230, 250, 280, 304 / Travers Coda : 16

alignementL’Amour l’Automne : 479

alignerTravers : 46 / L’Amour l’Automne : 87, 179, 425, 502 / ligne, Ligne, lignée

AlineTravers Coda : 92

Alkan (Charles), compositeur français, 1813-1888, Été : 288 / Lacan, canal, Calan

All my Children, série télévisée américaine, 1970-2011, créée par Agnes Nixon, Été : 179 (Renaud et Hazel, la gouvernante de Fred Hughes, sont incollables sur les personnages et les divers épisodes)

AllanL’Amour l’Automne : 168 (Midgette), 192 (id.) / Travers Coda : 41, 76 (Edgar Allan Perry) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-1-1 (“Amants, heureux amants”, combinaison d’Alan et Allen),

Allan, Américain de San Francisco, Vaisseaux Brûlés : 212-1-3-10 (“Au pays d’Allen”, se félicite d’être enculé par un Français, face à la mission Dolorès), 212-1-3-11 (“Le parc Beaumont”, il donne un nom à consonance anglo-saxonne pour faire des réservations dans les restaurants) / Allen (le pays d’)

Allan (John), marchand de tabac américain, père adoptif d’Edgar Allan Poe, 1779-1834, Travers Coda : 76 (Poe se querelle avec lui à cause d’une affaire de jeu)

AllasÉté : 34 / Wallas, palace, Le Palace, Alice

allée (une)Passage : 9, 10, 22, 31, 33, 37, 42, 47, 48, 57, 59, 60, 77, 80, 85, 88, 89, 95, 96, 98, 99, 100, 106, 110, 112, 115, 117, 118, 121, 129, 130, 148, 157, 164, 170, 172, 176, 178, 183, 184, 184, 185, 186, 187, 192, 197, 203 / Échange : 11, 15, 25, 29, 30, 30, 31, 31, 31, 31, 32, 37, 41, 46, 48, 57, 61, 74, 78, 102, 114, 130, 142, 145, 177, 183, 189, 195, 199, 210, 22, 237 / Travers : 12, 13, 52, 86, 113, 120, 131, 156, 157, 158, 163, 188, 202 / Été : 15, 36, 39, 93, 94, 102, 116, 166, 198, 203, 215, 220, 222, 247, 266, 273, 304, 319, 329, 340, 340, 396 / L’Amour l’Automne : 55, 102, 223, 227, 242, 245, 309, 497, 504, 513 / Travers Coda : 38, 45, 50, 54, 61, 65 / aller, ailée, héla, héler, allié, Allier, Léa, allez, azalée, palais, Calais, balai, ailées, ailé

allègreTravers : 59, 99, 109, 166 / Échange : 149, 174, 233 / Patrick Allègre

allegroL’Amour l’Automne : 25, 201, 206, 225, 281

AllemagneTravers : 246 / Été : 318, 333 / Travers Coda : 82

allemandÉchange : 67, 112, 177 / Travers : 239, 263 / Été : 144, 296, 302, 399 / L’Amour l’Automne : 47, 51, 169, 395, 466 / Travers Coda : 54, 71, 86 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-3 (“Tango Nero”, ignorance de l’, à propos du poème d’Hermann Hesse, “Im Auto über den Julier” et de son premier mot, Stein-Öde) / Germain, Germaine, mandale, Allen, elle ment

Allen, prénom (?), L’Amour l’Automne : 168 (« non, Allan, Midgette ») / Travers Coda : 43 (ou Allan, amant à San Francisco, qui avait une chambre face à la mission Dolorès) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-1-1 (“Amants, heureux amants”, plus masculin qu’Allen)

Allen, devise choisie en 1366 par Louis de Bourbon, pour l’ordre bourbonnais de l’Escu d’Or ; par extension, le Bourbonnais, l’Allier (le “pays d’Allen”), / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-10 (“Au pays d’Allen”, belle forêt du centre de la France que les gens ne connaissent pas (Amants, heureux amants)), 781-1-1-11 (“Hydrotaphia, 1658”, ce n’est pas là qu’il est question de la voiture Vorace), 781-1-1-13-1-1 (“Amants, heureux amants”, si une citation à propos des forêts du centre de la France en provient ou pas) / haleine, Allen, Allan, Léna, baleine, Hélène,

allianceÉchange : 55, 58 / Été : 306, 306 / L’Amour l’Automne : 344, 426 (Alliance française) / Travers Coda : 45 / arche

allié (s), Alliés, Été : 295 (le président du conseil italien Victor-Emmanuel Orlando, en 1919, se heurte à l’opposition des) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-12 (“La vie comme à Perth”, id., l’opposition de Wilson (→ Les Gommes, café des Alliés))

AllierÉchange : 46 (département) / Travers : 117 (rivière) / Été : 221 (département) / Vaisseaux brûlés 571-1-1-4 (belle-sœur originaire de Souvigny), 781-1-1-8 (“Au pays d’Allen”, une curiosité passionnée pour ce département) / allié, à lier, palier, pallier, rallier

Alliés (Café des), débit de boissons dont il est question dans Les Gommes, d’Alain Robbe-Grillet, éditions de Minuit, 1953, Été : 34 (Wallas, M. Alias, sorti justement du café des, citation de “Le souverain s’avarie”, conférence de Jean-Pierre Vidal au colloque Robbe-Griollet de Cerisy-la-Salle, 10/18, 1, p. 292) / L’Amour l’Automne : 306 (à quelques maisons du Boulevard Circulaire, cit. de la p. 18) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14 (“Allier”), 571-1-1-10 ( “Buena Vista Park”, à quelques maisons du Boulevard Circulaire, cit. de la p. 18) / alias, fou à lier, Allier

allusionL’Amour l’Automne : 66, 97, 239, 262, 480, 481, 519 / Travers Coda : 79

AlmaÉchange : 83 (place de l’), 126 (Malher pour Mahler), 131 (place de l’) / Travers : 248 (Mahler) / Été : 29 (place de l’), 114 (Mahler), 128 (id.), 129 (id.), 157 (id.), 223 (demeure d’), 251 (Mahler), 266 (id.), 397 (Minha Alma é como un pastor), 410 (Mahler) / L’Amour l’Automne : 148 (Singer) / Mahler, Mater, mâle, Alma Ata

Alma Mater, Échange : 133 (T-shirt vert à manches longues à l’emblème de l’université d’Indiana)

Almira, opéra de Georg Friedrich Haendel, Été : 225

Almirena, rôle du dit opéra, Été : 225

Almschli (diminutif d’Alma), Été : 241 (chérie, lettre de Mahler à sa femme, Wiesbaden, 7 octobre 1907), 316

Alone with the Hairy Aïnou, texte de Arnold Henry Savage Landor, L’Amour l’Automne : 447 (Mon Almschili, chanson d’Arion, lettre de Mahler à sa femme, Leipzig, 24 novembre 1904)

AlpesÉté : 50 / Travers Coda : 39

alphaÉté : 356, 378 / L’Amour l’Automne : 504, 507 / Travers Coda : 58 / Aleph, Oméga, Alphée, Roméo, fala (parle !), fallacieux, Alphaville

alphabetÉté : 24, 342, 378 / L’Amour l’Automne : 199, 206, 322, 395, 459 / Travers Coda : 32

Alphant (Marianne), écrivain français, née en 1945, “Alsacienne d’automne” : (nommée, et nombreuses citations de L’Histoire enterrée) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-2 (“Love”, cit., incipit de Grandes “O”), 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, “Alsacienne d’automne”, L’Histoire enterrée) / alpha, Marianna, Ariane, fanal, Alphée, 

Alphée, fleuve de Grèce, dans le Péloponnèse, Été : 24 (vallée de l’, citation du Guide bleu de la Grèce, 1970, ascension du mont Lycée, p. 553) / féal, alpha, aleph

Alpstein, massif de Suisse, L’Amour l’Automne : 534 (Kamor, Roman Signer)

AlsaceÉchange : 235 / Été : 67

Alsace-LorraineÉchange : 16

alterTravers : 80, 240 / Été : 115 / Walter

Alter (Jean), critique littéraire français, intervenant dans les Colloques de Cerisy, Travers Coda : 35

alter egoL’Amour l’Automne : 68

alternerTravers : 16 / L’Amour l’Automne : 71, 196, 519

Althusser (Louis), philosophe français, 1918-1990, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-15. (“Hôtel Dougnac, Montesquieu-Volvestre”, Lettres à Hélène, cit., Grasset/Imec, Paris, 2011) 

AmaliaÉté : 220 (Freud)

Amalia d’Oldenburg, reine de Grèce, 1818-1837-1862-1875, Été : 204 (sa silhouette sur des bouteilles de vin), 258

Amalia Popper, jeune fille de Trieste, qui prend de Joyce des leçons d’anglais, Vaisseaux brûlés 212-1-3-9 (“Pourquoi on lit des romans”, son père se nomme Leopold, elle passe pour une des “clefs” de Molly Bloom), 

amantL’Amour l’Automne : 42, 99, 101, 155, 161, 179, 194, 230, 272, 309, 318, 318, 426, 453, 473, 473, 504, 517, 537

Amants, heureux amants, récit de Valery Larbaud, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-1-1 (“Amants, heureux amants”, forêts du centre de la France)

amarnienneTravers : 251

AmaruÉté : 389 (Tupac)

Amazone, fleuve d’Amérique du Sud, Travers : 277

AmazoniePassage : 153 / Échange : 120 / L’Amour l’Automne : 250

ambassadePassage : 64, 77, 86, 107, 135/ Échange : 70, 106, 141, 170, 185, 219 / Travers : 130 / Été : 107, 171, 407 / L’Amour l’Automne : 182 / Travers Coda : 78

ambassadeurPassage : 10, 25, 66, 86, 92, 94, 106, 108, 116, 138, 140, 145, 153, 166, 183, 194 / Échange : 109, 136, 152, 161, 202, 215, 225 / Travers : 90, 93, 256 / Été : 20, 49, 52, 65, 119, 171, 247 (Cardindberg), 284, 340 (Léon Noël), 411 / L’Amour l’Automne : 38, 53, 60, 74, 236, 468 / Travers Coda : 32

Ambassadeurs (Théâtre des)Échange : 158 (racheté par Pierre Cardin) / Été : 49 / James

ambréÉté : 93, 379

AmbroiseVaisseaux brûlés : 571-1-1-3 (“Les jardins d’Académus”, citation de Gide, Les Nourritures terrestres, Paul Valéry) / Amboise, ambroisie

âmeTravers : 241 / Été : 59, 394 / L’Amour l’Automne : 52, 57, 58, 89, 125, 126, 163, 210, 375, 390, 404, 412, 494, 512, 517, 520, 528, 536 / Travers Coda : 21, 96 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-10l (La vérité captive, cit. de Baudelaire, “La Charogne”) / âme, Amel, flamme, âne, came

Âme de Victor Hugo (L’), ou Mon Âme, poème de Raymond Roussel, 1897, Été : 296 (rime avec génie universel)

Amelio (Lucio)Été : 337 (aux anges)

AmenL’Amour l’Automne : 360 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-14 (“William Wilson”) / name, mâne, omen

amér.Travers : 272

americaTravers : 78

Américain/américain, Passage : 47, 53, 54, 80 (American), 82, 100, 120, 126 (American), 145, 146, 152, 153 (L’Américain), 156, 164, 168, 177, 183, 186, 187, 194, 202 (American), 204 / Échange : 64, 69, 94, 103, 115, 125, 130, 132, 139, 146, 147, 148, 153, 172, 174, 186, 195, 204, 205, 211, 212, 215, 221, 221, 230 / Travers : 18, 21, 59, 64, 67, 73, 85, 86, 119, 125, 135, 156, 191, 237, 237, 237, 239, 239, 246, 253, 253, 259, 264 / Été : 19, 38, 38, 44, 47, 52, 71, 76, 76, 82, 82, 83, 87, 177, 138, 185, 185, 201, 217, 228, 283, 286, 296, 309, 311, 318, 318, 326, 350, 354, 361, 370, 381, 393, 400, 403 / L’Amour l’Automne : 41, 43, 55, 91, 119, 123, 123, 123, 154, 161, 168, 183, 193, 232, 236, 248, 265, 316, 330 (American), 336, 336, 336, 379, 399 (American), 399, 423, 446, 448, 467 / Travers Coda : 26, 26, 33 (Mme de Farcy), 33, 41, 47, 78, 94

American dictionary of English Language, ouvrage de Noah Webster, L’Amour l’Automne : 399

AmericanaÉté : 29

américaniserL’Amour l’Automne : 97, 155

americusTravers : 100

AmériquePassage : 80, 118 / Échange : 84, 109 / Travers : 17, 120, 126, 135, 232, 234, 256 / Été : 42, 68, 84, 119, 209, 326, 327, 4ec / L’Amour l’Automne : 216, 248, 336 / Travers Coda : 32

Amérique du Nord, Échange : 83

Amérique du Sud, Passage : 112 / Échange : 89 / Travers : 17 / Été : 251, 389 / L’Amour l’Automne : 73, 211 / Travers Coda : 90

amiralPassage : 115 / Échange : 26, 26, 94 / Travers : 117, 117, 118 / L’Amour l’Automne : 144 / Travers Coda : 88

AmirautéPassage :19, 156/ Échange : 194

Amnesty International, Été : 354

Amor Omnie, premier titre prévu pour Breaking the WavesL’Amour l’Automne : 24

amourPassage :13, 48, 53, 54, 89, 96 (amore), 121 (amore), 152, 183, 192, 195 / Échange : 27, 27, 52, 71, 155, 156, 193, 224, 229 / Travers : 49 (amor matris), 49, 58, 59, 80, 93, 117, 132, 133, 136, 137, 139, 141, 141, 141, 154, 154, 162, 177, 185, 223, 225, 234 (amore, de Rinaldo), 244, 245, 247, 253, 274, 275, 305 (amore) / Été : 29, 35, 46, 59, 128, 128, 151, 176, 178, 180, 185, 209, 214, 225, 228, 229, 232, 235, 239, 241 (amor matris), 286 (amor, Orlando), 289, 302, 309, 318, 321, 329, 330, 335, 337, 341, 343, 355, 356, 362, 366, 384, 393, 393, 403, 408, 4ec / L’Amour l’Automne : 38, 57, 58, 101, 101, 105, 105, 106, 117, 120, 138, 144, 148, 156, 157, 157, 157, 161, 166, 167 (amore), 167 (id.), 171, 180, 181, 181, 184, 186, 189, 190, 211, 214, 215, 215, 221, 221, 222, 222, 231, 235, 236, 237 (amore), 240, 252, 258, 258, 258, 264, 270, 275 (amore), 289, 291, 315, 315, 324, 326, 344, 347, 357, 374 (amor), 374, 380, 389, 398, 407, 412, 437, 490, 495, 499, 501, 503, 504, 504, 509, 513, 517 (amore), 519, 521, 521, 527, 527, 530, 538 / Travers Coda : 13, 14 (amore), 21, 30, 31, 32, 35, 35, 37, 47, 48, 52, 57, 60, 65, 67, 69 (amore), 73, 86, 94, 98 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-2 (“Love”, billet de W., cit. d’Arnold, “Dover Beach”, deux occurrences) / Roma, Lamour, L’Amour (film tourné à Rome), L’Amour, roman (roman de Camille Laurens), Amour (fleuve), Sur le fleuve Amour, roumain, Roumanie, roman, morue, Mauroux

Amour (un Amour de signe), Échange : 212

amoureuxTravers : 112, 113 / L’Amour l’Automne : 33, 83, 84, 87, 98 (amoureuse), 142, 144 (amoureuse), 145, 153 (amoureuse), 153, 170, 170-171, 195, 203, 218, 219, 222, 236, 241, 245, 358, 475, 513, 518 (coupé) / Travers Coda : 22, 83

Amour l’Automne (L’), Travers Coda : 36, 65

Amphion, héros de la mythologie grecque, Été : 232, 237 / L’Amour l’Automne : 510 (coupé)

An, an, L’Amour l’Automne : 88, 89, 91, 91, 121, 133, 133, 134, 134, 136, 136, 139, 141, 142, 142, 142, 144, 145, 145, 150, 150, 166, 172, 181, 184, 190, 191, 191, 199, 209, 211, 215, 217, 218, 218, 222, 222, 241, 242, 242, 243, 248, 255, 273, 278, 279, 281, 292, 317, 326, 351, 356, 388, 405, 407, 411, 416, 426, 438, 438, 440, 446, 448, 454, 467, 474, 484, 495, 508, 536

AnaÉté : 255 (Martinez)

Anacapri, localité de Capri, Passage : 50 (vue sur le golfe de Naples) / Travers Coda : 74

anacardiacéesÉchange : 107

Anactoria, personnage mentionné dans un poème de Sappho, Été : 103 / L’Amour l’Automne : 426

Anadinaï, peuple premier, Été : 101

AnadinaihTravers : 80

anagrammePassage : 171 / Échange : 161 / Travers : 92, 204 / Été : 52, 69, 96, 129, 129, 235, 248, 310, 351, 359, 4ec / L’Amour l’Automne : 126, 248, 248, 341, 408, 503 / Travers Coda : 40

Anagramme du vide (L’), essai de Frédérick Tristan, Bayard, 2005, L’Amour l’Automne : 341

anagrammatiqueL’Amour l’Automne : 408

anagrammatisteL’Amour l’Automne : 253 (Augustus de Morgan)

Anaïdni (madame), Échange : 98 (gardienne des toilettes du parc thermal)

AnaïsPassage : 163 (servante métisse), 164, 194 / Échange : 25 (bonne), 30, 32, 56 (en fait la marquise de Saint-Mars), 56 / Été : 27 / Sinaï, Athénaïs, Sinan 

analogieÉté : 137 / L’Amour l’Automne : 529

analyseÉté : 212, 241, 272, 283 / L’Amour l’Automne : 39, 160, 178, 401, 439, 460 / Travers Coda : 97 (auto-)

analyserTravers : 208 / Été : 293 / L’Amour l’Automne : 156, 375

analystePassage :154, 158 / Travers : 200, 261/ Été : 20, 60, 304, 405 / L’Amour l’Automne : 125

analytiqueL’Amour l’Automne : 39, 212

anarchiePassage : 104 / Échange : 187 / Travers : 159

anarchistePassage : 38 / Échange : 221 / Été : 98, 291 / L’Amour l’Automne : 207, 208 / Travers Coda : 19

A Narrative of the Treatment experienced by a Gentleman during a State of mental Derangement, ouvrage de John Perceval, 1838, L’Amour l’Automne : 181-182

Ancel (Guillaume), officier français, né en 1965, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-2 (“Le colonel Ancel”, écrit un article dans Le Monde pour réclamer la vérité sur le rôle de la France dans le génocide ruandais) / Celan, Lance, nacelle, Ceylan, lance, l’anse, celant

AncelL’Amour l’Automne : 23 (Celan, forme simplifiée d’Antschel, utilisée pour des traductions du russe), 29 (Paul, vrai nom roumanisé du traducteur des Paysans)

Ancel (Tissages), entreprise de Granges-sur-Vologne, Vosges : 2-2-12-02-1. (“Sublime, forcément sublime”, Bernard Laroche y travaille)

ancêtrePassage :123 / Échange : 60 / Été : 390 / L’Amour l’Automne : 75, 218, 389, 471 / arc, carte, acteur, être, crête

ancheÉté : 31

Anchorage, ville d’Alaska, Passage : 172 / Travers : 91

Ancient Gate House Hotel, hôtel de Wells, Somerset, Angleterre (hôtel du Vieux-Porche), Vaisseaux brûlés212-1-3 (“Wells”, nous y demeurâmes dans une tour), 212-1-3-5 (“Les consonnes ineffables”, un petit-déjeuner à l’hôtel du Vieux-Porche) / porche, Wells, 

Ancône, port d’Italie sur l’Adriatique, Été : 265

ancoraÉté : 372

ancre (une), Passage : 175 / Échange : 103, 118 / Travers : 183, 248 (pour encre) / Été : 27, 327, 391 / L’Amour l’Automne : 438

ancré, Échange : 209 / L’Amour l’Automne : 41, 76, 500

Andèro, chiameron dal profondoÉté : 31

Anders (Günther), Günther Siegmund Stern, dit, essayiste allemand, 1902-1992, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-013-1-12. (“Obsolecence de l’homme”, son vrai nom est Stern) / Andes, André, autre, cenders, Flanders

AndesPassage : 29 / Travers : 17 / Été : 112 (du Sud), 309 / L’Amour l’Automne : 240 / Anders (Günther)

Andhirrion, localité d’, Grèce, Été : 265

AndorranL’Amour l’Automne : 428

AndréÉté : 146 / Travers Coda : 67 (Malraux)

André (Carl), artiste américain, né en 1935, Été : 311

AndrewTravers : 248 / Été : 80

Andrew De G., Été : 80

AndyTravers : 45, 124 (W.), 143 (Warhol, non nommé), 185 (Warhol, non nommé), 218 (Warhol, non nommé), 228, 233 (Warhol, non nommé), 236 (Warhol, non nommé), 248 (Warhol, non nommé), 264 (Warhol, non nommé) / Été : 30 (Warhol, non nommé), 185 (Warhol, non nommé), 206 (Warhol, non nommé), 230 (Warhol), 318 (Warhol, non nommé), 406 (Warhol, non nommé) / L’Amour l’Automne : 53 (Warhol), 58 (Warhol, non nommé), 116 (Warhol, non nommé), 231 (Warhol), 330 (Warhol), 427 (Warhol)

Andy Warhol Diaries (The), L’Amour l’Automne : 72

AnéïsÉté : 220

AnémonL’Amour l’Automne : 360

Anet (château d’), Normandie, Échange : 102, 136, 205

AnetteÉchange : 144

ange, Ange, Passage :68, 72, 80, 101, 111, 114 (seraphim), 114 (gardien), 172, 173, 176, 187, 192, 199, 202 / Échange : 119, 120, 126, 157, 171 (marquise des), 190, 237 (marquise des) / Travers : 11,18, 49, 57, 110, 241 / Été : 26, 29, 97, 114, 124, 127, 128, 133 (Politien), 161, 227, 301, 315, 236, 328, 337, 367, 395 / L’Amour l’Automne : 75, 187, 231, 251, 251, 303, 326, 503 / Travers Coda : 19, 89 / nage, archange, Agen, sang, Angers, lange, Pange, mange (de manger), songe, géant

ange (l’Auberge de l’ange-gardien), Échange : 182

angel, Angel, Travers : 26 / L’Amour l’Automne : 357 (Flores)

Angel (Pierre, , psychanalyste), L’Amour l’Automne : 294

angel dust, Travers : 26

AngelaL’Amour l’Automne : 196 (Carter)

AngèlePassage : 177 / Échange : 34, 34, 34, 34, 35, 45, 56, 67, 76, 158, 237 / Été : 60, 220, 335 / L’Amour l’Automne : 144, 359, 410, 410, 413, 424 (-tout-pour-la-beauté), 424 (fou d’), 440, 453 / Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-4 (“Tout pour la beauté”, son portrait) / ange, 

AngeliPassage : 66

AngelicaPassage : 177 (Roche) / Été : 205 (Orlando), 223 (Rinaldo), 261 (premier air d’, Orlando de Vivaldi), 263 (id., argument), 288 (de la page 36 de Souvenirs du Triangle d’or) 300 (Roche), 319 (sposa a Medoro), 343 (jeune ouvrière s’appelle), 345 (aria, “Verdi piante”) / L’Amour l’Automne : 136 (quelque opéra baroque tiré de Métastase), 243 (air final d’, Orlando d’Arconati), 370 (mère d’Apollinaire) / Travers Coda : 57 (grand air d’), 62

AngelinaPassage :129 (salon de thé, non nommé), 185 (id.) / Échange : 172 (chez Angélina, crème renversée) / Été : 279

AngéliquePassage : 129 / Échange : 92, 104, 105, 122, 129, 197, 199, 205 (de Fontanges) / Travers : 113 / Été : 29, 134, 264, 288 (de la page 19 de Souvenirs du Triangle d’or), 296 / Travers Coda : 97

Angélique, marquise des Anges, film de Bernard Borderie, 1964, Échange : 171 (film de ce soir, Michèle Mercier) / Travers Coda : 97 (rôle d’)

AngeloPassage :154 / Échange : 61, 201 / Travers : 18, 31 / Été : 46, 47, 99, 99, 249, 249, 251, 393, 393 / L’Amour l’Automne : 79, 250 (Lima), 282 (Rinaldi) / Travers Coda : 70 (Lima, plus exactement Ângelo de Lima) / ange, Angèle, Angola, Rinaldi, Rinaldo, en gelée

angélusPassage : 136

Angélus de la mer (L’), air de Gustave Goublier, Travers : 152 (chanté par Huc Santana)

Angera, ville de Lombardie, Italie, Travers Coda : 39

Angers, chef-lieu du Maine-et-Loire, Passage : 38 / Échange : 59 / L’Amour l’Automne : 49, 96, 176 / Travers Coda : 70 / danger, Gers, nager

AngesÉchange : 95, 160, 209, 234, 237

Anges fous (Les), roman de Boris Simon-Gontcharov, 1958, Été : 143, 159

AnghelisÉchange : 164, 219, 219

AnghelosTravers : 129

angineÉchange : 49

anglais, Anglais, Passage :11, 79, 88, 94a, 96, 112, 113, 117, 129 (librairies), 130, 136, 139, 145, 177, 183, 185, 201 / Échange : 11, 44, 51, 53, 68, 68, 76, 83, 88, 100, 100, 100, 103, 111, 113, 124, 132, 137, 141, 157, 159, 163, 168, 182, 191, 194, 197, 198, 201, 214, 221, 221, 222, 234, 236 / Travers : 17, 30, 41, 42, 90, 129, 130, 133, 137, 183, 191, 219, 232, 238, 239, 264, 276 / Été : 25, 46, 47, 47, 47, 73, 74, 76, 87, 103, 103, 111, 130, 160, 164, 171, 180, 187, 204, 226, 226, 227, 238, 251, 286, 295, 302, 303, 308, 326, 335, 359, 362, 379, 388, 401, 409 / L’Amour l’Automne : 25, 34, 34, 35, 51, 69, 73, 76, 78, 88, 96, 106, 111, 132, 132, 148, 149, 177, 185, 189, 225, 232, 235, 237, 242, 243, 247, 254, 265, 273, 281, 282, 314, 314, 316, 319, 363, 395, 417, 417, 447, 466, 467, 470, 479, 498, 508, 509 / Travers Coda : 35, 46, 51, 56, 71, 78, 83 (promenade des)

Anglais (rue des), Paris, Ve arr., Travers : 134 (le Manhattan, la boîte de la, J’aime) / L’Amour l’Automne : 428 (au Manhattan, Lance et Rachid tombent sur Ramon, “Le marin”)

angle (un), Passage :102, 104, 129, 131, 163 / Échange : 31, 32, 39, 39, 48, 49, 49, 52, 55, 66, 70, 79, 80, 85, 95, 100, 103, 109, 118, 128, 145, 145, 149, 151, 151, 181, 181, 206, 213 / Travers : 23, 35, 37, 37, 38, 48, 63, 92, 96, 99, 109, 115, 125, 140, 140, 167, 178, 233, 243, 244 / Été : 16, 93, 123, 147, 159, 162, 192, 244, 254, 339, 351, 359, 370, 390 / L’Amour l’Automne : 17, 40, 90, 104, 121, 139, 162, 171, 249, 300, 323, 323, 343, 343, 350, 350, 425, 457, 489, 535 / Travers Coda : 21, 24, 31, 49

AngleterrePassage :70, 123, 136 / Échange : 31, 35, 145, 152, 176, 237 / Travers : 40, 41, 57, 90, 239 / Été : 22, 99, 118, 124, 195, 225 / L’Amour l’Automne : 107, 135, 161, 252, 255, 255, 337, 474 / Travers Coda : 34 / angle, terre, étrangler

anglicanÉchange : 205, 207 / L’Amour l’Automne : 163-164

anglo-indienne, Échange : 109 / L’Amour l’Automne : 174

anglo-normande, Été : 396

Anglo-Saxon Attitudes, œuvre d’Angus Wilson, L’Amour l’Automne : 237

Ango (manoir d’, à Varengeville, Seine-Maritime), Échange : 107 (un des chefs-d’œuvre de la renaissance normande) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-3 (“Tango Nero”, aperçu en passant → Schade, Hermann Hesse) / Agen, agonie, Agon, tango, Logan, Ganneau, Angola, Ango-Ango, magot, nigaud

Ango-Ango, port du Zaïre

Angola, État africain, Passage :51 (autre touche du transistor), 55 (villa des blancs gardées par le contingent), 198 / Échange : 185 (jeune Portugais et sa sœur massacrés en)

Angola, ville des États-Unis, Indiana, Passage : 79 (errance automobile)

Ania, personnage de La Cerisaie, d’Anton Tchékhov, Échange : 47 (surnom donné à une jeune actrice qui tient le rôle)

animalL’Amour l’Automne : 87, 196, 362, 473 / Travers Coda : 54, 57, 67

anisPassage :134 / Anaïs, à Nice

Ankara, capitale de la Turquie, Échange : 165, 170, 219 / Travers : 129 / L’Amour l’Automne : 15, 93, 455, 510

an-lu-shan, Travers : 235

Ann, en fait Anne, princesse d’Angleterre, née en 1950; Passage :105 (épouse Mark Philipps, le 14 novembre 1973), 145 (id.), 180 (fait l’objet d’une tentative d’enlèvement, le 20 mars 1974)

Ann (la Lucy Ann), Échange : 202

Ann Arbor, Été : 27

AnnaPassage : 173 / Échange : 91, 176, 182 / Travers : 69 (Fuchs), 69 (Mahler), 111 (Kar…), 218 / Été : 101, 108, 270

Anna (Mary-Anna), Échange : 182

AnnabelPassage : 27 / Été : 309

Annabel Lee, Été : 309 / L’Amour l’Automne : 537 (Annabelle Li)

AnnabelleTravers Coda : 29 (dans Lolita)

annalesÉchange : 212 / L’Amour l’Automne : 220

Anna-Maria, Passage :58 (Guardi), 129 (Guardi), 166 / Échange : 156

annamitesTravers : 35

AnnapolisPassage : 159 / L’Amour l’Automne : 55

AnneÉchange : 27, 48, 70, 75, 87, 145 (reine), 193, 225, 226 / Travers : 29, 122, 192 (Revere) / Été : 46, 134, 196, 261 / L’Amour l’Automne : 139 (Whistler), 253 (id.), 514 (id.) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, “Pour l’éventail d’, Poirrier)

Anne, reine d’Angleterre puis de Grande-Bretagne, 1665-1774, Échange : 145

anneauÉchange : 227 / Travers : 21, 106, 195, 196 / Été : 229 / L’Amour l’Automne : 444

Anneau (L’), tétralogie de Richard Wagner, Der Ring des Nibelungen, 1849-1876, v. aussi Ring, Été : 266 (livrets composés dans l’ordre inverse du déroulement des faits) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-22 (“Le vaisseau Argo”, id.) / Anna, Anne, année, bague, cycle, panneau, canaux, Noah, Loan

année(s)L’Amour l’Automne : 12, 34, 45, 61, 84, 87, 99, 100, 110, 120, 121, 124, 135, 138, 140, 141, 144, 148, 148, 149, 151, 152, 153, 158, 161, 168, 173, 176, 182, 183, 183, 190, 204, 208, 209, 211, 211, 226, 228, 235, 235, 236, 238, 240, 251, 252, 255, 280, 313, 314, 324, 330, 336, 337, 353, 371, 388, 400, 410, 413, 417, 418, 424, 430, 437, 440, 442, 447, 467, 469, 476, 477, 477, 484, 487, 487 (anno), 489, 489, 494, 498, 501, 509, 513, 513, 526 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, adorables années, cit. de René Char, “Évadné”)

Année dernière à Marienbad (L’), “ciné-roman” d’Alain Robbe-Grillet, éditions de Minuit, 1961, 1968, postérieurement au film d’Alain Resnais sur un scénario d’Alain Robbe-Grillet, 1961, Été : 352 / L’Amour l’Automne : 133 (cité, non nommé), 262 (citation tronquée), 264 (citation mélangée) / Travers Coda : 13 (citation approximative, p. 71), 13 (étrange atmosphère, pseudo-citation, allusion à l’introduction, p. 11), 13 (comme si le sol, allusion, citation très approximative, p. 27), 14 (citation de mémoire, approximative, erronnée (nous avons parlé de la statue au lieu de j’ai parlé), p. 71) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-3 (“Aux sens, haine mortelle”, citation d’Alain Robbe-Grillet, introduction, Resnais, Nymphenburg, p. 11), 781-1-1-12-6-1-1-3. (“Un jardin à Moret”, cit.,» comme si le sol était encore… » (p. 27))

Années de formation de James Joyce à Dublin (Les), ouvrage d’Eileen Mac Carill, Été : 241

Anne-Marie, Passage :10 (Stretter), 17 (id.), 40 (Streter), 44 (id.), 77 (Stretter), 80 (Straiter), 86 (Straitter), 86 (Stretter), 93 (Straighter), 94 (prête ses traits à l’échappée de bordel), 125 (Straighter), 177 (Straigtair), 178 (Straighter) / Échange : 52 (& Denis), 67 (& Madame Blanche) / Été : 224 (Stretter), 296 (id.), 382 (id.) / L’Amour l’Automne : 180 (Stretter)

AnnieÉchange : 96 / Travers Coda : 73, 73 (“sa chère Annie”)

Anniversaires du jour (Les)”, émission radiophonique de France-Musique, Été : 241

Ann-Mary, Passage : 125

annonceTravers : 271 / L’Amour l’Automne : 247, 247

annotationL’Amour l’Automne : 284, 459

annuaireL’Amour l’Automne : 68

anonymatTravers : 209 / L’Amour l’Automne : 457, 474 / Travers Coda : 77

anonymeL’Amour l’Automne : 345, 519 / Travers Coda : 78

anonymementL’Amour l’Automne : 405

anorak, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-10. (“La vérité captive”, porte un a. bleu) / Nora, anneau, Aron, Oran, Coran, raquer, Carnot

anricheTravers : 94

AnschlussÉté : 49 / Travers Coda : 53

Antarctica, 7ème symphonie de R. Vaughan Williams, L’Amour l’Automne : 269

AntarctiqueÉchange : 174, 205 / L’Amour l’Automne : 319, 322

AnthonyPassage : 143 (Mark-, rôle tenu par Marlon Brando), 149 (Eden, Harold Macmillan lui succède), 162 (Mark-, désir de Venise loin maintenant), 193 (Mark-, rôle tenu par Marlon Brando) / Échange : 204 (lit la biographie de Louis II de Bavière par Maurice Paléologue) / Travers : 100 (présent à une soirée en l’honneur de Robert Rosenblum, à New York) , 107 (Mark-, désir de Venise), 172 (Eden) (non, erreur) / Été : 171 (Sir Anthony Eden, Eden Garden) / L’Amour l’Automne : 61 (désapprouve qu’on appelle Duane Michals Duane), 99 (conduite Duane Michals chez Andy Warhol à Paris, 15 rue du Cherche-Midi), 202 (Caro), 284 (id.), 508 (Day) / Travers Coda : 79 (Day) / Antony, Antoine, Marc, entonner

Anthony, pièce d’Alexandre Dumas, 1831, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-2 (“Nosologie”, non-nommée, citation de la fameuse dernière réplique)

Antibes, ville de la Côte-d’Azur, Échange : 48, 147 / Été : 363

anti-castristeÉté : 119

Antier, ou Antié, voir aussi Léonard (coiffeur), Travers Coda : 95 (il est dans les voitures de la famille royale lors de la fuite de Varennes) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, son véritable nom est), 2-2-12-045-1 (son Journal est apocryphe) / entier, étalon (cheval entier), en tiersNattier,

anti-héros, Été : 274

AntillesÉchange : 35, 146

antiqueL’Amour l’Automne : 246, 296, 435, 470 / Travers Coda : 56, 63, 76

AntiquitéTravers : 148 / L’Amour l’Automne : 518

AntissaÉté : 164, 410

AntoinePassage : 38 (Duparc), 169 (Marc-Antoine Duparc), 179 (d’Arcy) / Échange : 62, 73, 80, 100, 106, 108, 123, 136, 155 (Marc-) / Travers : 17, 26, 38, 69, 92, 99, 116, 200, 240 / Été : 6 (du Parc), 17, 26, 36, 47, 57, 60, 78, 121 (Duvert), 131 (Lumière), 281, 353 (Compagnon), 371 / L’Amour l’Automne : 43, 73, 79, 302, 338, 364, 379 (Moreau du Parc), 408 (Bibesco), 435, 481 / Travers Coda : 92 (Desjardins)

AntoinetteÉchange : 141, 143, 155, 209, 219, 223 / Travers : 17, 35, 63, 116, 216 / Été : 200, 202, 237, 321 / Travers Coda : 63 (et Gabrielle)

AntonTravers Coda : 23 (Voyl)

AntoninÉchange : 36, 59, 80, 107 (Mercié), 123 (id.), 137, 204 / Travers : 117, 218 / Été : 76, 185 (Artaud), 328

AntonioPassage : 74 / Échange : 34 / Travers : 29 (La Roque), 40 / Été : 29, 48, 69 (Marquez), 319 (Canal) / L’Amour l’Automne : 70, 79, 96

Antonioni (Michelangelo), cinéaste italien, né en 1912, Travers : 232 / L’Amour l’Automne : 89 / Journal de Travers : : 1007 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-10 (“Le lieu où était l’Étranger”), oublié qu’il était de Ferrare, comme Bassani, et que les deux hommes étaient amis d’enfance)

Antony, ville des Hauts-de-Seine, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-2 (“Nosologie”, la sœur de Marc y habitait)

AntschelL’Amour l’Automne : 23 (nom de naissance de Paul Celan) /Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-4 (“Bells, Bulls, Balls”, véritable nom de Celan)

Anvers, ville de Belgique, Échange : 185 / Travers : 151 / Été : 48, 113, 194, 385 / L’Amour l’Automne : 512 / Travers Coda : 24

AnvilÉté : 42, 47 / L’Amour l’Automne : 88

Anxiety of Influence (The), essai de Harold Bloom, 1973, Été : 346

aoûtÉchange : 121 / Été : 60, 75, 121, 149, 178, 220, 220, 223, 231, 235, 241, 300, 313, 337

ap., Travers : 138

A Pail for G.Pail for Ganymede, “combine” de Robert Rauschenberg, 1959, Travers : 84

apercevoirÉchange : 220 / L’Amour l’Automne : 75, 76, 77, 101, 105, 105, 105, 130, 142, 142, 168, 169, 178, 179, 190, 211, 228, 239, 253, 264, 271, 326, 371, 397, 483, 484 (entr’apercevront), 491, 496, 498, 502 (aparcever), 502 / Travers Coda : 27, 29, 30, 42, 47, 47, 55, 63, 72, 72, 81, 88, 97, 99

ApionÉté : 180

Apollinaire (Guillaume-Albert-Wladimir-Alexandre-Apollinaire Kostrowitzky, dit Guillaume), poète français, 1880-1918, L’Amour l’Automne : 335 (non nommé), 370 (non nommé) / Travers Coda : 12 (non nommé, citation de “Le pont Mirabeau”, Alcools, Bibliothèque de la Pléiade, Œuvres poétiques, p. 45), 32 (id., Les jours s’en vont), 37 (id., Et mes amours), 73 (non nommé, un tailleur très chic, citation de “L’émigrant de Landor Road”, Alcools, Bibliothèque de la Pléiade, Œuvres poétiques, p. 105), 74 (non nommé, citation d’Alcools, “À la Santé”, I, Pléiade, p. 140) / Travers Coda : 21 (vers tronqué du “Pont Mirabeau”), 45 (id.) / Journal de Travers : : 16, 1435, 1457 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, Alcools, “À la Santé”, I, Guillaume qu’es-tu devenu, Pléiade p. 140), 368-1-2. (“For ever until the end”, cit. du “Pont Mirabeau”), 571-1-1-11 (“La mort de Wallace”, id.) / Apolline, Apolline de Malherbes, Apollon, apollinien, Sidoine,  

apostropheÉchange : 53 / Travers : 150 / Été : 60

App.Été : 261

apparaîtreÉté : 201 / L’Amour l’Automne : 63, 137, 171, 173, 177, 184, 188, 196, 207, 237, 418, 422, 468, 497, 498, 500, 500, 501 / Travers Coda : 14, 20, 27, 37, 61, 87, 90, 97

apparenceTravers : 83 / Été : 119, 217, 235, 274, 351, 394 / L’Amour l’Automne : 139, 160, 162, 225, 271, 371, 415, 428, 497 / Travers Coda : 90

apparitionL’Amour l’Automne : 47, 87, 124, 135 / Travers Coda : 78

appartementL’Amour l’Automne : 86, 87, 99, 100, 128-129, 130, 206-207, 291, 357, 376 / Travers Coda : 73, 91

appelÉchange : 50 / L’Amour l’Automne : 126, 172, 521 (cour d’)

appelerL’Amour l’Automne : 38, 90, 91, 92, 144 (s’), 148, 150, 151, 158, 165, 176 (s’), 181, 182, 184, 185 (s’), 191 (s’), 193, 197, 202 (s’), 211 (s’), 224, 228 (s’), 229, 231, 240, 246, 248, 249 (s’), 260, 273 (s’), 280, 295, 316 (s’), 328, 335, 338, 346, 353, 359, 367, 370, 378 (s’), 379, 392, 410 (s’), 427 (s’), 439, 445, 451, 456, 458 (s’), 470, 474, 474, 489, 494 (s’), 494, 497, 498, 503 (s’), 511 (s’), 513, 514, 517 (s’), 537 / Travers Coda : 85 (s’), 97

À propos d’Orphée I, pièce pour mezzo-soprano et violon, 1978, de Xavier Darasse, 1934-1992, Été : 145

AqueronteL’Amour l’Automne : 329

arabeÉté : 327

ArabellaPassage : 92 (revenait du tennis, vers de Louis Chadourne) / Échange : 237 (id.) / Été : 374 (id.) / Strauss

Arabellacomédie lyrique en trois actes de Richard Strauss sur un livret de Hugo von Hoffmannstahl, 1933, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (“Le règne en salopette blanche”, ils voient l’opéra sur la chaîne Mezzo, mais je préfère tout de même Ariane à Naxos)

ArabellePassage : 11 (souvenir de Louis Chadourne, en fait Arabella : … ma sœur, / Votre sourire est pour…)

Arabelle, “la dernière sirène”, personnage éponyme de la bande-dessinée de Jean Ache qui parut dans France-Soir de 1950 à 1962, Vaisseaux brûlés212-1-3-8 (“Les yeux du sphinx”, la dernière page du journal), 

ArachnéÉté : 134

arachnéen(ne)L’Amour l’Automne : 496

arachnologieL’Amour l’Automne : 478

AracoeliL’Amour l’Automne : 335 (piazza)

AragoL’Amour l’Automne : 280 (les trois), 297 (Jacques) / Travers Coda : 50 (en), 50 (boulevard)

Arago (Jacques), écrivain et explorateur aveugle, auteur du Curieux Voyage autour du monde, 1853, lipogramme en a, 1790-1855, L’Amour l’Automne : 297 (pousse chez Jules Verne la passion des pays lointains)

Aragon, région et ancien royaume d’Espagne, Travers : 256 / L’Amour l’Automne : 123, 139, 175, 243, 278, 373, 406, 427, 449 / Travers Coda : 19 (front d’), 67 (couronne d’), 78 (roi d’), 89 (guides touristiques de l’) / Aragon, Aragon roman, Garonne, organe, Morgan, Morganne, Nogaro, Orégon, organe, arogant

Aragon, brasserie de Pau, Travers Coda : 41

Aragon (Louis), écrivain et poète français, 1897-1982, L’Amour l’Automne : 267, 277, 512, 516, 516, 518 / Travers Coda : 65, 67 (non nommé,» Ils tombent comme des mouches »), 73, 84 / Journal de Travers : : 302, 384, 600, 602, 612-3, 615, 620-3, 637, 712, 735, 763-4, 840-1, 858, 860-2, 864-5, 867, 869-76, 878, 880, 890, 892, 896, 901-2, 905, 908-9, 912, 920, 923, 972, 990, 998, 1002, 1016, 1018, 1026-7, 1032-3, 1048, 1058, 1098, 1107, 1110-1, 1115-6, 1124-5, 1128-30, 1135, 1139-41, 1148, 1150-2, 1155, 1157-8, 1169-70, 1182-4, 1199, 1200-1, 1211, 1216-7, 1219-21, 1232-5, 1241-2, 1244, 1255, 1259-60, 1262, 1265-7, 1279-80, 1298, 1321, 1328, 1330, 1341, 1350, 1353, 1357-8, 1362-3, 1366, 1371, 1396-7, 1401-2, 1404-5, 1409-11, 1413, 1422, 1425, 1436, 1439-44, 1460, 1462, 1508, 1514, 1564, 1576

Aragon roman, volume de la collection “La nuit des temps”, éditions Zodiaque, L’Amour l’Automne : 139, 243, 278

ArakhinL’Amour l’Automne : 480

Araucans, peuple d’Amérique du Sud, Travers : 17 / Été : 108

araucariaPassage : 171 / Échange : 37, 238

arbalèteÉté : 321

ArblyTravers Coda : 63

Arbois, ville du Jura, Travers Coda : 63

arborerÉchange : 86, 133, 135 / Travers : 18 / L’Amour l’Automne : 33, 134, 248

arboretumÉchange : 107

arbrePassage :12, 15, 27, 31, 39, 48, 65, 67, 82, 89 (trees), 95, 109, 117, 118, 119, 128, 129, 130, 135, 146, 165, 178, 198, 203, 203 / Échange : 11, 18, 27, 37, 37, 39, 43, 47, 53, 57, 61, 66, 69, 75, 86, 88, 99, 106, 108, 112, 112, 122, 124, 145, 162, 167, 177, 234, 234 / Travers : 12, 12, 34, 44, 76, 92, 109, 116, 121, 212, 234 / Été : 19, 39, 49, 93, 102, 106, 116, 139, 148, 148, 159, 159, 211, 217, 240, 272, 272, 272, 277, 280, 281, 283, 345, 347, 349, 407, 4ec / L’Amour l’Automne : 64, 177, 198, 227, 249, 268, 271, 362, 444, 444, 499 / Travers Coda : 23, 38, 53, 66, 70, 81, 83 / arabe, sabre, Bernard, barre, arbitraire P.145, arbitre

A.R.C.Été : 335 (Animation, Recherche, Confrontation, département du musée d’Art moderne de la ville de Paris) / arc, R.A.C., Racan, arcade, arceau, à Renaud Camus, Jean Cras

arc(s)Passage : 16 (de sable de la baie des Anges, à Nices, vu du jardin en terrasse de la Fondation Maeght, à Vence), 19 (de l’Amirauté, à Londres, vu à la télévision au Japon lors de la retransmission du mariage de la princesse Anne et de Mark Philipps, 14 novembre 1973), 48 (de Triomphe de l’Étoile, vu la nuit du jardin des Tuileries), 48 (de cercle des allées où se croisent et se dévisagent la nuit des centaines de garçons, dans les jardins des Tuileries, à Paris), 56, 58, 63, 90 (arc-boutant), 90 (arc-boutée), 102, 112, 130 (du Carrousel), 130 (de l’Étoile), 130, 138, 163, 165 (arc-boutée), 170, 176, 179, 180, 185 (de Triomphe l’Étoile, non nommé), 186 (arc de cercle), 192, 202 (arcs de cercle) / Échange : 14, 17, 53, 92, 95, 102, 106, 110, 120, 131, 147, 149, 156, 159, 175, 181, 186, 196, 202, 226, 236 / Travers : 50, 61, 82, 134, 202 (du Carrousel), 250 / Été : 40, 50, 136, 165, 170, 210, 242, 270, 274, 275, 280, 340, 346, 363, 368, 379, 385 (du Carrousel), 386, 395, 396 / L’Amour l’Automne : 15, 23, 27, 46, 75 (du Carrousel), 78, 92, 99 (prix de l’Arc-de-triomphe), 123, 141, 143, 143, 174, 186, 197, 202, 231, 232, 266, 273 (souligné), 444, 452 (ravin des Arcs), 452 (Grand Arc), 514, 518, 530 / Travers Coda : 12 (frappés du N napoléonien), 17, 26 (à Trêves), 31, 36, 51, 70, 72, 77, 90 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, arc à Trêves, près de la maison natale de Karl Marx → Jean Cras, Duparc, correspondance), 571-1-1-15-3-2 (“Nosologie”, rapports du Zen avec la tir à l’, citation de la préface du livre d’Herrigel)

Arc (Jeanne d’), femme de guerre française et sainte, 1412-1431, Passage :56, 100, 129, 170 / Échange : 22, 33, 135, 138, 226, 236 / Travers : 157, 216, 256 / Été : 40, 119

Arc (L’), revue littéraire française parue de 1958 à 1986 (cent numéros), Passage : 78 (texte de Mary McCarthy sur Pale Fire, dans le n° 24), 101 (numéro sur Melville), 152 (numéro sur Nakokov, Nouvelle-Zemble), 171 (numéro sur Barthes, rien du grand-père) / L’Amour l’Automne : 93 (article de Robert Misrahi dans le numéro sur Perec), 194 (confusion avec L’Arche), 411 (“La forêt” (des associations), article de Mary McCarthy sur Pale Fire) / Travers Coda : 80 (article de Jacqueline Rousseau dans le numéro consacré à Mahler), 80 (prochain numéro consacré à Roussel) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“L’ombre du jaseur”, article de Mary Mc Carthy sur Feu pâle) / alouette (lark), Sark, L’Arche

Arca Petrarca, village d’Émilie-Romagne, Italie, Été : 360 / L’Amour l’Automne : 535

arcadePassage :11, 13, 16, 24, 47, 53, 80, 100, 101, 129, 164, 183, 185, 201 / Échange : 43, 67, 167 / Travers : 41, 191, 263 / Été : 262, 39 / L’Amour l’Automne : 189 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2 (“Le chien Wilson”, pleines de la place Wilson à Toulouse) / arc, rocade, Arkady,  

Arcade (rue de l’), Paris, VIIIe arr., Travers : 239 (entresol de la)

ArcadiaPassage :79 (ego), 199 (id.) / Échange : 189 (ego indeed), / Été : 146, 147, 314, 314 / L’Amour l’Automne : 23, 521 / Travers Coda : 33

Arcadia, roman de Jim Crace, 1992, Jonathan Cape, 1993, Picador, Travers Coda : 33 (incipit du roman, No wonder Victor etc.)

arcadiaeÉté : 381

ArcadiansÉté : 186 / L’Amour l’Automne : 155

ArcadiePassage : 78 (Zemble, pays vert, L’Arc n° 24, Mary McCarthy), 79 (la Mort y entre, Gradus), 196 (la Mort y entre, Gradus) / Échange : 194 (Zemble, pays vert, L’Arc n° 24) / Travers : 78 (fut-elle si heureuse ?), 90 (Nouvelle-Zemble, L’Arc n° 24 (Nabokov)), 136 (association homosexuelle), 188 (fut-elle si heureuse ?) / Été : 23 (fut-elle si heureuse), 255 (irréelle et charmante), 260 (itinéraire erratique), 328 (Virgile) / L’Amour l’Automne : 15 (la Mort y entre) / Travers Coda : 27 (id., citation de Mary MacCarthy, L’Arc n° 24, p. 11), 34, 46 (la mort entre, officier ombrageux), 54, 64, 72, 85, 89 / Vaisseaux brûlés :  212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, fut-elle si heureuse ?) / Acadie, archer, arc, arcadien, caddie,

arcadien(ne), Passage : 112 (Venise arcadienne) / Échange : 138 (id.) / Été : 70 (Arcadiens, Virgile), 328 (églogues), 328, 357 (l’Arcadien callipyge), 378 (Déesse blanche), 161 (Arcades)

ArcadioTravers : 106 (quelques élégantes structures de pensée) / Été : 181 (arrivé la veille de Madrid), 229 (ou Aurelio, ou Archibaldo, rencontré à un concert d’œuvres de Boulez, à Oxford), 355 (ou Arnaldo, ou Renaldo, dans ma vieille Morris verte autour de Cambridge) / Travers Coda : 16, 78

Arcana”, émission de France-Musique, Échange : 137 / Travers : 248 / L’Amour l’Automne : 45

arcanePassage :74, 145 / Échange : 58, 215 / Travers : 34 / Été : 306, 364 / L’Amour l’Automne : 369, 426, 479, 499 / arc, arcade(s), Arkansas

Arcangelo (d’), Passage :118, 126, 195 / L’Amour l’Automne : 79

Arcas, domestique de Mithridate, dans la tragédie de Racine, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-6. (“Izabella királyné búcsúja Erdélytöl”, réplique de Monime) / arc, Sark, sarcasme, rascasse,

arc-bouté, Échange : 44, 104 / Été : 93, 226, 249, 285, 412, 4ec

arc de cercle, Échange : 94, 102, 112, 147, 149, 156, 196 / Été : 115 / L’Amour l’Automne : 13, 46, 141, 143, 143, 197, 444

arc-de-triomphe, Échange : 64 / L’Amour l’Automne : 99

Arce” (“Pau de), Été : 294 (supplice de la barre)

arceauÉchange : 11, 14, 102, 111, 183, 231 / Travers : 13 / Été : 177

ArcelorL’Amour l’Automne : 250, 344, 360 (Arcélor), 369

arc-en-ciel, Passage : 93 / Travers Coda : 90

Arc-et-Senans, Passage :123 / arc, sens, Sens, arqué, Senancourt

archaiqueTravers : 50

archaïquePassage : 15 / Travers : 85, 145, 180 / Été : 14, 84 / L’Amour l’Automne : 16, 131, 248 / Travers Coda : 18

archaïsmePassage : 25, 166 / Travers : 126

archangePassage : 86, 97, 98, 108, 125, 126, 143, 151, 173, 196, 198, 203 / Échange : 40, 45, 99, 230 / Été : 361, 382 / Michel, Gabriel, Raphaël, art/change, r, changer, carnage, charnier, changera (de changer) 

arche(s)Passage :35, 51, 156, 157 (Marble Arch), 166, 170, 197 (Marble Arch), exarchat (P 160) / Échange : 51, 78, 111, 171, 180, 215 / Travers : 19, 93 / Été : 220 / L’Amour l’Automne : 27, 123, 231, 422, 422, 518 / Travers Coda : 53 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-12 (“La vie comme à Perth”, arches du pont sur la Tay, vue de la chambre au George Hotel)

Arche (L’), revue, L’Amour l’Automne : 194

archéologiqueÉté : 24, 189, 252 / L’Amour l’Automne : 321, 348 / Travers Coda : 16

archéologuePassage : 17 / Échange : 172 / Travers : 129 / Été : 159 / L’Amour l’Automne : 83, 184, 210, 243, 253 / Travers Coda : 72

archerArcher, homme qui tire à l’arc, 65 (non ?) / Échange : 18, 31, 79, 117, 138, 201, 204 / Été : 33, 176 (« va plus loin »), 198 (Parc des Archers), 210 (« le tout de l’être »),274 (c’est donc un ensemble que construit l’A., citation de Maurice Mesnage, “l’archer ou du bruit dans la crypte”, l’autre scène, cahiers du groupe de recherches théâtrales, 1975, n° 10, pp. 45-46), 278 (l’ami de l’A., le contemplant fasciné, id., p. 48) / L’Amour l’Automne : 100, 181, 222 (l’archer, ombres sur la lettre), 262 (id.), 232, 262, 497, 518 / Travers Coda : 89 (ici encore, va plus loin, Maurice Mesnage, p. 47)

Archer (statue de l’), œuvre de ?, dans le jardin haut du château de Plieux, Gers, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-5 (“Le Journal d’un fou”, souhait d’être enterré sous elle)

Archer Passage : 11 (such crap) / Travers : 173 (inspecteur de police ou détective new yorkais, costume gris croisé) / Été : 16 (détective), 19 (sur une boîte à lettres), 257 (bruit de balles), 278 (ibid.), 309 (la flèche fend l’air, mais d’abord à hauteur de l’A., id., p. 49), 386 (l’ennemi du tireur, id., p. 48) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, Grand Palais, quelle connerie ! (crap)).

Archer Flanders, personnage de Jacob’s Room, frère de Jacob, Passage : 76 (Ja-cob ! Ja-cob, p. 6), 96 (prend la première place), 111 (id.) / L’Amour l’Automne : 14 ( Ja-cob ! Ja-cob !), 105 (id.), 143 (ombre sur la lettre), 143 (ombre sur la lettre, I, p. 5), 170 (id.), 262 (id., allusion, ombre de l’archer),

Archer (Lady)Travers : 16 (née Texan oil)

Archer (Isabel, Miss), personnage central de Portrait of a Lady, d’Henry James, Passage : 79 (facing the stage, XXVIII, Oxford University Press, p. 322), 81 (Before that, II, p. 15), 154 (Ralph, and this is, II, p. 14) / Échange : 138 (facing the stage), 202 (and this is) / Été : 297 (and this is) / L’Amour l’Automne : 267 (et voici mademoiselle), 499 (and this is) / Travers Coda : 36 (associé)

Archers (maison)Échange : 195

Archers (rue des), n’existe pas à Paris, L’Amour l’Automne : 100 (lapsus pour rue des Anglais ?)

Archers (The), feuilleton de radio, Échange : 127

archetPassage :19, 41, 84, 160, 194 / Échange : 88 / Rachet (l’anagrammatiste, cfLebenstejn), arc, arche, Rachid, tacher, tâcher, cherra (de choir)

archétypeÉté : 83 / L’Amour l’Automne : 357 / Travers Coda : 15

archevêchéPassage : 146 / Travers : 240

archevêquePassage : 20 / Été : 348

archi-, Été : 73

ArchibaldL’Amour l’Automne : 70

ArchibaldoÉté : 229

archidiacrePassage : 20

archiducTravers : 16

ArchiePassage : 17 / Travers : 18 / Été : 230 / L’Amour l’Automne : 23, 93, 220

archièresPassage : 56

archi-mâle, Passage : 26

archipelPassage :17, 80 (archipelagoes) / Échange : 147 (entier, La Pérouse, Corée) , 207 (les Samoa) / Été : 100 (archipelagoes)/ L’Amour l’Automne : 18, 63, 78, 129, 129, 130, 153, 281, 298, 402, 418, 490, 520 / Travers Coda : 39 (archipelagoes), 48 (id.), 80

architectePassage :88, 178 / Échange : 20, 21, 94, 97, 101, 105, 126, 127, 136, 143, 165, 203, 225 / Travers : 177 / Été : 49, 114, 135, 221/ L’Amour l’Automne : 43, 75, 75, 157, 247, 250, 291 / Travers Coda : 15 (le grand a., Philip Johnson), 32 (id.), 69 (Giancarlo Barbatto), 72, 90, 90

architecturalTravers : 260 / Été : 78

Architectural DigestL’Amour l’Automne : 249

architecturePassage :88, 95, 178 / Échange : 23, 52, 58, 157, 180, 182, 205, 206, 209, 236 / Travers : 49, 63, 119, 119, 201, 234, 248 / Été : 36, 38, 115, 165, 215, 274, 292, 396 / L’Amour l’Automne : 191, 278, 333, 439, 471

architraceÉté : 73

archivageL’Amour l’Automne : 204

archivesPassage :116, 121, 148, 186 / Échange : 141, 201 / Travers : 114, 278 / Été : 101, 156 / L’Amour l’Automne : 91, 387 (Archives), 479 (id.), 511, 512 / Travers Coda : 30

archivistePassage : 31 / Échange : 199

archonteÉté : 36

arcieroÉté : 106 (citation du livret du Rinaldo de Haendel, 1711, par Aaron Hill traduit en italien par Giacomo Rossi, acte I, scène I), 175 (id.), 313 (citation de l’Orlando furioso de Vivaldi, livret de Grazio Braccioli d’après l’Arioste, 1727) / L’Amour l’Automne : 283(Rinaldo)

Arcizet (Michel), Travers Coda : 70 (le beau)

arcoÉté : 381

ArcolePassage : 146 (pont d’, à Paris) / Travers Coda : 85 (héros de 1830 qui lui donne son nom)

Arconati (Julio, sic, compositeur italien, 1828-1905, cf. Georges Perec, La Vie mode d’emploi, pp. 40 et 294. V. aussi Le Château des Carpathes, où la Stilla fait ses adieux au théâtre San Carlo de Naples et meurt en chantant Inamorata, mio cuore tremanteVoglio morire — les dates du musicien sont les mêmes que celles de Jules Verne), Été : 134 (j’aime, grand air d’Angélique dans l’Orlando d’) / L’Amour l’Automne : 243 (air final d’Angelica) / Travers Coda : 57 (grand air d’Angelica)

ArcotPassage : 144

ArcyTravers Coda : 63

Arcy (Antoine d’), peintre français du XVIIe siècle, 1633-1699 (?), Passage : 179 / Autre Églogue : (un personnage qui court vers le soleil levant, dans le fond de la reproduction d’un tableau classique, suggère par son style que cette œuvre pourrait lui être attribuée)

ArctiquePassage :39, 115, 117, 204 / Échange : 95, 174, 205 / L’Amour l’Automne : 142, 150, 177, 193, 252 / Travers Coda : 36 / arc, rachitique

Ardèche (dép.), Échange : 89

ardeurL’Amour l’Automne : 52, 300

A Reader’s Guide to James Joyce, ouvrage de William York Tindall, Thames & Hudson, Londres, 1959, Été : 35 / Autre Églogue : (à Irun, le professeur Marcus déclare à Duane, qu’il voit lire ce livre dans sa petite Morgan verte, dans la file d’attente du poste-frontière, que son auteur, le professeur Tindall, était son collègue à l’université Columbia)

arecPassage : 148 / Échange : 135

Aréopagite (Denys l’), citoyen d’Athènes converti par Paul de Tarse, confondu par la tradition avec deux autres Denis, Échange : 180 / Journal de Travers : : 454

Aréquipa, ville du Pérou, L’Amour l’Automne : 37, 40 / Travers Coda : 70 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1 (“Le bâtard”, Flora Tristan y retrouve la maison de son père) / arrêt, équipe, équipa, arc, arrêt qui passe, paraît, etc., pas requis, 

arèsÉté : 181

Arfeuilles, village de l’Allier, arrondissement de Lapalisse, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“Au pays d‘Allen”, ne pas confondre avec Arpheuilles(Saint-Priest)) / art, feuillle

argentPassage :53, 58, 67, 88, 97, 102, 131, 158, 180, 187, 204 / Échange : 22, 46, 50, 59, 61, 74, 78, 85, 91, 124, 126, 136, 165, 172, 179, 198 / Travers : 21, 50, 76, 113, 123, 123, 156, 157, 192, 195, 209, 221, 237, 245, 261, 261, 272, 278 / Été : 67, 103, 175, 188, 232, 264, 275, 317, 325, 332, 341, 351, 351, 368, 368, 401, 404 / L’Amour l’Automne : 50, 59, 63, 93, 104, 123, 123, 127, 138, 183, 231, 295 / agent, Agen, sable, granite, argentine, rageant, gentry 

Argentan, ville de l’Orne, Normandie, Échange : 209

argentéÉchange : 11, 69, 69, 109, 160 / Travers : 91, 121, 263 / Été : 212, 240, 341, 402 / L’Amour l’Automne : 47, 85, 91, 151 / Travers Coda : 87

argenterieÉchange : 36

Argenteuil, ville du Val-d’Oise, Échange : 140

argentinTravers Coda : 63

ArgentinPassage :82, 146, 178, 181 / Échange : 75, 145, 146, 178, 181, 186 / Travers : 28, 29, 144, 186, 241, 269 / Été : 58, 412 / L’Amour l’Automne : 14, 70, 73, 317, 319

ArgentineÉchange : 75, 108, 119 / Travers : 56, 88 (non ?), 90, 223, 256 / Été : 250 (Marek Halter), 372 (torturé en), 380 (torture, Debussy, Mahler, etc.), 406 (banknotes) / L’Amour l’Automne : 59 (banknotes), 126, 151 / Travers Coda : 40

Argentino (Carlos), compositeur argentin, 1929-1991, Été : 378 / Travers Coda : 58

ArgentonÉchange : 186

ArgoÉté : 166 (vaisseau bien utile, objet éminemment structural, citation de Roland Barthes, Roland Barthes par Roland Barthes (RB), Seuil, “Écrivains de toujours”, 1975, p. 50), 266 (image fréquente, remplacement successif de chaque pièce (→ couteau de Lichtenberg), citation de Roland Barthes, Roland Barthes par Roland Barthes (RB), op. cit., p. 50) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-22 (“Le vaisseau Argo”, objet éminemment structural, plus rien de l’origine, RB, op. cit., p. 50), 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-22 (id., sans autre cause que le nom, id.) / Arago, Aragon, Louis Aragon, ragot, Gothard, Rigaud, rogaton, “boulevard à ragots”, garrot, orgasme, arrogance ( RB, 51)

Argolide, région de Grèce, Été : 15

ArgoliqueÉté : 375

ArgonautesÉté : 266

Argos, ville de Grèce, Passage :79, 198 / Été : 253, 254, 255

Argus (Jacques d’), autre nom de Jakob Gradus, L’Amour l’Automne : 161 / Travers Coda : 26

ariaPassage : 195, 195, 200, 202, 204 / Échange : 189 / Été : 345 / L’Amour l’Automne : 60 (Bach, Goldberg) / raie, erre, expression, allure, morceau de musique, flair, terre, mer, serre, Rio, Ryad, roi

ArianePassage :115 / Échange : 62, 70, 137 (jeune fille russe) / Diane, Marianne

Ariane à Naxos, opéra de Richard Strauss sur un livret d’Hugo von Hofmannsthal, 1912, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (“Le règne en salopette blanche”, ils voient Arabella sur la chaîne Mezzo, mais je préfère tout de même)

AricaPassage : 30 / Échange : 59 / Travers : 190 / Été : 333, 333, 333

ArielL’Amour l’Automne : 392 (Sharon)

ArikL’Amour l’Automne : 392

Arion, poète grec du VIIe s. av. J.-C., Échange : 218, 223 / Travers : 89, 127, 187, 234 / Été : 69, 69, 188, 224, 232, 307, 316, 321, 400, 406 / Travers Coda : 47 / Vaisseaux brûlés : 539-6-1-1-1-4-1-1 (“Idéal féminin”, les dauphins à la face camuse, comme dit A. le poète, massacrés par centaines sur les côtes) 

Arion, cinéma de Mitylène (île de Lesbos, Grèce) : Autre Églogue (Duane s’y rend avec le professeur Marcus)

aristocrate, Travers : 137 / Été : 70, 296 / L’Amour l’Automne : 174, 249, 495

aristocratieÉchange : 75 / Travers : 239 / Été : 202 / L’Amour l’Automne : 155

aristocratiqueÉchange : 72 / Travers : 90, 180, 247 / Été : 102 / L’Amour l’Automne : 135, 252

Ark (The), maison de famille de Winslow Homer, L’Amour l’Automne : 337

ARKThe Foundations : I-33, recueil de poésie de Ronald Johnson, North Point Press, San Francisco, 1980, L’Amour l’Automne : 160 / Travers Coda : 15 (citation, M., the mountain — V, the valley, etc., BEAM 28, The Book of Orpheus), 32 (id.), 90

Ark., Échange : 201

ArkaL’Amour l’Automne : 360

ArkadienÉté : 367 / Travers Coda : 54

ArkadinL’Amour l’Automne : 360

Arkansas, État du Sud des Etats-Unis, Passage :43 (Ark.),157 (id.), 201 (id.) / Travers : 116 / Été : 121 / L’Amour l’Automne : 43, 80, 115, 250, 518, 520 / Travers Coda : 29 (Ark.), 32 (qu’il faudrait s’y rendre pour percer le mystère de la disparition de la bibliothèque souterraine construite par Philip Johnson à Hendrix College, Conway), 89

ArkelTravers : 116 / L’Amour l’Automne : 360

ArkhangelskPassage : 79

ArklowL’Amour l’Automne : 360

ArkonaL’Amour l’Automne : 20 / Travers Coda : 43

ArkwrightL’Amour l’Automne : 471

ArlbergÉté : 189

Arles, ville de Provence, France, Travers : 240

Arman (Armand Fernandez, dit Arman), artiste français, 1928-2005, L’Amour l’Automne : 420 / Journal de Travers : : 53, 71, 1092

ArmandL’Amour l’Automne : 433 (Robin)

armaturePassage :136, 176, 187, 195/ Échange : 22, 92 / Été : 17 / L’Amour l’Automne : 134, 138, 504 / Travers Coda : 29

armePassage :67, 102, 123, 149, 165, 186 / Échange : 36, 73, 113, 121, 137, 158, 212, 217 / Travers : 269 / Été : 280 / L’Amour l’Automne : 42 (armes), 42 (id.), 44, 83, 83, 193, 244, 348, 406, 478 / Travers Coda : 22, 39 (armes) / rame(s), larme(s), orme(s), mare(s), carme(s), blason(s), écu(s), charme(s) 

arméePassage :131, 201 / Travers : 270 / Été : 86, 97, 248, 321, 398 / L’Amour l’Automne : 82, 91, 160, 188, 194, 218, 245, 270, 270, 288, 292, 315, 485, 502 / Travers Coda : 28, 31, 52, 58, 69, 98

Armée des ombres (L’), film de Jean-Pierre Melville, 1969, L’Amour l’Automne : 51

ArmenL’Amour l’Automne : 433 (Lubin)

arménienL’Amour l’Automne : 433 (Armen Lubin) / Travers Coda : 77 (ami arménien, Georges Kutukdjian)

armerTravers : 243 / Été : 13, 32, 151, 351 / L’Amour l’Automne : 477 / Travers Coda : 66, 96

ArnÉté : 221

ArnaldoÉté : 355

ArnaudTravers : 41, 122 / Été : 61, 194 / L’Amour l’Automne : 68, 78, 115, 220, 253 / Travers Coda : 38 (à Clermont), 61

Arnauld (Antoine), dit “La Grand Arnauld”, 1612-1694, théologien français, Vaisseaux brûlés : 368-1-2 (“For eber until the end”, maison près d’Herment, Puy-de-Dôme) / Arnaud, Arno, Renaud

ArnaultTravers : 46

ArnoTravers : 44, 53 / Été : 53, 63, 202 / L’Amour l’Automne : 272, 477 (Stein, frère aîné d’Edith) / Travers Coda : 43 (Stein)

ArnoldTravers : 40 (Ealan à Capri) / Été : 27 (nom dans une liste), 42 (Ealan ?), 325 (Schoenberg) / L’Amour l’Automne : 15 (Bax), 20 (Ruge), 76 (Schoenberg), 81 (Malcolm), 132 (Malcolm), 138 (Matthew), 143 (Matthew), 146 (Matthew), 151 (Matthew), 200 (Matthieu), 218 (Matthew), 236, 237 (Matthew), 244, 252 (Malcolm ?), 259, 286 (grand nerf d’), 304 (nerf d’), 339 (Matthew), 447 (fils de Walter Savage Landor), 447 (petit-fils du même), 476 (Matthew), 508 (Malcolm), 508 (Bax), 529 (Matthew), 538 (Malcolm) / Travers Coda : 50 (Malcolm), 54 (un revolver à la main), 90 (Matthew)

Arnold (Sir Malcolm), compositeur anglais, 1921-2006, L’Amour l’Automne : 81, 132, 132, 143, 252 ?, 508, 538 / Travers Coda : 50, 79 (non nommée, maisons de repos et neuvième symphonie)

Arnold (Matthew), poète et essayiste anglais, 1822-1888, L’Amour l’Automne : 138 (phrase péjorative d’Harold Bloom), 143 (admirateur de Rachel), 147 (opinion d’Harold Bloom), 151 (id.), 218 (nourri de culture classique), 237 (The Dover Bitch, poème d’Anthony Hecht), 339 (Dover Beach, Leopardi, “La vérité”), 476 (et Rachel, trois sonnets, “L’errance”), 529 / Travers Coda : 90 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, citation en français de “Dover Beach”)

arnoldienL’Amour l’Automne : 476

AronTravers : 100 / Travers Coda : 42

Aron (Raymond), philosophe français, 1905-1983, Travers : 51 / L’Amour l’Automne : 125

Arona, ville de Lombardie, Italie, Travers Coda : 39

ArondeÉchange : 70

A Rose has no teeth, œuvre de Bruce Nauman, 1966, L’Amour l’Automne : 429, 444 (hommage à Wittgenstein)

Arp (Jean), artiste allemand, puis français, 1886-1966, Alsacienne d’automne (en cette demeure est né Jean)

arpenteurL’Amour l’Automne : 37

Arpheuilles (-Saint-Priest), village l’Allier, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“Au pays d‘Allen”, ne pas confondre avec Arfeuilles)

arquéPassage : 56 / Travers : 113 / Été : 192

Arque, commune de l’Aude, Travers Coda : 55 (tombe d’)

Arques, bataille de 1589 opposant la Ligue à Henri IV, Échange : 137 (et Ivry)

Arques (Tourville-sur-), commune de Seine-maritime, Échange : 106 (château de naissance de Maupassant)

Arques-la-Bataille, commune de Saine-maritime et titre d’un paysage de John-Henry Twachtman, Été : 185

Arquette (?)non nommé, Passage :96, 146, 152 / L’Amour l’Automne : 119, 191

arrache (une), L’Amour l’Automne : 207

arracherPassage :149, 171, 204 / Échange : 11, 14, 28, 56, 61, 70, 124, 192, 199, 224 / Travers : 28, 77, 116, 127, 254 / Été : 41, 51, 93, 167, 190, 249, 263, 267, 333 / L’Amour l’Automne : 58, 187, 187, 233, 274, 286, 307, 397, 497, 498, 499, 509, 532 / Travers Coda : 11 (feuillets a. aux petits carnets rouges, mis dans une enveloppe, perdus ; période du 17 décembre 1976 au 2 février 1977), 23, 30, 60 / arc, archer, Larache, Rachid, arachide, auroch, char, Char 

arrangementPassage :197 / Été : 364 / L’Amour l’Automne : 119, 512 / ranger, art, ange, ment, ange ment avec art

arrangerL’Amour l’Automne : 87, 194, 209, 215, 378, 474 / Travers Coda : 32, 42

Arras, chef-lieu du Pas-de-Calais, Passage : 164

arrière-grand-mère, Été : 103, 104, 104 / L’Amour l’Automne : 42

arrière-grand-père, Été : 328

arrière-plan, L’Amour l’Automne : 164

arrière-saison, L’Amour l’Automne : 39, 472, 527

arroiÉté : 158 / L’Amour l’Automne : 164, 531

Arrowhead, demeure d’Herman Melville entre 1850 et 1862 à Pittsfield, dans le Massachussets, Passage : 171 (flèches indiennes, destin d’un clan) / Travers : 217 (jacarandas at A., In supernatural bloom, citation d’un quatrain d’Ada dans Ada or Ardor : A Family Chronicle, roman de Vladimir Nabokov, 1969, Penguin Books, 1971, p. 256)) / L’Amour l’Automne : 28 (flèches indiennes, destin d’un clan (29)) / Travers Coda : 13 (quatrain d’Ada dans Ada — In the old manor, I’ve parodied, en français), 19 (jacarandas / In supernatural bloom)

arsenal/Arsenal (L’)Passage : 107 / L’Amour l’Automne : 73, 292 / Arsène, Narce

artPassage : 160 (musée de Philadelphie) / L’Amour l’Automne : 59, 78, 92, 129, 155, 181, 181, 212, 224, 236, 248, 281, 327 (Manchester City Art Galleries), 337, 337, 379, 457, 467, 467, 476, 491, 491, 509, 509, 518 / Travers Coda : 36, 53, 53, 57, 58, 77, 86, 95

Artaud (Antonin), écrivain et acteur français, 1896-1948, Été : 185 (il meurt à l’hôpital psychiatrique d’Ivry), / Journal de Travers : : 1536

Artémis, divinité grecque, Passage :176, 192 / Échange : 146 / Été : 181

artèreL’Amour l’Automne : 13

 

Art Forum, revue, Été : 84, 313

ArthéniceÉchange : 123 / Été : 27, 351 / L’Amour l’Automne : 302, 360 / Vaisseaux brûlés 212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, l’un des anagrammes de Catherine proposés par Malherbe et Racan) / art, tennis, Artémis, Diane, Nice, Ennis, 

ArthurL’Amour l’Automne : 89

ArthusL’Amour l’Automne : 89

articlePassage :139, 153 / Échange : 100, 102, 168, 175, 208, 212 / Travers : 17, 31, 31, 67, 87, 90, 96, 126, 244 / Été : 109, 159, 171, 186, 369 / L’Amour l’Automne : 42, 83, 93, 155, 157, 161, 192, 194, 211, 227, 316, 358, 411, 421, 431, 434, 465 / Travers Coda : 25, 80, 88 / arc, arctique, de la mort

articulerTravers : 204 / L’Amour l’Automne : 244

artificePassage :147, 161, 174 / feu d’artifice, feu

artificielÉchange : 83 / L’Amour l’Automne : 96

Art in AmericaÉté : 84

artisanL’Amour l’Automne : 207 / Travers Coda : 23

artistePassage : 179 / L’Amour l’Automne : 68, 76, 84, 86, 97, 135, 137, 138, 145, 152, 156, 170, 203, 208, 210, 213, 225, 229, 236, 279, 342, 345, 396, 416, 449, 457, 457, 467, 509 / Travers Coda : 25, 98

artistiqueL’Amour l’Automne : 221, 457

artists and Models, Travers : 73

Artists and Models, Été : 344

Art moderne (musée d’), Été : 68, 294, 323

Art moderne de New York (musée d’), Travers : 119 / L’Amour l’Automne : 235

Art moderne de la Ville (musée d’), L’Amour l’Automne : 13

Art-News, Été : 313

Art-Press, revue d’art française, Été : 302, 312

Arts et Lettres, revue, Été : 86

Art-service, Été : 297, 361

Art-tennis, Été : 27

ArtusL’Amour l’Automne : 89

Arvernes, tribu gauloise, Échange : 64 / Travers : 150

Art Vivant (en fait L’Art vivant), revue dirigée par Jean Clair de 1970 à 1975, Été : 297 (Constance, dit Connie, DeJong, auteur de Modern Love)

aryenÉté : 317

as the World Turns, Été : 179

AschenbachL’Amour l’Automne : 97, 97 (d’Aschenbach), 501

A Sea Symphony, œuvre de Ralph Vaughan Williams (symphonie n°1), 1910, L’Amour l’Automne : 269

asiatiqueÉchange : 208 / Été : 183 / Travers Coda : 35

AsieTravers : 134, 256

asileÉchange : 205 / Travers : 71, 255 / Été : 19, 22, 75, 77, 85, 127, 128, 176, 190, 239, 350 (psychiatrique), 372 (id.), 395 / L’Amour l’Automne : 45 (de fous), 80 (de fous), 144, 209, 229, 230, 250, 280, 304, 440 (de vieillards) / Travers Coda : 50 (psychiatriques), 79 (id.)

Asile (L’), chalet prêté par les Wesendonck à Richard Wagner près de Zurich, Été : 272, 300

A Single Man, roman de Christophe Isherwood, 1964 (non nommé, très souvent cité), Passage :126 (les deux garçons toujours à leur partie) / signe, singulier, Singles

“Aspirations”, une des Poésies de A. O. Barnabooth, de Valery Larbaud, retirée de l’édition de 1913. NRF Gallimard, “Bibliothèque de la Pléiade”, notes, p. 1158 (Là-bas, mes ouvriers sont dans le guano jusqu’au cou, les sales). Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, non nommée, allusion, ouvriers, or jeté par les fenêtres, etc.)

“A Song for all Seas”, premier mouvement de la Sea Symphony de R. Vaughan Williams, L’Amour l’Automne : 269

AssameurTravers : 195 (grande rue d’)

AssasÉchange : 46 (rue d’)

assassinÉté : 32, 101, 270, 348 / L’Amour l’Automne : 98 / Travers Coda : 11 (blond nous dépasse, vers d’Emily Dickinson, poème 1624, The Complete Poems, Edited by Thomas H. Johnson, 1951, Faber & Faber, 1970, pp. 667-668 : The blonde Assassin passes on), 73 / Le Gel, par jeu (Pesson), H., Johnson, Assas,

assassinatÉté : 259, 352 / L’Amour l’Automne : 320, 361, 374 (Assasinat, poème de Lorca) / Travers Coda : 89

assassinerTravers : 225 / Été : 73, 85, 121, 259, 281, 283, 289, 312, 353, 368, 376, 381, 392, 402 / L’Amour l’Automne : 105, 139, 178, 185, 206, 242, 252, 441, 470 / Travers Coda : 16, 66, 74

assemblageL’Amour l’Automne : 51, 209, 209, 290, 466 / Travers Coda : 97

assembléeL’Amour l’Automne : 209, 213

Assemblée dans un jardin (L’), Passage : 106 (au palais Bianco)

Assemblée nationale, L’Amour l’Automne : 213, 354

assemblerL’Amour l’Automne : 208

AssisesPassage : 41 / Échange : 35, 92

assistantÉchange : 221 / L’Amour l’Automne : 76, 83 (assistante), 93

associationÉchange : 102 / Travers : 275 / L’Amour l’Automne : 54, 117, 130, 135, 159, 198, 198, 208, 411 / Travers Coda : 22, 42, 42

Association verbale et schizophrénie”, article de S. Consoli, dans le n° 2 de L’Évolution psychiatrique, 1978, Été : 347 (à paraître)

associerL’Amour l’Automne : 135, 286, 381, 457

Astir (hôtel), à Patras, Été : 266 (ou Astor) (en fait Astir)

Astor (hôtel), à Patras, Été : 266 (ou Astor)

Astor (Lady Nancy), femme politique britannique d’origine américaine, 1879-1964, Travers : 265 (énorme biographie de)

Astor Place, Travers : 103, 122

Astorg (Niké d’), psychanalyste, Été : 342 (citée, non nommée, traversée impossible, la lettre N) / Travers Coda : 12 (id.)

Astre (Richard), joueur de rugby français, né en 1948, Travers : 187

AstréeÉchange : 211 (navire de La Pérouse) / L’Amour l’Automne : 316 (navire de La Pérouse)

Astrée (L’), roman d’Honoré d’Urfé, paru entre 1607 et 1628, L’Amour l’Automne : 264

astresÉchange : 168

AstridTravers : 51 (citation en suédois, origine non identifiée)

Astrid de Suède, reine des Belges, 1905-1935, Échange : 128 (“tasse” dite de la reine Astrid, à Cannes), 131 (son nom a été donnée à une sous-partie de la place de l’Alma), 230 (monument à la mémoire de la, à Kussnächt, sur le lac des Quatre-Cantons, Suisse, à l’endroit où elle est morte le 29 août 1935 dans un accident de voiture, son mari le roi Léopold III étant au volant) / Travers : 51, 248 (liste) / Été : 29 (sous-partie de la place de l’Alma), 266 (Angèle est à Florac quand elle apprend la nouvelle de la mort de la reine ; voit le monument à sa mémoire sur le bord du lac de Lucerne)

Astrid Superstar, Échange : 153 (nom d’emprunt d’un transsexuel dans le cinéma underground américain)

A.T., (Armando T.), jeune homme de Florence, originaire des Marches. Cf. aussi Roman Roi, Été : 134 / athée

At Melville’s Tomb”, poème de Hart Crane, L’Amour l’Automne : 162, 192

Atget (Eugène), photographe français, 1857-1927, Travers : 120 / Été : 79 / Journal de Travers : : 15, 61

AthénaïsÉchange : 114 / Été : 27

AthènesTravers : 240 / Été : 19, 20, 27, 61, 155, 407 / Travers Coda : 31, 61

AthisÉté : 103, 245 / L’Amour l’Automne : 426 (Atthis)

AtlantiquePassage :114 / Travers : 100, 200 / Été : 60 / transatlantique(s), chaise(s)-longue(s)

atlasL’Amour l’Automne : 34, 49

Atlas, massif montagneux d’Afrique du Nord, Échange : 125 (ksar de l’), 207 (montagnes blanches de l’)

A Touch of blossom, œuvre de Gilbert & George, 1971, Travers : 248

attabler (s’), L’Amour l’Automne : 76

attenteÉchange : 105 / L’Amour l’Automne : 108, 112, 116, 127

attiqueL’Amour l’Automne : 395

attoÉté : 277

attraitL’Amour l’Automne : 63, 69, 161, 175, 362

at Traverso, Été : 31, 366

aubépinePassage :162 / Hawthorne, aube, pine

aubergeÉchange : 12 / L’Amour l’Automne : 132, 225, 400, 474, 474 / Travers Coda : 73

Auberge de l’ange-gardien (L’), roman de la comtesse de Ségur, 1863, Échange : 182

aubergisteL’Amour l’Automne : 520

Aubette (L’), café et lieu d’exposition strasbourgeois, agencé entre 1926 et 1928 par Theo Van Doesburg, Jean Arp et Sophie Taueber-Arp, Alsacienne d’automne : (exposition à New York) 

Aubier, éditions, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassiopée”, édition bilingue des Poèmes de Hœlderlin, traduction et préface de Genviève Bianquis, 1943, “Le Mein”)

Aubrac, partie du Massif Central, Travers Coda : 41, 43

Aubrac (Lucie Samuel, dite), héroïne de la résistance française, 1917-2004, Été : 43

Auch, chef-lieu du Gers, L’Amour l’Automne : 513 / Travers Coda : 54

auchÉté : 367

Aude, fleuve ou département de France, Été : 246 (plaine de l’) / L’Amour l’Automne : 46 (grottes de l’) / Travers Coda : 98 (plaine de l’), 98 (id.) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, recèle encore de vastes solitudes), 781-1-1-12-5 (“Mort à crédit”, Céline, leur camériste, y va en vacances) / ode, aube, Aube, Audette (voiture), Audi

Auden (Wystan Hugh), poète anglais, 1907-1973, L’Amour l’Automne : 232, 241 / Journal de Travers : 1494 / Vaisseaux brûlés : 368-1-2. (“For ever until the end”, il meurt en 1973) / Renaud, Aude, Duane,

AudiTravers Coda : 85

Auerbach (Erich), critique littéraire allemand, 1892-1957, L’Amour l’Automne : 465

AugustÉté : 60, 223 / L’Amour l’Automne : 230 / Travers Coda : 68 (Bille)

August (Bille), cinéaste danois, né en 1948, Travers Coda : 68 (Palme d’or en 1988 pour Pelle le conquérant) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12 (la Palme à Cannes, la première fois, pas pour Les Meilleures intentions mais pour Pelle le conquérant)

AugustaÉté : 46, 233 (de Morgan)

Auguste, augusteÉté : 248 (naissance de Clermont), 254 (grand camée de France), 257 (Auguste II, Frédéric-Auguste), 334 (Virgile), 390 (Auguste Marx), 392 (secrète royauté, Dupin), 411 (noms les plus augustes) / L’Amour l’Automne : 24 (Dupin), 122, 189, 246, 246, 253, 273 (Stein), 274 (augusto), 296, 298 (Marx), 415, 435, 477 (Stein, mère d’Edith), 531 (électeur de Saxe) / Travers Coda : 43 (Stein), 73 (Morel) / 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, Marx)

Auguste Ier (électeur de Saxe), 1526-1586, L’Amour l’Automne : 531

Auguste II, 1670-1733, Été : 257

Auguste III, 1696-1763, Été : 310, 403 / L’Amour l’Automne : 59 / bach

AugustenborgÉté : 265

AugustenburgÉté : 265

AugustinÉté : 45 (ton Maître est là), 114 ( Ach, du lieber…), 128 (id., L’Arc), 133 (ton Maître est là), 146 (orgue de Barbarie, du lieber…), 157 (Capo d’Istria), 169 (alles ist hin…), 203, 242, 273, 282, 350 / L’Amour l’Automne : 93, 242 (d’Hippone), 244, 365 (saint) / Travers Coda : 49 (où le maître est là), 82 (hôtel des), 88 (grand Saint), 93 (Marx)

Augustin (Marx), également appelé Markus Augustin et “Der Liebe Augustin”, poète, musicien et chanteur des rues viennois, 1643-1685 (ou 1705), Travers Coda : 90 (allusion, tout est foutu), 95 (tombe dans un fossé rempli de morts) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6-1-1 (“La place du mort”, tombe dans un fossé rempli de morts)

Augustin ou le maître est là, roman de Joseph Malègue, 1932, L’Amour l’Automne : 93 (cité, non nommé), 207, 244, 271 / Travers Coda : 49 (maison natale de l’auteur, à La Tour-d’Auvergne) / Vaisseaux brûlés : 250-1. (“Carlotta”, plaque à la mémoire de Malègue, dans La Tour d’Auvergne. Les cendres de ma mère), 781-1-6-1 (“La vie comme à La Tour-d’Auvergne”, plaque à la mémoire de l’auteur, photographie), 781-1-1-6-1-1 (“La place du mort”, homme s’arrête devant cette plaque avant d’aller disperser dans la montagne les cendres de sa mère)

Augustin (saint), évêque d’Hippone, docteur de l’Église, 354-430, L’Amour l’Automne : 93 (cité, non nommé), 207, 355, 365 / Travers Coda : 88 (citation par Jean-Pierre Camus, La Théologie mystique, Discours III, § 3, 1640, édition Jérôme Million, 2003, p. 112) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6-1-1 (“La place du mort”, non nommé, même citation, mots, signes, que L’Amour l’Automne 93),

AugustinÉté : 273 (Filo)

AugustineÉté : 301

AugustoÉté : 61 (pino (Rinaldo), 255 (Cesar Augusto Sandino) / L’Amour l’Automne : 295

AugustusÉté : 129, 162 (James Augustus Grant), 233, 360 / L’Amour l’Automne : 29 (de Morgan), 132 (Fort), 152 (Carmichael), 253 (de Morgan), 503 (de Morgan society)

Augustus Carp, Esq., by Himself: : Being the Autobiography of a Really Good Man, roman, 1924, de Sir Henry Howarth Bashford, 1880-1961,Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, cit. en anglais du chap. I, Tus/Tin (Augustus)) / Augustin, parc, crap, août, Auguste, saint Augustin, Augustine, Augustin, le Maître est là 

Augustus PlatzÉté : 397

AulteribeTravers : 114

Aumance, rivière du Bourbonnais, Vaisseaux brûlés212-1-3-11 (“Le parc Beaumont”, recherche d’un château sur l’), 212-1-3-11-1-2-1-2-2 (“La petite forêt”, La Brosse-Raquin) / Manceau, au Mans, Armance, commence,  

Aumont (Jean-Pierre Philippe Salomons, dit Jean-Pierre), acteur français, 1901-2011, Travers : 133

auraÉté : 308 (the ball) / L’Amour l’Automne : 517 (the ball), 517, 517, 518 (the ball, somehow whiter)

Aurel (Paul), L’Amour l’Automne : 29 (autre pseudonyme valant pour Paul Ancel)

AuréliaÉté : 107, 200, 284, 407

AurélienÉté : 28, 157 / L’Amour l’Automne : 73

AurelioÉté : 229

Aurès, région d’Algérie, Échange : 12, 74, 168 / Été : 78

Auric (Georges), compositeur français, 1899-1983, L’Amour l’Automne : 22

Aurobindo (Gaose, ou Sri), écrivain, philosophe et homme politique indien, 1872-1950, Passage : 62 / Travers Coda : 40

AuroraL’Amour l’Automne : 268 (Oldsmobile), 272 (id.)

AuroreTravers : 242 (de Saxe) / Été : 301 (Sand) / L’Amour l’Automne : 193, 302, 485 (Dupin)

Auroville, ville d’Inde fondée par la Mère et Sri Aurobindo, Travers Coda : 86

AusséeÉté : 73 (petite station thermale)

Aussoue, rivière de Gascogne, affluent de la Save : Vaisseaux brûlés571-1-1-15-3-8-1. (“La tour du Lys”, Saint-Lizizr-du-Planté)

Autant en emporte le vent, film de Victor Fleming, 1939, d’après le roman de Margaret Mitchell, Travers : 148 (le film) / Été : 59 (le roman)

Autel de la patrie, Échange : 44

Auteuil, quartier de Paris, Échange : 225

auteurPassage :90, 95, 107, 108, 109, 112, 115, 117, 120, 123, 139, 144, 147, 154, 175 (Bannier, non nommé), 185, 193, 199 / Échange : 36, 83, 102, 114, 129, 137, 140, 156, 156, 158, 170, 182, 197, 199, 203, 204, 208, 209, 212, 227, 229 / Travers : 22, 22, 28, 31, 40, 68, 103, 114, 119, 127, 132, 144, 144, 145, 148, 154, 159, 163, 167, 179, 179, 199, 218, 221, 233, 245, 254, 256, 271, 278 / Été : 20, 35, 50, 58, 80 (author), 83, 106, 110, 129, 130, 130, 157, 171, 171, 175, 188, 189, 192, 198, 201, 208, 221, 227, 228, 233, 249, 252, 253, 271, 285, 286, 287, 297, 308, 316, 318, 322, 341, 378, 378, 383, 392, 396, 396 / L’Amour l’Automne : 19, 19, 25, 26, 45, 57, 58, 73, 73, 94, 148 (The Author), 151, 154, 155, 160, 169 (Vinteuil, non nommé), 181, 192, 197, 209 (Claude Simon, non nommé), 211, 220, 224, 230, 237, 247, 249, 254, 260 (autor), 262, 262, 273, 307, 328, 347, 354, 356, 399, 404, 409, 411, 450, 456, 512, 537 / Travers Coda : 15, 23, 36, 47, 49, 50, 53, 53, 66, 69, 70, 88, 89, 89 / rateau, fauteur, autre, honneur, autruche, terreau, rotule

autoÉté : 185, 199, 204

autobiographieÉté : 4ec / L’Amour l’Automne : 447, 460

autobiographiqueL’Amour l’Automne : 182, 211, 273

autocar, Passage : 14, 26, 61, 145, 156 / Échange : 125, 168 / Été : 202, 213, 321 / L’Amour l’Automne : 32, 117, 176, 393, 393 / arc, auto, voiture, Otto, Ottokar, Othon, L’Écart

autographieÉté : 4ec

automatismeL’Amour l’Automne : 84, 94

automnePassage : 28, 61, 87, 162 (autumn), 177 / Échange : 37, 43 / Été : 328 / L’Amour l’Automne : 11, 14, 14, 21, 24, 50, 58, 63, 66, 87, 95, 117, 126, 128, 130, 139, 141, 141, 156, 160, 182, 197, 203, 247, 273, 285, 309 (arrière-), 323, 325, 367, 393, 400, 404, 409, 425, 472, 487, 497, 513, 519, 535 / chute (fall), Fall, aux tonnes, arrière-saison

“Automne”, poème de Guillaume Apollinaire, L’Amour l’Automne : 273

automobile, Échange : 49, 120 / Travers : 38, 92 / Été : 105, 208, 272, 350 / L’Amour l’Automne : 110, 250, 266, 300 / Travers Coda : 25

autoportraitÉté : 251 / L’Amour l’Automne : 459, 526 / Travers Coda : 18, 22, 28, 59

autoroutePassage : 89, 119, 126, 126 (highway), 157 (Arcangelo) / Échange : 84, 126, 216 / Travers : 92, 135 / Été : 265, 314 / L’Amour l’Automne : 49 / Travers Coda : 85

Autour de toi, Tristan, roman de Claire France, Travers Coda : 31 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (La connexion, vitrine de la librairie Combes, rue Saint-Hérem, à Clermont-Ferrand) / v. aussi Journal d’un Voyage en France, Hachette-P.O.L, p. 303

“Autre Églogue”, Travers : 89, 90 / Été : 147

autre scène (l’), cahiers du groupe de recherches théâtrales, revue dirigée de 1970 à 1976 par Jean-Loup Rivière, Travers Coda : 77 (n° 10, arrivé jusqu’à la bibliothèque à travers Jean-Pierre Chauvin, “le petit génie”, plus tard neveu par alliance de Casimir Estène, et le psychanalyste arménien Georges Kutkdjian, qui y a publié des “Notes sur l’opéra”, pp. 15-22)

Autre Voix (L’), “revue assez obscure”, Travers Coda : 36

AutricheTravers : 16 / Été : 49, 69, 95, 291

Autrichien, Échange : 129, 141 / Travers : 256 / Été : 398 / L’Amour l’Automne : 150 / Travers Coda : 83

Auvergne, province française, Été : 187 (David Hockney, dans sa chambre de l’hôtel Château-Marmont, à West Hollywood, écoute Victoria de Los Angeles interpréter les Chants d’A., de Joseph Canteloube) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, Mlle de Gaudin de Lagrange était moins loin de son océan Indien à Tunis, où elle a enseigné le Droit, qu’en la froide A. (mais en fait il semble qu’elle ait été étroitement liée aussi à la Lozère))

Aux bords du fleuve sacré, une des Évocations, pièces pour orchestre d’Albert Roussel, 1910-1911, Travers : 262

Auzon, commune de la Haute-Loire, Vaisseaux brûlés539-6-1-1-1-1-1-1-2. (“Savant Docteur”, y naît Claude Fournier, dit “l’Américain”) / osons

Ava, Travers : 237 (Gardner) / Été : 17, 18, 34, 37, 38, 116 (Bergmann)

Ava (Lady), “personnage” de La Maison de rendez-vous, d’Alain Robbe-Grillet, Été : 37 (brève apparition dans P. R. N. Y.), 37 (soirée chez, cit. de La Maison de Rendez-vous, p. 23-24), 38, 110 (s’est détournée vers la fenêtre), 120 (hôtesse de la colonie américaine)

Ava (Lady), la même, ou un autre, Été : 17 (donne une réception au sommet du Time-Life Building), 18 (non, ce n’était pas elle qui la donnait)

avalL’Amour l’Automne : 38, 231, 294, 512 / Travers Coda : 94

avanceL’Amour l’Automne : 74, 181, 198, 204, 245, 251, 268

avancée (une), L’Amour l’Automne : 260, 500, 501

avancementL’Amour l’Automne : 189, 291

avancerL’Amour l’Automne : 99, 122, 128 (s’), 162 (s’), 176 (s’), 179, 191, 194, 203, 220 (s’), 225, 225, 228 (s’), 229, 234 (s’), 254, 263, 264, 282, 315 (s’), 340 (s’), 340 (s’), 359, 364, 372, 372, 499, 503, 504

avantageÉchange : 127 / L’Amour l’Automne : 136, 249

avant-garde, Travers : 29 (tchèque), 179 / Été : 106, 291, 311, 314, 323, 324, 325, 327, 364, 4ec

Avec l’arc noir, tableau de Vassily Kandinsky, 1911, Travers : 134 / L’Amour l’Automne : 266

aventurePassage :101, 193 / Travers : 17 / L’Amour l’Automne : 18, 58, 65, 104, 118, 176, 292, 295, 351, 429, 470 / Travers Coda : 60, 85, 90

Aventures du capitaine Corcoran (Les), roman d’Alfred Assollant, 1867, L’Amour l’Automne : 176

aventurer (s’), L’Amour l’Automne : 75, 163, 220, 233, 353 / Travers Coda : 32

aventureuxL’Amour l’Automne : 353, 399

Aventuriers de l’arche perdue (Les), film de Steven Spielberg, 1981, L’Amour l’Automne : 422

avenuePassage :47, 50 (Park Avenue), 58, 64 , 65, 85, 95, 102, 109, 130, 132, 158, 163, 178, 180, 186, 199, 202 (Park Avenue), 101 / Échange : 11 (Thermale), 15, 20 (de Versailles), 24, 28, 30, 30, 31, 31, 33, 37, 37, 51, 55, 61, 61, 63, 66, 66, 69, 69, 71, 83, 96, 103, 111, 112, 123, 128, 134, 157 (du Maine), 162, 162, 170 (Marceau), 171, 183, 184, 187 (Marceau), 198, 211, 219, 219, 223, 234, 237 / Travers : 11, 79, 92 (H), 104, 174, 279 / Été : 30 (George-V), 30 (Montaigne), 68 (Victor-Hugo), 85 (Victor-Hugo), 85 (Henri-Martin), 97, 102, 127 (de Courcelles), 144, 194, 220 (de Royat), 226 (Henri-Martin), 226 (Henri-Martin), 226 (Georges-Mandel), 230 (Pasteur), 244, 247 (de Saxe), 270, 273, 281, 342, 342, 343, 363 / L’Amour l’Automne : 12 (du Président-Wilson), 13 (Pierre-Ier-de-Serbie), 44 (de Royat), 61 (Pierre-Ier-de-Serbie), 144 (de Royat), 152-153 (de Royat), 164, 169, 177, 300 (av), 320 (Gabriel), 342 (Victor-Hugo), 379 (Marceau), 428 (id.) / Travers Coda : 16 (du Président-Kennedy, non nommé), 17 (Pasteur), 22 (de Royat), 55 / Thermale, venue, advenue, Éve nue, aventures

avérerTravers : 41, 83, 90, 95, 222, 250 / Été : 334 / L’Amour l’Automne : 237

avèrerÉchange : 135, 187, 197, 214

averseTravers : 55, 196 / L’Amour l’Automne : 472

aversionÉté : 233, 262 / L’Amour l’Automne : 21

avertissementL’Amour l’Automne : 62, 195

aveugle(s), Passage :129 (de Venise → Le Vice-Consul, Anne-Marie Stretter, Venetian blinds) / Échange : 55 (bouche du métro Duroc), 121 presque, James Joyce à Saint-Gérand-le-Puy, 1940), 128 (et fou, Georges III), 157 (façades a. d’immeubles promis à la démolition, du côté de l’avenue du Maine), 189 (la tête d’Orion, le géant a., quasi-citation de Claude Simon, Orion aveugle, Skira,1970, p. 99, citation de Les Corps conducteurs, éditions de Minuit, 1971, p. 58), 189 (passions a., à l’époque de la guerre d’Algérie et de l’O.A.S.), 200 (Georges Onslow, à la suite d’un accident de chasse survenu en 1829)), 205 (porte a. du palais Dario, résidence d’Henri de Régnier et de Gérard d’Houville à Venise), 212 (façades, XIIIe arr. de Paris ?) / Travers : 75 (que la masturbation ne rend pas a.) / Été : 153 (géant a., Polyphème), 168 (Orion a., livre de Claude Simon, éditions Skira, 1970), 181 (géant a. Orion, allusion au texte de Claude Simon, à son roman Les Corps conducteurs et au tableau de Nicolas Poussin, Metropolitan Museum, New York), 183 (id.), 204 (faux-monnayeurs a., allusion à Dr Mabuse, Der Spieler, 1922, de Fritz Lang), 206 (grand-mère du narrateur, presqu’a., maison de repos du XIIIe arr.), 233 (et fou, George III), 340 (en av., pseudo-citation de Saint-John Perse, “Pour fêter une enfance”, in Éloges, Alain Robbe-Grillet, L’Année dernière à Marienbad, Claude Simon, Les Corps conducteurs, p. 136), 352 (Orion a.), 383 (Orion, le géant a.), 395 (faux-monnayeurs a., Docteur Mabuse), 404 (jaloux coupe sa femme en morceaux) / L’Amour l’Automne : 71 (Jorge Luis Borges, à la Bibliothèque nationale d’Argentine), 124 (Claude Monet, visite d’Aragon), 188 (armées a., citation et traduction de “Dover Beach”, de Matthew Arnold), 218 (id., bataille des Épipoles, quartier de Syracuse, août 413), 254 (Albert Char,» frère donné par une mère a. »), 297 (Jacques Arago, l’explorateur a.), 315 (a. armées, les Épipoles, Dover Beach, “La plage”), 348 (dentiste se livre en a. à des “fouilles”, “Le crâne”), 392 (insistance a. de la violence à survenir pour survenir, Ariel Sharon, “La barque”), 448 (“L’a.”, titre d’une paragraphe), 448 (faux a. de Ministry of Fear), 454 (Roman II de Caronie, “Le roi”), 459 (Marcheschi voit» une lettre adressée aux a. » dans les annotations mathématiques qui ceignent la Tête d’homme endormi de Piero della Francesca, à Parme ; “Le sommeil”), 488 (chiens qui ont la responsabilité de guider les a.), 502 (armées a., les Épipoles, “Dover Beach”), 528 (Orion, le géant a.), 528 (id.), 533 (bâtard insiste sur l’origine, comme un a. qui prétendrait servir de guide dans un musée) / Travers Coda : 28 (armées), 31 (id.), 81 (géant), 84 (id.), 98 (armées)

Aveugle (L’), éphémère revue fondée par Marcel Duchamp et Pierre Roché, Travers Coda : 98

aveuglementTravers : 145, 252 / L’Amour l’Automne : 431

aveuglerPassage : 152 / Été : 208 / Travers Coda : 26, 50, 90

aveugletteL’Amour l’Automne : 150

À vie Mort tu erres”, carte postale militaire, Été : 314

avionL’Amour l’Automne : 36, 99, 107, 111, 149, 153, 162, 170, 175, 196, 320

avisTravers : 98 / L’Amour l’Automne : 128, 167, 226, 229, 277, 445, 503

avisoPassage :41, 50, 92, 175, 193 / Travers : 224 / aviser, visa

Aviso Ville-d’Is (L’), en fait Ville-d’Ys, aviso sloop de la Marine nationale, 1917-1948, et projet de roman d’Eugène Nicole), Passage :40 (auteur aussi de), 50 (rien à voir avec Halifax), 175 (est à l’ancre à Halifax, deux sœurs), 195 (deux sœurs et) / Travers : 34 (deux femmes lisent le livre, au cours d’un vol entre Le Bourget et J.F.K. Airport) / Travers Coda : 74

avrilPassage :129, 140 / Échange : 106, 140 / Travers : 183

Avventura (L’), film de Michelangelo Antonioni, 1960, L’Amour l’Automne : 86 (tourné à Noto, ou bien La Notte) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1-3-2-1-6 (“Izabella királyné búcsúja Erdélytöl”, Sandro entraîne à Noto sa compagne) / aventure, avant, l’Avent, Tura (Cosimo), Lino Ventura, 

A.W.Travers : 84 (Andy Warhol, éloge des coupures publicitaires), 231 (id., doit photographier Gilbert & George), 237 (id., seul génie avec un I. Q. de 10) / Warhol, Horla, montagnes russes

awa.W, Été : 33

axeÉchange : 122 / Été : 278 / L’Amour l’Automne : 138, 532

axplorationsÉchange : 174

ane », "Roland" (Raoul de L.), L’avintoure), 72 (l’avare) / L’Amour l’Automne : 329 (poème d’Antonio Machado, à don Ramon de Valle-Inclan, “Le passeur”), 329 (id.), 435 (nome d’Étolie-Acarnanie, “Le voyage

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site